Polyamour.info



Nous avons trouvé plus de 20 résultats dans les discussions

Difficultés à être secondaire

Témoignage
26 réponses
4 nov 2018

Evolution d'une relation secondaire

Engagement
17 réponses
18 aout 2015

Évolution d'une relation primaire... en secondaire

Engagement
8 réponses
30 juil 2017

Les misères de la relation secondaire

Bases
8 réponses
17 juin 2017

Donner sa juste place à une relation secondaire

Romantisme
8 réponses
20 jan 2018

Relation primaire, secondaire, tertiaire... J’aimerai « ranger * » mon cœur ce printemps ☺ !

Bases
27 réponses
12 mai 2013

Une relation secondaire peut-elle durer (vraiment) dans le temps ?

Bases
33 réponses
28 sep 2017

Relation longue hétéro secondaire avec un couple primaire "lesbien" mixte d'héritage ethnique asiatique et africaine, fantasme ou réalisable?

Romantisme
9 réponses
7 octobre

Passer d'une relation primaire à une relation secondaire.... pas si facile!

Témoignage
9 réponses
4 aout 2013

Résultats trouvés dans les messages :

Pièce rapportée

Bases
14 réponses
1 oct 2017
Profil

gdf

le dimanche 17 septembre 2017 à 09h03

Le terme utilisé en général ici est "relation secondaire", peut être trouveras tu plus d'article avec ce terme.
Par exemple celle ci.

Voir dans le contexte

Quand la NRE fait mal...

Jalousie
11 réponses
3 mar 2018
Profil

bonheur

le vendredi 02 mars 2018 à 13h33

J'ai eu une relation secondaire mono. Célibataire, désireux de le rester. Moi, justement, je n'avais pas d'attentes "plus" et il savait qu'il pouvait avoir également d'autres amours. La situation a fait que non, il n'avait personne d'autre. Donc, si ça peut se vivre bien, une relation secondaire mono.

Voir dans le contexte

Amoureux de la baby sitter

Témoignage
40 réponses
26 mar 2014

(compte clôturé)

le lundi 24 mars 2014 à 22h34

Si je comprend bien il faut mettre la relation secondaire au frigo le temps que la relation primaire digère... Autant rompre tout de suite avec la relation secondaire et éviter que l'attachement devienne encore plus conséquent.

De toute façon, dans le cas présent, l'officielle ne veut même pas en entendre parler ("niet catégorique"), donc...

Voir dans le contexte

Relation primaire, secondaire, tertiaire... J’aimerai « ranger * » mon cœur ce printemps ☺ !

Bases
27 réponses
12 mai 2013
Profil

Lili-Lutine

le samedi 04 mai 2013 à 11h46

Siestacorta

Mais ce serait ignorer que pour un poly qui fonctionne en primaire + secondaire, le secondaire demeure indispensable. Il ne serait ni lui-même ni poly si il ne donnait pas une valeur essentielle à la personne concernée.

Ah oui alors , très important de souligner cela , merci Siesta (+)

Voir dans le contexte

Difficultés à être secondaire

Témoignage
26 réponses
4 nov 2018
Profil

bidibidibidi

le mercredi 10 octobre 2018 à 11h33

pkd
Je ne sais pas si vous avez lu Franklin Devaux, il explique très bien comment cette injonction lui a pété à la figure et entraîné des blessures pour sa partenaire secondaire et lui même quand il a compris que sa partenaire secondaire ne voulait pas un autre partenaire primaire, mais plus de lui.

Je ne l'ai pas lu. Mais en attendant, si ton partenaire secondaire veut plus de toi et que tu ne peux pas lui donner, tu ne peux dans tous les cas pas répondre à sa demande. Disons que si un partenaire secondaire veut fonder une famille, tu es obligé de lui répondre de trouver un partenaire primaire. C'est en ça que je disais que cette injonction est pas si mauvaise. Après, je dis pas qu'elle résout tous les problèmes, bien évidemment.

Voir dans le contexte

Relation primaire, secondaire, tertiaire... J’aimerai « ranger * » mon cœur ce printemps ☺ !

Bases
27 réponses
12 mai 2013
Profil

Siestacorta

le samedi 04 mai 2013 à 10h31

Un truc qui peut vexer la personne qui se retrouve dans une case, c'est qu'elle entend autant ce que la société met sur l'étiquette que ce que tu y mets toi.
Je veux dire que la société surévalue l'amour et sous-évalue, par exemple, une relation érotique.

Alors, évidemment, "primaire" correspond généralement à "amour" et "secondaire" à "sentiments moins évidents", donc même en creusant la nature bénéfique de nos sentiments, ça peut être difficile.
Mais ce serait ignorer que pour un poly qui fonctionne en primaire + secondaire, le secondaire demeure indispensable. Il ne serait ni lui-même ni poly si il ne donnait pas une valeur essentielle à la personne concernée.

Voir dans le contexte

La relation "primaire"

Engagement
21 réponses
12 mai 2013

(compte clôturé)

le mardi 24 avril 2012 à 12h28

Bonjour à toutEs,

Je ne sais pas si le bon endroit pour poser cette question. Je suis nouvelle et pas très habituée à l'utilisation des forums. Je voudrais savoir si l'unE d'entre vous ont trouvé d'autres noms pour décrire "primaire" et "secondaire". Actuellement je les utilise pour décrire mes relations mais je trouve ça un peu "rude" comme mots. Surtout "secondaire", hein. Et puis "satellite" c'est guère mieux. Du coup, votre avis m'intéresse...

:-)

Voir dans le contexte

Comment faire avancer les mentalités de notre société sur le polyamour ?

Social
108 réponses
3 fév 2010
Profil

Jena

le jeudi 28 janvier 2010 à 00h47

Sans compter ceux qui définissent leurs relations en primaire, secondaire, etc...

Voir dans le contexte

Dernier arrivé : comment trouver sa place?

Jalousie
18 réponses
22 mai 2014

Kéa (invité)

le vendredi 16 mai 2014 à 17h25

Merci pour vos réponses à toutes les 2. Cependant je dois dire qu'elles ne répondent pas totalement (ou pas très concrètement) à mes inquiétudes.
"Cela ne veut pas dire qu'une relation secondaire est moins aimée, moins belle, moins riche qu'une relation principale.", dites-vous J'aimerais bien croire cela mais justement les termes "principale" et "secondaire" laissent tout de même largement planer le doute. Concrètement je me demande quand même comment supporter que l"autre" soit LA référence, celle dont on ne pourrait se passer, etc.
Et en fait je ne vois pas ici de témoignages de gens vivant cette situation de "relation secondaire". Comment arriver à bien la vivre? Est-ce même possible si l'on a pas soit-même une relation "principale"?

Voir dans le contexte

Polyamour et couple ouvert

Engagement
21 réponses
13 mar 2018
Profil

bidibidibidi

le vendredi 09 mars 2018 à 09h59

Certaines personnes vont vraiment créer une structure hiérarchique, avec la relation primaire qui passe tout le temps avant la relation secondaire. Mais c'est assez malsain pour la personne dans la relation secondaire, et en général, dans ce genre de cas, je m'enfuis (si je suis le secondaire).
Normalement, la notion de primaire par rapport à secondaire vient du fait que l'investissement en temps et en ressources est supérieur dans la relation primaire. Et c'est tout. Donc pour ton anniversaire, ton homme est censé venir, c'est important pour toi. Et tu peux même être invitée à son anniversaire, même si c'est un coming out en général, ou qu'on te demandera un minimum de discrétion quant à ton lien avec lui. Y a pas de vraies limites, c'est une histoire de négociation. En général, les seules limites sont sur les projets que vous avez : Vie commune, enfants, ce genre de choses, qui prennent beaucoup de temps, sont en général limitées à la relation primaire.

Après, ma sensation est que tu visualises un seul "type" de relation. Je pense qu'il faut aussi partir du principe que l'objectif d'une relation secondaire n'est pas le même que celui d'une relation primaire. Par exemple, j'ai vu pas mal de personnes mélanger polyamour et BDSM, avec une relation de couple primaire standard, et une relation de type Maître/soumise en relation secondaire. Enfin, la seule limite est ton imagination, et tes envies.

Voir dans le contexte

Amoureux de la baby sitter

Témoignage
40 réponses
26 mar 2014
Profil

gdf

le mardi 25 mars 2014 à 08h56

gcd68
Si je comprend bien il faut mettre la relation secondaire au frigo le temps que la relation primaire digère... Autant rompre tout de suite avec la relation secondaire et éviter que l'attachement devienne encore plus conséquent.

De toute façon, dans le cas présent, l'officielle ne veut même pas en entendre parler ("niet catégorique"), donc...

Si l'objectif est d'arriver à une situation stable en maintenant sa relation primaire ET sa relation secondaire, oui, il me semble qu'il vaut mieux prendre le temps. Si la relation secondaire ne résiste pas à un peu de distance, est-ce qu'elle vaut bien le coup de tout lâcher pour elle ? À contrario, si la relation primaire n'admet aucune négociation, est-ce qu'elle vaut bien le coup de tout abandonner pour elle La renégociation du contrat se passe forcément mieux quand ce n'est pas sous la menace (a moins d'être dans un rapport de force d'un membre du couple sur l'autre).

Voir dans le contexte

Relation longue hétéro secondaire avec un couple primaire "lesbien" mixte d'héritage ethnique asiatique et africaine, fantasme ou réalisable?

Romantisme
9 réponses
7 octobre
Profil

JulienPoly

le lundi 07 octobre 2019 à 00h47

Liens manquants

Dans le type @ je préfère nettement les femmes dont l'héritage génétique secondaire/mineur est asiatique au sens plus large que #, à tout autre héritage génétique secondaire. En anglais le terme "blasian" contraction de "black+asian" est parfois utilisé.
Exemples de visages et pigmentations (faire abstraction du corps et de la taille):
Naomi Campbell (Afrique + Inde) https://g.co/kgs/wCxqgw
Amerie (Korée + "Afro-Amérique") https://g.co/kgs/pwZyGk
Tati Gabrielle (Korée + "Afro-Amérique") https://g.co/kgs/dAgjzA
Ashleigh LaThrop (heritage précis inconnu mais je la perçois typiquement "blasian") https://g.co/kgs/4YXKzK

Voir dans le contexte

Mon ami fait une pause car il vit mal ma seconde relation, dois-je arrêter celle-ci ?

Bases
60 réponses
21 oct 2017
Profil

bonheur

le vendredi 11 décembre 2015 à 18h02

J'ai cette extrêmement désagréable impression que l'on essaie de placer au mieux des pions sur le tapis de jeu afin de pouvoir gagner. Ann, ton compagnon, ta relation secondaire, la compagne de ta relation secondaire sont des HUMAINS.

Au diable si je me fais lyncher à indiquer ça, mais on n'est pas dans un jeu.

Egalement, l'asexualité n'est pas une tare. Une personne asexuelle n'a pas de problème, elle est juste ainsi. Si on ne peut être en relation asexuée ou peu sexuée et que ça ne nous convient pas, on s'extrait de la situation que l'on vit mal mais on n'impose pas.

Voir dans le contexte

Dire à l'"autre" à quel moment on voit une autre personne ?

Engagement
72 réponses
2 mai 2014

(compte clôturé)

le samedi 26 avril 2014 à 21h12

La question de Julie est peut être : est ce que je désire une relation principale et une relation secondaire ou deux relations de même organisation ? Ma définition personnelle de la relation secondaire n'étant pas celle du commun, je laisse le commun l'expliquer. Ainsi, je ne perturberais pas le langage usuel ici. Inutile donc que j'exprime ma conception de la dépendance et des attentes relationnelles en dehors du couple.

Si Julie veut des précisions de ma part, elle le fera en message privé (mp), comme une grande fille qu'elle est.

Voir dans le contexte

Difficultés à être secondaire

Témoignage
26 réponses
4 nov 2018
Profil

raz

le samedi 13 octobre 2018 à 11h35

Au fait @Pandipanda, une recherche dans les anciennes discussions avec le terme "secondaire" donne ceci et avec le terme "primaire", on a ça.
Peut-être y trouveras-tu des réflexions intéressantes qui ne sont pas apparues ici.
Par exemple, je n'ai pas le temps de la chercher maintenant mais je me souviens que dans une ancienne discussion sur le sujet, quelqu'un avait souligné la frustration d'être une relation primaire envahie par la gestion du quotidien (les enfants, la maison, le boulot...) et l'envie que l'on pouvait éprouver vis-à-vis de saon métamour secondaire dont on imagine que les moments qu'iel a avec son amoureuxe commun-e sont plus légers et plus centrés sur la relation elle-même (donc de meilleur qualité).
C'est une réflexion qui n'est pas valable dans tous les cas et qui n'annule pas la frustration qu'on peut avoir en tant que secondaire mais qui permet aussi de relativiser.
Je me souviens également d'avoir, à plusieurs reprises, lu une réflexion que je reprends complètement à mon compte comme quoi être en relation secondaire ça peut rassurer car ainsi on suppose que l'autre n'est pas en train d'attendre tout de nous (et également qu'on n'est pas en train de "profiter" de la situation [en tant qu'homme cis, le mythe du Dom Juan et son image négative n'est jamais très loin dans ma tête]).

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Un peu paumée entre deux monogames

Monogamie
36 réponses
3 avr 2017

Un avis (invité)

le samedi 01 avril 2017 à 10h48

Le poly amour est un mot sans réelle définition et utilisé comme une sorte de mot miracle dans le contexte que tu décrits.
Il serait facile de penser que madame n'est pas poly mais uniquement adulterine et priorise son couple.

Être un secondaire, un primaire ou autre signifie effectivement que tu n'es pas appelé à passer autant de temps que tu le souhaiterais avec elle puisque elle se partage.

Perso, j'ai été un secondaire mais ne voyant pas un réel avenir familial, j'ai rompu.
On a beau dire que le mono est la norme mais s'en affranchir est pas facile et je ne me vois pas imposer ca à mes futurs enfants.

Voir dans le contexte

Pourquoi ce n'est pas possible...

Bases
18 réponses
25 nov 2015
Profil

bonheur

le vendredi 20 novembre 2015 à 20h25

Intégrer, d'une certaine façon, sa relation primaire (et mono au départ), est parfaitement possible. Afficher une volonté de complète autonomie ? Pourquoi ? Avancer main dans la main est faisable. S'organiser aussi pour qu'une relation secondaire puisse avoir également un peu d'intimité propre. Et puis, tout, tout de suite :-/

Une situation qui est destinée à s'installer dans le temps, je crois (mais là ce n'est que moi), doit se faire dans la durée. On a tous besoin de s'adapter, de s'acclimater. C'est également valable pour la relation secondaire qui doit trouver aussi un juste équilibre. En amour, je parle aujourd'hui "d'apprivoiser".

Voir dans le contexte

Une relation secondaire peut-elle durer (vraiment) dans le temps ?

Bases
33 réponses
28 sep 2017
Profil

Toinou

le mardi 19 septembre 2017 à 13h48

La question à mon sens est même : Une relation peut-elle durer (vraiment) dans le temps ?

Secondaire ou non, amoureuse ou amicale, etc.

Voir dans le contexte

La demisexualité, ça vous parle ?

Social
63 réponses
1 nov 2015
Profil

oO0

le dimanche 01 novembre 2015 à 16h38

Pour ma part, ce qui me parlait dans le sujet, c'est la dimension relationnelle. Ou encore, la différence entre attirance sexuelle primaire et secondaire.

Pourquoi ? Au sens psychologique, une personne primaire est une personne qui réagit impulsivement. Un peu comme si la personne était aveuglée par ses pulsions sexuelles, comme si le corps était un obstacle de la relation à l'autre. C'est quelque part dommage, c'est justement le fait d'être bien vivant, en chaire et en os qui rend possible la relation. Dans l'attraction sexuelle secondaire, la dimension relationnelle est plus évidente. Ce qui m'intéresse, c'est de revoir l'attraction primaire au travers de la dimension relationnelle de la secondaire. L'attraction primaire me semble avoir autant de potentiel relationnel que la secondaire.

Ce qui m'intéresse dans la dimension relationnelle, c'est la condition de la réciprocité. Ce n'est pas être asexuel, semisexuel, hétéro ou homo, etc. La question de la réciprocité se pose entre deux personnes au contraire de l'identité. L'une ne peut trouver de réponses qu'entre deux personnes, tandis que l'autre peut les trouver entre soi et soi.

Ce qui m'ennuie dans les questions d'identités, c'est leur caractère égocentré ... sauf si c'est possible de se poser la question de l'intérêt de se connaître soi-même d'un point de vue relationnel.

Voir dans le contexte

Des relations "secondaires" plus libérées sexuellement

Sexualités
17 réponses
19 oct 2018

Jvalin (invité)

le dimanche 02 avril 2017 à 12h52

P.S. : J'ai commencé à aller mieux quand une copine "secondaire" est venue me chercher à l'improviste pour qu'on aille se promener, comme quoi j'avais juste besoin d'attention.

Voir dans le contexte

Discussions

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Espace membre

» Options de connexion