Polyamour.info


Lili-Lutine

Lili-Lutine

avignon (France)

Membre du site depuis le
samedi 21 janvier 2012

Pour moi les relations sexo-affectives -ou la non-monogamie - ou le polyamour - ou la polyamorie - c'est la possibilité de vivre en parallèle plusieurs relations intimes (amoureuses ou non, sexuelles ou non) de manière consensuelle, donc avec le consentement éclairé et enthousiaste de toutes les personnes concernées de prés et de loin.

Les relations non-exclusives consensuelles pour moi, et en pratique dans ma vie de tous les jours, c’est aussi de pouvoir partager intensément des échanges et des réflexions, sur nos expériences, nos choix et nos pratiques, dont les valeurs communes de base pour chacun.e d’entre nous sont le respect, la réciprocité, l'égalité et l'honnêteté.

Je n’ai pas besoin de cacher ce que je vis et je suis en même temps très attentive à ce que ce soit bien vécu par tous, c’est aussi pour moi être en relation en fonction des envies et des limites de chacune de mes relations.

Il n'y a que le manquement à la parole donnée qui fait infidélité.

D’autant que le moindre changement affecte l’équilibre de tout le système.

Si tout le monde s’entend bien et s’estime, tant mieux, le minimum est qu’ils-elles s’acceptent.
Une précaution qui permet, aussi, de faire tomber les fantasmes.
Car le grand défi, c’est de dépasser la jalousie.
J'aime beaucoup être en état de « compersion » : être heureuse du bonheur de l’autre, même si je n’en suis pas responsable.

Je construis à mon rythme une éthique relationnelle qui me demande un gros travail sur moi, beaucoup d’attentions, des discussions, et qui me libère de plus en plus.

Ma vision du monde et des personnes est non-binaire.
Je vais à la rencontre des êtres et je les aime au pluriel

Je suis une femme cis de 56 ans et je me définie pansexuelle.

Je suis aussi une asperger-girl diagnostiquée sur le tard, j’ai donc des TSA ( troubles de spectre de l’autisme).

Depuis toute petite mes attractions affectives ou sexuelles ont toujours fait fît du genre et de toutes sortes d’autres normes.

J’ai vécu bien des situations assez traumatisantes tout au long de mon existence avec cette perception du monde non binaire, ma « naïveté » asperger et ne pouvant vivre que des relations sexo-affectives non exclusives.

Aujourd’hui je vis un quotidien affectif et matériel auprès d’un homme qui a adopté mes 2 enfants issus de 2 relations courtes où j’ai été bien malmenées.

Cet homme m’a accepté avec toutes mes particularités et après 2 années non monogame avec lui, suivies de 13 années monogame à ses cotés - monogamie que j’ai véritablement choisi à ce moment là précis de ma vie ( ma seule expérience monogame à ce jour ) - a pu réussir à le vivre lui aussi, a l’accepter pleinement et en confiance, afin que je puisse de nouveau être dans une démarche poly et au plus près de qui je suis véritablement.

Et depuis 8 ans nous le vivons chacun de plus en plus sereinement dans chacune de nos relations , et avec beaucoup de joie ensemble aussi, il est devenu -en plus- mon meilleur ami et soutient inconditionnel.
Ce qui a considérablement agrandit notre relation.

Depuis l’année dernière j’ai rejoins le centre LGBTQI+ d’Avignon où j’habite.

***

Je tiens à préciser qu’actuellement je ne recherche pas de relations sexo-affectives en plus.

Je suis bien plus disposée à vous rencontrer lors d’événements poly afin d’échanger nos expériences et de s’apporter nos soutiens si besoin.

Les mises en relations virtuelles avec des personnes que je ne n’ai pas encore eu l’occasion de voir en vrai ET avec lesquelles je n’ai pas encore pu échanger agréablement, me donnent toujours le tournis, je ne suis définitivement pas douée pour cela...

***

@: [e-mail, cliquer pour voir l'adresse]

Mes pages publiques Facebook:

https://www.facebook.com/Lili-Lutine-1977961229138365/

https://www.facebook.com/PolyAvignon/?ref=bookmarks

https://www.facebook.com/Asperger-et-Lutine-1797042400386188/

***

J’'organise régulièrement et/ou coorganise , le plus souvent avec la complicité de Fred mon compagnon de vie, plusieurs cafés poly et divers rendez-vous poly à Avignon et ailleurs (le premier en juin 2012) et depuis 2014 j’organise chaque année en mai un grand « we poly fais ce qui te plait »

CHARTE POLY des évènements que j’organise ou coorganise à Avignon et parfois ailleurs, afin que tout le monde puisse se sentir bien :

(Participer à un de ces évènements signifie acceptation de la charte)

0. Préliminaire important : La lecture de cette charte pourrait vous laisser penser que ces événements poly, ou les événements poly en général sont des moments ou des espaces où il y a bien plus de problème ou de danger qu'ailleurs. Il n'en est rien. Au contraire même, la communauté poly nous semble plutôt comporter une grande part de personnes bienveillantes, sensibles aux questions de domination, et qui ont à cœur de faire vivre des relations éthiques et respectueuses. Pour autant le milieu poly n'est pas séparé du reste du monde, et parce que nous sommes poly, nous avons justement envies d'être encore plus vigilantes dans nos milieux et nos événements, pour faire que tout se passe bien, et que tout le monde, en particulier les personnes habituellement minorisées, se sentent à l'aise. Cette charte vise à envisager tant les comportements les plus banaux et quotidiens que les événements heureusement exceptionnels.

1- Ces événements sont un espace de discussion et de partage d’expériences pour les personnes qui le souhaitent. Il n'y a pas de personne accompagnante. Toute personne qui vient le fait par adhésion éclairée et volontaire, et nous demandons que chacune s'inscrive individuellement.

2- Tout le monde est bienvenu, les personnes ayant l’expérience du polyamour ou se reconnaissant dans ses principes d'orientation relationnelle intime, non-exclusive et consensuelle et si vous n’en avait pas l’expérience vous pouvez venir aussi , mais il est utile d'avoir conscience que vous serez en minorité, que pour une fois nous ne nous sentirons pas tenu de justifier nos choix, que possiblement ça pourra être éprouvant pour vous, et qu'on vous demandera de faire particulièrement attention à ne pas être jugeant sur le sujet.
Il est sans doute utile de signaler que ces événements que j’organise ou coorganise ne sont pas des événements libertin, échangiste, naturiste, bdsm. Je n’ai rien contre ces pratiques mais ce n'est pas cela que je souhaite organiser.

3- Le cadre est non-dogmatique. Il existe autant de personnes poly que de manières de vivre les relations éthiques, consensuelles et/ou plurielles. Vous pouvez avoir des opinions différentes de celles d'autres personnes sans pour autant émettre des jugements. Et, il nous semble toujours plus intéressant de prêter attention à l’intentionnalité, à la pensée globale, que de bloquer sur certains mots qui peuvent être employés avec maladresse (personne ne maîtrise de suite le jargon parfois utilisé entre nous).
Pour une communication respectueuse, nous prêtons attention à ce que chacun parle en son nom ("je") et dans le non-jugement (particulièrement par rapport aux genres pluriels, aux sexualités, aux parcours de vie, aux normes de société et à la « normalité »).

4- Vous pouvez vous présenter sous un pseudo et pour protéger votre vie privée et celle de vos proches, on vous conseille d'anonymiser vos témoignages. De même si une fois rentré chez vous, vous racontez des choses qui se sont passés pendant le week-end, il est préférable d'anonymiser vos récits, et ne pas rendre visible contre son gré la présence de telle ou telle personne à l'événement. Sauf cas d'agression ou de discrimination (qui pourrait nécessiter de rendre visible dans nos réseaux une personne au comportement inapproprié) nous ferons de même en tant qu'orgas. Également nous ne communiquerons pas les données récoltées à des tiers et bien sûr nous n'en ferons aucun usage commercial.

5- Ces événements se veulent inclusif, notamment pour les personnes LGBTQIA+, féministes, racisées, prolos, etc. Les propos et comportements de nature oppressive (même sous couvert d'humour) seront très mal accueillis. En clair (et de façon non-exhaustive) : le sexisme, le racisme, l'homophobie, la biphobie, la transphobie, etc. seront autant que possible, rendus visibles et confrontés. En cas de problème il est possible qu'on vous demande de modifier votre comportement et en cas de désaccord ou de récidive, vous pouvez être exclu de l'événement.

6- Ces événements ne sont pas un lieu de drague mais un lieu d'échanges et de discussions bienveillantes, et ceci est important pour nous.
Il n'est peut-être pas inutile de rappeler qu'être poly ne signifie PAS que l'on est en recherche de nouvelles relations, encore moins de relation physique et/ou sexuelle. Les comportements qui vise avec insistance à obtenir les faveurs d'une personne (par ex les commentaires sur son physique, le fait de chercher à obtenir ses coordonnées, ou d'insister pour revoir la personne dans les jours suivants, etc.) et a fortiori les actes non consentis, nous semble ici inadaptés.

7- Il est fréquent que beaucoup de personnes sur place se connaissent déjà et abordent librement entre elles des questions intimes.
Une personne connue depuis cinq minutes ne souhaite pas nécessairement s'étendre sur son intimité ou entendre parler de la vôtre aussi rapidement. N'hésitez pas à demander si vous pouvez aborder un sujet avant de vous y lancer. Quelqu'une qui refuse une discussion est quelqu'une que l'on remercie pour avoir indiqué ses limites (le refus n'est pas lié à votre personne).

8- Si vous souhaitez des précisions sur un de mes événements, vous devez contacter les personnes qui organisent ou coorganisent uniquement par mail à [e-mail, cliquer pour voir l'adresse] . Vous pouvez bien entendu en discuter avec vos amis mais il serait très malvenu de profiter de ces questions pour prendre contact avec des personnes participantes que vous ne connaissez pas. Si vous ne respectez pas cette règle, votre participation sera refusée.
Pour les personnes qui seraient contactées par des inconnus (pour l'instant, on n'accorde qu'au masculin...) ou importunées durant et après l’événement, n'hésitez pas à le notifier aux personnes qui organisent.

9- En cas de problème, quel-qu'il-soit, avant pendant ou après l'événement, vous pouvez à tout moment prendre contact avec nous. Pendant l'événement vous pouvez venir trouver les personnes qui organisent, même si nous sommes en pleine discussion.

Connectez-vous au site pour pouvoir envoyer un message à ce membre.

Discussions Toutes les participations

Dernières participations


Espace membre

» Options de connexion