Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Lexique] Définition(s) du polyamour

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 16h55

LuLutine
La tolérance dont tu parles n'est pas pour moi une acceptation authentique. Alors oui, on peut rajouter "pleinement" dans la définition, comme le suggère RobotEtourdi. Pour moi, ça tombait tellement sous le sens que tolérer et accepter c'est différent, et que l'acceptation implique la participation active (tout ce que tu évoques plus haut...)

Ce mot acceptation en français n'est pas très clair, je pense qu'adhésion est un peu moins ambigu.

"avec la complète acceptation de tous les partenaires"
"avec l'adhésion de tous les partenaires"

#
Profil

LuLutine

le dimanche 31 août 2014 à 16h56

Bonjour mm : si on te répond ici on va être hors-sujet, je te conseille de créer une nouvelle discussion !

#
Profil

LuLutine

le dimanche 31 août 2014 à 16h57

Oui JulieJonquille, adhésion c'est pas mal aussi, je n'y avais pas pensé, merci !

Bientôt on tiendra une belle définition à proposer pour les dictionnaires :)

#
Profil

wolfram

le dimanche 31 août 2014 à 18h01

Bonjour,
Pour faire mon intéressant, je propose une définition plus constructiviste que positiviste du polyamour.
Positivisme : je suis polyamoureux (intrinsèque).
Constructivisme : dans ce contexte relationnel, je suis polyamoureux car j'accepte (et non tolère car il n'y a pas la notion de souffrance liée à la tolérance) que la personne que j'aime puisse aimer cet autre qui n'est pas moi.

#
Profil

bodhicitta

le dimanche 31 août 2014 à 20h42

Lulutine
Bientôt on tiendra une belle définition à proposer pour les dictionnaires

oui mais je pense qu'il faut se méfier des définitions, aussi car les normes ne sont pas loins...

<3 Si j'aime penser à l'amour sur ce site (cadre non possessif), c'est p c que c'est avec la liberté de pouvoir choisir, définir de moi méme ce que je veux vivre et construire comme relations.

(ma lecture du moment: Université de tout les savoirs volume 5: le cerveau, le langage, le sens // hay hay hay ma tête :-/ :-) )

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 01 septembre 2014 à 01h19

bodhicitta, une définition enferme forcément un peu, mais en même temps elle permet de communiquer...et plus elle est précise, mieux on communique.

C'est un choix, un équilibre, un compromis entre la précision (savoir de quoi on parle exactement, que là on est dans le cadre, et là par contre on n'y est pas) et l'ouverture (ne pas trop restreindre non plus pour permettre à chacun comme tu le dis de définir certaines choses par soi-même...).

Tant que l'être humain sera un animal social (et qui utilise le langage !), il me semble que les définitions seront utiles.

#
Profil

bodhicitta

le lundi 01 septembre 2014 à 11h19

Lulutine
(ne pas trop restreindre non plus pour permettre à chacun comme tu le dis de définir certaines choses par soi-même...).

Tant que l'être humain sera un animal social (et qui utilise le langage !), il me semble que les définitions seront utiles.

Au passage j'aime bien ta nouvelle "photo profil"
hum faudrait p t etre préciser dans la définition qu'il n'y a pas de normes dans l'amours aux pluriels!

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

wolfram

le lundi 01 septembre 2014 à 11h31

Pour correspondre à tous, une définition doit être la plus courte possible sinon,nous courons le risque d'établir une norme, ce qui n'est pas forcément un problème à l'origine mais le devient dès lors qu'apparaissent des gardiens de la norme !

Ce n'est surement pas de l'extérieur que quelqu'un pourrait se permettre de dire si l'autre est polyamoureux ou non...

Pourquoi n'en resterions nous pas à dire que le polyamour c'est la possibilité d'aimer pleinement plusieurs personnes simultanément ?

Il y a ensuite des valeurs qui vont avec mais il me semble que celles-ci dépendent de la personne et de sa philosophie de vie. Par exemple, si l’honnêteté est une valeur qui semble partagée par tous, elle ne revêt pas le même sens suivant chacun.

#
Profil

LuLutine

le lundi 01 septembre 2014 à 20h07

wolfram
Pourquoi n'en resterions nous pas à dire que le polyamour c'est la possibilité d'aimer pleinement plusieurs personnes simultanément ?

Pour moi je répondrais : parce qu'à mon sens cette définition que tu cites est tout bonnement fausse...

#
Profil

Siestacorta

le lundi 01 septembre 2014 à 20h25

Fausse, je sais pas, tu peux préciser ?
Pour moi en tout cas: inexacte, dans le sens où aimer, et aimer pleinement, ça me semble ambigu, trop précis malgré la polysémie de "aimer" : ça restreint les situations polyamoureuse aux cas d'amour romantique / classique. Ce qui est exclue beaucoup de ce que j'ai pu entendre en témoignages.

De mon côté, je préfère le "intimate" de la définition anglophone, mais j'avoue ne pas avoir encore trouvé de formule équivalente.

Intime en français recouvre un domaine plus large, j'ai l'impression qu'en anglais, quand on dit "intimate relationship" on parle pas de l'intimié qu'on peut avoir avec des gens de notre famille ou des gens très proche, mais d'une relation affective d'amants, de couple, de partenaires sexuels et/ou d'amoureux, pas de n'importe quelle intimité.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

wolfram

le mardi 02 septembre 2014 à 00h55

Ça m'a convient bien, je suis assez d'accord à ce que nous ne le soyons pas surtout qu'en 3 messages, il y a plus ou moins trois visions différentes !
D'où l'idée d'oublier l'idée d'une définition universelle :-)

#
Profil

Chupapink

le mardi 02 septembre 2014 à 14h27

Après avoir lu suivi tout le fil et participer à quelques reprises, ce que je trouve à dira maintenant, c'est que finalement chacun peut avoir sa propre définition du polyamour puisque chacun à sa propre histoire le concernant. Et tout simplement comme l'amour tout court !!! <3 <3 <3
Ce qu'il faut, c'est y trouver son équilibre personnel ! Mais bon, je dis ça, c'est juste un avis personnel au bout de quelques semaines.

#
Profil

bodhicitta

le mardi 02 septembre 2014 à 16h16

Siestacorta
le "intimate" de la définition anglophone, mais j'avoue ne pas avoir encore trouvé de formule équivalente.
Intime en français recouvre un domaine plus large, j'ai l'impression qu'en anglais, quand on dit "intimate relationship

(Une relation) d'amiamant(intime) comme équivalent ? :-/ ? pourquoi pas ? :-/
Je pense que (dans mon langage en tout cas) le "intime" rajouté dans ce cas, donne un peu plus de profondeur à la relation.
mais c'est vrai que ça prend facilement un sens large en français

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

RobotEtourdi

le mardi 02 septembre 2014 à 19h36

C'est vrai que dire relation intime, ça peut faire penser au sexe avant tout, en occultant le reste. Je pense qu'il suffit de dire relation d'intimité, c'est moins connoté dans le langage courant.

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 02 septembre 2014 à 20h02

RobotEtourdi
C'est vrai que dire relation intime, ça peut faire penser au sexe avant tout, en occultant le reste. Je pense qu'il suffit de dire relation d'intimité, c'est moins connoté dans le langage courant.

' Relation d'intimité ' : et si on disait : ' on est proches ' ou ' en relation proche ' , garderait-on le côté intime & proche physiquement...
... et*ou proche à d'autres niveaux ? :-)
( proche d'âme, de coeur, de confidences, de jardin secret, proche de corps dansants ... )

Il y a des ami-es avec lesquel-les je suis en belle relation proche, et ce sont + que des "potes/ simples ami-es", mais ( pour l'instant :-D ) - moins que des amantes/amours ...

#
Profil

Siestacorta

le mardi 02 septembre 2014 à 20h16

Ben disons qu'avoir plusieurs relations proches, on avait pas besoin du néologisme polyamour pour le faire accepter socialement.

Relations d'intimité... Pas mal, mais quand même je crois que si on dit ça on a l'air de faire de la pudeur / ou du 2nd degré sur la pudeur, et finalement de parler essentiellement de sexe.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 03 septembre 2014 à 07h32

Siestacorta
Relations d'intimité... Pas mal, mais quand même je crois que si on dit ça on a l'air de faire de la pudeur / ou du 2nd degré sur la pudeur, et finalement de parler essentiellement de sexe.

C'est aussi ma crainte.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 03 septembre 2014 à 12h08

Moi j'aime utiliser le mot chéri... "chéri intime" c'est bien!! <3
Malgré le fait qu'ils ont réussi connoter ce joli verbe avec l'argent, qui au sein des relations et à l'opposé de l'amour!
Quand j'en parle je dis "un de mes chéris" donc souvent ça créée des réaction... "ha t'en as plusieurs?" et là: "bin oui et eux aussi ils en ont plusieurs si il veulent, la seule obligation c'est la franchise" <3 CHÉRIR, verbe trans.
CHÉRI, IE, part. passé, adj. et subst.

Étymologie. et Hist.
1. 1150 cherir « honorer, flatter » (Wace, St Nicolas, éd. E. Ronsjö, 1366) − xvies. ds Hug.; d'où 2. 1155 « aimer tendrement » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 791); 1669 part. passé adj. «  (d'une pers.) aimé(e) » (Boss. Reine d'Anglet. ds Littré); 1830-33 subst. « personne aimée » (Bérang. Jacq., ibid.); av. 1857 subst. fém. « maîtresse, amante » (E. Sue ds Lar. 19e); 1680 spéc. cherir sa patrie (Rich.); 1694 chérir le souvenir de qqn (Ac.); 3. 1580 « attacher un grand prix à qqc. » (grrr l'argent débarque :-/ ) (Mont., i, 222 ds Littré); d'où 1641-42 « tenir beaucoup à, se complaire dans » (Corn., Polyeucte, III, 3) 1680 spéc. cherir sa patrie (Rich.);. Dér. de cher*; dés. -ir.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 03 septembre 2014 à 12h13

En fait chéri tout court me va bien à moi ! comme dans "relations chéries" ça sonne bien! <3

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Leolu

le mercredi 03 septembre 2014 à 13h03

bodhicitta
la seule obligation c'est la franchise

Tiens ? Je n'ai pas vu ce point (capital) dans les définitions précédentes... ;)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion