Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Arguments contre le polyamour et pour la monogamie strictement exclusive ?

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 janvier 2010 à 18h17

Polyâmesoeur!

Yi-hâh!

Yep yep yipikaï (comme dirait Siesta), cool, on commençait à manquer de facettes!

Whoopeeppâââh!

#
Profil

LuLutine

le mercredi 20 janvier 2010 à 18h23

:)

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 janvier 2010 à 18h54

Ben oui, c'est vrai quoi...

Il est temps aussi de s'attaquer à cet autre poncif romantique. On a d'ailleurs de tout, sous ce vocable:

Compatibilité amoureuse, amicale et/ou sexuelle qui serait parfaite entre deux individus.

(Moi qui suis straight, j'ai donc une âme-soeur fille. Et toc.)

Ames prédestinées à se rencontrer.

(Fastoche, y'a qu'à traîner dans des endroits que tous les deux trouvent intéressants. Ici, par exemple.)

L'androgyne originel, séparé en deux.

(Heureusement, pourrait pas faire l'amour, tristesse!)

L'expression est abondamment utilisée par les agences matrimoniales et les sites Internet de rencontres.

(Beuh? Une idée pour la page d'accueil?)

En Chine, « laotong » désigne deux personnes de même sexe associées dès l’enfance pour former un lien d’amitié et de soutien qui devrait durer toute une vie.

(Ah ben v'là aut'chose...)

Et le « bashert » juif, y'a ça aussi.

(J'aimerais mieux que ce soit valable pour les deux sexes, le coup du "40 jours après la conception d'un garçon, Dieu dit qui ça va être, ton âme-soeur"...zut à la fin, extension du domaine de la côtelette, ça va faire; mais de toute façon, Dieu, heuh, bon.)

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 20 janvier 2010 à 18h55

Clementine


Yep yep yipikaï (comme dirait Siesta)

Que personne ne vienne rapporter d'où je tire ça, ça ferait baisser ma côte.

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 janvier 2010 à 20h14

Ohohoh mdr, mouiiiiii

Ta cote monte pour moi: culture cinéma, TCM comme l'actuel... Et aussi parce que j'associe coboilles et barbecue, et ça, les côtes de porc laquées, je craque.

Polytombeur, va.

["Yippee-Kai-Yay" est une réplique du western que John McLane dit aimer dans "Piège de Cristal" ; à la fin du western on voit Gary Cooper s'éloigner dans le soleil couchant en chantant "Yippee-Kai-Yay" qui est, une phrase courante dans le country... John McLane, dans "Piège de cristal", dit "Yippee-Kai-Yay Mother F*cker" (en français : "Yippe-Kai-Yay pauvre c*n")... il rajoute ces deux mots qui en ont fait une réplique culte.]

En plus tu fais dans la réplique-culte, alors cesse de minauder veux-tu? ^^

#
Profil

ERIC_48

le mercredi 20 janvier 2010 à 23h58

Je dis juste un petit truc et je m'en vais.
L'attachement est souvent avançé comme argument contre le polyamour, ce dernier briserait cet attachement et l'amour attaché sur ledit attachement.
Même en admettant que l'attachement soit nécessaire à l'amour, ou que l'amour provoque un attachement, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas être attaché à plusieurs personnes. Pour moi le polyamour, ce n'est pas dêtre libre de se séparer mais être libre de s'attacher. Enfin, j'dis ça, j'dis rien

#
Profil

Romy

le mardi 09 mars 2010 à 19h40

J'y vais selon le titre du fil. Je ne savais pas où aborder le sujet.

Je crois qu'un couple monogame peut passer au polyamour uniquement si le couple est généralement heureux et satisfait. Ce que je veux dire c'est que si un couple vit des difficultés, le polyamour peut être vu comme une fuite. Je comprendrais une femme, par exemple, de ne pas vouloir accepter que son mari devienne PA si elle reproche à son mari d'être absent et peu amoureux. Par exemple, si le couple ne fait plus l'amour et que c'est un problème, bien je comprendrais la femme d'être frustrée que son mari fasse ailleurs ce qu'elle aimerait qu'il fasse avec elle.

Il n'y a pas que la jalousie de voir l'autre avec une autre, mais aussi le désir que l'autre soit présent pour nous.

#
Profil

Drya

le mardi 09 mars 2010 à 20h04

Oui, et de toute façon, pour passer au polyamour, il faut une base forte dans le couple, même si ça peut aider à mieux gérer certains problèmes, justement: on s'enlève une part d'obligation de répondre à tout ce dont la personne a besoin, puisqu'elle est libre de combler ailleurs là où on fait défaut. mais le côté sexuel reste un vrai problème, parce qu'il y a beaucoup de fierté mise là-dedans (^^) c'est même pour beaucoup la définition du couple, voire la définition de l'amour!

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 20h28

Je passe juste la tête pour dire que parler de "là où on fait défaut", c'est dur à son propre égard, Drya. On est juste ce qu'on est, partant on ne peut faire défaut à qui que ce soit, je trouve, en matière de personnalité. C'est limite auto-dénigrant: c'est important pour une bonne image et une bonne estime de soi, de veiller à rester bienveillant envers soi-même.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Romy

le mardi 09 mars 2010 à 20h53

yé! Clémentine est là :-)

#

(compte clôturé)

le mardi 09 mars 2010 à 21h04

De passage :-)

#

(compte clôturé)

le mercredi 10 mars 2010 à 09h30

Rosalie
J'y vais selon le titre du fil. Je ne savais pas où aborder le sujet. Je crois qu'un couple monogame peut passer au polyamour uniquement si le couple est généralement heureux et satisfait. Ce que je veux dire c'est que si un couple vit des difficultés, le polyamour peut être vu comme une fuite. Je comprendrais une femme, par exemple, de ne pas vouloir accepter que son mari devienne PA si elle reproche à son mari d'être absent et peu amoureux. Par exemple, si le couple ne fait plus l'amour et que c'est un problème, bien je comprendrais la femme d'être frustrée que son mari fasse ailleurs ce qu'elle aimerait qu'il fasse avec elle. Il n'y a pas que la jalousie de voir l'autre avec une autre, mais aussi le désir que l'autre soit présent pour nous.

Intéressant. Mais il doit y avoir des exceptions, où le polyamour au contraire permettrait à un couple monogame d'aller mieux. J'aimerais bien en tout cas que ce soit possible !
Parce que ça collerait parfaitement à ma situation, où mon compagnon et moi sommes bien ensemble mais pas assez assorti pour être heureux dans des domaines fondamentaux tels en effet la sexualité. Alors si de son côté, n'étant pas attiré par le PA, il voit mon raisonnement comme une fuite, moi de mon côté je serais heureuse qu'il rencontre quelqu'un lui apportant ce dont il a besoin, ce qui nous permettrait du coup de ne plus avoir de problèmes insolubles. Sans doute que ça déclencherait aussi des peurs chez moi, mais à partir du moment où le principe de compersion et de travail sur la jalousie me paraît accessible, je ne trouve pas ça insurmontable.

#
Profil

Drya

le mercredi 10 mars 2010 à 11h23

Merci pour le remontage d'estime de passage, Clem :)
Je ne faisais que constater que personne n'est parfait ni complet pour répondre à 100% de ce que son partenaire aimerait.
Je vois exactement les choses comme toi Inso! C'est ce dont je parle en "allégeant" la relation de l'obligation d'être en parfaite adéquation avec ce qu'attend l'autre, sous peine d'être entièrement rejeté si cela frustre trop l'autre, dans une logique mono.

#

(compte clôturé)

le mercredi 10 mars 2010 à 14h34

Drya
Merci pour le remontage d'estime de passage, Clem :)
Je ne faisais que constater que personne n'est parfait ni complet pour répondre à 100% de ce que son partenaire aimerait.

[Oui, j'ai bien capté... mais je trouve important d'utiliser le juste terme pour désigner quelque chose, et surtout dans le domaine des sentiments, de la perception de notre humanité; qu'en somme la manière dont on qualifie les intentions et les relations, ce ne soit pas par défaut, mais par... qualité?

Ouais. Par qualité. Pas mal, ça me botte. (+) ]

#

icaria (invité)

le jeudi 11 mars 2010 à 09h42

Je voudrais juste dire que ami est marié, qu'il a trente ans de plus que moi, qu'il entretient des relations avec une autre femme du même âge que moi qu'il dit aimé également et parfois occasionnellement avec des femmes plus jeunes (20-25...) et que je vis, il me semble un "polyamour imposé". Je me suis forcée d'avoir des relations avec d'autres garçons de mon âge (je vais avoir trente ans), mais cela ne fonctionne pas (sexuellement et intellectuellement)...
Cette histoire que ronge, je pleure souvent, je crie, je m'irrite, ça influe sur mon travail intellectuel mais je ne peux rien faire car je suis lié à cet homme par le travail que nous menons ensemble.

Merci de votre écoute,

#
Profil

Drya

le jeudi 11 mars 2010 à 10h06

Bonjour et bienvenue Icaria!
Tu es dans une situation difficile où sa vie t'es imposée par ton amour pour lui si je comprends bien. Comme dans tout problème qui paraît insoluble, il faut se poser les bonnes questions, et elles ne sont pas toujours évidentes. Juste pour poser un départ: qu'est-ce que tu aimerais vraiment si c'était possible? qu'est-ce qui te fait réellement souffrir dans le fait qu'il soit polyamoureux? l'impression d'être obligée de "le partager"? le fait qu'il ne tienne pas compte de ton ressenti? le fait que tu te sentes obligée d'avoir des relations avec d'autres? pourquoi obligée? pourquoi ça te gêne?.... etc. ce ne sont que des exemples, je ne suis pas à ta place.

Je ne sais pas si tu as déjà un peu exploré le forum, il y a pas mal de conversations qui peuvent t'aiguiller: (voir les thèmes "témoignage" et "monogamie" par ex.)
/discussion/-fO-/Pourquoi-j-ai-renonce-a-un-polyam...
/discussion/-cd-/Polyamour-Mais-je-suis-monogame/#...
/discussion/-fv-/Decouverte/
Enfin, y'a de quoi, je te donne juste quelques uns qui m'ont un peu orientée, je parle pour moi...

Bon courage, et n'hésite pas à revenir!

#

Icaria (invité)

le jeudi 11 mars 2010 à 12h16

Merci Drya pour votre réponse qui me fait du bien. Je ne parle pas de cette situation autour de moi.

J'ai regardé un peu le site et je me suis rendu compte (mais peut-être que je me trompe) qu'un vrai "polyamoureux" ne cache rien à ses "partenaires" (bien que je n'aime pas ce mot "partenaires", je n'en trouve pas d'autres, pour l'instant), il leur dit tout: pour que les choses soit claires, du moins établies.
Dans mon cas, c'est moi qui ait voulu savoir (je me sentais mal à l'aise: je sentais que quelque chose n'allait pas de mon côté car je lui donnais tout mon amour sans limite alors que je sentais bien que lui mettait des limites au sien comme pour le "distribuer ailleurs"...j'avais cette sensation...). Il ne m'a pas dit tout de suite qu'il était marié. Puis après j'ai découvert qu'il entretenait une relation intime depuis 7 ans avec une autre fille de mon âge... et depuis 20 ans avec une autre... Sa femme (ils sont ensemble depuis qu'ils l'âge de 20 ans) prend des anti-depresseurs à force de lui donner tout son amour (c'est ça la vie du polyamoureux?); elle l'appelle souvent en pleurs quand il est avec d'autres filles (sans le savoir mais elle sent bien les choses...); il s'en fout (je crois) ou plutôt non il ne veut pas limiter son désir ; leur enfant ne fait rien (ils ont les moyens de l'entretenir); il cache tout à sa femme et aux autres filles; son ordinateur est bourré de courriel d'amour de filles, de photos... Ces filles n'ont aucune idée qu'il est, si je peux encore le nommer ainsi "polyamoureux". Il y a beaucoup de tristesse de femmes autour de lui.

Je m'interroge: son attitude est -il celui d'un vrai polyamoureux?
Le PolyAmoureux envoie-t-il les mêmes messages (lettres, textos et autres sms) à ces partenaires?
Le PolyAmoureux cache -t-il ses relations à ses partenaires?
Le PolyAmoureux peut-il être jaloux, possessif?

Je vous remercie de m'écouter

#
Profil

Drya

le jeudi 11 mars 2010 à 13h13

Je préfèrerais que d'autres te répondent par leur vécu, mais mon avis personnel est que:

1) il est (légalement) libre de faire ce qu'il veut, c'est donc une histoire d'arrangement entre vous et s'il n'y a pas de négociation possible, tu es seule à pouvoir décider de ce que tu veux faire: accepter ou le quitter
2) sa façon de t'imposer son mode de vie sans tenir compte de toi, et surtout après coup, une fois que tu es tombée amoureuse, ne me semble pas très correct, puisqu'il t'enlève une partie de ta possibilité de refuser... on peut se demander si le respect et l'attention à l'autre font partie de ce qu'il met dans l'amour - est-ce qu'une coopération pour construire quelquechose ensemble à partir de ce qui compte pour chacun est possible?
3) ce fil t'intéressera, et ta contribution serait la bienvenue: /discussion/-gT-/De-l-egoisme-en-amour/
De même pour l'autre fil sur "à quel moment se déclarer poly" (je l'ai vu y'a pas longtemps, mais je ne trouve plus lequel c'était! au secours!)
Et il y en a d'autres où ce thème revient régulièrement

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 11 mars 2010 à 13h24

Bonjour...
Félicitation de venir te confier ici... Je crois que tu as besoin d'autre chose que du PA,, mais je pense que certaines de nos réponses ne te feront pas de mal, effectivement.

Icaria
Je m'interroge : son attitude est -il celui d'un vrai polyamoureux ?

Il aurait besoin de l'être... mais il ne l'est pas. Comme tu l'as vu, le polyamour se définit par l'honnêteté : on dit ce qu'on vit à tous nos partenaire, et on leur parle souvent beaucoup, ne serait-ce que pendant la découverte du fonctionnement du PA. Il s'agit que tout le monde soit à l'aise.
Et donc, on ne vit le PA qu'avec des gens consentants... qui n'attendent pas de nous que cet aspect des choses change.

Donc l'homme que tu présentes est loin de ce fonctionnement, même si, je ne le sais pas, il l'appliquerait peut-être en le connaissant ou, même sans connaître le mot, en définissant mieux ce qu'il cherche pour lui-même.

Icaria
Le PolyAmoureux envoie-t-il les mêmes messages (lettres, textos et autres sms) à ces partenaires ?

Ca, c'est pas très délicat... Ni de sa part, ni de la tienne d'avoir regardé. Je comprend que tu sois blessée, mais à partir du moment où tu sais qu'il y a d'autres femmes et qu'il y en aura encore, toucher à ce type de détails ne fait qu'embrouiller tes décisions.

Je vais répondre quand même à cette question de façon assez peu empathique...
Ca arrive, je pense, qu'on écrive la même chose à un partenaire et à l'autre. Pas tout le temps, même pas souvent. Mais si les relations sont différentes, on ne peut pas être un mec différent pour chacune. Alors quelques fois, les bons mots, les trucs qui nous ressemblent... on a envie de se montrer comme ça.

Ca n'est pas très délicat de le faire souvent... A un moment ça pourrait vouloir dire qu'on a rien de particulier à dire à la partenaire, juste un certain nombre de courriers standards. Même si il y a possiblement un contenu sentimental dedans (rien n'est définitivement mâââl), à répétition, ça veut dire qu'on se fiche du détail de la relation, qu'on veut la même chose avec toute.
S'il s'en rendait compte, ça le ferait peut-être avancer.
Ya pas de mal à aimer séduire, faut juste assumer, et pas promettre ce qu'on ne donnera pas.

Icaria
Le PolyAmoureux cache -t-il ses relations à ses partenaires ?

Théoriquement, c'est le contraire de la définition !
En pratique, le fait de dire ce qu'on vit, ça va de "j'ai d'autres relations" à "je vois Chantal à 16h30 mardi, tu peux venir avec moi", et plusieurs autres possibilités entre.

Icaria
Le PolyAmoureux peut-il être jaloux, possessif ?

Un peu moins que la moyenne, mais ça peut arriver. C'est vécu comme un truc qu'on peut dépasser, par l'échange, en rassurant, en essayant de comprendre face à quelle situation on ressent de la jalousie...
Cela dit, c'est pas du tout polyamoureux de vivre plusieurs relations soi et de faire des scènes à l'autre parce qu'il fait pareil.

Maintenant, pour ce que tu sembles dire de toi, tu n'es pas polyamoureuse.
Si je devine bien, tu as essayé d'avoir d'autres relations, un peu pour voir, un peu pour rendre ton amant jaloux.
Il l'est, ça t'as peut-être rassuré, tu le prends comme une preuve qu'il tient à toi...

Tel que tu le décris, ton amant est un séducteur...

Soit tu te "révèles" polyamoureuse, et tu lâches prise. Tu n'en as rien à battre, il fait ce qu'il veut, du moment que tu le vois de temps en temps, sa vie à côté c'est rien, ce que vous vivez ensemble suffit.

Soit tu ne l'es pas, et... Le conseil est le même que celui qu'on te donnera partout ailleurs : tire-toi, tu aimes quelqu'un qui ne te fera pas de bien.
Du point de vue d'un séducteur, "ton amour" n'a rien de spécial... il lui apporte quelque chose, mais il n'est pas l'étincelle qui va le faire changer de vie. Il aime l'amour pour l'amour, pas les gens qu'il y a derrière le sentiment.
Pour comprendre ça, aimer l'amour pour l'amour, faut te rendre compte que ça n'arrive pas qu'aux séducteurs (1). Il y a les gens qui veulent se caser avec n'importe qui, ceux qui mettent leur amant sur un piédestal et le renient complètement après...

Je veux dire que c'est le besoin d'amour de ton ami va primer dans sa façon de réagir, pas le fait que c'est toi qui le donne. Et c'est pas le besoin de l'amour d'Icaria, qu'il a, c'est l'amour des femmes. Qu'il gère plutôt mal, apparemment.
Il a sans doute des qualités humaines, je suppose que tu n'es pas amoureuse de Dracula. Mais ça ne veut vraiment pas dire qu'il va être capable d'aimer bien. Il y a des gens géniaux, en couple avec des gens géniaux, qui aiment complètement de travers, et rendent et se rendent malheureux.

Ce que tu dois assumer, c'est que si tu restes avec quelqu'un qui n'aime pas comme tu l'attends... C'est que c'est toi qui le décides.
Ce n'est pas la fatalité du sentiment amoureux, c'est le déterminisme de ce que tu es toi : peut-être quelqu'un qui a besoin que l'autre ait une vie compliquée, peut-être quelqu'un pour qui souffrir est un signe d'amour (même si avec un autre homme)... il faut que tu fasses les listes, honnêtes, des inconvénients à rester, et des avantages que tu y trouves. Comprendre ce que tu attends en étant là où tu es....

.
.
.
*(1): des gens qui passent de relation en relation (des "monogames en série", dans notre jargon PA), qui essayent de s'épanouir avec des gens sans sentir qu'il y a trop de choses qui ne fonctionnent pas vraiment entre eux... il y en a plein. Et certains ont des mariages malheureux qui durent.

#
Profil

Clown_Triste

le jeudi 11 mars 2010 à 13h55

@Siestacorta : (+)
Je n'aurais pas répondu mieux.

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion