Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de conseils, expérience, ce que vous voulez

#
Profil

alex666

le vendredi 04 mars 2016 à 09h29

gdf
Comme discuté sur un autre fil, je suis complètement d'accord sur le principe (il faut discuter et obtenir l'accord avant de passer à l'acte) mais en réalité, tant qu'il ne s'est rien passé, il ne peut pas y avoir de vraies discussion.

Je discutais éducation avec un ami aujourd'hui, et il me racontait une anecdote classique avec un de ses gamins. Il dépose un truc brûlant sur la table, et dit au petit de ne pas y toucher. Bien évidemment, le petit touche et se brûle.

Il y a des choses qu'on ne comprend pas tant qu'on ne les a pas expérimentées. Le polyamour en fait partie. On aura beau répéter à tous les wannabe qu'il faut parler avant de passer à l'acte, j'ai bien peur que ce conseil soit inapplicable en réalité...

Gdf

C'est vraiment, vraiment, que mon avis. Et j'ai absolument aucune données extérieurs ou autre pour corroborer ça.
Je dis ça parce que au niveau de mon expérience perso, ce qui parfois me revient, et me reste en travers sur le coup, c'est pas les week-ends de 3 jours, qui pourtant ont été cotons à gérer. C'est vraiment l'épisode du bar et la correspondance cachée qu'il y a eu avant. Pourtant, c'est jamais que des SMS et qq bisous, alors que ces week-ends, ils les ont vécus comme un couple.
Pour moi, pour un "mono", c'est une situation où on donne simplement trop de choses à gérer, et ça dans un sentiment d'urgence et de panique. Et le conjoint pourra essayer d'aider comme il peut, étant la source du "problème", à mon avis (encore une fois c'est qu'un avis) il ne peut tout simplement rien faire. C'est un pur cheminement intérieur. Au fait d'avoir été trompé, ce qui dans mon cas, a été ressenti comme une totale insécurité (la personne à qui je fais le plus confiance est capable de me faire ça, "ça" étant la tromperie et l'irrespect, et non pas le bisou, je l'avais déjà vu avec un zizi de 20cm dans les fesses et c'était pas le mien, donc un bisou dans l'absolu...) et un viol de mon intimité (une personne lambda peut entrer dans ma vie et avoir droit aux même choses que moi de la part de la personne que j'aime, ce qui pour le coup m'a révélé un certain problème de possessivité et de dépendance que j'aurais jamais soupçonné) on ajoute, si le "mono" veut tenter le coup, tout le questionnement sur un nouveau mode de vie. Ce qui dans mon cas c'est traduit par énormément de question allant du "c'est quoi une famille ?", "c'est quoi un couple ?", "est-ce que je suis obligé de mal le vivre ?" et jusqu'à du "qui suis-je ?". En fait je pense que c'est possible uniquement s'il y a eu une expérience sans exclusivité totale ou alors si le "mono" se tâte déjà. D'ailleurs en revenant sur le forum, j'ai vu un certain nombre de fils où le mono était systématiquement un égoiste voir un salaud pour une partie des membres du forum, et là je me suis dit "WTF QUOI".

Je suis plutôt d'accord sur le fait que si le couple n'est pas confronté à une situation réelle, il ne saura jamais si c'est possible ou pas. Tant qu'on est dans l'hypothétique, on peut toujours dire oui à tout et avoir la paix d'ailleurs. Après, si au moins on en a parlé un jour avant que ça arrive, au moins, on peut atténuer les sentiments de trahison. Dans pas mal de témoignages je vois des gens qui disent s'être toujours senti poly, donc au moins pour une partie, ça ne débarque pas de nulle part.

Pour autant, et même au niveau d'un couple qui serait "mono-mono", j'ai trouvé dans la recherche de la compréhension du polyamour un certain nombre de valeur (la communication, travailler sa jalousie ou sa possessivité dont on a peut-être même pas conscience, réapprendre que dans "nous" il y a aussi "je" et qu'on a le droit de faire des trucs tout seul sans que ça blesse personne...) que je conseillerai à tout le monde. Mais là, je parle finalement des gens qui le vivent à découvert avec leurs amours, et pas les adultérins. Je met pas de jugement de valeur là-dedans, juste que j'y vois qu'une source de problème futur et d'une vision très à court terme.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion