Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment l'accepter à 16 ans ?

Monogamie
#
Profil

Anna45

le jeudi 10 novembre 2016 à 01h41

J'ai 16 ans et j'ai appris il y a quelques jours que mon copain était polyamoureux, je ne sais pas comment réagir...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

gdf

le jeudi 10 novembre 2016 à 08h21

Avant de te dire que tu es très jeune et que tu as toute la vie devant toi, je vais commencer par me rappeler à moi même que j'avais 16 ans quand j'ai rencontré celle qui allait devenir ma femme, et qu'elle en avait 18. Les amours de jeunesse peuvent être les amours de toute une vie.
Ceci étant dit, 22 ans plus tard, j'ai une notion différente du temps. Tu dis qu'apres avoir été trompée, il t'as fallu du temps. Pour te donner une idée, quand j'ai parlé de polyamour à ma femme pour la première fois (après 9 ans de mariage et 16 de vie commune), ça a été la crise. Ça a duré deux ans de hauts et de bas. Et il a fallu 3 ans de plus, une fois la crise passée, pour qu'on mette finalement en pratique.
Vu votre âge et la jeunesse de votre relation, mon conseil est de laisser le temps faire son effet. Tu as pris un coup quand il t'as parlé de polyamour. Sans doute ne te rends tu pas bien compte de ce que c'est encore. Prends le temps de parcourir ce forum, lis quelques livres sur le sujet (guides amours plurielles de Françoise Simpere, ou vertus du polyamour de YA Thalmann sont un bon départ).
Et surtout discutes en avec lui. Il y a plusieurs façons de vivre le polyamour. Quelle est la sienne? Il ne te promettra pas fidélité éternelle, mais peut-il te promettre une exclusivité temporaire, le temps que vous voyiez où vous en êtes? Est il plutôt pour l'anarchie relationnelle ou un couple ouvert (une relation primaire autorisant d'autres relations)?
Demande lui de t'expliquer sa vision de la vie, et ne t'attends pas à tout comprendre du premier coup.
Une fois le choc passé, une fois que tu auras compris de quoi il s'agit vraiment, qui sait, peut être y verras tu une opportunité pour la vie?

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 novembre 2016 à 12h10

Bonjour Anna,
Quand j'ai connu le garçon que j'ai épousé, j'avais 17 ans et à l'époque il sortait avec 5 filles à la fois mais n'était pas poly puisque chacune des filles ignorait qu'elle n'était pas l'Unique! Parce qu'il est tombé très amoureux de moi, il a rompu avec ces filles sans que je lui ai demandé, puisque moi-même j'ignorais qu'il papillonnait comme ça. Quand je l'ai su, j'ai d'abord été flattée, heureuse qu'il ait rompu "pour moi". Puis, en y réfléchissant, j'ai trouvé ça très moche pour ses copines qui l'aimaient peut-être beaucoup.
Notre réelle vie poly a commencé après notre mariage- j'avais 22 ans- quand j'ai rencontré quelqu'un et réalisé que je pouvais aimer deux personnes à la fois et en parler aux deux. Ça n'a pas été facile, parfois houleux, mon copain me disait "je comprends ce que tu dis, je suis même d'accord, mais dans les tripes, ça coince parfois". La jalousie, ça ne disparaît pas d'un coup, et surtout la peur d'être quitté...
On a mis des années à trouver notre équilibre, des années passionnantes qui ont nourri notre relation et nous ont appris à être autonomes et à prendre confiance en nous, en l'autre aussi. Bref, ça fait 45 ans que ça dure...
Tout ceci pour te dire que le polyamour est un long chemin, pas toujours facile, mais qu'on peut le commencer jeune et que ça dure.

#

Marie6 (invité)

le vendredi 11 novembre 2016 à 18h36

Quelle belle histoire !

#
Profil

TrioBulle

le vendredi 11 novembre 2016 à 21h30

Oui, quelle belle histoire APH !! Moi qui découvre ça à 52 ans, je ne sais pas si j'aurais été capable de l'accepter avant... C'est d'ailleurs peut-être pour ça que ça ne m'est arrivé que maintenant :-D

Anna, tu as supprimé une partie de ton message ou je perds la boule ?

En tout cas, c'est à toi de voir ce que tu peux accepter ou pas et j'espère que tu as un aussi beau chemin que APH devant toi. Et n'hésite pas à poser des questions, ça aide parfois d'en parler à d'autres (c'est ma petite expérience qui me dicte ces mots).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion