Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Monogame amoureuse d'un polyamoureux

Sexualités
#

rose (invité)

le dimanche 02 juin 2013 à 20h30

Bonsoir, je suis monogame et je suis tombée raide dingue amoureuse d un polyamoureux. j ai tellement de question sur le sujet. j essaie de comprendre la personne avec qui je suis. Mais s est vraiment difficile car mes valeurs ne sont pas les mêmes. j en souffre énormément. je parle avec lui du polyamour mais comme s'est difficile émotionnellement. a chaque fois qu il m explique quelque chose je suis submergée par mes émotions donc je n 'écoute pas forcément et déforme tout. donc je me dis quand parler avec un autre polyamour serait peu être plus facile pour moi de comprendre ce qu'est le polyamour et dotant plus qu'il y peu d'info sur le sujet. merci d avance pour votre aide.

#
Profil

jym

le dimanche 02 juin 2013 à 21h17

Bonjour Rose
Je connais (ou plutôt j'ai connu) une situation identique à la tienne... mais vu de l'autre coté. Mon amoureuse ne supportait pas l'idée que je puisse entretenir une quelconque relation avec une autre. On en a souvent parlé, mais jamais sereinement, c'était impossible pour elle et ne voulait rien entendre à ce sujet.
Si tu es là, si tu es en questionnement, c'est que tu as déjà fait beaucoup de chemin, bravo.... mais ce n'est pas (encore) gagné pour autant.
Prêt à en parler plus avec toi si le coeur t'en dit.
Jymm

#
Profil

jym

le dimanche 02 juin 2013 à 21h20

Ton expérience et ton ressenti m'intéresse aussi pour mieux comprendre la personne en face de moi.

#

rose (invité)

le dimanche 02 juin 2013 à 22h14

Pour que tu puisses mieux me comprendre. En fait, je suis mariée et j ai deux enfants. J ai mis deux ans avant de franchir mes limites et a tromper mon mari pour la première fois. Et la je tombe sur un polyamoureux! avec toutes les questions que cela comporte. Nous avons une relation très intense. Donc j ai du mal a comprendre le fait qu il ait besoin de d autre personne.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 02 juin 2013 à 22h45

Je vérifie si je comprend : toi tu as un mari et un amant, et tu te sens capable de sentiments pour les deux, mais tu te demandes comment un poly ferait pour vivre quelque chose de similaire ?

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Cendre

le dimanche 02 juin 2013 à 22h57

Bonsoir Rose,

Le polyamour pose en effet plus de question que l'adultère classique, mais pour moi, c'est une démarche indispensable.
Se cacher sous le « tant que l'autre ne sait rien, il ne souffre pas », cela me semble tellement à l'opposé de ce que peut être une relation sincère.
Le polyamour, c'est accepter une certaine réalité, une déconstruction de certains mythes, et voir comment les mettre en pratiques.

Ainsi, il a besoin d'autres personnes.
Mais heureusement !
Tu crois vraiment que l'idéal, c'est de vivre à deux sur une île déserte, en circuit fermé durant des décennies !
Heureusement que l'on peut rencontrer d'autres personnes, se confronter à d'autres individualités d'autres réflexions, etc... Pour moi, cela va avec le désir existentiel de toujours évoluer, de toujours apprendre. Refuser de rester dans son coin, à protéger d'un œil jaloux ses acquis.

Le polyamour, c'est accepter que chaque rencontre peut potentiellement aller jusqu'à la relation amoureuse, jusqu'à la relation sexuelle, et que cela n'implique pas de rompre avec ses précédentes relations amoureuses ou sexuelles. Après, les contingences matérielles, de partage du temps, de disponibilité, de compatibilité, feront que la relation évoluera vers quelque chose de plus ou moins intense, de plus ou moins suivi dans le temps, avec plus ou moins d'engagements réciproques, etc...

J'espère que la lecture du forum t'éclairera sur la question.

Bien à toi,

Cendre.

#

(compte clôturé)

le lundi 03 juin 2013 à 18h18

"Tu as mis deux ans pour franchir tes limites". C'est un propos sur lequel tu peux t'interroger également, enfin je crois.
Pour ce qui est de l'info sur le polyamour, il existe le livre de YA Thalmann "vertus du polyamour" et évidemment les livres de Françoise Simpère "aimer plusieurs hommes" et "guide des amours plurielles"...
Personnellement, je ne conçois pas la différence entre amitié et amour par la seule présence d'une sexualité aboutie et complète mais je fais un peu figure d'exception en la matière. Ecoute ce que ton toi intérieur te dit et tu en découvriras plus sur toi même, sur tes aspirations et surtout sur ta nature propre. Nous sommes tous uniques et donc différents, alors je t'invite tout d'abord à te découvrir. Cette recherche de compréhension ne peut t'être que favorable dans cette démarche personnelle et intérieure...
CES PROPOS N'ENGAGENT QUE MOI et ce message s'autodétruira....:-D

#

rose (invité)

le lundi 03 juin 2013 à 20h44

Réponse pour Siestocarta

Je tiens à préciser que ma démarche n est pas de critiquer les polyamoureux mais d'essayer de les comprendre.
Je n est pas dit que j aimais deux hommes à la fois. Je ne ressens plus que pour mon mari une très fort amitié, une complicité, un respect pour le père qu il est. C est tout. Je ne ressens plus de sentiments amoureux comme avec mon polyamoureux.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 03 juin 2013 à 21h08

Bien.
De quoi veux-tu parler ? Sur quelle souffrance tu butes ?

#

rose (invité)

le lundi 03 juin 2013 à 21h38

Sur quoi je bute sur plusieurs sujets en faite.
Quand on est amoureux notre nature nous pousse à vouloir posséder l autre ce qui est parfaitement impossible en soi mais c'est ce que l on ressens alors comment dépasser ça? les polyamoureux n ont pas se ressenti.
Autre sujet, j ai l impression qu un polyamoureux n a pas besoin de ressentir des sentiments amoureux pour avoir une relation sexuelle qu 'une simple amitié complice suffit. Qu il mélange les sentiments d'amitié, d'amour, ...etc donc comment savoir ce qu'ils ressentent et qui est important pour eux? comment être rassuré ?
Puis, l'engagement c est une grande interrogation pour moi. Est ce qu'un polyamoureux peut s'engager ? faire des enfants? dans quelle conditions gère t-il le quotidien dans cette situation? va t-il faire un enfant avec sa relation primaire ou plutôt secondaire? ou les deux à la fois?
Je sais que chaque polyamoureux doit avoir des visions différentes les uns des autres comme les monogames. Qu il n y a pas des réponses toutes faites qui est applicables à tout le monde mais j aimerais connaitre ce qui ce pratique en général pour comprendre. Merci.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 05 juin 2013 à 02h37

rose
Sur quoi je bute sur plusieurs sujets en faite.
Quand on est amoureux notre nature nous pousse à vouloir posséder l autre ce qui est parfaitement impossible en soi mais c'est ce que l on ressens alors comment dépasser ça ? les polyamoureux n ont pas se ressenti.

Si, beaucoup d'entre eux ont ce ressenti, et peuvent éprouver par exemple de la jalousie. Mais il travaillent dessus. Certains sujets de discussion et articles en parlent, sur ce site.

rose
Autre sujet, j ai l impression qu un polyamoureux n a pas besoin de ressentir des sentiments amoureux pour avoir une relation sexuelle

Ca dépend des polyamoureux. Certains sont libertins (en version simplifiée - très très simplifiée hein - ils peuvent "avoir du sexe sans sentiments"), d'autres non.

rose
Qu il mélange les sentiments d'amitié, d'amour, ...etc

Un certain nombre d'entre nous mettent en effet de moins en moins d'étiquettes sur leurs relations, l'important étant que la relation telle qu'elle est concrètement convienne à toutes les personnes concernées.
Ils se disent parfois que finalement, l'amitié c'est de l'amour, sous une autre forme, alors pourquoi mettre une étiquette ? Et si l'envie se fait sentir, ils peuvent avoir par exemple des relations sexuelles avec un(e) "ami(e)". Ils ne se poseront pas trente-six questions existentielles pour autant ("Est-ce qu'on est ensemble ? Est-ce que c'est sérieux ? Est-ce qu'on va se marier, faire des enfants et adopter un orang-outan ?"...).
Mais d'autres font de nettes distinctions amitié/amour. Ca dépend.

rose
donc comment savoir ce qu'ils ressentent et qui est important pour eux ? comment être rassuré ?

En en parlant, et en ayant confiance en ton partenaire (si tu n'as pas confiance en ce qu'il te dit, il n'y a pas grand-chose à faire à mon avis, tu n'auras aucun moyen d'être vraiment rassurée).

rose
Puis, l'engagement c est une grande interrogation pour moi. Est ce qu'un polyamoureux peut s'engager ?

Oui. (Des sujets récents - ou moins récents - en parlent d'ailleurs !)

rose
faire des enfants ?

Oui. (Les exemples sont légion.)

rose
dans quelle conditions gère t-il le quotidien dans cette situation ? va t-il faire un enfant avec sa relation primaire ou plutôt secondaire ? ou les deux à la fois ?

Ca dépend, ça dépend et ça dépend (ah, ça me fait penser que je dois préparer mon panneau "ça dépend" pour le café poly de lundi :P !).

rose
Je sais que chaque polyamoureux doit avoir des visions différentes les uns des autres comme les monogames. Qu il n y a pas des réponses toutes faites qui est applicables à tout le monde

Exactement.

rose
mais j aimerais connaitre ce qui ce pratique en général pour comprendre. Merci.

Euh, comme tu viens de le dire, il n'y a pas de généralité. Donc le mieux est de poser ces questions à ton amoureux...pour savoir comment lui voit les choses.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 05 juin 2013 à 09h14

rose
Sur quoi je bute sur plusieurs sujets en faite.
Quand on est amoureux notre nature nous pousse à vouloir posséder l autre ce qui est parfaitement impossible en soi mais c'est ce que l on ressent alors comment dépasser ça ?

Vouloir posséder l'autre ? C'est exactement ce que tu ressens ? Tu as le sentiment de le prêter à sa famille, ses amis, ses employeurs ? Ou l'envie de l'enfermer dans une cave pendant une semaine ?
Je veux dire : vouloir posséder quelque chose, c'est ça. Pouvoir faire TOUT ce qu'on veut avec.
Je pense que ce n'est pas un sentiment, ça. C'est pas seulement impossible, c'est pas quelque chose qu'on désire, ordinairement, même en étant exclusif, c'est pas de ça qu'on parle.

Ce qu'on éprouve, c'est la crainte que l'autre ne reste pas avec nous. Ca, l'insécurité, c'est un sentiment que tout le monde peut éprouver.

rose
les polyamoureux n ont pas se ressenti.

Il y en a qui l'ont, d'autres qui ne l'ont pas. Mais on l'a plutôt, autant que tout le monde. Ca n'est pas indifférent que l'autre aille ailleurs, et, peut-être, ne souhaite plus revenir.
Mais la peur qu'on a à cet égard, c'est pas l'autre qui la fabrique, c'est nous. Les polyamoureux estiment qu'ils peuvent être assez confiants pour que la partie de la vie où il ne sont pas (sexuelle, affective, amoureuse...) ne représente pas forcément une menace. Juste une autre partie de la vie de l'autre.
L'autre peut nous rassurer en garantissant qu'il aime, et qu'il revient, mais c'est tout (même si ça peut s'exprimer de mille façons différentes). Il ne peut pas faire que notre peur ne soit pas là, c'est pas en son pouvoir.
C'est comme les gens auquels tu tiens. Par égard pour toi, ils peuvent te promettre de faire attention à eux, à pas mourir en prenant des risques dans la vie. Mais ils ne peuvent pas se plier à rester sans cesse à portée de vue et à ne rien faire qui te fasse peur (nager, prendre une voiture...) pour te rassurer. C'est à toi de te rassurer seule et à avoir confiance que ça peut bient se passer en croyant à leur promesse.

rose

Autre sujet, j ai l impression qu un polyamoureux n a pas besoin de ressentir des sentiments amoureux pour avoir une relation sexuelle qu 'une simple amitié complice suffit. Qu il mélange les sentiments d'amitié, d'amour, ...etc donc comment savoir ce qu'ils ressentent et qui est important pour eux ? comment être rassuré ?

Pareil, dans un sens : ta peur donne ici plus de sens aux choses que ce que l'autre ressent.
En fait, en général, on ne peut pas savoir ce que l'autre ressent, désire. On ne peut pas être sûr. Oui, il peut promettre la fidélité, se marier avec toi, ne plus parler qu'à des hommes...
Mais tu pourrais toujours avoir peur que ça lui manque...
Ce que je veux dire, c'est que tu peux décider que ta confiance est raisonnable à partir de mille promesses, ou juste décider qu'elle l'est quand l'autre te dit qu'il a des sentiments forts pour toi.
Après, ça secoue un peu plus, c'est pas une façon de vivre à laquelle tu es habituée. Mais c'est comme avoir un enfant qui grandit : à chaque expérience nouvelle, on flippe, mais une fois que c'est passé, on peut décider qu'on va moins flipper, puisque ça s'est bien passé, qu'il est encore là, qu'ils nous aime.

rose
Puis, l'engagement c est une grande interrogation pour moi. Est ce qu'un polyamoureux peut s'engager ? faire des enfants ? dans quelle conditions gère t-il le quotidien dans cette situation ? va t-il faire un enfant avec sa relation primaire ou plutôt secondaire ? ou les deux à la fois ?

L'engagement, c'est une interrogation pour la plupart des gens, poly ou monos. C'est juste qu'au début d'une histoire, on ne peut pas savoir à quoi on peut s'engager avec telle personne particulière... Tu pars du principe que toi tu en es capable.
Mais même avec un parti pris monogame, tu as fini par t'éloigner de ton mari, non ? L'engagement et le désengagement peuvent se décider en fonction de la confiance à long terme. Si à chaque fois ton amoureux revient, propose des projets et les réalise avec toi, que toi de même, tu peux continuer à en construire... Mais poser le projet d'un foyer familial, avant de vivre des choses ensemble, c'est peut-être mettre la charrue avant les boeufs, non ?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

Lisea ;) (invité)

le mercredi 05 juin 2013 à 14h38

bonjour rose,

J'ai vécu pendant trois une très belle histoire d'amour avec un polyamoureux.
Je n'ai pas eu d'autre amoureux durant cette période, et même si pour beaucoup ici j'étais polyamoureuse;)

Je l'ai rencontré, il était avec une polyamoureuse. Puis,J'ai accepté les amoureuses qu'il a pu avoir après notre rencontre même si parfois c'était difficile. Pas parce qu'il aimait ailleurs mais car souvent cela avait des répercutions dans notre relation : coup de tel à pas d'heure,mensonges.... encore moins de disponibilitée. Le nouvel équilibre était pas facile pour moi à trouver à chaque nouvelle relation Et si notre histoire c'est arrêter, Ce n'est pas parce qu'il est polyamoureux, mais bien que nos envies de vie, de couple et de famille ne sont pas les mêmes.

Dans le concept du polyamour , j'aurais pu ne pas le quitter et trouver un autre amoureux pour réaliser mes envie de vie...MAis mon côté monogame est ressortie ;p...Et émotionnellement j'avais besoin de cette rupture pour pouvoir envisager ses envies avec quelqu'un autre.

Je suis très heureuse aujourd'hui, car nous n'avons pas couper les ponts, nous nous voyons toujours, nous avons énormément de tendresse et d'amour encore l'un pour l'autre. Mais nos rapports sont différents. Et je pense que c'est grâce au faite qu'il soit polyamoureux :D. Et grâce à moi aussi ;p

Dans ton questionnement concernant le non engagement ( dans le sens construire une famille), je pense que le problème n'est pas lié au polyamour mais plus à la personne elle même. Autant dans la monogamie que le polyamour, il y a des gens qui ont envie, sont prêt a s'engager dans une vie de couple, de famille et d'autre pas.....

Quand tu dis," Nous avons une relation très intense. Donc j ai du mal a comprendre le fait qu il ait besoin de d autre personne. "

Ce qu'il faut comprendre et accepter c'est que l'on ne peut pas tout apporter à l'autre, que chaque relations amoureuses est très différentes les une des autres, car les personnes sont différentes, que ton amoureux prendre du plaisir, et est heureux dans ses différentes relations. Quand on aime vraiment quelqu'un, on ne veut le bonheur de l'autre.
Et moi personnellement quand l'autre est heureux cela me rend heureuse.

Quand on vient d'un concept de vie monogame comme moi, comme toi, je crois que le polyamour nous oblige à nous regarder nous, ce qu'on veut, ce qu'on veux pas, nos limites, nos besoins, nos blessures. Et comment, nous allons faire pour nous sentir bien. On peut demander à l'autre de nous aider mais pas de le faire pour nous.

#

rose (invité)

le mercredi 05 juin 2013 à 21h18

Réponse à Siestacorta

Aujourd'hui je ne souhaite pas m'engager avec cette personne car comme tu l'as si bien dit je suis au début d'une histoire.
Ma question était plus de la curiosité. Les monogames s'engagent par le mariage, le concubinage, etc.... Je souhaitais connaitre les différentes façons qu un polyamoureux avez de s 'engager puisse qu'il a plusieurs partenaires. Ceux qui se pratique en somme.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 05 juin 2013 à 21h48

Tout se pratique, en fait.
Il y a des gens déjà mariés qui maintiennent leur engagement ET s'ouvrent à d'autres histoires.
Des gens qui font des enfants avec l'idée d'un foyer poly avec peut-être des demi-frères...
Des gens qui s'engagent à continuer la relation même si l'autre projette un enfant ailleurs (hé, oui, ça aussi c'est de l'engagement, et très fort aussi)
Des gens qui habitent ensemble, qui laissent venir un tiers à la maison et s'engagent à maintenir quand même leur foyer équilibré.
Des gens qui n'habitent avec personne mais s'engagent à donner d'eux-même quand même, quitte à n'être presque jamais chez eux.
Des gens qui s'engagent pas formellement, mais qui sont finalement plus présents pour toi que les gens qui signeraient des promesses avec leur sang.

Vraiment, de tout.

Ca ne dépend pas d'une morale, mais de la place qu'on fait aux autres, quand on peut la faire.

La forme de l'engagement de chacun varie. Je répète la notion de base de ma réponse précédente : ta confiance et ton pragmatisme à toi auront beaucoup plus de valeur à terme que des engagements formels ( projet de foyer = garantie, pas de sexe = garantie... Ca marche déjà pas dans le mariage, ça ?)
Par contre, ça dispense pas l'autre de te rassurer : c'est normal que tu sois inquiète d'un modèle différent du tien. Mais pour pouvoir être rassurée, faut arrêter de croire que la crainte garantit quoi que ce soit.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 06 juin 2013 à 01h47

Siestacorta
Des gens qui s'engagent pas formellement, mais qui sont finalement plus présents pour toi que les gens qui signeraient des promesses avec leur sang.

(+)

J'aime bien cet exemple. :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion