Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de conseils, expérience, ce que vous voulez

Monogamie
#
Profil

alex666

le lundi 09 mars 2015 à 07h01

Bonjour à tous

d'abord, histoire que ce soit dit de suite, je suis qqn dont la réaction primaire aux pôlys à toujours été "c'est de la connerie". j'entends très bien qu'on puisse aimer plusieurs personnes, mais je me suis toujours dis qu'il fallait choisir. voilà vous pouvez me lapider :P

ma conception de la chose est forcé d'évoluer, pas tellement de mon côté mais plutôt du sien.

pour le contexte, ensemble depuis bientôt 5 ans et un bébé de 2 ans. 2 ans très très intenses à découvrir bcp de choses (libertinage, bisex des 2 côtés) et grossesse + bébé = on s'est perdu. manque de dialogue, manque d'écoute et perte d'intérêt réciproque. comme elle dit, on allait droit ds le mur. elle a rencontré qqn, à distance, et ça a accélérer le processus suite à un week end avec lui (j'étais la aussi) ou ils se roulaient des pelles des sue je tournais la tête. bref il y a 3 semaines elle me quitte parce su'elle ne m'aime plus et qu'elle fatigue d'attendre que ça revienne. je découvre aussi ce dont je me doutais depuis un mois (on refuse de voir, mais on voit qd meme). je quitte la maison une semaine. finalement retour des sentiments suite au break. on se tombe ds les bras qd je rentre. mais voilà, elle ne veut pas me perdre, pas me quitter, mais qd même vivre son histoire avec lui. au vu de notre passif, je sais que le côté physique de la chose je m'en cogne un peu. Je lui propose de tout reprendre, changement de vie. On devient un couple libre. avec un certain nombre de règles à définir à 2. elle accepte, et dans 15 jours elle va passer 3 jours avec lui. La décision étant prise à 2 on pourrait se dire que tout va bien. Mais ce que je prenais pour une parenthèse, un peu plus qu'un plan cul, est en fait une idylle romantique elle l'aime, elle nous aime tous les deux. du coup après un bilan perso sur le sujet, je lui dis su'elle ne pourra jamais plus le revoir et couper les ponts. je ne pourrai pas le supporter par la suite. elle accepte mais elle sera triste comme les pierres après. depuis les échanges de sms entre eux continuent, les je t'aime, j'espère su'on pourra garder le contact et se revoir tout ça. Je me retrouve du coup à me mettre de côté pour lui donner de l'espace pour qu'elle puisse Skype et autre avec lui. c'est un cadeau par amour de ma part, et je crois qu'elle en a conscience mais j'ai l'impression que ça va consumer mes sentiments pour elle a force. voilà voilà, je me dirai bien encore 15 jours à tenir, mais je sais qu'elle sera mal en rentrant et que ça sera pas sI simple.

comme vous pouvez le constater, j'ai pas vraiment de questions, juste envie d'en parler avec des gens qui n'auront pas la réaction sue moi j'aurais eu.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 09 mars 2015 à 09h54

Bonjour !

deux points que je voudrais éclaircir pour mieux comprendre :
- "perte d'intérêt réciproque", mais tu réagis à cette histoire en craignant une perte de la relation, puisque tu refuses le changement de fonctionnement.
Tu penses que la perte d'intérêt était illusoire, au moins pour toi, et qu'il y a des choses à comprendre sur toi et sur elle pour retrouver ce que tu veux préserver (quelles sont tes pistes ?), ou c'est entre toi et toi qu'il y a du stress, et au fond, tu pourrais rompre pour te préserver toi ?

- "je lui ai dit qu'elle ne pourra plus jamais le revoir et couper les ponts", et ils se revoient dans 15 jours, et tu leur laisses se dire leur tendresse. Donc ils se voient dans 15 jours pour rompre ? Il est au courant ? Je veux dire, cette situation ça vous met tous dans un entre-deux : on dit que c'est impossible, mais en pratique il se passe des trucs.
Question un peu militante de ma part : est-ce que "dans 15 jours elle revient en ayant rompu pour moi et en étant triste mais exclusive" est une plus grande preuve de bonne relation entre vous que "dans 15 jours elle revient et elle m'aime encore, même si ça se passe différemment" ?

#
Profil

alex666

le lundi 09 mars 2015 à 11h37

Merci beaucoup pour ta réponse.

Réciproque car la perte d'intérêt était vrai dans les deux sens. Et elle est indépendante de l'histoire que nous vivons en ce moment. Qu'elle soit dû à la routine ou autre, je ne sais pas. Mais nous nous étions perdue de vue, du moins nous n'avions plus à coeur de découvrir l'autre et de s'intéresser à lui ou ce qu'il faisait. Je dis ça maintenant, avec le recul, car nous y avons réfléchi la semaine passée et que nous en sommes arrivé aux même conclusions. J'en parle au passé car suite, sûrement au break, ou à l'angoisse de se perdre l'un l'autre, cela a déjà commencé à bien changer (même s'il faut l'inscrire sur la durée) et nous avons l'impression d'avoir été plus proche sur la dernière semaine que sur les mois qui ont précédés. Après oui, j'ai des choses à comprendre sur moi pour voir pourquoi on en est arrivé là, clairement. Et elle aussi. J'ai fais mon auto-critique, et clairement je ne lui reproche pas grand chose dans l'histoire. Une relation ça se fait à deux, et j'ai aucun mal à percevoir que de ma part aussi il y avait un manque. Le seul reproche que j'aurais à lui faire, c'est d'avoir embrassé un autre mec dans un bar alors que j'étais à 3m d'elle. Outre le respect qui en a pris un coup, ça aurait pu très mal tourné.

L'autre mec est parfaitement au courant oui, elle lui a bien dit qu'une fois ce week-end passé, ce serait terminé. Que ce serait le premier et dernier week-end. Et m'a promis que d'aller jusqu'à une relation amoureuse avec un autre, ça n'arriverait plus. Elle se prépare à souffrir dans 15 jours en somme.

Pour ta question militante, je t'avoue que là oui, je fais preuve d'un certain égoisme. Mais disons que c'est un égoisme honnête. La possibilité de conserver sa relation pendant encore 15 jours et d'aller le voir 3 jours, c'est tout ce que je peux lui donner. Pas à cause d'une notion très occidentale du couple ou à cause d'une fierté mal placé. Mais parce que comme je disais, la notion de polyamour est qqch qui est totalement étranger à mon mode de pensée. Et d'une part j'ai donc peur qu'elle se perde dans sa relation et que je n'y ai plus ma place, et d'autre part, que j'y perde aussi mes sentiments. Hier soir je l'ai laissé seule pour qu'elle puisse vivre sa soirée comme elle voulait (certes, on me dira que c'est juste Skype et des SMS) et en revenant, je me suis rendu compte d'une certaine anesthésie de mes sentiments pour elle. Blasé quoi. Et je ne pense pas que je pourrais l'aimé très longtemps en sachant que je ne suis pas le seul qu'elle aime. Alors, oui elle va souffrir. Un des deux doit souffrir, j'en ai bien conscience. Elle a choisis comme elle dit, et elle m'a choisi moi. Alors c'est pas tellement que c'est une meilleure preuve de bonne relation ou autre. C'est que je ne sais pas du tout si je pourrais en supporter plus. Et j'ai vraiment pas envie de me changer en carpette sentimentale qui soit uniquement dans l'attente. Ca je pense que je m'en releverai très très difficilement. Mais en effet je suis en pleine introspection. Est ce que je peux donner plus et tout. Qu'est ce que je peux faire pour le vivre mieux et tout ça. Tu l'auras compris, je balance ça pele mele sur le ton affirmatif mais au final je suis uniquement dans le questionnement. Ecrire me permet surtout d'essayer de mettre un peu d'ordre dans tout ça (et qq part soulager mon angoisse, car rien ne me dit qu'au final, qd elle rentrera, elle ne me dira pas juste "non ben non c'est lui en fait")

#
Profil

alex666

le lundi 09 mars 2015 à 12h05

Ah oui, parce que ça peut porter à confusion, qd je lui ai proposé couple libre, j'y voyais la possibilité d'aller voir ailleurs, mais pas passer le cap du flirt + sexe, pas avoir une relation parallele sentimentale

#
Profil

Siestacorta

le lundi 09 mars 2015 à 12h32

En passant, bien que beaucoup de polyamoureux insistent sur l'idée qu'il n'y a pas de hiérarchie pour eux entre leurs différents attachements, faut préciser que ce n'est pas parce que ça sort de la catégorie flirt+sexe et que ça devient sentimental que ça débouche sur une relation similaire, en terme d'investissement, à celle que tu partages avec ta compagne.

Je suppose que quand tu dis que tu étais anesthésié et blasé, tu veux dire que c'était une réaction d'auto-préservation, ou un genre de "tant pis" avec un reste de ressentiment diffus... Mais je t'invite à envisager la possibilité que ton refus du sentimental peut être plus une forme d'orgeuil que de signe que la relation te conviendrait encore (telle qu'elle est, ou plus globalement).

Tu dis plus loin que tu ne sais pas si tu pourrais en supporter plus, ce qui est un peu contradictoire avec cette anesthésie et ta capacité à analyser (même en vrac :-) ) et la proposition d'ouverture "sexuelle" que tu avais faite. Oui, je sais, sexe et sentiment, pas le même pas, mais je veux dire que même si a priori tu te sens pas en accord avec le cadre poly, il se peut aussi que la crainte de ne "pas supporter plus" soit juste un préjugé, une méconnaissance d'autres possibilités, comme on a peur de l'eau tant qu'on sait pas nager... C'est possible que t'aies peur/ pas envie par réflexe, mais qu'au fond, ça te détruirait pas vraiment (soit parce que cette relation était en train de s'éteindre avant, soit parce qu'on change, et qu'on peut devenir différent de ce qu'on a été).

Attention, hein, je te suggère, comme tu le demandes, des pistes sur lesquelles des monos insisteraient moins, je parie sur le fait que les autres, tu peux les trouver dans ta propre tête ou chez d'autres interlocuteurs, mais je les considère pas meilleures dans l'absolu. Il y ades tas de gens qui ne seront jamais faits pour être poly, et ça me va très bien.
Par rapport à d'autres monos qui sont venus raconter des épisodes semblables, tu sembles juste avoir un peu moins la panique au coeur... tu rejettes peut-être tout autant les amours plurielles qu'eux, mais peut-être pas, quoi. A toi de voir.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

alex666

le lundi 09 mars 2015 à 13h39

Le côté flirt+sexe disons que c'est surtout la peur que ça aille trop loin qui parle. C'est une réaction à chaud sur la situation qu'on vit.

C'était pas tellement du "tant pis" c'est surtout que ça a ternis mes sentiments pour elle sur le coup.

Après en effet, on va changer, et peut-être un jour je serais à même de dire "vas y vis une autre histoire", et même sentimentalement parlant. Mais pas là, pas maintenant et surtout pas avec lui. Pour tout dire, le mec je le te deteste cordialement maintenant. Et c'est pas super facile de penser à sa femme dans les bras d'un mec qu'on hait. Mais après, je te rejoins totalement sur la peur. En effet, peut être que sans elle, ou avec le désir de me jeter à l'eau pour voir comment ça se passerait, ce serait plus simple. Mais pour garder la maitrise de cette peur, pour le moment lui laisser ce week end et la laisser un peu seule le soir, c'est tout ce que je peux donner sans repartir dans les cachetons. Après bien sûr, elle m'encourage à vivre si ce n'est la même chose, vu qu'on s'est dit pas de sentiments par la suite, à faire des rencontres de mon côté. Donc le changement sera là aussi. Bon, j'en suis bien loin hein. D'une part pas envie et pas sûr que mon sex appeal de moitié de depressif angoissé soit au top en ce moment pour aller courir la jupette huhu. Et j'aurais l'impression d'une réaction de mesquinerie et de vengeance de ma part.

Après tes pistes, tu fais très bien de les donner. Je suis là pour ça ;) Après, est-ce que je rejette les amours plurielles ? Comme je le disais, ma réaction primaire : c'est de la connerie. Mais là, j'y suis confronté, et j'essaie donc de rester très ouvert, mais de garder un semblant de lucidité et de rationalité. Comme tu dis c'est pas fait pour tout le monde. Mais j'en suis là et je dois y réfléchir. Je ne veux pas la perdre et je veux qu'elle soit heureuse, mais pas à mes propres dépends non plus. D'autant qu'on a pu voir l'effet sur notre fils des qq "disputes" et "discussion" qu'on a eu devant lui. Et quelque soit l'issu, je peux pas me permettre d'en sortir totalement démonté, au moins pour lui.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 09 mars 2015 à 14h08

Wey, préserve toi.
Et déjà, félicitations de prendre le temps d'une réflexion écrite, et pas refermée sur la seule logique "l'amour c'est ça et rien d'autre" : que ton couple retrouve des rails plus traditionnels, qu'il se transforme ou qu'il aille vers sa fin (je te le souhaite pas, mais je pense nécessaire de pas esquiver l'idée juste pour pas se faire peur), tu as déjà une bonne approche. Et même si votre gamin flippe comme tout le monde flippe face à une situation de changement "brusque", tu sembles le genre de personne qui lui assurera de l'affection et de la stabilité quand même. Alors faut pas lui mettre vos discussions de grands sous le nez tout le temps, mais penser son intérêt, c'est aussi penser à la meilleure solution, pas à une paix des ménages toute superficielle.

#
Profil

alex666

le lundi 09 mars 2015 à 14h40

Oui je suis bien d'accord pour le fait de pas le faire devant lui. C'est pour ça que je suis parti de suite une semaine. J'ai bien senti que je pouvais pas affronter la situation à ce moment là (je "sors" d'un burnout au taf histoire que les choses soient bien fun).

Après les choses ont été clairement dites, de chaque côté, si on reste ensemble, c'est pour le couple, pas pour la famille, pour la sécurité, pour notre fils.

On a une vision relativement similaire de la situation. C'est juste qu'au final je me rend compte jour après jour du poids qu'il y a pour assumer mes choix (les notres).

Et oui, la fin du couple est possible. Je le sais bien.

#

Polpolp (invité)

le mardi 10 mars 2015 à 00h42

Je comprend pas pourquoi d un côté tu est d accord pour qu elle le voit dans 15 jours et pour 3 jours en plus et de l autre que ce soit l unique fois et après ils devront rompre.

Pourquoi laisser quelque chose commencé qui renforcera ces sentiments pour lui si tu ne veux pas qu elle continue, sa ne serait pas plus simple de tout stopper maintenant ?

Surtout que si je comprend bien même après ton "ultimatum" ils continuent d espérer garder contact et même ce revoir, qu est ce qui te dit qu'elle respectera sa parole après ce weekend vu ces messages ?

Je comprend que tu sois perdu mais je la sent mal cette histoire même si j espère me tromper, trop de contradiction dans les faits ou futur faits et les sentiments.

En tout cas bon courage a toi ^^

#
Profil

alex666

le mardi 10 mars 2015 à 06h43

Merci d'entrer dans la danse. Ça fait quand même du bien de pouvoir en parler.

alors j'ai malheureuse aucune prétention de logique :P en dehors de l'histoire avec le mec, on est dans de la reconstruction ensemble. Du coup les grandes avancées, les projets et les grands moments de tendresse sont invariablement suivi par des "tu veux pas sortir ce soir ?" (on ne sortait plus bcp l'un sans l'autre, ce qui faisait partie des problèmes, mais la ça veut surtout dire soirée Skype avec lui). donc c'est l'ascenseur émotionnel.

à la base, j'allais elle m'à proposé de faire un break de 6 mois en l'autorisant à vivre son histoire de son côté en me disant être sur de me revenir pq je suis l'homme de sa vie mais qu'elle avait besoin de vivre ça pour être heureuse, quitte à me perdre. ma première réaction : elle est cinglé. on demande pas à qqn de se morfondre dans son coin 6 mois pdt su'on s'éclate. et même si elle me dit de vivre de mon côté, encore une fois, c'est mort pour le moment.

rapidement le constat fut : on veut pas se quitter ou se perdre. donc on a réfléchi en ce sens. au début le programme c'est qu'elle vivait son histoire jusqu'a se lasser. rapidement de mon côté, a la première soirée sms, j'ai vu que j'avais juste envie de me jeter de la fenêtre (on habite au premier, je prend pas trop de risque). donc après un bilan sûrement trop à chaud, je lui ai dis que ce serait la seule et unique fois, ce qu'elle a accepté de suite. pourquoi trop à chaud ? parce qu'en un sens j'aurai voulu la lui donner cette opportunité, pour de vrai. on en revient aux peurs évoqué par sieste. j'ai la touille de devenir dingue, qu'elle passe juste à autre chose et/où de plus l'aimer moi par la suite.et en effet, j'aurais pu juste lui demander de choisir. et j'aurais gagné pour le coup. Mais j'aurais gagné une femme malheureuse pleine de "et si ?".

#
Profil

alex666

le mardi 10 mars 2015 à 06h45

Pour après le week end et ses promesses. ma foi tout ça à commencé par de la tromperie et des mensonges. donc la confiance à pris un coup. Mais je ne la lui redonne pas, autant tout arrêter de suite car je nous boufferai la vie à tous les deux.

#
Profil

alex666

le mardi 10 mars 2015 à 06h48

désolé le téléphone me bouffe des mots et en remplace certain du coup on dirait que j'écris en mode faceroll

#
Profil

bonheur

le mardi 10 mars 2015 à 10h04

Je comprend que quand "ca commence dans la tromperie", ça aura des difficultés à perdurer. Peut être essayer tout de même.

Trop souvent on transforme de l'adultère en polyamour, parce que c'est plus positif, sauf que l'on oubli que la tromperie a existé et qu'elle restera.Certains ne s'en formaliseront pas et d'autres si.

#
Profil

Juliejonquille

le mardi 10 mars 2015 à 11h02

Je vais me faire l'avocat du diable.
Comme vous étiez libertins, le basculement à la "tromperie" n'est peut-être pas si évident que ça à évaluer. Avant qu'elle se dise "Mince, j'ai des sentiments pour ce type avec qui je couche", c'était peut-être déjà trop tard, non ? Elle a pu s'aveugler un certain temps "c'est juste du libertinage, je ne fais rien de mal."
Et maintenant, elle est coincée.

Etiez-vous déjà libertins quand vous vous êtes rencontrés ?
Est-ce que ça changerait quelque chose si c'était quelqu'un d'autre ou un inconnu ?

Tu connais probablement ce blog : https://lesfessesdelacremiere.wordpress.com
Je l'avais trouvé très utile sur la jalousie, le couple libre, l'infidélité.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

bonheur

le mardi 10 mars 2015 à 11h17

De ce que j'en sais du libertinage, le principe est de ne surtout pas s'attacher émotionnellement et de ne pas revoir la même personne d'une manière répétitive afin justement de ne pas sécréter l'hormone de l'attachement.

Il y a une différence entre avoir une expérience sexuelle unique afin de s'enrichir en ce domaine et avoir une histoire avec autrui.

#
Profil

bonheur

le mardi 10 mars 2015 à 11h21

Par contre, je ne vois pas où l'on parle de libertinage précédemment ? J'ai du mal lire !

#
Profil

bonheur

le mardi 10 mars 2015 à 11h33

Pour Alex666. Tu parles de fin du couple. Sache que, si ça devait être le cas, la fin de cette histoire ne sera pas une fin en soi ou même un échec. Tirer le positif de nos expériences est essentiel et une manière de concevoir un nouveau départ, également pour toi, surtout pour toi (et aussi pour votre enfant).

Tu penses, enfin je le ressens ainsi en te lisant, que l'autre fait exprès, voir t'agresse en agissant contre ta volonté. Je doute, toutefois que ce soit le cas. Nous avons tous tendance à nous imaginer des scénarios et ceux-ci influence nos humeurs et nos ressentis.

Le jour où j'ai dit à ma relation principale que j'aimais quelqu'un d'autre, il a interprété : mon couple est fichu ; je ne suis plus aimé ; on va divorcer ; etc... alors que je disais seulement "j'aime quelqu'un d'autre". Ce à quoi j'ai dû ajouté : "je tiens toujours à toi et aussi à ce que nous avons construit" ; "je t'aime, c'est une certitude" ; "je veux continuer à vivre avec toi parce que je trouve mon bonheur auprès de toi"... sauf que je ne peux pas faire l'impasse sur ce que je ressens et je ne peux pas te le cacher non plus.

#
Profil

bonheur

le mardi 10 mars 2015 à 11h40

C'était il y a 8 ans maintenant et nous vivons heureux, en toute honnêteté et en toute transparence. Chacun-e se connait et s'apprécient et, avec mes relations secondaires, nous évitons certains gestes (comme se rouler des pelles) devant ma relation principale parce que chacun-e sait que ce sera difficilement digérable. Nous avons appris à nous connaitre, nous avons défini des limites.

Aujourd'hui, je ne ferme plus mon coeur (ce qui ne veut pas dire que je tombe en amour tous les deux jours, mes amours sont destinés à perdurer) et ma relation principale le sait. Je passe également de longs moments sur skype, ou reçoit des sms, ou partage concrètement et ma relation principale s'occupe durant ce temps. Par contre, oui, je ne l'exclus pas de mes amours (qui me demande des nouvelles de mes relations secondaires régulièrement).

Je n'agis pas contre ces personnes que j'aime mais en interaction avec elles (et aussi leurs autres amours s'il y a lieu)

#
Profil

Juliejonquille

le mardi 10 mars 2015 à 12h34

En plus, vous avez un petit de deux ans, c'est une période critique pour le couple. Pour une femme, c'est le moment où elle se sent revivre ou à envie de se retrouver. J'en vois plein partir en crise avec un petit de deux ou trois ans autour de moi. (Et moi aussi) :-/

C'est super dur de raccrocher les wagons après bébé.

Le problème c'est que ta compagne est en pleine NRE, elle a des étoiles dans les yeux et c'est irrationnel.
Ne lui propose pas une épreuve trop dure pour qu'elle se plante : genre 3 jours en amoureux où elle doit rompre pour toujours au troisième jour, est-ce réaliste ? Est-ce humainement possible ? Est-ce que ce n'est pas le genre de choses qui exacerbent les sentiments ?

C'est déjà beau qu'elle te promette de rompre, elle tient à toi, à ce que vous avez construit et est prête à te sacrifier cette relation.

Bonheur
Par contre, je ne vois pas où l'on parle de libertinage précédemment ? J'ai du mal lire !

Alex66ensemble depuis bientôt 5 ans et un bébé de 2 ans. 2 ans très très intenses à découvrir bcp de choses (libertinage, bisex des 2 côtés) et grossesse + bébé = on s'est perdu.

#

Polpolp (invité)

le mardi 10 mars 2015 à 12h38

Mais tu lui a déjà demandé de choisir non ? et elle sera aussi malheureuse sinon plus après ce week end, pas avec des "si" mais avec des "encore".

Et avec sa proposition de break et ses demandes que tu sortes plus, j'ai l'impression qu'elle fait tous pour passer plus de temps avec lui, et que c'est a toi de prendre position pour que sa n'aille pas trop loin et la couper dans son élan.

Tu es sur que le voir dans 15 jours pour 3 jours et que se soit la dernière fois, elle l'accepte vraiment ? avec tous les enjeux que sa représente ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion