Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Et si c'était bientôt la fin

Témoignage
#
Profil

elfi

le mercredi 08 août 2018 à 11h57

Voilà 1 an je découvrais le polyamour et ma bisexualité en rencontrant mes amoureux, un couple. Une double dose de changement pour moi.
Il y a eu le NRE et c'était juste waou!
Il y a eu la fin de la NRE et là c'est moins glop... mais du dialogue, des présentations pour se faire rencontrer nos proches... beaucoup d'évolution et de bon moment....

Mais voilà depuis quelques temps plus de mauvais que de bien.... le dialogue entre eux semblent être rompus, où tout du moins il y a tellement de friture sur la ligne que c'est tout comme.
La situation va en se dégradant de semaine en semaine à tel point qu'ils s'envoient des piques pendant le sexe ou pendant les moments de tendresse-detente.
Certes chacun d'eux individuellement me confie ses états d'âme et ce qu'il juge ne plus aller dans leur relation à eux.
(Pour replacer le contexte, je vie a 1h de route d'eux et ne les vois que le WE)
Plus ca va plus elle se renferme et se résigne a la situation entre eux, et plus lui est frustré et me sors des "je t'aime" et "tu me manques" à foison comme s'il compensait le manque de comm' entre eux avec moi......
Je les vois foncé droit sur un mur et m'entrainer avec eux sans trop savoir comment éviter ce foutu mur....

Ce matin j'ai craqué et je leur ai envoyé un long message en leur disant qu'ils fallaient qu'ils se bougent tous les deux au lieu de se résigner et de stagner. Je leur ai proposé un exercice d'écriture vu que l'oral pause problème, sous forme de tableau noter des faits et les sentiments positif ou negatif que cela a pour eux...

J'en ai assez de marcher sur des oeuf pour ne froisser l'ego de personnes, pour ne pas dire ce qu'il ne faut pas et déclencher une engueulade.....

Et maintenant que j'ai "mis les pieds dans le plat" j'ai peur que ma tentative de réparation ne soit l'élément déclencheur de la fin....
je ne pourrais pas choisir entre eux deux, et je refuse de me "partager" en mode "garde alternée"...

Le fait que ca soit ma 1ère chérie, ma 1ère relation plurielle ajoute aussi a la dimension "je ne veux pas que ca finisse" un peu comme l'utopie du 1er amour qui sera le seul et unique pour la vie que l'on peut avoir enfant.

Je suis perdue.... je sais que si la.situation n'évolue pas, ou s'aggrave trop je devrais prendre une décision et penser à moi avant tout.... mais peut-on envisager de quitter les 2personnes que l'on aime sans y laisser une part de soi???
Je sais que je dois penser à moi et mon "bien être" d'abord.... mais c'est dure et ca fait mal!

Une chose est sûre, même si mon histoire avec eux doit finir dans les jours ou semaine à venir je ne renoncerai pas à la liberté du polyamour.

#
Profil

Heika

le vendredi 10 août 2018 à 15h04

Bon courage pour jouer la médiation entre eux. Va falloir réussir a ne pas prendre partie et ne pas finir en bouc émissaire des problèmes.
Prend soin d'eux, mais surtout prend soin de toi et ne te sacrifie pour eux non plus (mais ta dernière phrase est rassurante sur ce point ;) )

Pour répondre à ta question : " mais peut-on envisager de quitter les 2personnes que l'on aime sans y laisser une part de soi???"
Pour moi même avec une seule personne la réponse est déjà "non". Je laisse toujours une part de moi.
Ensuite je me reconstruit avec ce qui "reste" et le temps et la vie re-remplit les "trous". Il reste toujours des traces, mais c'est aussi ce qui fais que nous sommes nous-même.

En tout cas tu as bien fais de mettre les pieds dans le plat, parce qu'à mon avis perso, plus vite on crève l'abcès, plus on a de chance qu'il ne soit pas encore "trop tard".

En espérant le meilleur dénouement possible évidement. Après tout, tous les couples ont leur mauvaises passes. Peut-etre qu'ils ont simplement besoin d'un médiateur justement pour renouer le contact entre eux ?

J’espère que vous retrouverez l'harmonie tous les trois.

#
Profil

bonheur

le vendredi 10 août 2018 à 15h15

N'ayons pas peur du mot. Une rupture, une séparation (ou des), c'est faire un deuil. Le deuil d'une personne vivante, ce qui rend encore plus compliqué le sentiment d'injustice. Toutefois, le "travail" d'avenir est le même.

Certaines personnes veulent absolument tourner la page. Moi je sais que non. Au contraire, je conserve, en particulier mes souvenirs et la beauté des moments vécus. Je sais que c'est du passé et que la vie est impermanence. Je gratifie également ces personnes, de ce qu'elles m'ont offert.

"trop tard". Oui, éviter d'en arriver à la rancune. Ce n'est pas facile, car on espère... et du coup on franchi la ligne de la colère et de la rancune. On se dit que ça pourrait être autrement. Les réalités alternatives ne sont que de l'ordre des hypothèses d'espérance. Si l'espoir fait vivre, il ne faut pas non plus croire à ces autres réalités qui n'existent que dans notre imaginaire. Il faut être réaliste et éviter le tiraillement entre les deux. Il ne faut pas croire d'une façon démesurée à ses rêves, même si ceux-ci font du bien parfois.

#
Profil

elfi

le lundi 13 août 2018 à 10h29

Merci de vos avis.

Leur première réaction a été de se draper de leur certitude... elle en mode "c'est ma faute, j'en fait pas assez" auto flagellation et estime à 0. Et lui en "mode j'en ai marre quelle communique pas, elle fera jamais d'effort ca changera jamais". Mais les 2 veulent sauver leur relation alors tout n'est pas perdu. Et puis finalement ils ont l'air de faire des efforts tous les deux, un peu. J'ai l'impression que prendre conscience qu'ils risquaient de me perdre si ils ne faisaient rien pour que ca s'arrange entre eux, a été l'élément déclencheur dont ils avaient besoin.

On a passé 24h "isolé" en amoureux a la campagne sur un terrain a mon chéri au milieu de nulle part. Juste nous 3 autour d'un feu de camp, et ca fait du bien.

Affaire à suivre donc

#
Profil

bonheur

le lundi 13 août 2018 à 14h29

L'amour a besoin d'intimité et le terme isolé prend ici tout son sens. Ne rien faire d'autre que de ce centrer sur soi et en plus entouré des personnes qui nous sont chères. N'avoir qu'à offrir et recevoir (+)

A eux désormais de faire en sorte de réinventer leur lien et de le resouder. Etre l'élément "conservateur" (comme un enfant par exemple) ne doit pas être le seul moteur. Heureuse qu'ils "fassent des efforts" l'un comme l'autre.

Oui, à suivre en espérant un bel avenir commun ! Bravo !

#
Profil

Caoline

le lundi 13 août 2018 à 18h37

Ca fait plaisir de te lire elfi.
J'ai regardé les 3 saisons de la série "you me her" ces cerniers jours, (c'est pas mal pour occuper l'esprit en cas de chagrin d'amour) et en fait sans vous connaitre, cette série me faisait penser à vous 3 car vous êtes les seules personnes dans cette configuration dont j'ai entendu parlé directement.

Plein de bonnes choses à vous.

#
Profil

elfi

le lundi 13 août 2018 à 23h36

Caoline, j'avais regarder une ou deux saisons je ne sais plus de cette série. Ca m'avait aider à nos débuts à me rendre compte de leur possible point de vue et des difficultés que ca pouvait présenter pour mes amoureux.
J'avais arrêté de peur de voir les crainte et la vision des choses de la série perturbés mon vécu. Je n'avais pas assez avancer dans la déconstruction/reconstruction pour aborder la série sereinement.
Notre relation est assez différente de ce qui est abordé dans la série, enfin du ressenti que j'en avais eu à l'époque.

Navrée pour ton chagrin d'amour. Plein de courage à toi!

#
Profil

Toinou

le mardi 14 août 2018 à 07h29

Ce que je vois dans ton histoire, c'est un point positif du poly qu'on oublie souvent : le fait que le fait d'être plusieurs peut aider à rattraper une situation qui part en vrille. Le fait d'avoir d'être plusieurs peut permettre comme dans ton cas que l'un des protagonistes tire la sonnette d'alarme et soit un point d'ancrage stable pour les autres qui leur permettra de trouver les solutions de leur bonheur.

Je te souhaite bon courage dans ce moment et je vous souhaite de trouver votre bonheur tout les trois.

#
Profil

Korain

le mercredi 15 août 2018 à 15h38

Merci pour ton témoignagne.
Je n'ai pas d'experience de ton type de "trouple"
(Ca sonne mieux en anglais: vu la serie aussi :))
Mais je peux dire que meme si il est interessant d'avoir un mediateur en ta personne, il y a manifestement des attentes diverses entre eux. Es-tu le catalyseur ou la réponse indirecte qu'il se sont trouvés?
Etre à 3 complique le fait d'y voir clair dans ses sentiments.
Y voient ils clair? Et ensuite sont ils "équipés" en discernement et motivation pour regler leurs problèmes?

#
Profil

elfi

le vendredi 17 août 2018 à 13h52

Korain
Y voient ils clair? Et ensuite sont ils "équipés" en discernement et motivation pour regler leurs problèmes?

J'ai l'impression qu'ils sont motivés mais je ne suis pas sûr qu'ils soient "équipés" pour résoudre leurs problèmes. Ils ont "la tête dans le guidon" et sont bloqués là en quelques sortes. C'est pourquoi je leur ai suggérer de rencontrer un thérapeute afin de débloquer les problèmes sans que je me retrouve prise entre 2.

Korain
Es-tu le catalyseur ou la réponse indirecte qu'il se sont trouvés?

Excellente question! Je n'en sais rien.

Je les vois dimanche soir, on verra comment ca se passe.

#
Profil

elfi

le lundi 20 août 2018 à 23h10

Voilà ça allait mieux, il me semblait, hier soir et cette nuit moment a 3 en amoureux.
Sauf que au cours de la journée ca a explosée entre eux. Lui a eu des mots très dur avec elle...
Elle l'a vécu comme une rupture et a décidé de ne plus ce battre pour leur couple.

J'ai prévenu les 2, je vais tâcher d'être aussi neutre que la suisse je ne veux pas prendre partie.

Mais comment y arriver? Est ce q'une relation triangulaire peut devenir "en V" quand c'est le couple "de base"/primaire qui s'écroule?
J'étais sûr de moi, s'ils se séparaient je ne choississait pas et je partais.... finalement je ne choisirais pas mais.... je ne me sens pas de partir.
Peut on quitter tout en aimant encore?

Je suis perdue et angoissée....

#
Profil

bonheur

le mardi 21 août 2018 à 10h08

elfi
Peut on quitter tout en aimant encore?

Oui ! Quand une situation n'est plus tenable, oui. L'amour, tu l'as au fond de toi. Tu le garderas. Le vécu se transformé et tu devras faire un deuil, puisque concrètement, ils ne seront plus dans ta vie

Après, ta solution serait de les garder tous les deux... mais pas en même temps. Garder l'amour des deux, mais pas le trouple. Est-ce possible ? Est-ce souhaitable ?

#
Profil

elfi

le mardi 21 août 2018 à 10h23

bonheur
Après, ta solution serait de les garder tous les deux... mais pas en même temps. Garder l'amour des deux, mais pas le trouple. Est-ce possible ? Est-ce souhaitable ?

Je ne sais pas si ca sera possible..... je partage déjà mon temps entre ma famille, mes amis et eux... le jonglage est déjà compliqué, si je dois encore "couper" une part de ce temps il ne va plus rester grand chose....

je dois aller chez eux pour mes 1er jours de vacances de samedi à jeudi prochain et j'appréhende un peu de devoir "passer de l'un à l'autre " sans interaction entre eux.... j'en viens presque à souhaiter qu'ils me mettent en porte à faux pour me donner une "excuse" pour partir avant que ça dégénère...

#
Profil

bonheur

le mardi 21 août 2018 à 10h47

Simone Barbaras a écrit "la rupture pour vivre". Elle explique très bien que parfois, quand ce n'est plus tenable, il FAUT rompre avec la situation.

On vit dans un monde où il ne faut surtout jamais rien modifié. On vit dans un monde qui dramatise les ruptures. Je t'invite à te dire que prendre sa vie en main, consiste aussi à des remises en question. Songe aussi à l'impermanence. Demain sera... jamais ce que tu l'imagineras. Une rupture peut se faire en valorisant le passé. Inutile de vouloir nier ce que l'on a vécu, au contraire. Comprendre que quand se séparer offre un soulagement réel, il ne faut alors pas s'obstiner à persister. C'est mon optique et d'autres ici ne la partageront certainement pas. Quand ça fait du bien de rompre, alors il faut le faire. Par contre, ne pas piétiner rageusement le passé, ça non !

c'est un choix qu'il faut faire pour soi.

Partir avant que ça dégénère... Rester Suisse (neutre)... avant de leur en vouloir, avant de devenir l'objet de la séparation alors que tu n'y es pour rien... Le BON moment. Peut-être éviter de faire d'autres projets, de prendre d'autres engagements de visites ou autres dans l'immédiat.

Je te souhaite toutefois d'aussi bonnes vacances que possible !

#
Profil

elfi

le mardi 21 août 2018 à 11h04

Merci Bonheur de partager ta vision des choses et des sentiments ca m'aide beaucoup!

J'ai de grosses difficultés à ne pas m'auto-culpabiliser pour tout et rien ... et cette situation n'échappe pas à mes mauvaises habitudes.

Je suis encore au boulot jusqu'à vendredi soir, ca leur laisse le temps de voir comment ils gèrent entre eux, et moi de prendre du recul et voir ce que je décide.

#
Profil

bonheur

le mardi 21 août 2018 à 11h29

Quelque soit les décisions, elles sont ni bonnes ni mauvaises. Oui, ils doivent se gérer et toi prendre du recul. C'est le problème quand on aime, on est interdépendant de l'attitude des personnes que l'on aime, justement parce qu'on les aime

#
Profil

raz

le mardi 21 août 2018 à 13h20

Si la situation se transforme en V et tant qu'ils se bouffent entre eux et vivent toujours ensemble, pourquoi, ne serait-ce pas eux qui viendraient tantôt l'une tantôt l'autre chez toi pour vivre du temps à 2 chouette plutôt que du temps à 3 désagréable ?

#
Profil

elfi

le mardi 21 août 2018 à 14h23

raz
Si la situation se transforme en V et tant qu'ils se bouffent entre eux et vivent toujours ensemble, pourquoi, ne serait-ce pas eux qui viendraient tantôt l'une tantôt l'autre chez toi pour vivre du temps à 2 chouette plutôt que du temps à 3 désagréable ?

Je pense négocier ce côté là. L'avantage chez eux c'est la campagne et donc plus calme que chez moi en ville. Mais bon vu la situation ca sera peut-être plus simple chez moi

#
Profil

elfi

le vendredi 24 août 2018 à 15h44

Me revoilà sur ce fil de discussion.

Le 8 août j'ai ouvert ce fil en même temps que je tirais la sonette d'alarmes a mes amours pour signaler que vu l'état de leur relation on foncait droit dans le mur.
Le message avait été plutôt pas trop mal reçu et il me semblait que celà allait mieux.

Lundi je suis venu vous annoncer que "LA" dispute fatidique avait éclaté et qu'ils s'étaient séparer.

Depuis lundi ils étaient dans le mutisme complet l'un envers l'autre. Même pas la politesse minimum. J'ai donc hier midi décidé d'imposer que non je n'irai pas chez eux subir la situation et j'ai demandé a ce que lui vienne de samedi a lundi et elle de lundi à mercredi.
Vu que la rentrée approche ma chérie m'a expliquée qu'elle ne pourrait pas venir pour faire les courses et récupérer les livres de son fils. Elle a ajouté que vu comme lui faisait le tri et le rangement elle n'avait pas confiance et qu'il allait pas faire ce qu'il faut. Ce que jebpeux comprendre. En revanche elle a quand même clos la discussion en disant que lui serait content de pouvoir rester plus et que ca serait plus "satisfaisant" pour moi d'être avec lui vu l'équipement, et que comme ca tout le monde serait content..... oui cest sûr je vais être "ravi" de pas voir ma chérie pendant 3semaines et je suis "ravie" que ma copine pense qu'un équipement masculin soit indispensable entre nous........
Le top c'est que lui a dit quil viendrait jusqu'au lundi mais pas bien plus pour ranger chez eux....
Il etait 15h... a 19h magie ils ont enfin réussi a avoir la conversation attendue depuis début août et sont "rabibochés". Mais chacun est prêt à mettre l'autre dehors ou à partir au moindre problème.

Et moi? Et ben je sais pas... ca me semble un peu trop simple comme méthode... j'ai l'impression que personne n'a tenu compte du faite que l'explosion de leur couple etait synonyme d'explosion du trouple et donc blessant pour moi.... ok il me restait une relation "mono" avec chacun mais voilà.... je n'ai pas l'impression qu'on tienne compte de mes sentiments et de mon ressenti je suis blessée... je pense qu'il va me falloir du temps avant de reprendre en tant que "trouple" pleinement, surtout vu la fragilité de leur lien jai peur de trinquer au passage régulièrement....

Je suis perdue... et bientôt en vacances je vais prendre le temps de réfléchir et me poser

#
Profil

bonheur

le vendredi 24 août 2018 à 20h42

Pas simple, en effet. Je te contacte en mp.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion