Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Impression de convertir des monos en polys ....

Témoignage
#
Profil

nana007

le lundi 22 octobre 2018 à 16h57

Bonjour,

Je me suis déclarée "polyamoureuse" il y a deux ans. Je me retrouve face à diverses difficultés notamment celle d'avoir l'impression de convertir les hommes que je rencontre au polyamour.
Je suis en relation avec 3 hommes le père de ma fille depuis 10 ans, qui vient il y a deux semaines d'interrompre notre histoire , et deux autres. Un (D), avec qui je suis depuis 5 ans, et l'autre (C) depuis un peu plus d'un an. C'est sur cette relation précisément (C) que je voudrais m'attarder. Nous nous sommes mis ensemble il y a un an, après lui avoir fait part de ce que je vivais. Nous nous connaissions d'avant et avions les mêmes envies. Sauf qu'il est tombé considérablement amoureux de moi et j'ai appris au fur et a mesure que ce qu'il désirait avec moi était en fait de l'exclusivité. Qu'il "s"accomodait" des mes désirs. Depuis il cherche tête baissée à absolument rencontrer d'autres femmes pour que notre relation soit "équitable". Il dresse un tableau quotidien des conquêtes qu'il pourrait faire. Entre sites de rencontres (mono je précise si au moins il orientait sa recherche vers des femmes polys...), séduit des femmes dans son entourage professionnel, nous nous sommes mis a tester le libertinage (je lui ai dit que j'avais envie d'explorer ma sexualité entre femmes , chose qui de prime abord ne lui posait aucun soucis) je lui faisait part des discussions que je pouvais entretenir avec certaines d’entre elles. Sans n'être allé plus loin. Il pris ça comme un "défi", et a rencontré un couple de son côté avec qui il a passé la nuit. En tout il y a une dizaine de femmes avec qui il est en lien. Je lui ai fait part de ma difficulté a vivre cette situation, je ne me sens pas en sécurité étant sans cesse confronté à une nouvelle femme avec qui il a passé du temps sans savoir sil elle est d'accord de vivre ce genre de relation . L'une d'entre elle hyper amoureuse de lui (sans réciprocité) me toise, et me considère comme une rivale, et une pervertie. Il me répond qu'il fait tout ça pour que notre relation soit possible. Je lui explique au mieux que le problème ce n'est pas qu'il rencontre des femmes, mais qu'il fait ça en "réaction" tou du moins d'en ce que j'en ressens. Parce qu'il souffre quand je passe du temps avec mon autre amoureux . En sachant que tous deux se connaissent qu'ils s'apprécient même si ils n'ont pas déjouer tous les enjeux entre eux. Pour finir je viens d'apprendre que ce deuxième amoureux (D) vient d'apprendre la grossesse d'une de ses copines. Ce qui me bouscule. Mais je ne me sens pas avoir le droit de déposer ce qui se passe pour moi vu que "c'est moi qui ai voulu la non-exclusivité et que se sont précisément ce genre de risque que ça encourt ". Quand au père de ma fille, il vient de tout arrêter car il souffre depuis trop longtemps de ma non-exclusivité alors que nous avions prévu un voyage en famille dans quelque temps. Pour conclure, j'ai l'impression que je bataille entre ces trois partenaires depuis 5 ans. Que je me suis usée à communiquer, à transmettre des liens vers des forums , sites, bouquins, livres, films personnes ressources...En vain. Est ce normal d'avoir à traverser ça ? Merci d'avance ...

Message modifié par son auteur il y a un an.

#

gillou (invité)

le mardi 23 octobre 2018 à 10h32

Oui ça marche moyen quand même.
Le père de votre fille met fin car il souffre trop. 10 ans.

C va voir ailleurs car il souffre trop.
Et dans le monde ultra libéral que sont les relations amoureuses … Il rencontre des femmes qui ne partagent pas votre philosophie. Des femmes qui feront tout pour l’avoir rien qu’à elles. Possible qu’une arrive à ses fins.

D a mis une femme enceinte. Une fois l’enfant arrivé … oui très probablement que leur relation évoluera. Du moins la future maman fera son maximum pour avoir le père auprès d’elle.

Le pb ne vient pas que de vous, de vos hommes. Mais des relations que vos hommes ont avec d’autres femmes.
Donc le comportement de ces femmes sur lequel vous n’avez pas la main.

Normal que vous vous sentiez usés. Chaque effort que vous faites pour convertir un homme … une fois quand il se retrouve dans l’intimité avec une autre femme, celle-ci se fait un devoir de contrer vos efforts, en essayant de convertir l’homme à sa philosophie (en gros essaie de vous le piquer).

#

Lusmarina (invité)

le mardi 23 octobre 2018 à 11h24

Et en même temps je comprends ton amoureux... Tu as été la première dans le polyamour et tu voudrais que les autres en aient la même définition que toi car elle te convient. Mais du coup comment faire quand on n'a pas été à l'origine du polyamour ? Et quand on n'a pas comme toi, déjà deux relations assez stables qui te permettaient d'accéder à cette sécurité ? Comment suivre l'autre qui quelque part, impose ses conditions, sans souffrir ? Papillonner pour lui peut être une bonne façon d'entrer en polyamour. De compenser sa souffrance par au moins quelques plaisirs et de la légèreté. La polyamorie est, me semble-t-il, justement l'acceptation de toutes sortes de relations différentes possibles. C'est sans doute a cause de cette difficulté que beaucoup de gens ne peuvent etre polyamoureux. C'est la réciprocité dans la différence qui est compliquée....

#

Lusmarina (invité)

le mardi 23 octobre 2018 à 11h25

Et en même temps je comprends ton amoureux... Tu as été la première dans le polyamour et tu voudrais que les autres en aient la même définition que toi car elle te convient. Mais du coup comment faire quand on n'a pas été à l'origine du polyamour ? Et quand on n'a pas comme toi, déjà deux relations assez stables qui te permettaient d'accéder à cette sécurité ? Comment suivre l'autre qui quelque part, impose ses conditions, sans souffrir ? Papillonner pour lui peut être une bonne façon d'entrer en polyamour. De compenser sa souffrance par au moins quelques plaisirs et de la légèreté. La polyamorie est, me semble-t-il, justement l'acceptation de toutes sortes de relations différentes possibles. C'est sans doute a cause de cette difficulté que beaucoup de gens ne peuvent etre polyamoureux. C'est la réciprocité dans la différence qui est compliquée....

#
Profil

pkd

le mardi 23 octobre 2018 à 12h01

Bonjour Nana007, merci de partager ton expérience. Tu es certainement dans une situation difficile à vivre, tiraillée entre des désirs, des envies et des attentes contradictoires de toi et de tes partenaires.
Il faut visiblement avoir une mise au point de fond avec D et C. Surtout C qui semble avoir peu intégré les motivations et fonctionnement qui permettent des relations plurielles plus harmonieuses.
Je peux comprendre que ton conjoint initial, s'il ne ressent pas ce besoin de polyamour ait choisi de se mettre en retrait pour éviter une souffrance.
Ta question finale est légitime, bien sur, comme toute question d'ailleurs. J'ai également vécu ce que tu évoques, envoyer des liens, proposer des livres, discuter... pour faire comprendre, apprendre un minimum la philosophie et la réflexion sur le polyamour. C'est usant si on se heurte à un non intérêt pour cette réflexion qui souvent masque un manque d'intérêt pour le polyamour tout court. Ma courte expérience est que cela est un mauvais signe pour la/les relations. J'ai le ressenti que pour vivre le polyamour, les relations multiples, il est nécessaire d'avoir une réflexion sur le couple, l'ouverture, la jalousie, la dé-construction du modèle social et des évidences. Donc je te dirais que si tes efforts sont en vain, c'est peut-être que ton partenaire n'est pas intéressé par cette forme de relation... et s'il ne l'est pas, il y a peu de chance que cela aboutisse à une relation avec un degré de sérénité/de plaisir qui permettent de durer.
J'ai essayé en vain de proposer à une amoureuse de se cultiver sur le polyamour, elle bottait toujours en touche (plus tard, la je ne peux, je préfère vivre que de lire...). Au final, il s'avère qu'elle ne veut/peut pas vraiment vivre le polyamour car cela ne l'intéresse pas. La dé-construction du couple "standard" ne l'intéresse pas, se mettre en marge des standards sociaux et les risques que cela induit lui parait trop difficile... Bref, il faut retenir que malgré des tonnes d'amour, on ne peut pas faire fonctionner deux modèles/attentes qui ne s'accordent pas.
Bonne chance.

#
Profil

pkd

le mardi 23 octobre 2018 à 12h02

Lusmarina
C'est la réciprocité dans la différence qui est compliquée....

Tellement vrai.

#

Intermittent (invité)

le mardi 23 octobre 2018 à 17h02

Je vois déjà dans ton discours une première contradiction /imprécision : tu te déclares polyamoureuse depuis deux ans et avoir une deuxième relation depuis cinq ans ...

Quel était donc ton statut dans cet intervalle de 3 ans ?

En fait, en gros, tu te plains de n'avoir affaire qu'à des poly-acceptants ... qui n'acceptent ce statut que contraints.
C'est souvent le cas.

Il parait évident que si ton compagnon primaire souffre de cette situation depuis plusieurs années, il puisse souhaiter en sortir.

Disons que, supposant que tu n'étais pas polyamoureuse quand tu l'as rencontré, c'est en principe à lui que le changement de contrat a pu être le plus difficile, ce d'autant plus que vous avez un enfant et qu'il n'était pas totalement libre de se séparer.

Il a donc toute liberté de faire ce choix.

Je m'étonne d'ailleurs de ta réflexion :

"car il souffre depuis trop longtemps de ma non-exclusivité alors que nous avions prévu un voyage en famille dans quelque temps."

Je ne vois pas bien le rapport entre les deux parties de la phrase. Je suppose que vous aurez bien d'autres problèmes à traiter (ne serait ce que la garde de votre enfant commun) que votre voyage en famille.
Quelque fois, une seule goutte d'eau fait déborder le vase.

Deuxième remarque :

" je ne me sens pas en sécurité étant sans cesse confronté à une nouvelle femme avec qui il a passé du temps sans savoir sil elle est d'accord de vivre ce genre de relation ".

C'est un risque indéniable.
Il est difficile pour ton compagnon de ne rencontrer que des femmes polyamoureuses, car c'est un choix quand même minoritaire.
Quoi qu'on en dise, il est plus facile pour une femme de nouer plusieurs relations avec des hommes (souvent pseudo-polyamoureux) que pour un homme s'annonçant poly-amoureux.

Tu touches du doigt une des inconvénients majeur du polyamour, le sentiment d'insécurité, que vivent de leur côté tes compagnons et que tu découvres.

Le besoin de sécurité est un des besoins primaires. Chacun de tes compagnons y répond à sa manière.
L'un en te quittant, le deuxième en entretenant de multiples liaisons, le dernier se posant des questions sur une relation d'où est né un enfant.

Tu voudrais de la sécurité dans un mode de relation où la sécurité n'est pas toujours évidente, surtout quand une des personnes n'a qu'une relation, ce qui n'est pas ton cas.
Pour être clair, tu n'a pas mis tous tes œufs dans le même panier... eh bien, il est vraisemblable que tes amoureux veuillent faire de même.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion