Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Où sont les lutines ?

#
Profil

oO0

le mercredi 21 mai 2014 à 01h28

...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 21 mai 2014 à 02h40

jayraymy
"les femmes souffrent plus que vous, alors taisez vous" ?

Je n'ai jamais dit ça, tu déformes complètement mes propos.

gcd68
Pour une personne qui se sent "rejetée" c'est toujours dur, pourquoi plus si c'est une femme que si c'est un homme. La sensibilité est affaire d'individu, pas de genre, enfin je crois.

Je n'ai jamais dit ça, j'espère que ce n'est pas mon message que tu interprètes ainsi.

gcd68
Je crois, mais là ça n'engage que moi, que le zéro retour est l'expression d'un malaise de l'autre vis à vis de la situation et pas forcément par rapport à toi directement.

Je suis 100% d'accord avec toi là-dessus.

SaturnFox
Et si on se bougeait plutôt le c** pour militer pour la libération des femmes ?

Oui, ça me semble primordial. Et ça passe entre autres par la prise de conscience (notamment sur le fait que oui, les hommes sont privilégiés, et que certaines "douleurs" ne sont pas du même ordre...).

bouquetfleuri
Si je me bouge, c'est pour qu'on arrête de demander "Où sont les lutines ?".

Oh, ça me semble une bonne philosophie tiens !
(Et même que je crois que j'ai compris ton message, oui parce que parfois je ne comprends pas tout ce que tu écris... ^^ )

Dieu
je ne vois absolument plus l'intérêt d'être avec quelqu'un juste pour être avec quelqu'un, juste pour combler un manque, qui plus est culturellement et socialement construit. La seule personne que je veux épouser, à présent, c'est moi ^^ Qu'on n'y voit aucun égoïsme/égocentrisme : c'est chacun qui devrait s'épouser lui-même... et inviter la Terre entière à la noce ;)

Oh comme c'est bien dit ! (+)

Leolu
"quelles questions agitent les polyamoureux lors de leurs approches mutuelles"

Moi, j'me pose pas de questions, je prends comme ça vient. ^^
Bon en vrai mon esprit se pose des questions tout le temps, mais c'est mon mode de fonctionnement "normal" : au boulot, dans la rue, avec les amis...y a pas de raison que les relations amoureuses fassent exception.
Mais euh du coup, ça me semble pas quelque chose de particulier qui mérite d'être étudié dans ce contexte-là spécifiquement. Chez moi, en tout cas.

#
Profil

oO0

le mercredi 21 mai 2014 à 09h49

Such a drama queen ! Je ne vois pas l'intérêt de se livrer réellement dans les conditions actuelles.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

jayraymy

le mercredi 21 mai 2014 à 10h33

LuLutine
SaturnFox
Et si on se bougeait plutôt le c** pour militer pour la libération des femmes ?

Oui, ça me semble primordial. Et ça passe entre autres par la prise de conscience (notamment sur le fait que oui, les hommes sont privilégiés, et que certaines "douleurs" ne sont pas du même ordre...).

Les hommes sont privilégiés? Économiquement peut être. Mais ils sont autant conditionné que les femmes émotionnellement et spirituellement, bien plus même. Et ils en souffrent, bien que beaucoup n'ont pas conscience de ce conditionnement, et qu'encore moins arrivent à mettre des mots sur le malaise qu'ils ressentent.

La libération des femmes contre les hommes? Ou la libération de l'individu en prenant en compte sa douleur quelle qu'elle soit? Sans la nier ni la hiérarchiser.

LuLutine peut être que ce n'est pas ce que tu veux dire mais en tout cas je ressens ton propos comme un rejet violent (je n'ai pas l'air d'être le seul au vu de la réaction de RIP...). J'en suis probablement responsable en partie (comme la secrétaire qui subit la blague sexiste de son boss est en partie responsable de se sentir humilié, de ne pas être au dessus de ça), mais si je le ressens ainsi peut être est-ce aussi parce que c'est ce que tu fais passer.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 21 mai 2014 à 10h53

jayraymy
Les hommes sont privilégiés ?

Oui.

jayraymy
Économiquement peut être.

Pas seulement, loin de là.

jayraymy
ils [...] souffrent

Je n'ai pas dit le contraire, bien que tu t'obstines à vouloir le croire.

jayraymy
La libération des femmes contre les hommes ?

Je n'ai jamais écrit ça.

jayraymy
je ressens ton propos comme un rejet violent

C'est ton interprétation, car en effet je n'ai jamais eu cette attitude. Par contre, tu as pensé que mettre sur le même plan des souffrances qui n'ont rien à voir, c'est moi qui peux le ressentir comme un rejet violent de réalités bien vécues par de nombreuses personnes (réalités que tu continues - au moins partiellement - à nier d'ailleurs, si j'ai bien suivi) ?

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 mai 2014 à 10h57

Lulutine
Je n'ai jamais dit ça, j'espère que ce n'est pas mon message que tu interprètes ainsi.

??? Je n'ai agressé personne, juste fait une réflexion personnelle. J'essaie au maxi de ne pas interprété et ça n'a rien à voir avec toi, ni avec personne en particulier.

A tous,

Je ne comprends pas la tournure de ce fil de discussion. Si c'était destiné à régler des comptes (perso ou juste se défouler), ça n'avait rien à faire ici. Ce site est un lieu public où, je le pensais en tout cas, chacun pouvait s'y exprimer même si les avis divergent.

Je perçois la tension nerveuse et l'énervement et je trouve cela très con.

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 mai 2014 à 10h58

Ns avons posté simultanément Lulutine

#
Profil

LuLutine

le mercredi 21 mai 2014 à 11h09

gcd68
?? ? Je n'ai agressé personne, juste fait une réflexion personnelle.

Mais, je n'ai à aucun moment dit que tu agressais qui que ce soit.
Je voulais juste être sûre que ce n'était pas mon message que tu interprétais ainsi, hein. Rien de plus !
Ce serait quand même con de mal se comprendre.

Je te connais assez (même si pas beaucoup) pour savoir que tu n'as absolument pas été agressive (pas plus que moi d'ailleurs). :)

Enfin, je comprends aussi que tu veuilles préciser que tes intentions n'étaient pas agressives : c'est fou le nombre de gens sur internet qui interprètent une agression là où il n'y en a pas.

Pour ma part, je n'ai pas vu d'agressions. De l'ignorance oui (je ne parle pas de toi). Mais je n'ai pas senti d'agression, je me garde bien de ce genre d'interprétation.

Me concernant, si j'avais voulu agresser quelqu'un, j'aurais crié, c'est-à-dire écrit en majuscules. Ou mis 50 points d'exclamation, peut-être... ;)

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 mai 2014 à 11h50

Lulutine
Je voulais juste être sûre que ce n'était pas mon message que tu interprétais ainsi, hein. Rien de plus !
Ce serait quand même con de mal se comprendre.

Je te connais assez (même si pas beaucoup) pour savoir que tu n'as absolument pas été agressive (pas plus que moi d'ailleurs). :)

Oui, ce serait très con de mal se comprendre. On se connait en effet, sans toutefois assez bien se connaitre. C'est dommage, je trouve. Cet été, si tu viens et si l'on prend le temps nécessaire :-D .

Par contre, je maintiens que je ressens de la tension dans ce fil de discussion. Cette tension n'a rien à voir avec nous deux, elle me semble plus d'ordre "général". C'est aussi ce que j'ai voulu exprimer. Ne pas m'en vouloir, je le dis comme je le ressens :-/

#
Profil

oO0

le mercredi 21 mai 2014 à 12h43

Sinon, Jayraymy, désolé d'avoir effacé mon message, c'est une question de pudeur. Effectivement, les propos de Lulutine me mettent très mal à l'aise, pas tant leur contenu que sa manière de les asséner. Je veux bien en assumer l'entière responsabilité et pour cause, il y a beaucoup de susceptibilité de ma part dont j'ai essayé de faire part parce qu'il y a des difficultés rėelles derrière.Voilà, Jayraymy, je pense que je ne suis pas un bon exemple à suivre dans mes réactions aux propos de Lulutine, il y a un passif d'ailleurs que j'avais oublié, et je dois t'avoir induit en erreur. Je ne pense pas que ce serait nous respecter que de continuer à partager les difficultés bien rėelles que nous avons en commun dans les conditions actuelles, et encore moins respecter les difficultés qui rentrent en concurrence avec. D'un autre côté, pas mal de personnes y ont mis du leur et il n'y en a pas moins des résultats à préserver même si je ne sais plus quoi en penser.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 21 mai 2014 à 17h00

gcd68
Par contre, je maintiens que je ressens de la tension dans ce fil de discussion. Cette tension n'a rien à voir avec nous deux, elle me semble plus d'ordre "général". C'est aussi ce que j'ai voulu exprimer. Ne pas m'en vouloir, je le dis comme je le ressens :-/

Oui, ça c'est possible, je suis d'accord.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 21 mai 2014 à 17h04

RIP
Bodhiccita, j'apprécie beaucoup ton enthousiasme et je regrette qu'il n'ait pas pu y trouver son compte. Sinon, même s'il est possible de se détacher du regard de l'autre, tu ne peux pas avoir de relation à l'autre sans son regard et la qualité de la relation va dépendre du regard que chacune des personnes a l'une sur l'autre.

J'en ai pour mon compte, mon enthousiasme aussi, d'abord car il se suffit à lui méme, n'a besoin de rien de plus pour avoir un retour positif, il est là, il existe ça suffit...
L'enthousiasme qui m'anime n'attend rien, me dit que la vie est parfaite, et qu'elle nous offre tout ce dont on a besoin, méme si à prime à bord ça semble douloureux , on sort de tout grandi, donc c'est parfait.
Pourquoi n'en n'aurait il pas pour son compte?

OUi possible, je dirai indispensable de se détacher du regard des autres, mais pour vivre en étant pleinement soi, donc je pense d'une façon plus épanouissante, une qualité de vie... Quand à la qualité des relations, elles dépend de l'autre aussi forcément donc il faut etre attentif à son point de vu, son regard (sur nous aussi)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Lili-Lutine

le jeudi 22 mai 2014 à 17h02

Moi de mon côté je me demande « où sont les lutins » ? (+)

Des propositions j’en ai … j’ai donc le choix parmi le nombre… :-/

Mais parce que l’offre est supérieure à ma demande, cela m’oblige-t-il à me taire ou à accepter ce principe sous prétexte que j’ai bien de la chance d’être courtisée ?

Car il s’agit bien d’être courtisée… je vois venir vers moi des personnes plus intéressées par mon fonctionnement poly que parce que c’est moi … je suis souvent atterrée, consternée, peinée… etc…de faire partie de la liste des poly en vue qu’il faut avoir fréquentés …

Alors où sont les lutins ?
Pour moi il n’y a pas plus de réponse à ma question qu’à celle posée sur cette discussion.

Voici une autre question après tant de mots et de maux échangés ici : où est l’AMOUR ?

Je préfère me sentir amoureuse et laisser venir l’amour en moi quand cela se peut, plutôt que de fréquenter ou de chercher à fréquenter un lutin ou une lutine « clefs en main » comme un « produit fini » :-(

Je suis peut être poly dans les faits, mais quand il s’agit d’aimer je ne vois pas où, comment, et pourquoi, c’est diffèrent, et où cela devrait l’être, dans la rencontre de tous les gens qui s’aiment sur cette planète !

Je ne pourrais jamais aimer tout le monde !

Si je ne dois aimer qu’une fois c’est beau, deux fois c’est pas mal, un peu plus pourquoi pas ?
Mais jamais je n’aimerais faire partie d’une caste avec objectif de réussite en amour plurielle !

Je ne cherche pas, mes amoureux non plus, et pourtant petit à petit des personnes qui méritent toutes nos attentions croisent nos chemins doucement.

C’est rarement la promesse d’une histoire d’amour en plus, c’est surtout le sentiment que nous sommes des êtres pleins d’envies et désirants.

Et ça, j’espère que jamais cela ne s’arrêtera pour moi !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 mai 2014 à 17h21

Oui, Aimer, c'est de cela que l'on parle. Une femme n'est pas un produit à se mettre sous la dent -elle est poly, y aura pas de problème !- Un homme n'est pas un prédateur auquel on se livre ou que l'on fuit, suivant l'humeur du moment.

AIMER !!! Ce quelque chose, qui se ressent intérieurement et qui rend heureux (voir fil de discution "ode à la joie").

Lli-Lutine
Je ne cherche pas, mes amoureux non plus, et pourtant petit à petit des personnes qui méritent toutes nos attentions croisent nos chemins doucement.

Ah enfin, quelqu'un d'autre que moi qui le dit. Je ne cherche pas à savoir si c'est à tort ou à raison. Il ne s'agit pas de collectionner mais d'aimer, que le lien se créé vite ou non.

Lili-lutine
Je suis peut être poly dans les faits, mais quand il s’agit d’aimer je ne vois pas où, comment, et pourquoi, c’est diffèrent, et où cela devrait l’être, dans la rencontre de tous les gens qui s’aiment sur cette planète !

(+) D'ailleurs parmi les personnes que j'aime, mon mari n'est pas poly, l'un vit notre amouritié sans se poser de question et n'aspire aucunement à devenir poly (sauf s'il rencontre quelqu'un) et un autre, tellement croyant, que le polyamour, il ne le conçoit pas (sauf qu'il m'aime tout de même, oups !!!). Je ne supporte pas la notion de critère-s en amour, elle me fait horreur ! S'il se trouve que des personnes avec qui j'ai opérer un rapprochement important, qui me tient à coeur, coeur dans lequelle ces personnes sont entrées, soit poly, et bien ce sera juste une particularité, c'est tout.

La beauté de ces personnes sont à l'intérieur d'elles. Au diable les critères surtout s'ils sont physiques !

J'ai dit un jour à un homme : "En amour, on ne cherche pas, on trouve. Parfois il suffit d'ouvrir ses yeux". Cet homme, je ne correspondais à aucun de ces "critères" mais il a ouvert les yeux. Il m'avait déjà vu, mais là, enfin il m'a regardé, vraiment,... A force de chercher l'amour, on ne trouve que la solitude, c'est mon avis, il n'engage que moi, mais chacun peut y réfléchir.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le jeudi 22 mai 2014 à 17h58

gcd68
Il ne s'agit pas de collectionner mais d'aimer, que le lien se crée vite ou non.

deux fois qu'on est d'accord, aujourd'hui...
On vieillit ou quoi ?

HAHAHAHA

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 mai 2014 à 17h59

HAHAHAHAH, je viens de poster un nouveau fil de discussion sur la notion de responsabilité en amour. Tu vas pas y croire !!! :-D

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 22 mai 2014 à 18h11

(+)

gcd68
A force de chercher l'amour, on ne trouve que la solitude, c'est mon avis, il n'engage que moi, mais chacun peut y réfléchir.

l'amour c'est comme un papillon si on court aprés il reste tjs hors de porté... si on s'assoit calmement p t etre il viendra se poser sur nous...
hummmm que je l'aime cette phrase... <3

#
Profil

Green-Man-Outside

le jeudi 22 mai 2014 à 18h21

gcd68
Une femme n'est pas un produit à se mettre sous la dent -elle est poly, y aura pas de problème !- Un homme n'est pas un prédateur auquel on se livre ou que l'on fuit, suivant l'humeur du moment.

(+)

A part ça, beaucoup parlent d'amour, mais combien arrivent à s'aimer eux-mêmes inconditionnellement ?

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 mai 2014 à 18h21

J'adore cette comparaison Bodhicitta8, d'autant que les papillons et moi, c'est une grande histoire de liberté :-D

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 mai 2014 à 18h26

S'aimer inconditionnellement. Ces dernières années j'ai appris à me comprendre, à me respecter, à me connaitre et à me reconnaitre. J'ai appris à identifier ma féminité (qui n'est pas là où l'on croit, en tout cas pas dans l'apparence que l'on renvoi). Dire que je m'aime inconditionnellement,...

Ce que je sais, c'est que je m'aime tellement à travers ceux qui m'aiment, que s'en serait presque indescent et orgueilleux de vouloir tenter de le décrire. Avoir une estime valorisée de soi, c'est déjà beaucoup. Je ne suis pas Dieu (jeu de mots évidemment) :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion