Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Peut-on construire un couple même mono sur autre chose que des bases "dominant-dominé" avec un homme ?

Monogamie
#
Profil

june

le jeudi 08 septembre 2016 à 09h44

Bonjour,
Je suis un femme, la quarantaine, jusqu'à présent hétéro (on ne sait jamais les choses peuvent encore bouger..) avec plutôt des histoires un peu courtes que longues, souvent transformées en amitié d'ailleurs car je me lasse vite..j'ai du mal avec l'engagement, la routine et le fait de sentir que je dois "appartenir" un peu à l'homme..ça m'ennuie ! bref, je n'arrive pas à trouver ma place et mes satisfactions surtout que du coup je vis des ruptures régulièrement et que je suis épuisée..triste aussi de ne pas réussir à me poser un peu à côté de quelqu'un que je pourrais aimer et désirer un peu en même temps..je crois que j'idéalise aussi la relation amoureuse, comme une enfant encore, comme si ça allait me sauver et résoudre tous mes problèmes et aussi je cherche chez l'homme le père qui m'a manqué, j'ai encore du boulot ! les hommes me font souffrir alors je me demande si avec une femme je ne serai pas mieux comprise etc..c'est quoi cette crise existencielle à 2 balles ! et ou trouve-t-on des gens endroits et des gens assez ouverts pour discuter de tout ça sans se sentir jugé etc..autre qu'internet ?
merci pour vos conseils éventuels ;-)

#
Profil

bonheur

le jeudi 08 septembre 2016 à 10h54

Bjr June.

Pour qu'il y ai un dominant, il faut qu'il y ai un dominé et vice-versa. Les deux vont de paire. L'équité existe, mais pour ce faire il faut avant tout que chacun-e soit en accord avec lui/elle-même. Et puis, un couple, ce n'est pas une prison. Vivre en respect avec soi-même et en respect de l'autre.

Aussi, certaines personnes vivent plus heureuse seules (pour leur quotidien), ce qui n'indique pas qu'elles n'aient pas de vie amoureuse. Célibataire n'est pas synonyme de solitude, pas nécessairement.

J'avais répondu à ton mp... as-tu lu mon message ?

#
Profil

june

le jeudi 08 septembre 2016 à 11h51

c'est l'avenir qui m'inquiète, finir ma vie seule sans compagnie et amour près de moi m'angoisse beaucoup !
oui j'avais eu ton mp mais entre temps j'ai eu des problèmes informatiques et mes messages du mois dernier ont été supprimés..il faut aussi que je me créée aussi une adresse mail avec pseudo car je n'en ai qu'une avec mon identité complète..merci à toi :-)

#
Profil

bonheur

le jeudi 08 septembre 2016 à 11h59

Pour l'instant, tu peux continuer à me joindre par le biais du site. Autrement, que dire ? Le fait d'être célibataire n'implique pas que l'on soit seul-e. Et puis, tu peux vivre par exemple en colocation (sauf qu'il y a des règles à respecter en général)

#
Profil

Smurf

le jeudi 12 janvier 2017 à 20h59

Marrant, dans mon trio avec deux filles je ne suis pas le dominant en tout cas pas dans les relations sociales (et souvent pas dans les relations sexuelles) :-D Dans tout groupe il y a forcément un/une dominant(e), un/une leader, un/une alpha et un/une dominé(e).

#
Profil

bonheur

le dimanche 15 janvier 2017 à 12h02

Je crois Smurf, que l'important est le bonheur de chacun-e et le bonheur collectif. Certaines personnes ont un "caractère" plus affirmé. Par contre, l'affirmation de soi n'implique que l'on impose systématiquement pour les autres. Une liberté individuelle est indispensable (avec la désolidarisation liée)

Récemment, avec un ami, nous avons eu une discussion sur les fédérateurs et les suiveurs. Je faisais malgré tout remarquer que si un suiveur était peu souvent un fédérateur... un fédérateur devait parfois suivre... ne serait-ce que pour étendre son cercle de découverte (le fédérateur, je crois, a besoin de découvrir). Là encore, ne pas imposer au suiveur, mais le laisser suivre. Parfois on est surpris par les facultés d'adaptation du suiveur !

#
Profil

muguet

le lundi 30 janvier 2017 à 10h59

Smurf : je ne suis pas d'accord avec ton affirmation

Smurf
Dans tout groupe il y a forcément un/une dominant(e), un/une leader, un/une alpha et un/une dominé(e).

Dans mon ancien mariage j'étais clairement dominée, parce que c'était la suite logique de mon éducation et je voyais que je tendais à reproduire le même schéma dans mes nouvelles rencontres. J'ai ensuite rencontré mon mari. Il est plus jeune que moi, gagnait moins que moi, n'avait pas d'enfant. Tout ça a fait que j'avais des éléments pour être "supérieure" à lui et ça m'a permis enfin de faire un couple équilibré. Il n'y a pas de dominant/dominé chez nous. Juste l'un de nous est le leader suivant la situation. Par exemple il gère très bien le quotidien, mais c'est moi qui prend les commandes pour l'urgence.

La place qu'on a au sein d'un couple, de ma petite expérience, on se la construit.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion