Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Interrogations ?

Bases
#
Profil

PolyBe

le lundi 02 août 2021 à 01h57

salutations,

Je suis en couple hétérotypé monogame officiellement jusqu'il y a peu...
J'ai 36 étés et deux enfants...
Je pense que depuis toujours, je suis polyamoureux. Dans le sens où j'ai toujours éprouvé de l'amour pour l'une ou l'autre femme en étant déjà en couple etc (j'ai du mal à m'exprimer sur le sujet car j'ai découvert ceci il y a peu).
Il y a peu je me suis rendu compte que je pouvais aimer plusieurs personnes mais étant avec la mère de mes enfants, j'ai eu du mal à l'accepter et encore plus à le faire comprendre à ma compagne. J'ai l'autorisation de coucher ailleurs mais le sexe n'est pas la seule chose que j'ai envie de partager avec une autre femme. Je n'ai pas encore franchis le pas d'avoir une relation amoureuse parallèle à ma relation actuelle mais ce n'est pas l'envie qu'il me manque, j'ai envie de pouvoir me compléter, compléter mon cœur avec une personne qui aurait les mêmes passions que moi, qu'elle puisse me faire découvrir des choses que je pourrai apprécier.
Le soucis, c'est que je désire une relation sérieuse et non éphémère mais dans les yeux de la majorité des femmes, une relation sérieuse se fait avec une seule personne pour faire un couple.

J'ai déjà exprimé ce polyamour que j'ai en moi, je pense même que ma compagne a compris ce que je désire (j'en ai même fait part lors d'une série où il y avait ce polyamour à trois) et elle l'a déjà expliqué à une amie.

Comment vivre ce polyamour et le faire accepter des deux côtés de façon équitable ?
Comment trouver une autre femme qui serait prête à me partager ?
L'acceptation du polyamour est-il générationnel ? Est-ce plus acceptable selon les pays et mœurs sociétales ?

#
Profil

bonheur

le lundi 02 août 2021 à 09h19

Bonjour PolyBe :-) ,

Je commence par tes questionnements finaux. Comment le vivre ? Dans une société comme la nôtre, je dirai en sortant de ta zone de confort et en ayant un entourage proche (ta compagne de vie en particulier) qui l'accepte. De façon équitable ? Et bien, sache que dans mon cas, par exemple, mon chéri de vie est demeuré par choix monoamoureux. Donc, oui, équité et non ce principe d'égalité qui voudrait que l'autre devienne "pareille". Comment trouver une autre femme ? En ne fermant pas ton coeur. Générationnel ? euh, j'ai 52 ans et j'ai connu des poly plus âgé que moi. Tu as l'âge que tu entretiens à l'intérieur de toi, celui de ta date de naissance, c'est autre chose. Je considère avoir plusieurs âges. Acceptable ? Je voyage peu, je n'en ressens pas le besoin. Je ne suis donc pas la mieux placée pour le définir. Dans ma région (de Dijon), même les marches des fiertés, salons de l'érotisme, sont mal perçus... Question moeurs, on est loin de l'ouverture d'esprit propice à la nouveauté. Après, individuellement, l'acceptabilité se fait en se présentant d'une belle façon, à son entourage proche. Ainsi, on créé des liens authentiques et écouter les réactions est aussi important que s'exprimer. Ne pas obligatoirement chercher à vouloir convertir, juste se faire apprécier à sa juste valeur. Autrui garde son opinion. Ne pas entrer en opposition ou vouloir convaincre. Juste se présenter.

Tu as une philosophie qui va dans le sens du polyamour. Toutefois, ce n'est pas gage de qualité relationnelle. Oui, une relation se cultive à deux. La tierce personne a donc une incidence, une influence, sur le lien. Si tu désires te faire ta propre opinion et/ou partager de l'information et du témoignage, voici un lien intéressant :
/discussion/-bRf-/-Livre-elaboration-d-une-Bibliog...

Je suis très bouquins :-D . Je crois qu'il existe aussi une filmographie...
De quel film/série parles-tu ?

Belle route !

#
Profil

PolyBe

le lundi 02 août 2021 à 10h25

Bonjour Bonheur,

Merci pour ta réponse.
Quand je parle d'équité, ce n'est pas par rapport au fait que ma compagne devienne polyamoureuse ou non mais plutôt dans le temps consacré aux relations.

Loin de moi l'idée de vouloir convertir les autres. Je pense que le polyamour ce n'est pas une question de le devenir ou non mais quelque chose que l'on a, ou pas, depuis la naissance.

La série dont je parle est Syren.

#
Profil

bonheur

le lundi 02 août 2021 à 13h12

@PolyBe
Une partie des poly, pas tous, et personne n'a tort ou raison, considère qu'il faut une égalité et non une équité pour créer un équilibre. Que c'est indispensable. D'où mon propos sur la nuance entre les deux.
Pour moi l'équité, c'est que chacun trouve sa place, à sa façon. Ne pas se sentir obligé de vivre ce que l'autre vit, pour "comprendre" d'éventuels bienfaits, voire rendre la monnaie de sa pièce... Il est parfois proposé aux futurs acceptants de faire pareil, pour tester et mettre par exemple à l'épreuve la jalousie du partenaire désireux de s'engager dans une "pratique" poly. D'ailleurs, me concernant, je trouve le polyamour comme étant une philosophie, plus qu'une "pratique".

Le temps... Devenir poly, c'est d'après moi, s'offrir ce luxe de consacrer le temps indispensable à bien vivre un lien amoureux (ou affectif quelconque). Le temps, mais aussi l'attention, l'intention, l'énergie...

Je suis en adéquation avec toi, concernant ton second paragraphe. Je me sens poly depuis toujours. J'ai su durant toute mon enfance, sans remettre en question. J'ai su durant mon adolescence en remettant en question. Jeune adulte j'ai endossé le costume de la parfaite épouse jusqu'au jour où... l'amour m'a rattrapé. Tardivement puisque j'avais presque 40 ans.

Syren : je crois que mon chéri regardait. C'est une histoire avec une sirène qui tombe amoureuse d'un humain, et de la compagne de celui-ci. C'est cela ? Je ne suis pas fan de série. Ce que je trouve sympa dans cette histoire, c'est la façon naturelle d'aimer les deux, sans vouloir les séparer, en aimant aussi l'amour que ces deux humains se portent. Elle ne désire aucune compétition, aucune rivalité, aucune envie de monter l'un contre l'autre. Elle ne divise pas pour mieux régner. Elle voit le beau de chaque personne aimée et le beau de l'amour en général. Elle n'oppose pas. Mon chéri m'avait appelé et montré quelques épisodes parlant pour moi. Je n'ai pas suivi toute la série. Sauf que voilà, on fait jouer le rôle de la "perturbatrice" par un être non humain. Et cela me dérange beaucoup. La sirène a un pouvoir envoutant dans l'imaginaire (Ulysse). Ca ne tiendrait pas debout si la sirène était juste humaine.

Mais oui, c'est un exemple beau, de l'amour tout simplement.

#
Profil

PolyBe

le lundi 02 août 2021 à 14h04

Oui égalité c'est plutôt ce mot que j'aurai dû utiliser.

En ce qui concerne la jalousie, nous sommes un couple qui a débuté sur du libertinage progressif (melangisme pour en venir à l'échangisme). Encore une fois de la pluralité.

Pour la laisser tester, elle sait qu'elle est libre et fait ce qu'elle veut. Ce n'est certainement pas moi qui vais lui empêcher de ressentir des choses pour quelqu'un d'autre.

Dans Syren, le chant, c'est plus compliqué que ce qui se dit dans la mythologie, il faut vraiment regarder la série pour comprendre. Mais oui, ils sont tous trois en symbiose et ça, c'est beau.

#
Profil

bonheur

le lundi 02 août 2021 à 14h37

Beau chemin à toi et à ton entourage :-D .

D'autres personnes ici, je pense, donneront d'autres avis et opportunités bien plus adaptées que les miennes. Je ressens en effet des difficultés à "mélanger" libertinage et polyamour.

#
Profil

PolyBe

le lundi 02 août 2021 à 16h13

Merci.

Attention que je ne mélange pas les deux.
Libertinage a plus un rapport au sexe qu'à des sentiments.
C'est juste pour dire que niveau jalousie, on en est loin.

#
Profil

bonheur

le lundi 02 août 2021 à 17h09

PolyBe
C'est juste pour dire que niveau jalousie, on en est loin

C'est là que ça beug. La jalousie n'est pas en lien obligatoirement avec l'acte lui-même. La jalousie est souvent liée aux peurs et à l'insécurité. On a peur de perdre ou on veut être le-a seul-e. Parfois les deux.

Si libertiner est en quelque sorte un jeu, qui peut se jouer en couple (et qui renforce le lien du couple), le polyamour, l'affectif, c'est différent. On peut ne rien ressentir (et même très bien le vivre) de négatif en libertinage et ne pas supporter que l'amour s'installe avec un-e tiers.

Je pense que je prendrai malgré tout des précautions et que je porterai de l'attention aux réactions de type jalousie, en polyamour. Ceci même si elles sont absentes en libertinage. D'ailleurs, pour moi, le milieu libertin est ouvert à des activités non sexuelles (voyeurisme, exhibitionnisme, érotisme, BDSM asexué...)

D'où ma préférence que d'autres personnes te répondent. Je ne suis pas en phase avec tes certitudes. Enfin ce qui me semble en être. Je ne suis pas la plus à l'aise pour ta recherche et pour t'accompagner.

#
Profil

PolyBe

le lundi 02 août 2021 à 17h49

Mon questionnement n'est pas par rapport à ma relation primaire mais au niveau d'une, peut-être un jour, relation secondaire.

#
Profil

bonheur

le lundi 02 août 2021 à 19h01

Dans le sens où je ne suis pas dans l'optique que tu émets, je ne suis pas la mieux positionnée pour te répondre.

Relation secondaire me parle. Le fait, et c'est ton cas, d'être en relation primaire, implique que l'on devient de toute évidence aussi une personne secondaire, vis-à-vis de la relation secondaire. Et ta relation primaire ET ta relation secondaire, tu t'en préoccupes ? Tu considères que ta relation primaire va te suivre d'une façon systémique. Si c'est le cas, je le souhaite, il faut s'interroger. Dans tous les cas, il faut concilier, communiquer, et les métamours entre elles (puisque tu relationnes uniquement au féminin).

Je remarque que l'amour est bien absent, lorsque l'on est en recherche. Car autrement, les sites de rencontre sont des boîtes à rencontre avec le propos posé explicitement de relationner (sexe + affectif, sans généraliser évidemment).

Désolée PolyBe, je décroche de ce fil où je n'ai pas ma place.

#
Profil

PolyBe

le lundi 02 août 2021 à 19h35

Pas de soucis bonheur.
Je ne dis pas que ma compagne va me suivre de façon "systémique". La direction du polyamour est un sujet que nous avons déjà discuté à plusieurs reprises.

#
Profil

kill-your-idols

le lundi 02 août 2021 à 22h18

PolyBe
Mon questionnement n'est pas par rapport à ma relation primaire mais au niveau d'une, peut-être un jour, relation secondaire.

Pour les relations secondaires, je pars du principe qu'elles doivent prendre connaissance de tout mon univers, et qu'elles doivent y trouver leur place. Je leur laisse donc une période d'adaptation de 18 mois environ, pendant laquelle je dévoile peu à peu mon univers.

#
Profil

PolyBe

le mardi 03 août 2021 à 10h38

kill-your-idols
Pour les relations secondaires, je pars du principe qu'elles doivent prendre connaissance de tout mon univers, et qu'elles doivent y trouver leur place. Je leur laisse donc une période d'adaptation de 18 mois environ, pendant laquelle je dévoile peu à peu mon univers.

Du coup, la personne n'est pas au courant que vous avez quelqu'un dès le début ?

#
Profil

kill-your-idols

le mardi 03 août 2021 à 16h13

PolyBe
Du coup, la personne n'est pas au courant que vous avez quelqu'un dès le début ?

je ne le crie pas sur les toits, mais je ne le cache pas non plus.
Et le fait que j'aie quelqu'un n'a jamais été le questionnement principal de mes nouvelles connaissances: le fait que je passe beaucoup de temps à la maison à lire les inquiète beaucoup plus!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion