Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Arguments contre le polyamour et pour la monogamie strictement exclusive ?

#
Profil

alps

le lundi 03 juin 2013 à 00h54

MetaZet
1/ Justement, si, car par principe, un polyamoureux ne va pas essayer de séduire une personne qui est en couple exclusif.

S'il s'agissait de faire entrer un coureur de jupon — qu'il soit poly ou bien mono, d'ailleurs — dans ton foyer, je comprendrais tes réticences, encore que ça dénoterait un sérieux manque de confiance envers ton épouse... mais je ne vois pas où serait le problème à faire entrer un poly respectueux et qui sait se tenir.

A vrai dire, un mec mono peut être plus dangereux pour ton couple qu'un mec poly, car le poly, au pire (donc un poly qui serait sans gène), il ne cherchera pas à te piquer ta femme, tandis que le mono, si.


alps Ca ne fait pas de moi un xenophobe parce que je n'invite pas tout le monde dans mon espace privé. Si j'etais vegétarien par exemple, aucun repas avec viande ne serait servi chez moi. Ca te choquerait ?? ?


Non, ce qui serait choquant, par contre, c'est que tu décides que les omnivores sont persona non grata.

3/ Ce ne sont pas les valeurs de l'autre qu'on te demande d'adopter, mais simplement l'autre qu'on te demande d'accepter (malgré ses valeurs autres).

1/ Dire qu'un poly ne cherchera pas à piquer ma femme c'est aussi spécieux que d'affirmer qu'il va le faire. En revanche un polyamoureux se revendique non exclusif. Les non exclusifs ne sont pas invités à rentrer chez moi quelque soit leur code déontologique propre affiché. C'est pas compatible avec mon mode de vie exclusif d'inviter chez moi, un type dont le mode de vie n'interdit nullement de convoiter la femme de son voisin. C'est ouvrir une porte qui n'est pas nécessaire.

/discussion/-Hj-/Monogame-amoureuse-d-un-polyamour...

T'inquiete pas pour le coureur dit monogame. Il ne rentre pas non plus.

3/ Chez moi il y a des valeurs claires. On ne crache pas sur la table par exemple. Ensuite je tolere que tu craches sur ta table chez toi et même dans la rue.

Chez moi ce n'est pas la sphere publique. Mais la sphere privée. A toi de tolerer que j'ai une sphère privée où je décide de qui rentre. Ce n'est pas etre intolérant que de ne pas négocier sa sphère privée. C'est même incongrue d'etre intrusif et de se pretendre tolérant. `

C'est le genre de trucs que je veux que mes enfants discernent bien.

je me relis je peux paraitre dur. Mais comme expliqué j'ai une vision de la famille bien précise que je partage totalement avec ma femme.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

alps

le lundi 03 juin 2013 à 01h01

MetaZet
Dois-je comprendre que tu n'accepterais ni riche, ni économiste, ni avocat, ni présentateur télé dans ton foyer ?

Du tout. Mais j'ai pas l''ambition d'eduquer mes enfants à désirer et à se féliciter de ce que je juge être un savoir futile ou des pratiques nocives. Ceci meme si la société les juges positives. Il y a des tas de savoirs et pratiques utiles en toutes circonstances. medecin, infirmier, ingenieur, professeur etc...Un métier essentiel ou la plus value humaine est certaine.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 03 juin 2013 à 09h00

alps
. C'est pas compatible avec mon mode de vie exclusif d'inviter chez moi, un type dont le mode de vie n'interdit nullement de convoiter la femme de son voisin. C'est ouvrir une porte qui n'est pas nécessaire.

Laisse la femme de ton voisin décider comme une grande si elle veut être convoitée ou pas.
La déontologie est là : les gens qui se mettent en relation en affichant d'emblée leurs préférences (poly, mono, homo) jouent franc jeu, et ne jouent donc pas si personne ne veut jouer.
Si la femme de ton voisin ou la tienne ne sont pas disponibles, qu'est-ce que tu veux qu'on les emmerde plus que d'autres ? SI elles le sont, tu serais au courant, et le problème, ce serait pas cet affreux poly, même toxicomane et érotomane.

(je l'imagine avec une érection permanente, des yeux exherobités de fièvre lubrique, et organisé en congrégations genre témoins de Jehova pour aller régulièrement frapper à ta porte).

#
Profil

Anarchamory

le lundi 03 juin 2013 à 12h57

i.imgur.com/V4yi5.jpg

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

alps

le lundi 03 juin 2013 à 13h51

Siestacorta
Laisse la femme de ton voisin décider comme une grande si elle veut être convoitée ou pas.

La déontologie est là : les gens qui se mettent en relation en affichant d'emblée leurs préférences (poly, mono, homo) jouent franc jeu, et ne jouent donc pas si personne ne veut jouer.

Si la femme de ton voisin ou la tienne ne sont pas disponibles, qu'est-ce que tu veux qu'on les emmerde plus que d'autres ? SI elles le sont, tu serais au courant, et le problème, ce serait pas cet affreux poly, même toxicomane et érotomane.

(je l'imagine avec une érection permanente, des yeux exherobités de fièvre lubrique, et organisé en congrégations genre témoins de Jehova pour aller régulièrement frapper à ta porte).

Je ne parle pas de la femme de mon voisin. Ma voisine fait ce qu'elle veut tant qu'elle n'influe pas sur ma sphère privée.

Comme je n'invite pas de polyamoureux à rentrer chez moi. Comme je ne prends pas le tel ou le facebook d'une femme en dehors des interets pro. Je n'ai aucun interet à ouvrir de telles portes. (j'adore le chocolat, mais si je fais un régime. Je ne vais pas le mettre sur la table du salon en me disant de toute façon je n'y touche pas)

Si j'ai un couple d'ami et que je susi hetero et que l'on doit prendre rendez vous pour une sortie en couple avec des heteros. J'envoie des textos à l'homme et non à sa femme. Je ne vois aucun interet d'ouvrir là encore une quelconque porte. Dans le cas de mon couple monogame c'est assez simple puisque nous sommes exclusifs et heteros.

Si j'ai un coup de coeur pour une collègue ou je ne sais qui. Je commence par en parler à ma femme. Ce qui est déjà arrivé.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Anarchamory

le lundi 03 juin 2013 à 17h52

alps
Je ne parle pas de la femme de mon voisin. Ma voisine fait ce qu'elle veut tant qu'elle n'influe pas sur ma sphère privée.

Comme je n'invite pas de polyamoureux à rentrer chez moi. Comme je ne prends pas le tel ou le facebook d'une femme en dehors des interets pro. Je n'ai aucun interet à ouvrir de telles portes. (j'adore le chocolat, mais si je fais un régime. Je ne vais pas le mettre sur la table du salon en me disant de toute façon je n'y touche pas)

Attends, là pour moi il y a un paradoxe : ou bien tu es monogame exclusif, OK, mais en ce cas, c'est que c'est ta nature profonde, donc tu n'as pas besoin de tous ces gardes fou... et si tu en as besoin, c'est peut-être qu'au fond tu n'es pas si monogame exclusif que ça, et donc on se demande bien pourquoi tu te forces. Si ça te rend malheureux, la monogamie, pourquoi est-ce que tu persistes à être monogame ? Et si ça te rend heureux, alors pourquoi toutes ces contraintes pour ne surtout pas risquer de céder au polyamour ? Tu ne céderas pas, si c'est vraiment si épanouissant l'exclusivité.

Pour bien faire comprendre le paradoxe, je vais prendre d'autres exemples qui présentent une forme similaire à ton raisonnement :

- Je ne suis pas un assassin, mais quand même, je préfère ranger les couteaux de cuisine en hauteur, dans un coffre protégé par un code secret, car on ne sait jamais.
- Je ne suis pas un voleur, mais quand même, il ne vaut mieux pas que quelqu'un me confie des pièces d'or, car je risquerais d'en chiper quelques-unes...
- Je suis un fervent catholique, mais quand même, je préfère ne pas faire entrer de mécréants chez moi car je risquerais de perdre la Foi.

Et puis, pour être logique jusqu'au bout, ne devrais-tu pas fuir comme la peste des forums comme celui-ci ? N'est-ce pas là aussi ouvrir des portes ? T'imagine, si on venait à te convaincre que finalement, le polyamour c'est ton truc, ta femme ne serait plus autant assurée de ton exclusivité. Tiens, au fait, est-elle au courant que tu fréquentes ce forum ? Lui en as-tu parlé ? Viendra-t-elle aussi nous faire un coucou à l'occasion ?

alps
Si j'ai un couple d'ami et que je susi hetero et que l'on doit prendre rendez vous pour une sortie en couple avec des heteros. J'envoie des textos à l'homme et non à sa femme. Je ne vois aucun interet d'ouvrir là encore une quelconque porte.

Heureusement que tu n'es pas bi, sinon tu n'enverrais plus de SMS à personne :)

alps
Dans le cas de mon couple monogame c'est assez simple puisque nous sommes exclusifs et heteros.

Si j'ai un coup de coeur pour une collègue ou je ne sais qui. Je commence par en parler à ma femme. Ce qui est déjà arrivé.

Ah, je croyais que tu allais me dire que tu démissionnais, pour être bien sûr de ne pas être tenté.
Si tu es vraiment monogame, en ce cas tu n'as pas de coup de cœur pour quelqu'un d'autre que ta femme, ou si tu as un coup de cœur pour quelqu'un d'autre que ta femme, il reste sans conséquence et sans risque de conséquences. Parce que tu es plus attachée à la monogamie qu'au coup de cœur en question. Le jour où ce n'est plus le cas... et bien ça voudra tout simplement dire que tu es poly (ce qui n'est pas un drame, hein).

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

lam

le lundi 03 juin 2013 à 18h04

Ocytocine
Oui, il était temps que tu ailles te coucher !
Même si c’est une boutade, elle me met mal à l’aise car on est pas là pour voir des gens en stigmatiser d'autres, sans aucune raison.

D’autant que cela ne sert pas le débat et que ce que dit Wolfram est pertinent (au sujet de la polygine et de l’égalité entre les sexes, des études ont été menées pour essayer de comprendre l’origine et l’intérêt d’une telle organisation sociale, si ça peut t’aider à te forger une opinion constructive, je te passerai les références).

Les interventions de Wolfram sont très intéressantes et laissent deviner un esprit ouvert et plutôt «  analytique », le contraire d’un esprit idéologiste "barré" !
Bonne journée à toi,

Je suis intéressée par les références.

Pour le reste je reconnais avoir zappé les deux points suivants de la charte de discussion:
>>Attendez le lendemain pour répondre à un message passionné. Les sujets qui sont volontairement provocateurs doivent être répondus avec calme.
>>Dans tous les cas restez calme et courtois.

J'en suis contrite.

Par contre je pense qu'il n'y a pas "aucune raison" mais ce serait trop long d'aller chercher des discussions qui illustreraient cela. Et je ne partage pas ton avis sur les interventions de wolfram.

#
Profil

Anarchamory

le lundi 03 juin 2013 à 18h35

lam
à 3 h du mat, je propose un prix de la mysogynie raciste et/ou de la psycho-évolutioniste et limite masculiniste pour wolfram

qui est pour ?

(ok c'est naze, bonne nuit ou bon matin, c'est selon **** )

Le masculinisme, si c'est bien l'équivalent masculin du féminisme, je ne vois pas en quoi il poserait davantage de problème que ce dernier.

La psychologie évolutionniste est un courant de la psychologie cognitive et de la psychologie culturelle, dont l'objectif est d'expliquer les mécanismes de la pensée humaine à partir de la théorie de l'évolution biologique. Elle repose sur l'hypothèse fondamentale que le cerveau, tout comme les autres organes est le produit de l'évolution, et constitue donc une adaptation à des contraintes environnementales précises auxquelles ont dû faire face les ancêtres des hominidés. Je ne vois pas en quoi cela pose problème, et c'est même plutôt assez sensé comme approche (même si ça n'épuise pas le sujet, évidemment).

Ensuite, pour ce qui est du racisme et de la mysogynie :
- La misogynie est un trait de caractère qui se manifeste par un sentiment de mépris, éventuellement d'hostilité, à l'égard des femmes. A quel moment wolfram a-t-il manifesté du mépris, éventuellement de l'hostilité, à l'égard des femmes ?
- Le racisme est une idéologie qui part du postulat de l'existence de races humaines, et qui considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d'autres. Où Wolfram a-t-il dit qu'il existait des races humaines et que certaines, intrinsèquement, étaient supérieures à d'autres ?

#
Profil

Siestacorta

le lundi 03 juin 2013 à 20h09

alps
Je ne parle pas de la femme de mon voisin.

Hm, tu parles de la tienne, alors ?
Elle aussi est assez grande pour savoir quoi faire face à un polyamoureux, non ?
Tu crains quoi : d'être tenté, ou qu'elle le soit ? Ben dis, la confiance règne.
Non parce que la comparaison entre polyamoureux et chocolat ou même avec les drogues, ça parle parce qu'il y a un plaisir à la portée, mais qui pourrait être potentiellement néfaste. La tentation.
Mais, bon, tu l'affirmes, tu n'es pas tenté par une relation polyamoureuse. Ta femme non plus, si je me souviens bien des commentaires de sa part que tu as rapportés dans un de tes posts.
Bon, donc de quoi t'as peur ? Vous n'aimez pas ce chocolat-là, vous allez pas vous mettre à avoir l'eau à la bouche parce qu'il fait une fois ou deux son apparition chez vous.

Ou alors, comme le suggère ta question sur le code moral, tu crains que ce soit le poly qui soit incapable de se retenir.
Que ce soit toi le chocolat.
Ou... ton épouse.
Ce qui semble assez probable, comme interprétation : avec un couple d' amis, tu ne contactes pas l'épouse, parce que dans ta tête, contacter l'épouse c'est un geste ambigu.
Donc, en gros, épouses, faut les protéger de la lubricité des hommes autour.
Encore une fois : pourquoi penser ça "pour le couple" ? Pourquoi penser que, d'emblée, la copine de ton pote serait pas capable de déterminer elle-même que ton appel n'est pas ambigu ? Pourquoi ton épouse ne serait pas capable de dire elle même qu'elle ne se sent pas intéressé par un éventuel poly de passage chez vous ?

Et surtout, encore une fois, pourquoi penser que, d'emblée, un poly serait ET intéressé par l'un de vous deux, ET incapable de respecter votre relation telle qu'elle est ?
On s'emmerde beaucoup ici à paramétrer nos rapports avec les autres polys et à tout bien discuter pour être sûr que la relation fonctionne, que chacun vit la chose bien, pourquoi avec un mono sous notre nez on se dirait : ah bien tiens, justement ce paramètre-là explicité dès le départ , je ne vais pas en tenir compte et je vais faire comme si tout le monde était d'accord ?
Pourquoi on tiendrait ce raisonnement-là ?

Cet irrépressible désir de chocolat, il est je crois bien plus puissant dans ta tête que dans celle du poly que tu n'envisages pas d'accueillir : tu projettes assez probablement ta façon de gérer/pas gérer le désir... sur des gens qui, en fait, pensent plutôt que ça se gère déjà bien en fonction du consentement.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

alps

le lundi 03 juin 2013 à 20h17

sieesta
Elle aussi est assez grande pour savoir quoi faire face à un polyamoureux, non ?

Comme moi elle paie le loyer. Et comme moi elle ne veut pas qu'ils rentrent chez nous. :)

Pour le reste je me suis dejà expliqué. Si tu tentes de comprendre mon raisonnement en t'appuyant sur des valeurs poly et non sur les miennes . Ca ne peut pas faire sens dans ta tete. Si ca ne te plais pas. C'est pas grave. Parce que ce n'est pas ton foyer mais le mien. Et le but de mon foyer ce n'est pas de te plaire. tu demandes aux gens de ne pas juger les poly, mais tu me juges moi. C'est pas toi qui va me dire qui doit entrer ou pas chez moi et pour quelle raison...

cioran disait. On ne refute pas plus une philosophie qu'une sauce. A bon entendeur :)

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 03 juin 2013 à 20h32

1) j'ai édité.
2) super, toi et ton épouse êtes d'accord. C'est à se demander pourquoi t'as besoin de te prendre la tête si souvent sur un sujet qui te concerne si peu.
3) et je m'en fous, de ton foyer ! J'ai pas envie d'y aller ! Mais bon, tu en parles, je te réponds, hein, un peu comme tu fais avec le polyamour, qui lui non plus n'a pas pour but de te plaire, mais dont tu parles (beaucoup) quand même.

#
Profil

alps

le lundi 03 juin 2013 à 20h39

Siestacorta
1) j'ai édité.
2) super, toi et ton épouse êtes d'accord. C'est à se demander pourquoi t'as besoin de te prendre la tête si souvent sur un sujet qui te concerne si peu.
3) et je m'en fous, de ton foyer ! J'ai pas envie d'y aller ! Mais bon, tu en parles, je te réponds, hein, un peu comme tu fais avec le polyamour, qui lui non plus n'a pas pour but de te plaire, mais dont tu parles (beaucoup) quand même.

les amishs et les fourmis me fascinent ca ne signifie pas que je veuille devenir amish ou fourmi. ^^

tu es en colere pourquoi ? parce que je refuse de negocier ma sphere privee ? si je t'invite chez moi alors que j'ai des valeurs autres. tu vas venir developper une argumentation propre a tes valeurs chez moi sur mon canape devant mes enfants ??? c'est pas le canape de la mairie ! apres si tu as besoin qu'on t'aide a reparer une voiture. Ca je peux le faire.

quand je me rends chez un musulman je n'evoque pas d'autres religions. Tu sais pourquoi ? parce que je respecte les valeurs de mon hote. Si je vais dans un pays ou l'homme doit toujours mettre une juppe. je mettrais toujours une juppe.

tu as ton code deontologique que je respecte. Respecte le mien.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 03 juin 2013 à 20h59

alps

tu es en colere pourquoi ? parce que je refuse de negocier ma sphere privee ?

Agacé, pas en colère. Je serai en colère, je ne te répondrais plus. L'agacement, c'est plus excitant, dans une certaine mesure, c'est un plaisir (je suis tordu, mais pas comme tu penses).
Je suis agacé parce que, toi, tu viens critiquer et questionner les valeurs poly, mais que tu estimes qu'il n'y a pas matière à critiquer dans ce que tu affirmes des tiennes. Comme l'invité qui vient bouffer chez toi et qui trouve que ça dit rien sur lui si il dit ouvertement qu'il ne trouve pas la nourriture bonne.

Tu peux analyser les discours ici, c'est fait pour.
Mais tes participations tout autant. Tu vois des trucs critiquables dans ce que disent les gens ici, tes critiques se discutent d'autant plus selon les valeurs que tu exposes.
Celles-ci contiennent quelques bouts machistes, quelques autres conservateurs, un bon gros déni sur ton rapport aux affects, et un refus de la critique qui fait douter de ta tolérance (l'argument est facile à retourner, hein ?) .
Et non, je répèterai pas pourquoi, je l'ai déjà dit.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 03 juin 2013 à 21h00

Je suis toujours surpris en constatant la patience, voire l'acharnement, qu'ont certains à répondre à alps qui est quand même, à mes yeux et depuis des semaines, un troll de compétition.
(C'est-à-dire un troll intelligent, avec des arguments et parfois même des choses sensées à dire... mais qui n'est pas réellement ici pour discuter).

Je pense qu'il serait plus simple de ne pas rebondir sur ses propos (ce qui ne l'empêchera pas de venir étudier les membres de ce forum à la loupe comme des fourmis, donc tout le monde est content mais on cesse de perdre trop de temps).

C.T.

#
Profil

alps

le lundi 03 juin 2013 à 21h12

Siestacorta
Agacé, pas en colère. Je serai en colère, je ne te répondrais plus. L'agacement, c'est plus excitant, dans une certaine mesure, c'est un plaisir (je suis tordu, mais pas comme tu penses).
Je suis agacé parce que, toi, tu viens critiquer et questionner les valeurs poly, mais que tu estimes qu'il n'y a pas matière à critiquer dans ce que tu affirmes des tiennes. Comme l'invité qui vient bouffer chez toi et qui trouve que ça dit rien sur lui si il dit ouvertement qu'il ne trouve pas la nourriture bonne.Tu peux analyser les discours ici, c'est fait pour.
Mais tes participations tout autant. Tu vois des trucs critiquables dans ce que disent les gens ici, tes critiques se discutent d'autant plus selon les valeurs que tu exposes.
Celles-ci contiennent quelques bouts machistes, quelques autres conservateurs, un bon gros déni sur ton rapport aux affects, et un refus de la critique qui fait douter de ta tolérance (l'argument est facile à retourner, hein ?) .
Et non, je répèterai pas pourquoi, je l'ai déjà dit.Message modifié par son auteur il y a 10 minutes.

"machiste homophobe petainiste... j'ai deja eu le droit a tout".

Tu lis un peu vite. tu n'as pas bien compris ce qui etait écrit et tu cries au loup.

C'est machiste ca ?

siesta
Si j'ai un couple d'ami et que je susi hetero et que l'on doit prendre rendez vous pour une sortie en couple avec des heteros. J'envoie des textos à l'homme et non à sa femme. Je ne vois aucun interet d'ouvrir là encore une quelconque porte. Dans le cas de mon couple monogame c'est assez simple puisque nous sommes exclusifs et heteros.

Soyons sérieux...Tu crois que je peux laisser un type comme toi rentrer chez moi ? tu ne comprends meme pas qu'il faut faut au moins respecter les valeurs de son hote pour esperer être invité.

Les etiquettes conservateurs and co, et autre psychanalyse à deux balles ne me genent pas. Mais c'est dire toute la force de ta tolerance et de ton ouverture d'esprit. Si je pense ainsi c'est que forcément je suis malade...et tu veux rentrer chez moi...A moins que l'on te tire dessus tu ne rentreras pas. :( .

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 03 juin 2013 à 21h22

Clown_Triste


Je pense qu'il serait plus simple de ne pas rebondir sur ses propos

C'est pas moi qui nourrit le troll, c'est l'inverse :-)

Je vais pas embellir mon envie de répondre.
C'est juste pas pareil de se retenir ici que sur doctissimo, yahoo, ou n'importe quel média mainstream où il est bien entendu que la jalousie est un signe d'amour.
Ici, on a plus de raisons de dire qu'on est pas d'accord avec ces conneries. Pas que des bonnes raisons, certes...

Bon, maintenant : si c'est juste alps qui est chiant, c'est pas grave, donc, laissez faire. Mais si c'est le fait de poursuivre les dialogues de sourds qui pourrit beaucoup l'ambiance pour tout le monde, que vraiment je contribue à créer une gêne générale je veux bien réprimer mon envie de mordiller le nonosse, enfin au moins être plus raisonnable sur les prolongations.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

alps

le lundi 03 juin 2013 à 21h28

Siestacorta

C'est juste pas pareil de se retenir ici que sur doctissimo, yahoo, ou n'importe quel média mainstream où il est bien entendu que la jalousie est un signe d'amour.

Mais encoe une fois siesta tu ne fais que pointer ton manque de tolérance. Je n'ai pas la prétention de dire aux gens la jalousie c'est bien ou mal. Les gens pensent comme ils veulent. Ma vision de la jalousie n'est ni supérieure ni inférieure à la leur. Elle est différente. Et comme nous sommes dans un monde libre. Les gens ont le droit de vivre leur amour comme ils veulent. Ce qui donne lieu a de nouvelles créations de normes très excitantes pour l'esprit.

"On a plus raison de dire"

Je veux bien admettre que je déplace les problématiques. En revanche penser que le dialogue de sourd vient de moi. C'est minimiser la force de vos a prioris quand vous maximiser la force de votre tolérance.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

alps

le lundi 03 juin 2013 à 21h34

meta
Attends, là pour moi il y a un paradoxe : ou bien tu es monogame exclusif, OK, mais en ce cas, c'est que c'est ta nature profonde, donc tu n'as pas besoin de tous ces gardes fou... et si tu en as besoin, c'est peut-être qu'au fond tu n'es pas si monogame exclusif que ça, et donc on se demande bien pourquoi tu te forces. Si ça te rend malheureux, la monogamie, pourquoi est-ce que tu persistes à être monogame ? Et si ça te rend heureux, alors pourquoi toutes ces contraintes pour ne surtout pas risquer de céder au polyamour ? Tu ne céderas pas, si c'est vraiment si épanouissant l'exclusivité.

Pour bien faire comprendre le paradoxe, je vais prendre d'autres exemples qui présentent une forme similaire à ton raisonnement :

- Je ne suis pas un assassin, mais quand même, je préfère ranger les couteaux de cuisine en hauteur, dans un coffre protégé par un code secret, car on ne sait jamais.
- Je ne suis pas un voleur, mais quand même, il ne vaut mieux pas que quelqu'un me confie des pièces d'or, car je risquerais d'en chiper quelques-unes...
- Je suis un fervent catholique, mais quand même, je préfère ne pas faire entrer de mécréants chez moi car je risquerais de perdre la Foi.

Et puis, pour être logique jusqu'au bout, ne devrais-tu pas fuir comme la peste des forums comme celui-ci ? N'est-ce pas là aussi ouvrir des portes ? T'imagine, si on venait à te convaincre que finalement, le polyamour c'est ton truc, ta femme ne serait plus autant assurée de ton exclusivité. Tiens, au fait, est-elle au courant que tu fréquentes ce forum ? Lui en as-tu parlé ? Viendra-t-elle aussi nous faire un coucou à l'occasion ?

Je suis monogame exclusif par choix. Je pourrais tromper ma femme sans tomber amoureux ni remord. Ca ne me ferait rien.
Mon modele peut surprendre. je le concois aisément. Pour autant je partage de nombreux constats avec vous dans mon comportement. Par exemple. Je n'ai pas de limite affective naturelle avec les gens. Si je fréquente souvent une fille, il arrivera que j'ai envie de l'embrasser. d'autres autre chose.
On me répondra qu'elle n'est pas obligé d'accepter. Elle n'est pas obligé de refuser non plus. Donc je me mets des limites simples. Parce que mon objectif dépasse de loin ce genre de considérations qui pour moi sont plus que secondaires. En ligne de mire ce qui importe c'est de faire au mieux pour notre espece dans mon domaine. Et d'eduquer au mieux mes enfants. Leur heritage c'est leur education pas de l'argent ou des biens immobiliers.

Le devoir est une part importante de ma vie. Ce que siesta appelle des tentations, c'est pour moi des voies sans issues qui m'éloignent de mes objectifs.

(je ne suis pas croyant)

Quant à fuir ce genre de forum non. J'ai fais le choix quand j'avais 13 ans d'estimer que j'etais suffisamment armé pour lire mein kampf sans me laisser influencer ni par les uns ni par adolf. Mon père était contre. Il m'a laissé faire. J'ai pris mes notes, il les a lu. Et a estimé que j'etais en droit de lire ce que je souhaitais. Et je pense qu'il avait raison.

Une fois qu'on est armé pour la sphere publique. On a pas grand chose à craindre d'elle. Le danger provient essentiellement de nos erreurs de jugement.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 03 juin 2013 à 21h58

Siestacorta
Bon, maintenant : si c'est juste alps qui est chiant, c'est pas grave, donc, laissez faire. Mais si c'est le fait de poursuivre les dialogues de sourds qui pourrit beaucoup l'ambiance pour tout le monde, que vraiment je contribue à créer une gêne générale je veux bien réprimer mon envie de mordiller le nonosse, enfin au moins être plus raisonnable sur les prolongations.

Siestacorta, je précise que je ne te visais pas particulièrement dans mon commentaire. Comme je l'ai indiqué, cela dure depuis des semaines.
Et je veux bien comprendre la tentation de répondre à alps puisqu'une large part de son propos, généralement bien construit, incite à réagir. Mais force est de constater (c'est du moins mon avis) qu'il ne bouge pas d'un iota et qu'il est surtout ici pour contredire, titiller, faire réagir... sans lui-même faire preuve de beaucoup d'écoute ou de la moindre capacité à remettre son discours en question (il y a peut-être un ou deux cas où il reformule quelque chose et esquisse un mea culpa, mais c'est pour mieux nourrir la polémique).

Bref, sa présence est pour moi celle d'un troll et, maintenant qu'il a affirmé son point de vue et ses valeurs inébranlables, je préconise de privilégier plutôt la communication avec des personnes ouvertes au dialogue.

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

lam

le lundi 03 juin 2013 à 22h06

MetaZet
Le masculinisme, si c'est bien l'équivalent masculin du féminisme, je ne vois pas en quoi il poserait davantage de problème que ce dernier.

Non ce n'est pas ça. On en a déjà parlé ici, ce n'est pas le sujet du fil. Si tu veux savoir ce que c'est voilà un article déjà cité ailleurs sur ce site.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion