Polyamour.info

wolfram

wolfram

boulogne-billancourt (France)

www.trouples.fr

Participation aux discussions

Discussion : Quel genre de polyamoureux êtes vous?

Profil

wolfram

le mardi 15 novembre 2011 à 22h07

je pars faire un tour deux jours et il y a plein de trucs qui s'échangent :)

tout ce qui se dit ne contredit pas ma proposition : deux types de polyamour, l'individualiste et le communautariste...

cela n'a rien de niveleur, c'est juste appartenir à un genre de polyamoureux qui peut avoir plusieurs facettes...

il ne me semble pas que nous puissions vraiment mélanger ces deux genres sans qu'il y ait de souffrance... le communautariste demandera de la présence et l'individualiste de la liberté... le premier souffrira par le second qui étouffera par le premier...

l'accord se fera sur la capacité à aimer plusieurs personnes à la fois !!!

en revanche, il doit être possible de passer de l'un à l'autre comme des phases de la vie... cela correspond à un état d'esprit et les expériences peuvent faire évoluer dans un sens ou dans l'autre...

Voir dans le contexte

Discussion : Quel genre de polyamoureux êtes vous?

Profil

wolfram

le vendredi 11 novembre 2011 à 15h20

@Cade, il s'agit bien de SE définir dans SON polyamour...

nous sommes individuels, c'est vrai mais je perçois deux courants de polyamoureux :
le courant individualiste et le courant communautariste.
l'individualiste me parait moins attiré par la construction, plus opérationnel et c'est souvent source de conflit malgré le postulat d'honnêteté rappelé par Mezrahi... c'est simplement une philosophie mais il y en a d'autres... je serai plutôt communautariste... je ne me perçois que comme membre d'un groupe et ma volonté me pousse à le renforcer.. dans ce cadre, le polyamour se vivra comme un partage de sentiments égaux en importances et qualité mais différents dans la façon de les exprimer...

dans ce cas, il n'est possible de vivre bien qu'avec des gens qui partagent le même ressenti...

je ne crois pas que ces deux courant soient miscibles dans une relation...

Voir dans le contexte

Discussion : De quoi parlent les sex-toys ?

Profil

wolfram

le samedi 05 novembre 2011 à 13h45

article vraiment sympa à lire :)

pour aller plus loin, il faudrait regarder du côté d'Anthony Giddens et du structurationnisme ou comment l'outil structure l'organisation...

l'usage popularisé des jouets sexuels est la résultante d'une innovation (à la fois les progrès de la miniaturisation et la qualité des matières utilisées)...

et sur l'appropriation de l'objet par l'usager, il faudrait regarder du côté des travaux de Poole et De Sanctis dans la continuité de Giddens...

il y a chez Poole et De Sanctis une notion de groupe qui serait très intéressante à corréler à celle de polyamour :)

Voir dans le contexte

Discussion : Quel genre de polyamoureux êtes vous?

Profil

wolfram

le samedi 05 novembre 2011 à 13h26

en répondant directement à la question initiale, j'évite le débat :)

il y a des faits et du ressenti... des faits : avoir plusieurs partenaires (je en suis pas sûr que l'on puisse se définir polyamoureux célibataire ou en couple mais on peut se ressentir comme tel :D)
du ressenti : il faut aimer ces différentes personnes sans que l'amour pour l'une retire aux autres... il faut un amour juxtaposable...

pour ma part, la présence de l'une ne compense pas l'absence de l'autre... j'aime les deux et il me semble qu'elles s'aiment aussi... (là, c'est du ressenti encore ;))

c'est donc comme ça que je vis le polyamour... à trois !

je sentirais une grande frustration de ne pouvoir partager mon amour de l'autre avec chacune...

Voir dans le contexte

Discussion : Comment faire ?

Profil

wolfram

le mardi 25 octobre 2011 à 19h32

Bonjour,

cela existe... tu trouveras sur ce site de nombreux témoignages...
pour ma part, je pense que le moteur de ce type de relation c'est le lien entre les deux personnes du même sexe... il ne s'agit pas d'échangisme et de trouver une fille sex-toys... il s'agit d'une vraie relation à bâtir...

donc, il faut commencer par vous laisser porter vers une fille qui vous plaise à tout les deux...

Voir dans le contexte

Discussion : Amoureux d'un couple

Profil

wolfram

le mardi 25 octobre 2011 à 19h28

Bonjour,
Je ne sais pas s'il y a des expériences de ce type ici mais j'ai une amie dont les parents ont vécu une dizaine d'années avec un autre couple... c'était en Allemagne et je sais que ça se voyait un peu à l'époque (années 70)... elle en garde un bon souvenir !

Voir dans le contexte

Discussion : Tryade ça fonctionne vraiment ?

Profil

wolfram

le mercredi 28 septembre 2011 à 22h23

oui mais pas pour lui :)

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de conseils pour "triangle amoureux"

Profil

wolfram

le mardi 27 septembre 2011 à 19h15

je n'avais pas vu ce post avant de répondre à l'autre... les choses sont plus claires quant à tes aspirations....

tu veux aider ton homme et maintenir l'équilibre dans ton couple... si vous vous aimez, il est normal que vous accrochiez sur la même personne (en tout cas, c'est ainsi que ça se passe pour nous)... te sens-tu capable d'aimer aussi une autre femme ?

il n'est pas question que tu vives dans la frustration... il faut que tu aimes aussi, ou au mains que tu désires...

la question des enfants n'a pas à se poser dans un premier temps... donc, ne la pose pas, ça lancerai un débat stérile et sans objet :)

il va falloir que je relance mon site :)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Tryade ça fonctionne vraiment ?

Profil

wolfram

le mardi 27 septembre 2011 à 19h07

je ne vois pas la difficulté ?
vous aimez une femme qui en aime une autre et qui de façon transitive vous aime aussi... à partir de là, il n'y a pas de soucis...
l'important c'est d'aimer...
après de nombreuses aventures, notre couple vient de repasser du statut de couple célibataire à celui de trouple... pour moi, tryade me fait par trop penser aux organisations mafieuses asiatiques...

pour notre compagne, souvent ses amis et surtout, amies toutes excitées, lui demande si elle ne serait pas ouverte à un truc avec leur mec... visiblement il est difficile de faire passer le message que ce n'est pas une histoire de cul mais une histoire...

cette réaction me fait penser à un mec qui pense que toutes les filles qui ne sont plus vierges sont disponibles pour lui puisqu'elles ont des activités sexuelles...

en revanche, ce que nous en déduisons c'est que le principe ne choque plus !

pour la vie à trois... le moteur me semble être la relation entre les deux personnes du même sexe, elle est à protéger... pour le reste... le quotidien est létal comme pour tous les couples mais beaucoup plus vite !!!

Voir dans le contexte

Discussion : Votre opinion m'intéresse...

Profil

wolfram

le jeudi 08 septembre 2011 à 19h01

juste un petit rappel... être polyamoureux est un choix que nous faisons mais que nous ne devons pas imposer....

l'infidélité n'est pas du polyamour... séduire un homme ou une femme qui n'est pas ouvertement poly et qui vit en couple, c'est nier sa propre morale et prendre le risque de le mettre en souffrance lui ou son couple... il ne semble pas que ce soit ça le polyamour...

je ne veux pas être moralisateur et refuser aux polyamoureux des amours adultérins mais le chemin de l'infidélité mène vers un monde irréméable... pour le moins faut-il expliquer à l'impétrant sur quel chemin il chemine... il ne faudrait pas qu'il se méprenne et croit substituer à une relation mono à une autre...

Voir dans le contexte

Discussion : [Médias] Appels à témoins, témoignages, médias divers, etc.

Profil

wolfram

le mardi 30 août 2011 à 23h37

je suis un grand naïf en fait, j'ai reçu le mail de Cath moi aussi et je n'ai pas pensé à mal ; j'ai vraiment cru qu'il était personnel... j'ai décliné l'offre tout en acceptant de répondre à des questions écrites le cas échéant...

Voir dans le contexte

Discussion : Comment se dénommer? Trio? Couple à trois? Trouple?

Profil

wolfram

le dimanche 28 août 2011 à 20h05

en tout cas, vous n'êtes pas unique dans ce que vous vivez...
je parle de trouple et de triamour...

Voir dans le contexte

Discussion : Coup de blues

Profil

wolfram

le dimanche 26 juin 2011 à 22h55

à te lire, ce qui peut faire fuir tes partenaires, c'est d'associer polyamour et liberté... ce ne sont pas des synonymes...

je pense que leur crainte serait l'absence d'engagement qu'ils ressentent... être polyamoureux c'est être capable d'aimer plusieurs personnes avec une intensité comparable... mais même ça est difficile à faire accepter...

il faudrait peut-être que tu arrives à leur faire comprendre que tu n'es pas leur propriété... mais que tu te sens attachée quand même...

Voir dans le contexte

Discussion : Viol conjugal: gollnisch s'insurge

Profil

wolfram

le samedi 25 juin 2011 à 13h43

@Khany, c'est assez désespérant... la loi ne parle pas de sexe... c'est presque toujours une affaire de pognon !

Voir dans le contexte

Discussion : Viol conjugal: gollnisch s'insurge

Profil

wolfram

le samedi 25 juin 2011 à 06h28

@ Aurélien, il parait qu'elle mange à tous les râteliers... et ses deux plus proches collaborateurs sont gay... pas trop le genre gollnish... (j'aime bien les ragots politiques, d'ailleurs, j'ai été très déçu de lire que Martine Aubry avait un mari, j'avais entendu dire qu'elle était plus ouverte que ça ;))

pour le phénomène du viol conjugal, c'est sûr qu'il faut être un mec peu ouvert pour ne pas comprendre qu'une femme peut ne pas avoir envie et que le même beauf qui ne prendrait jamais un pied de biche pour forcer la porte de son garage, si elle est coincée, pour rentrer sa précieuse voiture, ne se gênera pas pour mettre son engin chez madame au forceps...

maintenant, c'est vrai qu'il y a toujours des abrutis pour instrumentaliser une avancée sociale.. j'ai effectivement un copain qui a été accusé de viol par son ex-femme et qui a eu toutes les peines du monde à démontrer son innocence et à récupérer son droit de visite et d’hébergement... il a même obtenu toute l'autorité parentale et l'exclusivité des enfants... les juges n'aiment pas quand on joue avec une loi !

mais ça a pris quatre ans pendant lesquels il n'a pas vu ses enfants et durant cette période on a expliqué à ceux-ci que papa était un violeur...

maintenant, je ne vois pas comment éviter les utilisations perverses d'une loi nécessaire !

une fausse accusation fait plusieurs victimes... l'accusé mais surtout, toutes les vraies victimes que l'on ne prendra pas en considération... il n'y a qu'a voir les statistiques sur les dépôts de plainte des viols tout court... les femmes sont littéralement découragées à porter plainte...

dans le livres des ruse, il y a un exemple où un type explique à l'autre qu'une femme ne peut pas être violée, si elle est prise, c'est qu'elle est consentante... et il donne en exemple un fourreau dans lequel on essaye de rentrer un sabre... si le fourreau bouge, le sabre ne rentre pas cqfd (sic).

pas étonnant qu'un réactionnaire en soit encore à cette mentalité !

Voir dans le contexte

Discussion : Viol conjugal: gollnisch s'insurge

Profil

wolfram

le vendredi 24 juin 2011 à 21h46

je crois surtout qu'il cherche à raconter des conneries pour se démarquer de la fille du patron qui serait polysexuelle...

c'est l'exposition d'une soupe interne à des gens qui n'auront jamais d'autre rôle que celui d’épouvantail...

en revanche, en terme de droit, le droit européen continental (Français, Allemand...) est basé sur la loi et son décret d'application... le droit anglo-américain est basé sur l'usage du droit... donc, tout se fait par jurisprudence chez eux, pas chez nous. c'est pourquoi les choses évoluent-elles si lentement chez nous...

mais ça a aussi l'avantage d'éviter les réactions à chaud... on tu un enfant et on lynche les voleurs de bicyclettes... nous ne sommes pas dans l'immédiateté et il faut attendre qu'un comportement soit passé dans l'usage et devenu culturel pour qu'il entre dans la loi... ça évite pas mal de conneries...

un exemple, à l'invention de l'AZT, on a transgressé la loi sur pression de groupes de victimes du SIDA et le résultat a été que toutes ces personnes ont développées une résistance qui rend les générations suivantes de médicaments inopérantes... et donc, la mort.

Voir dans le contexte

Discussion : Doctissimo et le polyamour : on avance!

Profil

wolfram

le vendredi 17 juin 2011 à 19h09

ah, effectivement, pour lancer mon blog, j'avais été sur la partie sexualité et là, quand ça parlait de polyamour, c'était à pleurer !!!

Voir dans le contexte

Discussion : Spiritualité et polyamour

Profil

wolfram

le jeudi 16 juin 2011 à 18h34

il faut faire gaffe, au Japon si tu te dis Zen, ils vont flipper parce que chez eux, le Zen a donné jour à des gens hyper-violents :)

Voir dans le contexte

Discussion : Objectivité, infidélité, liberté et site Internet

Profil

wolfram

le jeudi 16 juin 2011 à 18h32

le modérateur fut moralisateur :)

une prise à contre-pied a du le prendre au dépourvu...

Voir dans le contexte

Discussion : Spiritualité et polyamour

Profil

wolfram

le mercredi 15 juin 2011 à 21h41

@ Junon, le christianisme de mon copain est encore très entaché de paganisme (même s'il ne veut pas le reconnaître)... il a donc encore beaucoup de souplesse dans sa relation au mariage et à la monogamie... d'ailleurs, il ne voit pas l'intérêt de se marier puisque les femmes qu'il aiment ne partagent pas sa foi.

il n'est pas nécessaire d'avoir la foi pour ressentir les choses... il faut juste accepter de se départir du matérialisme...

dimanche, j'étais avec un couple d'amis et l'un d'eux parlait des arbres et du sentiment qu'il avait de les sentir... la fille ne ressentait rien... c'est drôle parce que je ressentais exactement la même chose que le garçon et un autre ami que nous avons appelé a posé ses mains sur l'arbre et, sans que nous lui décrivions, il a ressenti les même choses que nous...

donc, cette sensation (très désagréable avec cet arbre là) était perceptible de la même façon par ceux qui avaient l'esprit ouvert à cela... cela voudrait-il dire qu'il faut avoir du goût pour la spiritualité pour ressentir celle-ci ???

@ln095 je croyais avoir levé des paradoxes dans mes messages précédents ?
la croyance peut être inventée par l'homme mais le problème existe bien !
la croyance n'est que la solution que l'on donne au problème : hasard ou force (c'est très résumé).
à partir de là, si nous sommes positiviste ou des fidèles de Socrate, on va penser que la vérité est en nous... et alors, ce serait en nous que se trouve la réponse aux questions sur la spiritualité... et donc, la croyance serait une vérité retrouvée... mais il y a aussi d'autres logiques ;)

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion