Polyamour.info

Minora

Minora

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Pourquoi on tombe polyamoureux?

Profil

Minora

le lundi 04 février 2019 à 01h16

Je n'ai aucune idée de comment on tombe polyamoureux ni pourquoi, je semble d'ailleurs immunisée puisque je suis et demeure complètement et entièrement mono malgré ma relation de plus de 3 ans maintenant avec un poly... Je ne peux donc pas du tout t'aider mais j'ai adoré l'expression ;-)

Voir dans le contexte

Discussion : Dieu est polyamour

Profil

Minora

le mercredi 19 décembre 2018 à 22h18

Et euuuh, les athées, les vrais je veux dire... on en fait quoi dans tout ça? Des hyper individualistes, nécessairement?

Voir dans le contexte

Discussion : Un double couple

Profil

Minora

le lundi 17 décembre 2018 à 16h58

bidibidibidi
C'est fortement romancé, comme récit. De là à se demander ce qui est vrai de ce qui ne l'est pas...

Clairement, j'ai eu l'impression d'être devant un Harlequin...

Voir dans le contexte

Discussion : Qu'est ce qu'une relation "sérieuse" ?

Profil

Minora

le dimanche 16 décembre 2018 à 12h46

Et ça n'empêche pas une relation "pas serieuse" d'être "importante", même pour un mono...

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Dieu est polyamour

Profil

Minora

le samedi 15 décembre 2018 à 21h26

kill-your-idols
Donc, après avoir déconstruit, il faudra reconstruire: il faudra une nouvelle culture, une nouvelle religion

Mais pourquoi??? Pourquoi faudrait-il à tout prix créer une nouvelle religion?

Voir dans le contexte

Discussion : Une petite clef?

Profil

Minora

le mardi 13 novembre 2018 à 16h14

bidibidibidi
Donc, si je comprends bien, actuellement, tu ne peux rien faire au risque de rompre un équilibre tellement précaire que l'immobilité est la seule possibilité. Sauf que personne ne souhaite réellement que la situation actuelle perdure, vu qu'elle est douloureuse pour toi, pour ton mari et pour le cocu (du moins, elle va l'être).

Ma réponse va peut-être te paraître violente, mais, pour moi, il y a un moment où il faut savoir trancher le noeud gordien. Les amours impossibles existent, et le cas présent m'a l'air d'en être une belle représentation. A la fin de Roméo et Juliette, ils meurent tous les deux. Il vaut mieux éviter d'aller aussi loin et savoir renoncer à ce qui est beau mais douloureux. L'amour doit nous élever, pas nous détruire.

Sauf que, selon toi, laquelle des deux doit s'arrêter?

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour, ou relation adultère ?

Profil

Minora

le samedi 18 août 2018 à 17h03

Scarlett
La liberté ce n’est pas de faire n’importe quoi. La liberté s’arrête toujours où commence celle des autres. Tu es libre également d’exprimer tes angoisses et tes conditions.

Entièrement d'accord avec ça, mais j'ai néanmoins l'impression à la lecture des innombrables posts sur ce sujet, que bien souvent le conjoint qui décide de passer au polyamour, non seulement le fait de façon unilatérale, autoritaire "parce que je suis comme ça et que si tu me laisses pas être comme ça c'est que tu ne me respectes pas et cherche à brider ma (sacro sainte) liberté" mais que la seule liberté qu'il où elle laisse à l'autre c'est d'accepter et de s'asseoir sur ses angoisses/peines/insecurités (mais steuplait en silence parce que si en plus de ne pas respecter ce que je suis tu te mets à me culpabiliser avec tes jérémiades de faibles et de névrosé) ou bien de partir...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Célibataire avec plusieurs amants. Comment ça s'appelle?

Profil

Minora

le samedi 07 juillet 2018 à 14h22

Il me semble au contraire que si elle avait peur du vide, elle vivrait en couple...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de conseils, culpabilité et polyamour

Profil

Minora

le mercredi 06 juin 2018 à 16h29

Bonjour.
Je ne suis pas sûre que tu puisses faire quelque chose. Mon chéri est polyamoureux, pas moi. Je ne le suis pas, très profondément pas même si on ne sait jamais ce que l'avenir, le hasard des rencontres nous réservent.
Ton polyamour ne lui pose a priori pas de problème ni à votre relation, tu ne peux pas l'obliger même pour te rassurer...
Profite de la chance que tu as et vivez votre relation, point.

Voir dans le contexte

Discussion : Partager sa vie avec deux femmes monogames

Profil

Minora

le mardi 05 juin 2018 à 13h58

OKYouWin
Ma femme légitime se refuse à rencontrer ou à parler mon autre amour. Elle préfère cloisonner

Si c'est d'elle dont tu parles comme de celle qui est la moins sûre d'elle, le fait que tu ai rencontré quelqu'un d'autre alors que vous êtes mariés depuis 28 ans n'est pas un élément de nature à rassurer sur sa propre valeur. Un mono risque de se dire que si tu as rencontré quelqu'un d'autre c'est parce que tu commençais à t'ennuyer dans ton couple, donc peut-être avec elle. Tu conviendras qu'en terme d'estime de soi c'est compliqué à gérer. Surtout quand tu précises

OKYouWin
La monogamie n'ont plus, on s'y lasse tellement que l'on finit par s'y sentir totalement seul

Si c'est ce que tu ressentais et, éventuellement lui renvoyait... difficile de ne pas se sentir en danger...

OKYouWin
Le comble est que j'éprouve le manque de l'autre quand je suis avec l'une et vice vers sa. Le paradoxe de cette situation est de ne pouvoir jamais être totalement satisfait, de ressentir la tristesse au moment de quitter pour retrouver l'autre ou aussi de la culpabilité de savoir que l'une souffre, surement par jalousie.

Là encore, si quand tu es avec l'une, tu ressens le manque de l'autre et que cela se perçoit, pas très surprenant qu'une forme de jalousie apparaisse, en particulier chez des personnes qui vraisemblablement ont la sensation de subir ton choix relationnel à toi.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon homme est polyamoureux

Profil

Minora

le vendredi 25 mai 2018 à 11h22

Alors nous sommes d'accord ;)

Belle journée de congés!

Voir dans le contexte

Discussion : Mon homme est polyamoureux

Profil

Minora

le vendredi 25 mai 2018 à 09h37

Pour moi, on construit les conditions de son bonheur seul, mais le bonheur lui, on le construit avec les autres.

Voir dans le contexte

Discussion : Draguer alors qu'il me sait mariée

Profil

Minora

le vendredi 18 mai 2018 à 16h32

Voilà !

Voir dans le contexte

Discussion : Draguer alors qu'il me sait mariée

Profil

Minora

le lundi 14 mai 2018 à 12h25

Je trouve qu'on mélange un peu tout là.
Autant je suis d'accord avec le fait que, dans l'absolu, on peut et doit probablement parler de tout à ses enfants, autant ce qui concerne notre vie privée ne les concerne pas!
Lorsque je me suis retrouvée divorcée, j'ai frénétiquement rencontrer des hommes et j'ai eu un nombre assez important de relations d'un soir avec certains d'entre eux. Je n'en ai absolument pas honte, mais je n'en ai parlé qu'avec des amis très proches. Mes enfants n'avaient aucune légitimité particulière à le savoir, ça ne les regardait pas. C'était ma vie de femme, à moi et je ne leur dois rien concernant ce qui se passe dans ma vie de femme.
A partir du moment où il n'était pas question que l'un d'entre eux s'installe chez moi et interagisse directement avec mes enfants, ils n'avaient pas besoin de le savoir.
Ce n'est pas la même chose, un "secret de famille" et la vie privée des parents!

Voir dans le contexte

Discussion : Rupture initiée par le mėtamour monogame

Profil

Minora

le vendredi 11 mai 2018 à 16h38

Je serais curieuse de savoir comment on peut "imposer" la continuation d'une relation...

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureux ou pas prêt à se poser?

Profil

Minora

le mercredi 02 mai 2018 à 22h24

calinou696
Le polyamour implique essentiellement que ca ne le dérange pas que toi tu ailles voir ailleurs aussi...

Ça me semble être une question de taille... à laquelle tu ne réponds pas. Qu'en est-il? Une communauté polyamoureuse où il ne serait potentiellement pas le seul homme et où il ne serait pas nécessairement le seul père de tous ces enfants? Cela s'intègrerait dans son schéma rêvé ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de conseils / parler (chagrin)

Profil

Minora

le mardi 24 avril 2018 à 11h35

bonheur
Je crois que l'on devient (ou pas) avec le temps. Trancher dès le départ, je n'y crois pas.

Il fait un choix compréhensible (sauf que mal exprimé). Moi aussi, je peux quitter du jour au lendemain (et ma décision n'a pas à être remise en question) et j'ai des difficultés dans ces cas là à exprimer les raisons. La colère et l'envie de ne plus avoir de contact prend le dessus. Ce n'est pas manqué de respect, c'est ne pas pouvoir faire autrement !

Je souscris entièrement à ça.
Quand on aim on veut essayer, on veut y croire... sans arrière pensée et sans malveillance. Mais parfois c'est impossible ou nocif. Il a voulu toit stopper, tu as insisté plusieurs fois, il n'avait plus tellement le choix que d'adopter une réaction radicale. C'est violent pour toi, je peux le comprendre mais c'était certainement la seule façon qu'il avait de s'arracher à toi, à votre histoire.

Voir dans le contexte

Discussion : L'individualisme et le polyamour — La mauvaise influence

Profil

Minora

le lundi 02 avril 2018 à 23h28

Au secours, je viens de découvrir que je suis une anxieuse-soucieuse... :)

Voir dans le contexte

Discussion : Pensées confuses concernant le polyamour

Profil

Minora

le jeudi 22 mars 2018 à 12h44

Pour ce qui te concerne Stitche, en tant que mono hétéro autant, là encore je comprends bien et ton point de vue et ce que les poly du site te dise, autant si je me place du côté de ton amoureux, je crois que je serai beaucoup moins angoissée que mon amoureux ait une relation avec d'autres hommes qu'avec d'autres femmes... même si, une fois encore, intellectuellement je conçois que chacun est unique quelque soit son sexe. N'empêche, je suis plus stressée par une relation avec une autre femme.
Ah oui et puis, juste parce que je lis ça très souvent. Quand in a 2 enfants on n'aime pas l'un plus que l'autre et donc c'est pareil avec des amoureux... ben non, c'est pas pareil. Je suis incapable d'expliquer pourquoi cela dit. Sauf que moi j'ai deux enfants, que j'aime autant à défaut de pare il et si j'en avais eu 3, 4 ou 10 il est probable que ça aurait été encore le cas. Sauf que pour des amoureux pour moi c'est différent. D'autant qu'il y a quand même un aspect pas clair dans le discours polyamoureux.
Si le terme même est remis en cause c'est parce qi'il semble admis que différentes relations ne signifient pas nécessairement des relations amoureuses mais une myriade (t'as vu, je t'ai lu Siesta ;) )de relations d'ordres différents (avec ou sans amour, amitié, sexe...
Et ça, pour moi c'est intellectuellement ET psychologiquement beaucoup plus entendable/vivable que des relatons amoureuses, toutes sur le même plan, avec les mêmes caractéristiques.
Dans ce cadre de relation différentes je me sens moins en danger, parce que dans ce cadre là, j'ai une place claire.

Voir dans le contexte

Discussion : Pensées confuses concernant le polyamour

Profil

Minora

le jeudi 22 mars 2018 à 12h03

Mais je crois qu'on peut tout à fait l'admettre... théoriquement.
Vous savez le polyamour n'est pas une façon de vivre qui s'est imposée à moi parce que je vivais mes amours de cette façon là. Mais parce qu'à un moment j'ai rencontré quelqu'un qui les vivait comme ça. Il était déjà comme ça quand je l'ai rencontré (au moins déclarative ment parce que parfois je doute qu'il le soit réellement... en tout cas il s'imagine l'être et ce, très sincèrement), il me l'à annoncé très vite et que j'ai choisi (et ça c'est important pour moi) de continuer l'aventure avec lui en le sachant.
Je me suis beaucoup renseignee, pour savoir à quoi m'attendre un peu mais aussi par curiosité intellectuelle. Parce que sur le papier c'est convainquant (et même beau).
J'y ai beaucoup réfléchi, ça aura au moins eu ce mérite de me faire m'interroger sur mes valeurs (normées ou pas ), mes modes de fonctionnement (innés ou acquis)...
J'en suis arrivée à la conclusion que je ne fonctionnais pas comme ça mais que je pouvais tenter l'aventre avec quelqu'un qui fonctionne comme ça. Ça m'a permi de faire le point sur ce qui est important pour moi, ce qu fait sens et mes limites absolues. Je peux intellectuellement intégrer qu'il en aime une autre et que comme tout ce que l'on vit, cela agit sur tous les autres aspects de sa vie mais, en effet, je ne supporte pas du tout que ça puisse influer sur ma vie à moi et ma relation avec lui.
J'ai bien conscience que c'est particulièrement ardu pour lui et probablement un peu injuste et égoïste de ma part mais là est la limite au-delà de laquelle je commence à mal le vivre et où ça me rend malheureuse.
Lorsqu'on en a parlé sérieusement pour la toute première fois, il a été honnête sur comment il envisageait sa vie amoureuse mais je l'ai été également en lui expliquant que pour moi il était vital de ne jamais me sentir une parmi d'autres mais au contraire de sentir que j'etais pleinement importante et spéciale (unique ?) Pour lui.
Et c'est parce que je continue de me (re)sentir la seule, que notre histoire se construit depuis plus de 2 ans et demi (ça et aussi parce que nous ne vivons pas ensemble :) )

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion