Polyamour.info

Minora

Minora

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Comment aider mon amoureux à accepter le polyamour...?!

Profil

Minora

le jeudi 05 septembre 2019 à 18h18

bidibidibidi

HGWELLS

- C'est un milliard de fois plus facile pour une belle femme que pour un homme ordinaire de trouver des tonnes de partenaires intéressants.

Ce sera donc nécessairement injuste. Le temps que je trouve une personne avec qui vivre une relation satisfaisante, ma conjointe aura certainement eu des milliers de prétendants et plusieurs dizaines d'entre eux seront intéressants. Et ne dites pas l'inverse : c'est beaucoup plus facile pour les femmes que pour les hommes. Les hommes doivent déployer de l'énergie, du temps et de l'argent pour séduire les femmes. Elles, elles n'ont qu'à attendre et filtrer parmi les prétendants ceux qui sont intéressants. Ce qui emmène le deuxième problème.



Je dis l'inverse. Pour qu'une femme (hétérosexuelle) s'envoie en l'air, il faut qu'il y ait un homme qui s'envoie en l'air. C'est donc mathématiquement aussi facile pour une femme que pour un homme de s'envoyer en l'air. Après, c'est effectivement plus facile pour une personne belle que pour une personne ordinaire. Mais si tu es si ordinaire, comment se fait-ce qu'une femme belle ait eu envie de te rencontrer ?

Ahlala merci! Mais merci! J'en ai tellement marre de lire que c'est plus facile pour une femme que pour un homme les rencontres!

Voir dans le contexte

Discussion : Il est poly et moi je suis perdue

Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h59

En tout cas, en tant que mono amoureuse d'un poly (bien malgré moi :) ) je te renouvelle toute mon admiration, je crois que du haut de mes 45 ans, je suis beaucoup plus réfractaire que toi...

Voir dans le contexte

Discussion : Il est poly et moi je suis perdue

Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h58

Du coup je trouve, que même si je comprends que ça puisse être l'idéal de vie de Jack, comme tout idéal, il peut être (au moins momentanément) inatteignable. Est-il prêt quant à lui à risquer de te perdre et de perdre ce que vous vivez pour un idéal aussi aléatoire que théorique?

Voir dans le contexte

Discussion : Il est poly et moi je suis perdue

Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h56

"Et enfin, étant hétéro, comment aborder une expérience de bisexualité (dans le cadre d'un "trouple") de la meilleure manière possible ?"

A propos de ça. Soit (si vous arrivez à trouver une 3e personne
- qui vous plaît à tous les 2,
- qui souhaite vivre ce genre de relation - je veux dire vraiment et pas seulement en attendant d'avoir pris ta place
- qui est elle-même bi ou au minimum dans une démarche de curiosité à ce niveau
- à qui vous êtes prêts à faire une vraie place et
- à qui vous plaisez tous les 2.... ça fait beaucoup de si mais... soit) alors soit
- le contexte réveille en toi un goût insoupçonné pour la découverte et... j'ai envie de dire c'est parfait
- définitivement ça n'est pas pour toi (et c'est ton droit le plus strict de ne pas aller contre ce que tu es) et alors il sera sans le moindre doute inutile et particulièrement antiproductif de chercher à te forcer.

Voir dans le contexte

Discussion : Il est poly et moi je suis perdue

Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h55

J'essaie d'envoyer la suite mais ça ne passe pas... c'est laborieux tout ça...

Voir dans le contexte

Discussion : Il est poly et moi je suis perdue

Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h53

Visiblement ce sont mes citations qui ne fonctionnent pas, je les met donc entre guillemets, ça sera probablement moins lisible mais, pas le choix ;)

"J'ai 20 ans et je suis en relation avec un homme de 23 ans depuis presque 2 ans, c'est ma toute première relation."

Bonjour,
Je ne sais pas si démarrer une relation poly aussi jeune est un bon ou un mauvais point pour la suite mais ça me semble assez atypique et je salue ta maturité que je trouve admirable.

" Je me retrouve donc dans une sorte d'impasse. En plus de ça, nous avons toujours convenu avec Jack que si je sentais un jour que le modèle de "trouple" ne me conviendrai jamais, je me devais de lui dire pour que nous nous quittions, ce serait la meilleure chose à faire pour nous deux. Cependant je n'ai aucune envie de le quitter, je me sens très heureuse avec lui."

"Je me pose donc de nombreuses questions : Est-ce que je ne ferait pas ça uniquement pour lui ?"

Sincèrement, quand je lis (lie) ces 2 passages, j'ai quand même un peu l'impression que tu n'as pas tellement le choix. Je ne dis pas que Jack te manipule, il a l'air plutôt correct et empathique mais concrètement, en te présentant les choses comme ça, il ne te laisse pas vraiment le choix...

C'est une chose d'accepter le polyamour de l'autre mais c'est très différent de devoir aussi accepter une vie à 3. Le polyamour peut tout à fait se vivre en différentes relations et c'est d'ailleurs me semble-t-il la majorité des cas.

Le choix de vie assez rigide qu'il fait est quand même doublement difficile a accepter quand il ne s'agit pas de son choix à soi.

Voir dans le contexte

Discussion : Il est poly et moi je suis perdue

Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h11

Bonjour Laiel,

je viens de te répondre mais l'appli refuse d'enregistrer ma réponse et la considère comme un spam...après plusieurs essais, je laisse tomber, j'en suis désolée...
Quelqu'un pour m'aider à régler ce pb?

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin d'avis

Profil

Minora

le mercredi 31 juillet 2019 à 16h33

RobotEtourdi
et donc permettre de réutiliser ce temps pour se faire des bisous.

J'adore l'expression, elle est trop mignonne :)

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de me confier

Profil

Minora

le vendredi 26 juillet 2019 à 15h43

J'ai tendance à considérer que si dire la vérité n'apportera rien de bon voire fera souffrir la personne à qui on la dit et que la situation n'en sera pas modifiée, il y a un côté égoïste à la dire. La vérité comme quelque chose que l'on doit à l'autre par respect, pourquoi pas mais si c'est uniquement pour soulager sa propre conscience, au mépris de la douleur engendrée, alors pour moi c'est très égoîste.

Et non toutes les souffrances ne sont pas utiles,quelle drôle de vision de choses!

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Quel bazar dans ma tête.

Profil

Minora

le mardi 09 juillet 2019 à 22h37

Gsync
Un truc qui me dérange c'est que ta femme a rencontré son amant pendant à grossesse, je suis peut être vieux jeu mais a 6 mois de grossesse, prendre un amant n'est pas une priorité, la venu d'un enfant devait rapprocher la famille.

La grossesse est vraiment un moment très particulier dans la vie d'une femme, entre les variations hormonales et les changements corporels, le fait qu'on n'est souvent plus considéré QUE comme l'hôte accueillant d'un nouvel être et que l'ensemble de la société semble savoir mieux que nous comment gérer tout ça… c'est parfois un peu compliqué de continuer à se sentir femme. Alors plaire à un homme, sentir qu'il voit en nous un être désirable… pour certaines femmes c'est non seulement salutaire mais même parfois vital. Alors si une grossesse est souvent un moment qui rapproche les famille, ça peut aussi être un grand moment de doute sur sa féminité.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Comment gérer l’envie de changement

Profil

Minora

le mardi 09 juillet 2019 à 09h41

ourscalin
"Je n’ose absolument pas aborder le sujet avec lui... il a toujours été très clair sur le fait que si je le trompais (ce qui lui est déjà arrivé dans le passé avec une de ses précédente relation) il me quitterait."

Bonjour

tu as tout dit dans cette phrase. j'ai connu cette phrase, et je l'ai appliquée, elle a failli casser notre couple. deux problèmes y sont :

- manque de communication et d’écouter les besoins de l'autre

- chantage affectif

Ce n'est pas nécessairement du chantage. On peut se connaître suffisamment pour savoir qu'un acte changera notre perception d'une situation et la rendra potentiellement désormais impossible. Il est peut-être tout simplement réaliste, lucide et honnête au contraire.

Après il peut être tout ça et ne pas réaliser que la vie, les sentiments évoluent, tracent leur chemin et nous mènent parfois à faire un pas de côté et modifient nos certitudes... ou pas.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Dans les nuages

Profil

Minora

le jeudi 04 juillet 2019 à 15h14

artichaut
Et ce qui n'est pas poly (au sens de plusieurs), c'est ne s'aimer que soi-même, ou n'aimer que l'autre. Voilà ce qui, à mon sens, est profondément monogame : non seulement il ne faudrait aimer qu'une seule personne, mais en plus il faudrait s'oublier soi-même, au point de fusionner et ne former plus qu'un (cf le mythe tenace d'Aristophane).

Et perso, je vais plus loin (mais cela n'engage que moi) : un amour qui ne me fait pas m'aimer moi-même ne m'intéresse pas, un amour de soi qui ne nous fait pas aimer l'autre (les autres) ne m'intéresse pas.

Je suis tellement d'accord avec tout ça!

Pour ce qui est de ta relation, elle semble en effet au minimum déséquilibrée, au moins momentanément. Je suis assez d'accord avec tout ce qui s'est dit, pose toi puis pose toi avec lui... il ne faut pas avoir peur de poursuivre différemment mais éventuellement aussi d'arrêter.

Voir dans le contexte

Discussion : Agressions sexuelles. La parole (manquante) des hommes.

Profil

Minora

le mardi 02 juillet 2019 à 23h49

Lorsque j'étais enceinte de ma première, un collègue alors que nous étions à la photocopieuse et qu'il me parlait de la magie de devenir parent à tout à coup décider qu'il avait envie de me toucher le ventre, envie de toucher MON ventre, qui non seulement est une partie de MON corps que je n'apprécie pas spécialement que l'on me touche en temps normal mais qui en plus là représentait l'une des expériences les plus intimes de ma vie. Et bien ça m'a clairement choqué. Alors clairement mon collègue ne cherchait pas à me violenter et tout aussi clairement j'ai l'absolue certitude qu'il ne s'en est pas du tout aperçu, d'autant que je n'ai rien dit sur le coup déjà parce que je.ne m'y attendais pas du tout et qu'en plus je me serais exposée à une réaction d'incompréhension de sa part qui aurait pu, en bout de course me faire passer moi pour la chiante, l'hysterique, celle qui exagère et surinterprète, mais il m'a choqué très profondément.

Voir dans le contexte

Discussion : Agressions sexuelles. La parole (manquante) des hommes.

Profil

Minora

le mardi 02 juillet 2019 à 23h42

Euuuh, si je peux me permettre, me faire peloter les seins sans mon consentement, en fonction du contexte ça peut être aussi grave (pour moi) que de me faire casser le nez... sincèrement, je vois bien ce que tu veux dire mais pour moi et je ne pense pas être la seule, la violence, même si dans le cas du pelotage il n'y a pas blessure physique, est aussi grande. L'atteinte à l'intégrité est similaire sauf que l'acte sexiste (qui nie à la femme la possibilité de choisir qui pelote ses seins, de choisir ce QU'ELLE peut faire de son corps) est pour moi une circonstance aggravante qui va constituer un traumatisme qui va bien au-delà de "simplement" toucher une partie de corps d'un tiers.

Voir dans le contexte

Discussion : Quand multiplier les amours multiplie les peines

Profil

Minora

le jeudi 13 juin 2019 à 00h37

Smiley gros câlin <3

Voir dans le contexte

Discussion : Comment aborder le sujet...

Profil

Minora

le mardi 04 juin 2019 à 18h08

Eendea
(désirer deux hommes en meme temps me parait impossible). aimer oui, mais désirer??..

C'est marrant parce que moi c'est vraiment l'inverse ;)
Pour votre problématique, je ne peux pas vous aider, désolée

Voir dans le contexte

Discussion : [Lexique] polyacceptant·e (ou poly-acceptant·e) poly-compatible — pertinence et définition —

Profil

Minora

le mardi 30 avril 2019 à 16h52

Sincèrement, dans pas mal de cas on pourrait utiliser le terme de poly-résigné aussi... :)

Voir dans le contexte

Discussion : La monogamie ne marche pas

Profil

Minora

le jeudi 25 avril 2019 à 15h08

bidibidibidi
En fait, ce qui me faisait réagir, c'est que ça revient au final à considérer que la monogamie est un type de polyamour. Si on part du principe que la monogamie ne présuppose pas l'exclusivité, alors c'est du polyamour (dans sa définition de non exclusivité consentie).

Probablement parce que, en réalité, polyamour ne veut rien dire. Ou au minimum pas dire la même choses pour tout le monde. Le nombre de fois où j'ai lu, ici même, que polyamour était une mauvaise traduction que polyamory et que comme il ne traduisait pas polylove alors il pouvait inclure les amitiés également...

Voir dans le contexte

Discussion : La monogamie ne marche pas

Profil

Minora

le jeudi 25 avril 2019 à 14h14

Accessoirement si pour les mono le seul mot qui colle c'est monogamie alors pour les poly cela doit être polygamie... ou alors parlons de polyamour mais aussi de monoamour. Un peu de justice (parce qu'il y a du jugement moral dans l'emploi systématique de monogamie vs polyamour, c'est réducteur et injuste), de précision et de cohérence.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : C'est terrible ce polyamour

Profil

Minora

le mercredi 24 avril 2019 à 17h21

Si si, au contraire, elle m'intéresse beaucoup moi cette conversation. Je suis profondément mono et je ne me reconnais pas du tout dans les descriptions faites ici par les poly. Je les trouve extrêmement clichés et sur plein d'aspects. Je participerai avec plaisir sur un nouveau fil.... quelle que soit la personne qui l'ouvrira :)

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion