Polyamour.info

wolfram

wolfram

boulogne-billancourt (France)

www.trouples.fr

Participation aux discussions

Discussion : Trouple, Avis et de témoignages ?

Profil

wolfram

le dimanche 14 juin 2015 à 17h42

Nurja
Pour moi, polyamour dit ouverture, non-exclusivité et ce que vous recherchez est une exclusivité à trois, je ne suis donc pas sûre que cela soit ce que j'appelle polyamour.

Le terme polyamour a été inventé par morning glory zell qui vivait en trouple jusqu'à sa mort récente.
Dans sa définition, il y avait la notion d'aimer plusieurs personne en même temps et surtout d'être honnête.
Cette définition est assez large et c'est ainsi que tu peux t'y retrouver comme ceux qui sont en trouple.

Voir dans le contexte

Discussion : Eduquer ses enfants hors des clichés de genre

Profil

wolfram

le mardi 02 juin 2015 à 00h16

je donne un argument et tu réponds par des opinions... ça ne risque pas d'avancer !
c'est toi qui m'as demandé de fournir un éléments sur les IRM... tu l'as ! maintenant, tu peux en faire ce que tu veux effectivement.

Voir dans le contexte

Discussion : Eduquer ses enfants hors des clichés de genre

Profil

wolfram

le lundi 01 juin 2015 à 21h40

@Nerja, pour la différence de cerveaux : www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-fille-garcon...

L'idéologie ne changera jamais rien à la science et sincérité ne signifie pas vérité ! Un minimum de travail personnel te permettrai de ne pas asséner des erreurs aux lecteurs. Mais cela ne t'interdit pas d'avoir des opinions, même si les faits les contredisent !

Voir dans le contexte

Discussion : Trio impossible ?

Profil

wolfram

le vendredi 30 janvier 2015 à 20h17

La difficulté est que tu te vois bien avec les deux mais effectivement, ce n'est pas le cas pour elles.
Vivre à trois est bien une forme de polyamour ; rien n'interdit d'être un trouple exclusif mais dans ton cas, le truc te tombe dessus sans que ce n'ait été le cas pour elles...
Avant de parler d'amour et de relation à trois, commence peut-être par créer du lien entre elles pour voir si elles peuvent s'entendre ? emmène-les voir une exposition par exemple (c'est mieux pour créer du lien que le restaurant).
Et si tu veux un jour déboucher sur ce type de relation, tu as intérêt à faire preuve d'éthique, c'est à dire à ne pas démarrer une histoire avec ta vieille amie sans l'assentiment de ton épouse... le mieux étant que les choses se fassent directement à trois.

Voir dans le contexte

Discussion : Petites phrases de monogames, que répondre ?

Profil

wolfram

le mardi 30 décembre 2014 à 20h21

Il ne faut pas chercher à répondre du tac au tac à ce genre de questions parce qu'elles démontrent chez ceux qui les posent un très grand éloignement par rapport à nos visions.

Est-ce un manque de respect ? sûrement pour ceux qui posent la question, quant au partenaire, c'est à lui de se prononcer et là, nous partons sur l'axiome de l’honnêteté et ce n'est pas à une personne extérieur de juger cette relation (donc fin de la discussion).

Moins de temps pour l'autre ? si l'autre est disponible et en demande à ce moment là, alors oui ! sinon, non. Il y a bien le risque de spolier l'une des relations, il faut l'assumer.

Le "focus" exclusif ? Il s'agit d'un phénomène bio-chimique temporaire, il vaut mieux ne pas s'y cramponner dans une relation amoureuse sinon on courre le risque du besoin de "papillonner" avec la frustration qui en découle.

L'amour peut se multiplier ? pas chez tout le monde. Comme il y a des gens qui ont peu, pas ou plein d'enfants ou comme certains ont des amis et n'ont pas d'amour. Il s'agit d'une capacité personnelle et contingente. Je connais une femme qui a vécu 30 ans en trouple et aujourd'hui, est dans une relation hétérosexuelle et monogame avec la même sensation de vivre totalement ce à quoi elle aspire. Celui qui bloque sur cette argumentation est peut-être dans l'incapacité de le ressentir.

Voir dans le contexte

Discussion : Fermeture Tryades.net

Profil

wolfram

le samedi 29 novembre 2014 à 19h00

Chère Junon et cher BenjaminL, je ne regrette en rien mon virage politique et c'est un choix volontaire de le présenter dans mon site !
D'ailleurs, je ne suis pas seulement devenu soralien mais me suis aussi rapproché de Laurent Ozon pour la partie écologie humaine (par l'entremise d'Electre, actrice X), c'est dire effectivement si j'ai changé (il n'y a qu'à voir mes messages et leur évolution depuis septembre 2012).

Donc, mon message avait pour but de dire qu'il était dommage qu'il n'y ait pas un site sur le trouple déconnecté d'orientation politique et non que je regrettais que le mien le soit !
J'ai pleinement conscience que ceux qui souhaitent s'informer sur la vie à trois, ne souhaitent pas forcément entendre parler des autres sujets que j'aborde !
En revanche, ce projet de trouple trouve écho chez mes nouveaux amis et cela me convient bien et me suffit !

Il me semble que les sentiments et orientations sexuelles dépassent les orientations politique mais il me semble aussi que pour certain le sectarisme soit de mise... je vous souhaite de vous apaiser et d'accepter, comme moi, que l'humain est diverse dans ses aspirations et modes de vie et que c'est heureux ainsi.

Voir dans le contexte

Discussion : Fermeture Tryades.net

Profil

wolfram

le vendredi 28 novembre 2014 à 17h36

C'est malheureux que ce site ait disparu.
Il s'était créé peu de temps après le, mien et proposait une autre vision du trouple (pas la notre définitivement, jusqu'à la sémantique), je le trouvais trop dans l'axe individuel pas assez dans l'axe communautaire.
Ce qui est malheureux c'est que depuis mon virage soralien d'il y a deux ans, le mien devient très politisé ce qui attire des personnes auxquelles je ne me serais pas attendus mais fait fuir la majorité !
Il manque aujourd'hui un site neutre et ouvert qui présente l'ensemble des visions.

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le mercredi 10 septembre 2014 à 19h53

la notion d'éthique serait passionnante à creuser mais devrait faire l'objet d'un autre post.
J'aime bien la reprise de la phrase de Françoise Simpère, elle laisse à chacun la possibilité de préciser où il se situe sans exclure les autres :)

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le mardi 09 septembre 2014 à 11h08

LuLutine


"Etre polyamoureux, c'est adhérer pleinement à l'idée qu'aucune des relations intimes qu'on serait susceptible de vivre ne sera nécessairement exclusive".

Il ne me semble pas que le polyamour rejette l'exclusivité, il est possible d'être exclusif à plusieurs pour certains trouples par exemple.
Ou même des polyamoureux qui demanderaient l'assentiment des autres pour faire entrer une relation supplémentaire dans leur vie témoignent d'une forme d'exclusivité.
L'exclusivité n'est pas qu'à deux.

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le vendredi 05 septembre 2014 à 14h41

Siestacorta
Là comme ça, je dirais : le polyamour est une forme de relation amoureuse où chaque partenaire connait pour lui et reconnait pour l'autre la liberté de développer simultanément une ou plusieurs autres relations : sentimentales, amoureuses et/ou sexuelles.

En tout cas, je m'y reconnais totalement :)

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le jeudi 04 septembre 2014 à 22h45

Si, une définition se doit d'être universelle dans le sens où elle doit englober et donc correspondre à tous ceux qu'elle est sensée définir.
Sinon, ce n'est plus une définition mais une exclusion.

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le jeudi 04 septembre 2014 à 01h04

J'ai modifié mon message tandis que tu répondais... il y a donc plus à lire...

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le jeudi 04 septembre 2014 à 00h51

Ce qui me gêne dans ta définition c'est que je ne vois pas apparaître les sentiments. le terme polyamour parle bien d'amours pluriels et ta définition n'en parle pas.
Dans mon "rouge" à moi, il y a l'amour et une définition qui n'en parle pas ne me correspond pas. En revanche, je suis ouvert à ce que d'autres puissent considérer l'intimité comme étant un échange suffisamment profond pour ne pas avoir besoin d'évoquer l'amour mais je ne m'y reconnais pas et si ma définition, qui colle à celle de Morning Glory qui a inventé le terme, ne te convient pas, alors laissons nous la liberté d'avoir des avis divergeant.
Ce que je voudrais éviter c'est que nous arrivions au moment ubuesque où certains se diraient vrais polyamoureux contre des faux.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le mercredi 03 septembre 2014 à 22h10

Pour Siesta "The magic words are still, after all: Perfect Love and Perfect Trust.". Ce que j'avais traduit (donc adapté) en amours pleins et honnêteté.
De toute façon, ce que je voulais marquer c'est qu'il me parait difficile de dire que la définition de l'un est fausse. Simplement, je peux dire qu'elle ne me correspond pas.
C'est pourquoi je plaide pour qu'on laisse à chacun le loisir de se considérer polyamoureux et de donner SA définition au moment où il le souhaite.

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le mercredi 03 septembre 2014 à 20h05

Je dois être un peu orthodoxe mais j'aime bien la façon de présenter le polyamour de celle qui a utilisé le mot en premier : l'article ici et je n'ai pas le sentiment que ce que j'ai proposé en soit très éloigné.
Si c'est le cas, peux-tu me préciser pourquoi Lulutine ?
Sinon, je pense que nous devrions, plutôt que de chercher une définition, chercher pour chacun ce qu'est le polyamour.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le mardi 02 septembre 2014 à 00h55

Ça m'a convient bien, je suis assez d'accord à ce que nous ne le soyons pas surtout qu'en 3 messages, il y a plus ou moins trois visions différentes !
D'où l'idée d'oublier l'idée d'une définition universelle :-)

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le lundi 01 septembre 2014 à 11h31

Pour correspondre à tous, une définition doit être la plus courte possible sinon,nous courons le risque d'établir une norme, ce qui n'est pas forcément un problème à l'origine mais le devient dès lors qu'apparaissent des gardiens de la norme !

Ce n'est surement pas de l'extérieur que quelqu'un pourrait se permettre de dire si l'autre est polyamoureux ou non...

Pourquoi n'en resterions nous pas à dire que le polyamour c'est la possibilité d'aimer pleinement plusieurs personnes simultanément ?

Il y a ensuite des valeurs qui vont avec mais il me semble que celles-ci dépendent de la personne et de sa philosophie de vie. Par exemple, si l’honnêteté est une valeur qui semble partagée par tous, elle ne revêt pas le même sens suivant chacun.

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] Définition(s) du polyamour

Profil

wolfram

le dimanche 31 août 2014 à 18h01

Bonjour,
Pour faire mon intéressant, je propose une définition plus constructiviste que positiviste du polyamour.
Positivisme : je suis polyamoureux (intrinsèque).
Constructivisme : dans ce contexte relationnel, je suis polyamoureux car j'accepte (et non tolère car il n'y a pas la notion de souffrance liée à la tolérance) que la personne que j'aime puisse aimer cet autre qui n'est pas moi.

Voir dans le contexte

Discussion : Femme Bi et poly amoureuse…vie à 3

Profil

wolfram

le dimanche 31 août 2014 à 17h49

Pour la phrase sur laquelle tu reviens, elle était mal tournée : notre couple initial est fidèle l'un à l'autre. Et nous ne cherchons pas les aventures (d'ailleurs, nous en avions eu une avec une fille rencontrée ici qui après s'est mise en trouple avec un couple et au final, elle est resté avec le garçon et la fille est partie, ce n'est pas toujours le couple initial le plus solide) parce que nous sommes sentimentaux et que nous avons du mal à faire l'amour sans nous engager dans un processus sentimental où l'autre nous manque. Cela génère une souffrance !
En fait, nous n'arrivons pas à aimer indépendamment les uns des autres et cela nous convient très bien.

Notre amoureuse vit très mal la situation, elle a commencé à aller voir une psy qui est en train de lui expliquer qu'elle est lesbienne ou amoureuse de moi... donc, elle va en changer (à chercher sur la liste des psy poly-friendly justement). Elle vient d'un milieu à forte pression sociale : une pression religieuse "catho de gauche" où l'on tolère tout type de sexualité sauf quand ça touche la famille et une pression "féministe" où la polygynie est perçue comme un mâle dominant et oppresseur profitant d'un harem manipulé et soumis.

Nous sommes tous les trois dans une situation merdique où l'amour nous torture et vu que ça dure depuis 2007 (avec une coupure d'un an et demi puis d'un peu moins d'un an), c'est nous qui avons poussé pour qu'elle aille voir un psy. Il faut que ça évolue !

Notre souhait est de vivre comme un clan et donc, pour répondre à ta question, si une personne doit intégrer le clan, c'est tout le clan qu'elle intègre. aucun de nous n'est attiré par des histoires satellites personnelles.

En revanche, il ne me semble pas si difficile de rencontrer ce que tu appelles une licorne... Nous sommes souvent sollicité par les filles que nous connaissons et les deux avec qui nous avons vécu en dehors de notre amoureuse, se sont remises en trouple (et ça dure pour chacune depuis plusieurs années). L'origine des ruptures n'a jamais été le manque de sentiments mais simplement des problèmes du quotidien (la première ne participait pas aux tâches ménagères et la seconde était encore étudiante avec un mode de vie qui ne correspondait pas au notre mais nous ne voulions pas l'empêcher de vivre pleinement ces années là).

Nous avions constaté que les femmes sont souvent attirées par les mecs en couple et le fait que la fille soit bi facilite grandement les choses... pendant un temps nous nous sommes considéré comme un couple célibataire et nous avions une vie sexuelle très active et uniquement avec des filles rencontrées en soirées ou lors de dîners chez des copains.

Donc pour répondre à ton questionnement (ouf), chacun est libre de faire ce qu'il veut. Mais si nous comprenons parfaitement qu'il est possible d'aimer plusieurs personnes simultanément et que lorsque les gens qu'on aime sont heureux cela nous réjouit, notre projet de vie ne s’accommode pas de relations amoureuses qui ne concerneraient pas tous les membres simultanément.

Je l'ai écrit déjà, j'ai une vision plus communautaire qu'individuelle et nos pratiques tendent à renforcer la communauté. Un relation sentimentale hors de la communauté c'est un peu en créer une deuxième... ce n'est pas mal mais ça ne nous correspond pas.

Voir dans le contexte

Discussion : Femme Bi et poly amoureuse…vie à 3

Profil

wolfram

le mardi 26 août 2014 à 00h46

Argh ! C'est compliqué comme on dit, nous sommes dans une situation qui ne satisfait personne :)
D'abord un couple qui a rencontré une jeune femme qui est tombé amoureuse des deux sans savoir qu'ils étaient déjà en couple (milieu professionnel donc discrétion) et les choses se sont tout de suite très bien passées.
Malheureusement, notre compagne ne vis pas bien le fait d'aimer une femme et d'être avec un couple. Son problème est purement social, le regard des autres, ou plutôt l'idée qu'elle s'en fait, lui pèse... surtout celui de sa mère !
Donc, nous nous sommes séparés plusieurs fois (et avons même vécu des histoires très longues et très belles de trouple fusionnel et fidèle) et elle a rencontré d'autres hommes (pas d'autres femmes) et toujours nous nous retrouvons.
Donc, nous sommes aujourd'hui dans une situation insatisfaisante où notre amoureuse se trouve des alibis masculins à présenter à sa mère et qui ne supportent pas longtemps qu'elles passent trois nuits par semaine chez nous... et nous, nous avons eu une ou deux aventures mais ce n'est pas ce que nous recherchons...
Il y a un an, nous avons rencontré une belge flamande à La Panne et l'élan du coeur que nous avons vécu a été si fort que ça nous a inquiété. Nous nous sommes revu il y a quelque jours et ça nous a encore plus bouleversé !
Ce à quoi nous aspirons est vraiment un trouple fusionnel.
Donc, le couple de base est fidèle l'un à l'autre, infidèle parfois mais c'est rare car ça ne correspond pas à ce que nous cherchons... nous sommes des sentimentaux. Notre amoureuse a d'autres relations.
Ce n'est vraiment pas satisfaisant, parfois elle veut qu'ensemble nous ayons des enfants puis elle renonce parce qu'elle sera obligée de dire à sa mère que je suis le père...
Donc, pour répondre à ta question, un couple polyfidèle en trouple avec une polyrelationnelle (elle n'aiment pas les autres mecs et je crois que ça gâche pas mal ses relations aussi).

C'est d'ailleurs pour l'aider à s'assumer socialement que j'avais lancé le site au départ !

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion