Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Sexe et sentiments

#
Profil

HeavenlyCreature

le samedi 23 mars 2019 à 00h48

Oops

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

HeavenlyCreature

le samedi 23 mars 2019 à 01h03

Il y a effectivement tout un éventail de possibilités à explorer avant, pendant et après la pénétration.. On s'ennuierait sacrément autrement ! De la même manière qu'on peut avoir une relation sexuelle très épanouissante sans pénétration, s'amuser et jouir. Mtnt, pour ma part, si on doit parler de "communion d'âmes", c'est vraiment par la pénétration que je l'atteinds. Enfin, pour en revenir au sujet initial : sexe et sentiments, quand je suis amoureuse d'un homme, le sentir en moi (ou moi en lui, c'est indéfinissable pcq tout se mélange dans ces moments là), c'est juste "wahou"! Pour moi, ce serait totalement inconcevable de me priver de ce bonheur-là avec mon amoureux. Il y a sans doute bcp d'imaginaire et de symbolique dans tout ça puisque physiologiquement, il y a 1000 et 1 manières de prendre son pied, la preuve, on y arrive bien tout seul... Mais émotionnellement, moi, juste, ça me bouleverse cet état de fusion permis par la pénétration .. C'est de l'ordre de la grâce (et pourtant je suis également athée)

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

cactus

le samedi 23 mars 2019 à 10h37

J'apprends/ je réalise plein de trucs grâce à cette discussion ! (+)

Perso, j'en suis au stade "sortie de la vie monogame", ça fait plus de 20 ans que je n'ai pas d'autre partenaire sexuel que mon compagnon, et du coup grosso modo je n'ai presque que lui comme "référence" (pour le moment seulement j'espère ! :P )
J'ai mis le terme entre guillemets, parce qu'il ne me convient pas trop, j'ai pas envie ni besoin de faire des comparaisons, c'est juste que je n'ai connu le sexe quasiment qu'avec lui...

A propos de la pénétration, j'inverse le truc : j'ai un passif d'agressions sexuelles quand j'étais jeune, et j'ai mis vraiment trèèèèèès longtemps à être à l'aise avec ça. Alors maintenant que j'apprécie vraiment l'acte, ben je le vis comme une petite victoire à chaque fois, et j'aurais du mal à imaginer m'en passer complètement.
En revanche, il n'y a pas pénétration à chaque fois qu'on fait l'amour, on le fait aussi de bien d'autres façons, ça dépend tellement de l'inspiration du moment, du temps qu'on a, des envies de l'un et de l'autre, du temps qu'il fait....

Et quelque part, c'est aussi ce que j'aimerais je crois, d'autres relations, découvrir d'autres façons de faire, élargir mon expérience trop restreinte, avec ou sans pénétration finalement, parce que le plus important ça restera la tendresse et le bien réciproque qu'on pourra se faire.

Donc je retiens vraiment la "gestion de crise" évoquée plus haut, et vos réflexions/retours d'expériences @HeavenlyCreature et @Mark, des fois que je me retrouve dans ladite situation, sait-on jamais :P

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

bonheur

le samedi 23 mars 2019 à 11h13

aiemama
PS : Autre chose je tenais à remercier "bonheur" pour sa bienveillance et sa grande pertinence dans tous ses post, je la sers dans mes bras virtuellement !!!

Câlin :-) (+) amical virtuel !

Je débarque seulement sur ce fil, étant donné qu'il était classé dans la rubrique sexualité, j'avais mis de côté. Je n'ai donc pas tout lu ni tout suivi.

Par contre, la baise peut se faire avec une personne que l'on aime d'affection. C'est plus "l'attitude" qui est différente. On peut, avec une personne aimée, s'adonner à de la baise. Je dirai que ce n'est que mieux, étant donné que l'on a une meilleure confiance pour des pratiques que l'on pourrait appréhender. Si on prend l'exemple de la sodomie, la personne sodomisée peut se sentir nerveuse, ou au moins pas détendue, or c'est indispensable pour que ça se passe bien. Du coup, avec une personne dont on sait qu'elle prendra de toute façon soin de nous, c'est important. Je dirais que la différence entre faire l'amour et baiser est plus l'état d'esprit du moment que le fait que le partenaire nous aime ou non affectivement. Récemment, un ami libertin (un ex-collègue de boulot, provincial comme moi) avait indiqué que pour que ça se passe bien, il fallait une bonne préparation... et il a raison. Vouloir de la baise et ne pas considérer que l'on est en contact avec un autre être humain, que douleur et désagrément puissent survenir. Sans compter le mal-vécu.

Pour ce qui est de se déresponsabiliser d'un acte de co-adultère, euh ! Oui, évidemment, c'est le mari qui trompe. Mais personnellement, j'ai appris à mes dépens et avec désagréments que l'on a sa part de responsabilités. J'ai reçu un jour un appel téléphonique de la part de "la femme de..." et sur l'instant, je ne peux pas dire que j'étais à l'aise (même sans sexe, c'était affectif entre le mari trompeur et moi). Si l'on sait par avance que la situation que l'on s'apprête à vivre laissera des traces intérieurement, et qu'on la vit, et bien ça laissera des traces. Ensuite, il faut assumer ses actes. Se dire qu'un jour, on sera amené (ou pas) à avoir la personne trompée en face de soi ou alors au téléphone. Ne pas penser que ça ne se saura jamais, il y a de fortes probabilités pour que ce soit découvert. Je trouve un peu facile de se dédouaner de ce que l'on fait sous couvert que l'on ne connait pas la personne à laquelle on fait du mal, volontairement (juste dans l'objectif qu'elle n'est pas sensée savoir).

Je trouve aiemama, que déjà les non-dits semblent te peser d'une manière générale, alors en rajouter un de plus ?

#
Profil

Katouchka

le samedi 23 mars 2019 à 12h23

Mais n’est ce pas culturel cette idée que dans la monogamie il faut en vouloir à la personne avec qui votre conjoint vous trompe?
Pour moi c’est un comportement totalement absurde.
Je ne vais pas m’interdire de faire des choses parce que des personnes ont un comportement absurde.
Cependant ... puis je avoir une relation avec qqn qui ment à une autre de ses relations... je pense que ça pourrait arriver, ça m’est déjà arrivé mais à un moment il faut que mon discours pédagogique sur la question porte ses fruits sinon je me lasse vite de la situation.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

bonheur

le samedi 23 mars 2019 à 13h00

Katouchka
Mais n’est ce pas culturel cette idée que dans la monogamie il faut en vouloir à la personne avec qui votre conjoint vous trompe?
Pour moi c’est un comportement totalement absurde.

Ben oui, peut être, sauf que souvent, la tromperie s'instaure justement dans ce milieu monogame... il y a évidemment un lien de cause à effet. Dans le milieu non monogame, la tromperie n'existe pas, puisqu'il y a soit la transparence, soit un accord de principe donc non tromperie.

Et moi, si, je m'interdirais intellectuellement parce que la personne que j'aime n'a pas cette aspiration poly. Je ne pourrai pas considérer que je suis une métamour, puisque je n'en serai pas une. Je serai l'objet d'un mensonge, d'un comportement (pas le mien, celui d'autrui, mais avec ma complicité en fait) malsain à mes yeux et à mon coeur. Je connais désormais, pour l'avoir vécu, les conséquences de mes actes.

Depuis, j'ai ressenti des poufs pour des personnes avec lesquelles je garde, à regrets, une distance suffisante, disons même plus que suffisante. Je lance des mots clés (polyaffectivité) et donne des pistes pour s'informer. Libre ensuite à la personne de faire une démarche ou non en ce sens. Sans réceptivité, je m'éloigne encore plus, et c'est ce qui arrive le plus souvent. Je n'en veux à personne et surtout pas à la personne qui, de fait, n'entre même pas dans l'équation, puisqu'ignorante.

Le discours pédagogique, je l'avais eu, la seule fois où j'ai été dans cette situation. On ne peut obliger une personne à assumer ses responsabilités, ni en vouloir à une autre d'être en colère d'avoir été mise à l'écart d'une décision qui pourtant aurait dû être prise avec elle. Moi, cette situation me mettait à la fois en colère (car contre mes valeurs perso), à la fois me désespérait (face à mon manque de réactivité, j'aurai dû rompre du jour où il m'a annoncé avoir quelqu'un dans sa vie puis son mariage). Je reconnais avoir été lâche sur ce coup. Ca me sert désormais de leçon. Une situation que j'extrais de ma vie désormais. J'ai appris de mon passé.

#
Profil

HeavenlyCreature

le samedi 23 mars 2019 à 14h22

cactus

Oh ben ta 1ère fois avec un autre, ça va te faire tout drôle ! On est comme une ado, qu'on est 30, 40 ou même 50 ans ! :)

Personnellement, je l'ai vécu comme un vrai dépucelage. D'ailleurs, j'avais eu l'occasion de coucher avec un homme avant ça, mais le sentais pas du tout : je savais que gt juste un plan cul pour lui, je l'aurais plus vu à la seconde où on aurait couché ensemble (d'ailleurs, après la nuit où on a dormi ensemble, ça a pas loupé : plus de nouvelles, alors qu'on avait passé une soirée de mon point de vue incroyable, en termes d'intimité). J'ai attendu, et je regrette pas du tout. Là, je suis tombée sur le fameux ex avec qui ça a mis.... 1mois avant qu'on puisse le faire ! Mais j'ai pas de regret, ct vraiment important pour moi de le faire avec qqun "qui compte" et pour qui "je compte". Ça m'aurait bousillée sinon.

J'ai pas un passif d'agression sexuelle comme toi, mais je me suis vraiment "abîmée" dans ma jeunesse en couchant à droite à gauche de mes 16 à 18 ans ... Là où je recherchais l'affection et la reconnaissance d'un homme (du père ?) je tombais que sur des mecs qui voulait juste me sauter, et m'ont profondément "salie". Ça a débouché sur une grossesse non désirée, ultime "souillure", l'ivg qui en a résulté a mis fin instantanément à cette spirale infernale. Puis j'ai rencontré le père de mes enfants, auprès du quel je me suis comme "mise à l'abri" des hommes : je suis tombée enceinte au bout d'un an, de là, j'ai littéralement tué la femme sexuée qui était en moi, pdt 11 années...!

Donc je comprends, toute proportions gardées bien sûr, ton ressenti. Écoute ton intuition et prends ton temps pour que cette 1ère fois ne te fasse pas régresser dans ce long travail de reconstruction que tu as su accomplir. Il y a plein d'hommes bien en ce monde , mais aussi quelques "prédateurs" (hommes et femmes d'ailleurs) dont il faut apprendre à se préserver.

Pour ce qui est des nouvelles expériences sexuelles, je te confirme : c'est différent avec chacun, les positions, les sensations, les émotions, comme si tu te redécouvrais à chaque fois une nouvelle sexualité (j'ai envie de dire : une nouvelle identité). Les possibilités sont infinies.

Pour en revenir à cet ex avec qui j'ai "passé le cap" et suis redevenue une "femme entière" par la même occasion, c'est fou pcq je le considère comme mon "1er" amour, celui qu'on oublie jms, celui dont on rêve encore des années après... J'ai d'ailleurs un mal de chien à m'en détacher (au grand dam de mon actuel amoureux.. ), malgré le fait que c'est moi qui l'ai quitté. Faudra d'ailleurs que je fasse un billet là dessus dans "jalousie" à l'occasion...

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

cactus

le dimanche 24 mars 2019 à 21h14

Merci @HeavenlyCreature pour tes retours :)
Ton vécu n'est pas spécialement drôle non plus... mais on s'en sort semble-t'il (+)

J'ai déjà 16 ans dans ma tête 50% du temps alors que j'ai 40 ans passés, alors pfiouuuu, ça promet... ^^
Cela dit, je fais assez confiance à mon instinct, et je suis de toute façon difficilement approchable par un mec si mes warnings s'allument dans ma tête. Il faut vraiment que je sente la personne "secure" pour moi. Y'a pas le feu - sans vouloir faire des jeux de mots douteux - ça viendra en son temps :)

Pour l'aspect "tromperie", je pense que ça me mettrait mal à l'aise que tout ne soit pas clair et su. J'ai beaucoup de mal avec le mensonge. Je ne dis pas que c'est bien ou pas, hein, juste que je ne pense pas que ça me conviendrait et que je pourrais bien le vivre, c'est tout.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 25 mars 2019 à 09h16

cactus
@bidibidibidi Je n'ai pas trop compris de quelles généralités tu parlais en fait, mais faut excuser mon cerveau de fin de semaine de taf...

Je parlais de mélanger nature et culture pour faire des généralités.
Par exemple, quand on dit que les hommes aiment le sexe "par nature". On sait pas si c'est par nature, parce qu'on est incapable de dissocier nature et culture. Donc peut-être est-ce juste un apprentissage, et rien qui ait à voir avec leur nature profonde.
D'ailleurs, ce sujet en parle, il y a manifestement des hommes qui n'aiment pas le sexe sans sentiments. Le fait qu'on considère que les hommes aiment le sexe par nature fait qu'ils s'en sentent mal, sont touchés par un culte de la performance alors que c'est idiot.

Donc c'est pour ça que je parlais d'éviter de faire des généralités. Prêter aux hommes et aux femmes des comportements différenciés, c'est au final sexiste. Ca pousse à adopter les dits comportements, ou à se sentir mal si on ne les adopte pas. Ca les légitime aussi.

Diomedea
Personnellement, ce désengagement avec autrui ne me correspond pas du tout, je ne pourrais pas cautionner des mensonges et tromperies d'un(e) partenaire en poly...amour??...

Il y a deux choses différentes là. Je dis juste qu'on n'est pas censé se préoccuper de cette femme, ça ne veut pas dire qu'on ne doit pas se préoccuper de l'homme. Si son comportement nous paraît inacceptable, il faut le larguer. Mais le mal qu'il fait à sa femme, il est le seul à le faire, on n'a pas de responsabilité là dedans. Il lui mentira qu'on soit avec lui ou pas, quoi qu'on fasse avec lui.

PS : J'aime bien les histoires d'Heavenly. C'est là qu'on réalise que les hommes sont bien différents, oui.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Aiemama

le lundi 25 mars 2019 à 10h59

Concernant les divergences potentielles d’implication émotionnelle dans le sexe entre les hommes et les femmes (c’est lourd ça non ?!!! ?). Je me pose encore des questions. Mon compagnon de vie m’a toujours répété que les hommes prétendant ne pas dissocier le sexe des sentiments étaient de gros hypocrites !!! Même discours de tous ses potes également. Ça ne leur empêche pas d’etre Sentimental, parfois ?, mais dans le discours des hommes autour de moi c’Est ça. Il devrait faire un E = M6 , de manière à vulgariser le phénomène.
L’homme qui est dans tête en ce moment n’a même pas idée du mal qu’il pourrait me faire par un rejet post- coïtal si vous me passez l’expression :).
Bonheur a raison,, je n’assumerai pas le non-dits, d’autant que je sais que sa femme est enceinte et que je risque sûrement de la croiser au cours d’une représentation que nous allons donner lui et moi au mois de juin. Ça me mets mal par avance...

#
Profil

Aiemama

le lundi 25 mars 2019 à 11h01

J’ai rajouté pas mal de smiley dans mon post mais... ils ont disparu, pas franchement geek :))

#
Profil

Siestacorta

le lundi 25 mars 2019 à 11h12

Aiemama
Mon compagnon de vie m’a toujours répété que les hommes prétendant ne pas dissocier le sexe des sentiments étaient de gros hypocrites !!! Même discours de tous ses potes également. Ça ne leur empêche pas d’etre Sentimental, parfois ?, mais dans le discours des hommes autour de moi c’Est ça.

Je pense que pas mal de mecs font pas beaucoup de boulot sur eux-mêmes, et tirent des conclusions à partir de peu de travail.

Pour ma part, mon mélange personnel de besoins égoïstes et d'empathie me permet très difficilement d'envisager le sexe sans causes ni effets sentimentaux...
C'est pas impossible, peut-être que je devrais apprendre ça, mais je crains que les occasions me manqueront, et je m'en fais pas trop non plus.

C'est pas que de l'altruisme. Je m'excite mieux tout seul qu'en restant vainement à l'écoute (peux pas m'empêcher) de quelqu'un qui ne veut pas de lien mais qui veut bien d'un plaisir sans lendemain.

Je saurais pas forcément être au service de ce plaisir-là, je serais centré sur moi, donc je serais pas généreux, donc pas satisfaisant, et donc pas satisfait non plus de mon propre plaisir.
Donc vivre une implication, même assez légère, ça me donne plus de sécurité sur ce que je peux faire de bien pour l'autre.

Comme j'estime que la plupart des mecs qui s'estiment bons au lit sont dans une illusion qui leur est bénéfique, je modère ma jalousie envers eux. Je vais pas citer Brassens, même si j'aimerais. Sa chanson me parait plus juste sur la réalité des hommes que sur celle des femmes...

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

HeavenlyCreature

le lundi 25 mars 2019 à 12h05

Aiemama
Concernant les divergences potentielles d’implication émotionnelle dans le sexe entre les hommes et les femmes (c’est lourd ça non ?!!! ?). Je me pose encore des questions. Mon compagnon de vie m’a toujours répété que les hommes prétendant ne pas dissocier le sexe des sentiments étaient de gros hypocrites !!! Même discours de tous ses potes également. Ça ne leur empêche pas d’etre Sentimental, parfois ?, mais dans le discours des hommes autour de moi c’Est ça. Il devrait faire un E = M6 , de manière à vulgariser le phénomène.

L’homme qui est dans tête en ce moment n’a même pas idée du mal qu’il pourrait me faire par un rejet post- coïtal si vous me passez l’expression :).

Bonheur a raison,, je n’assumerai pas le non-dits, d’autant que je sais que sa femme est enceinte et que je risque sûrement de la croiser au cours d’une représentation que nous allons donner lui et moi au mois de juin. Ça me mets mal par avance...

Je pense qu'il y a une injonction très forte à l'égard des hommes dans ce sens (pas d'attachement), et que s'il y a effectivement des différences (et encore ! Bien différencier les discours et les pratiques), elles sont surtout liées à une socialisation genrées en matière de relations affectives et sexuelles. Je te conseille de lire la BD "les sentiments du prince Charles" qui expliquent bien ces phénomènes.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Aiemama

le lundi 25 mars 2019 à 13h01

Merci beaucoup. Je vais chez mon libraire ASAP!!!

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 25 mars 2019 à 14h45

Aiemama
Mon compagnon de vie m’a toujours répété que les hommes prétendant ne pas dissocier le sexe des sentiments étaient de gros hypocrites !!! Même discours de tous ses potes également.

Je pense que beaucoup d'hommes ont en fait une sexualité très triste.
Et puis, les femmes surinvestissent un peu trop les sentiments.
Le juste milieu, toujours :-)

#
Profil

HeavenlyCreature

le lundi 25 mars 2019 à 17h50

bidibidibidi


Et puis, les femmes surinvestissent un peu trop les sentiments.

Le juste milieu, toujours :-)

Je renvoie là encore à la lecture de la BD "les sentiments du prince Charles". Nous, les femmes, on est assignées, dès l'enfance, à "prendre soin" des relations, des autres, des enfants, de la maison... Pas étonnant que la "charge" des sentiments revienne souvent aux femmes, qui finissent par surinvestir effectivement (sans compter l'effet vase communiquant) .. Intéressant de déconstruire, de comprendre d'où tout ça vient, historiquement et sociologiquement parlant.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Minora

le lundi 25 mars 2019 à 17h54

Je n'ai jamais eu besoin de sentiment pour le sexe! Même si je trouve que quand les 2 sont liés le plaisir peut être plus intense.
J'ai plein de copines qui tiennent le même discours.
Après, j'ai pas besoin de sentiment mais j'ai besoin de respect et d'échange (notamment dans la recherche du plaisir de l'autre)

#
Profil

HeavenlyCreature

le lundi 25 mars 2019 à 18h23

Minora
Je n'ai jamais eu besoin de sentiment pour le sexe! Même si je trouve que quand les 2 sont liés le plaisir peut être plus intense.

J'ai plein de copines qui tiennent le même discours.

Après, j'ai pas besoin de sentiment mais j'ai besoin de respect et d'échange (notamment dans la recherche du plaisir de l'autre)

En fait, tout dépend de ce qu'on appelle "sentiments". Est-ce que ça inclue aussi les affinités, la complicité, le respect... Ou on parle juste des sentiments amoureux ? De toutes façons, même quand le sexe s'intègre dans une relation amoureuse, bon, à moins d'être un super cœur d'artichaut et de tomber instantanément amoureux de la personne ou alors d'attendre des mois avant de le faire, le sexe arrive bien souvent avant les sentiments (et y participent d'ailleurs..)

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Mark

le lundi 25 mars 2019 à 18h38

HeavenlyCreature
En fait, tout dépend de ce qu'on appelle "sentiments". Est-ce que ça inclue aussi les affinités, la complicité, le respect... Ou on parle juste des sentiments amoureux ? De toutes façons, même quand le sexe s'intègre dans une relation amoureuse, bon, à moins d'être un super cœur d'artichaut et de tomber instantanément amoureux de la personne ou alors d'attendre des mois avant de le faire, le sexe arrive bien souvent avant les sentiments (et y participent d'ailleurs..)

Très intéressant point de vue. Est ce que affinités, complicité, respect sont à la base des sentiments amoureux?

(je sais, la poule et l'oeuf, c'est ça? ;-)

#
Profil

cactus

le lundi 25 mars 2019 à 21h32

bidibidibidi
Donc c'est pour ça que je parlais d'éviter de faire des généralités. Prêter aux hommes et aux femmes des comportements différenciés, c'est au final sexiste. Ca pousse à adopter les dits comportements, ou à se sentir mal si on ne les adopte pas. Ca les légitime aussi.

Ah ok ! Donc c'est plus en réaction au fait que le début du post prête tel comportement aux hommes, et tel autre aux femmes, qu'aux aspects innés vs acquis qui ont été évoqués, si mon cerveau est un peu mieux branché.
Merci pour l'explication :)

HeavenlyCreature
En fait, tout dépend de ce qu'on appelle "sentiments".

Oui, je dirais un peu la même chose, et même le "sentiment amoureux", on le ressent potentiellement différemment d'une personne à l'autre : ce qui va me faire dire que je suis amoureuse, peut-être qu'un/une autre que moi dira que ça n'en est pas, parce qu'elle/il ne ressent pas les choses de la même façon, ou aussi fort, ou....

Mark
Très intéressant point de vue. Est ce que affinités, complicité, respect sont à la base des sentiments amoureux?

Si oui, alors le coup de foudre n'existe pas :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion