Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

J'aurais aimé...

Monogamie
#

(compte clôturé)

le jeudi 11 août 2016 à 11h06

...être poly-amoureuse mais de toute évidence cela ne semble pas être le cas...

Non pas que ce soit mon but en soi mais cela me met dans une situation franchement inconfortable voir un peu douloureuse...

Je navigue sur ce site depuis quelques mois déjà, de manière anonyme, m’intéressant aux discussions, aux articles, essayant de m'ouvrir au poly amour, peut être même à l'envisager...

J'évolue depuis quelques années dans le milieu du libertinage. Quelques soient les raisons qui m'ont poussés à choisir cette voie, à une époque, cela me correspondait plutôt bien... Je fuyais l'amour et mes émotions comme la peste, et je vivais une relation exclusivement monogame comme une contrainte... à chaque fois que je me suis engagée dans une relation exclusive, les mois passants, je suffoquais...et mon ménage finissait par se briser en éclat...et je me relevais à chaque fois avec difficultés...
J'ai commencé à vivre tout engagement comme une contrainte...

Le libertinage semblait correspondre à mon envie de liberté, à mon besoin viscéral de liberté.
J'y ai fait de très belle rencontres, avec quelques tentatives de former un couple ouvert, qui à chaque fois a été un cuisant échec. Soit parce que la situation devenait malsaine, soit parce que mon partenaire n'avait pas les mêmes définitions que moi...Bref...échec cuisant...

Au fil des rencontres, je suis tombée amoureuse...à une ou deux reprises...
J'ai croisé le chemin d'une personne qui, on pourrait le dire, m'a bousculé...dans le bon sens du terme. Il a ouvert de nombreuses portes...dont celle du poly-amour...
J'ai lu des articles, quelques livres, bcp parlé avec lui du sujet.
L'idée me séduisait, la théorie me séduisait énormément...
Mais l'aspect pratique est nettement moins évident...
Je me découvre au final, assez jalouse. J'ai l'impression que plus le temps passe...moins je m'y retrouve, et plus je développe une certaine amertume.
Je crois que si je dois être totalement honnête avec moi même, aimer quelqu'un qui est ouvert à en aimer d'autres alimente énormément mon manque de confiance et d'estime de moi...

Je ne pense pas que j'aurais le même ressenti si notre couple s'était construit sur une base monogame et évoluait avec le temps vers le poly-amour...

De plus, au fil des mois, mes attentes ont évoluées, mes envies ont évoluées...
Me rendre à l'évidence je dois, notre relation n'est pas faite pour se pérenniser... à moins que je ne fasse le deuil de certaines choses qui me tiennent à coeur...

Je ne ressent ni l'envie, ni le besoin de rencontrer quelqu'un d'autre. J'ai essayé de l'envisager ...mais cela ne m'enchante guère...je n'en ai pas le coeur...

Fichtre, monogame et amoureuse d'un poly-amoureux je suis...

Je fais actuellement l'autruche...j'enfouis profondément et vigoureusement la tête dans le sable et vit cet amour au présent...et j'envie presque secrètement les personnes arrivant à vivre sereinement le poly amour. Les amours impossibles semblent vraiment être une de mes spécialités...

J'avoue être un peu perdue...que dis je...complètement égarée...
A ses côtés, je suis à la fois comblée, à la fois frustrée
à la fois heureuse, à la fois malheureuse.
Totalement partagée entre mon coeur et ma raison...

Je ne me vois pas dans l'avenir sans lui à mes côtés
Je ne me vois pas non plus dans l'avenir dans ce qu'il peut m'offrir...

Continuer à faire l'autruche? Attendre que je me fasse à l'idée? Allumer quelques cierges et prier que mon esprit s'élargisse un peu?

#
Profil

bonheur

le jeudi 11 août 2016 à 13h13

Il y a en effet un énorme écart entre comprendre un concept et vivre suivant ses aspirations naturelles.

Je peux me tromper, Badaboo, mais n'aurais tu pas une volonté de non attachement durable ? Ce n'est qu'une impression, mais je me demande si la pérennité te convient. Est-ce une jalousie envers les autres amoureuses de ton chéri ou une impossibilité personnelle à te projeter ?

Badaboo
Je ne pense pas que j'aurais le même ressenti si notre couple s'était construit sur une base monogame et évoluait avec le temps vers le poly-amour...

Heu !!! Si tu avais vécu cela, tu comprendrais que ce n'est vraiment pas facile et que seuls des couples vraiment solides à la base évoluent ainsi. Je m'interroge sur ce qui t'amène à penser cela ???

#

(compte clôturé)

le jeudi 11 août 2016 à 21h35

Une volonté de non attachement durable?
J'aime la formulation...

Je ne sais pas si la pérennité me convient, j'ai envie d'y croire.
J'ai envie de croire qu'à un moment ds ma vie je rencontrerais une personne qui me corresponde et qui ai les mêmes aspirations que moi, qui ne cherchera pas à m'enfermer dans quelque chose qui ne me ressemble pas...et en qui j'aurais confiance... avec qui je pourrais être juste moi, sans artifices ni filtres... avec qui je pourrais éventuellement fonder un foyer...

je ne pense pas être inapte à une relation qui se pérennise mais que je ne m'engagerais jamais dans une relation en faisant des concessions sur qui je suis. Et je n'accepterais pas non plus un partenaire qui fasse des concession sur ce qui est essentiel pour lui.

Ma jalousie? Envers les autres amoureuses potentielles. Clairement.
Je n'aime pas trop qu'il m'en parle. Je n'y peux rien, cela me pique et me barbouille. Malgré tout l'amour qu'il me donne...

bonheur
Badaboo

Je ne pense pas que j'aurais le même ressenti si notre couple s'était construit sur une base monogame et évoluait avec le temps vers le poly-amour...
Heu !!! Si tu avais vécu cela, tu comprendrais que ce n'est vraiment pas facile et que seuls des couples vraiment solides à la base évoluent ainsi. Je m'interroge sur ce qui t'amène à penser cela ???

Je ne voulais absolument dire que cela aurait été plus facile...mais juste que mon ressenti aurait sans doute été différent...Je suis consciente que cela engendre également des difficultés et des problématiques.

Je me suis mal exprimé,Je crois que ce que je voulais stt dire, c'est que j'aurais été en couple exclusif avec un homme avec qui j'aurais fondé un foyer, avec qui j'aurais partagé du temps, de l'espace, et que le poly-amour aurait été abordé...je pense que je n'aurais pas eut le même ressenti qu'aujourd'hui, où, il ne faut pas que je me leurre, le temps qui passe joue contre moi,et où jongler avec l'idée de relation poly amoureuses, de fonder un foyer dans ce contexte, me semble juste être une problématique supplémentaire juste insurmontable et inenvisageable...

Je m'excuse si mon discours n'est pas clair, voir brouillon, mais c'est exactement le même bordel dans mon esprit.:-(

#
Profil

bonheur

le vendredi 12 août 2016 à 13h53

Je crois que c'est un peu le bordel dans tous les esprits :-D :-D :-D , juste parfois, un oeil extérieur permet de faire un peu de tri.

Peut être devrais tu lire "devenir âme soeur" de Yves Alexandre Thalmann. C'est certainement le livre de cet auteur avec lequel je suis la moins en phase, mais il se peut qu'il t'apporte quelque chose. Fondé un foyer est une attente constructive mais délicate. Je comprend que tu ne te lances pas à la légère. Sage initiative. Après, la bonne personne, existe-t-elle vraiment ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion