Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureuse pas assumée

#

amoureuxfou (invité)

le samedi 14 septembre 2013 à 15h45

Je vois LuLutine ce qui fait du polyamour plus une manière d'être, de concevoir sa relation à l'autre. Et elle s'adapte aux différents tempérements des gens.

Et c'est aussi peut-être la situation du couple qui peut amener au polyamoureux à devenir plus où moins ouverts vers d'autres rencontres, à avoir un coup de foudre plus facilement.

Comme toutes les relations, j'ai l'ai le sentiment que c'est la volonté, le temprérement, le caractère de la personne qui vont faire si d'autres relations vont s'établir.

Par exemples:Je connais pas mal de personnes qui sont en couple depuis des années et qui à ma connaissance n'ont jamais ressentis le besoin de franchir le pas avec d'autres personnes.

Pas parsqu'il les personnes en face leur plaisait pas assez, parsqu'ils sont pleinement heureux.
Ce qui ne fait pas que ces relations ne se crééent pas, juste qu'elles ne deviennent pas intimes au sens d'amoureux et néenmois très forte et approffondis.

A l'inverse je connais d'autres couples qui ont vécu la tromperie et là ce fût le drame, bien souvent le couple s'est déchiré, et c'est bizzare on se disait qu'il y'avait quelquechose qui clochait avant que ça arrive. Pas très unis et vie semblant peu épanouissante on va dire.

C'est peut-être que certaines personnes ont plus de facilité à tomber sous le charme, à se laisser aller et d'autres plus réfléchis, plus cérébrales et prennent du recule par rapport à leur situation intiale, est ce que ça en vaut la peine, est ce que je ne suis pas en train de perdre mon temps avec ça vue le temps que me prend déjà ma vie passionnante?, est ce que j'ai mieux à faire dans ma vie ?.

Des questions existenciels que peut se pauser un individu dans ces moments là...tous différents, vie différente,plus où moins sensibles,aventureux en terme de relations.

Encore merci pour votre acceuil dans ce forum.

#
Profil

LuLutine

le samedi 14 septembre 2013 à 18h07

amoureuxfou
Pas parsqu'il les personnes en face leur plaisait pas assez, parsqu'ils sont pleinement heureux.

Y a juste cette phrase qui me chagrine.
Ca sous-entendrait que si certains ont plusieurs relations, c'est parce qu'ils ne sont pas "pleinement heureux" avec une... (ou avec zéro, d'ailleurs !)

Or c'est archi, archi faux. Je voulais juste le préciser.

#

homme partit (invité)

le dimanche 15 septembre 2013 à 21h59

LuLutine, je cite ta phrase :

Ca sous-entendrait que si certains ont plusieurs relations, c'est parce qu'ils ne sont pas "pleinement heureux" avec une... (ou avec zéro, d'ailleurs !)

Or c'est archi, archi faux. Je voulais juste le préciser.

J'aurai tendance à dire que la volonté de vouloir plusieurs relations est soumise à divers paramètres. Je ne pense pas que ce genre de volonté puisse s'expliquer par une formule universelle, tout au contraire, chaque cas est différent.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 15 septembre 2013 à 22h03

homme partitla volonté de vouloir plusieurs relations

Bon, ok je ne peux pas parler pour les autres mais...en ce qui me concerne, je n'ai aucune volonté d'entretenir plusieurs relations !

Zéro relations ma va très bien aussi !

Et je pense ne pas trop m'avancer en disant que chez la plupart (des non-exclusifs) cela n'a rien à voir avec une prétendue "volonté".

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 15 septembre 2013 à 22h34

autre approche : la volonté de ne pas être restreint à une seule relation n'est pas la volonté d'en avoir plusieurs.

#
Profil

Marie-Georges

le dimanche 15 septembre 2013 à 22h36

Siestacorta
autre approche : la volonté de ne pas être restreint à une seule relation n'est pas la volonté d'en avoir plusieurs.

(+) Je confirme complètement.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 15 septembre 2013 à 22h48

Siestacorta
autre approche : la volonté de ne pas être restreint à une seule relation n'est pas la volonté d'en avoir plusieurs.

Je plussoie aussi.

C'est la volonté de vivre comme on l'entend.

Que ça suppose zéro, une ou plusieurs relations n'y change rien.

#

homme partit (invité)

le dimanche 15 septembre 2013 à 22h52

C'est la volonté de vivre comme on l'entend.

Que ça suppose zéro, une ou plusieurs relations n'y change rien

Tout à fait d'accord avec cela.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 15 septembre 2013 à 23h21

Et donc, aucune volonté de vivre plusieurs relations à tout prix. Donc on est d'accord au final ? :)

#

homme partit (invité)

le dimanche 15 septembre 2013 à 23h35

Perso, avoir plusieurs relations n'est pas mon cheval de bataille.

Maintenant si le poly n'est pas une recherche systématique de vivre plusieurs relations, alors nous sommes d'accord.

Mais je suis d'avis que n'importe qu'elle situation est bonne, tant que les acteurs sont tous consentants.

#
Profil

LuLutine

le lundi 16 septembre 2013 à 00h05

homme partit
Maintenant si le poly n'est pas une recherche systématique de vivre plusieurs relations, alors nous sommes d'accord.

Nous sommes donc d'accord, je te le confirme.

#

homme partit (invité)

le lundi 16 septembre 2013 à 00h12

Honnêtement, j'ai mis du temps à m'en convaincre. C'est en lisant plusieurs intervenants de ce forum que j'ai assimilé cette idée.

#

femme parti (invité)

le jeudi 19 septembre 2013 à 15h31

Bonjour.

Je suis dans une totale impasse dans mon apprentissage du poly et l’acceptation de mon mari. Actuellement, j’ai fait une pause avec mon autre. Ce dernier m’ayant menti au sujet de sa femme, il a depuis annoncé son poly. Elle le prend mal, mais ceci n’est pas l’objet de mon message.
Mon mari et moi échangeons sur le poly, mais aucune avancée de son côté. Il ne m’empêche rien mais ne peut admettre de me savoir dans les bras d’un autre. Il continue sur la voie du divorce, comme moi sur le poly. J’ai l’impression d’un chantage.

Je voudrais acquérir un livre comme le guide des amours plurielles, mais il se refuse à le lire, spécifiant qu’il n’est pas responsable de cette envie qui m’est propre.
Depuis que j’ai cessé de voir mon autre amoureux, mon mari a retrouvé une sorte d’équilibre bien qu’il me confie que quelque chose en lui est brisée.

Il consulte une psy qui lui conseille de vivre pour lui et non pour nous, de perdre cette dépendance affective afin de diminuer sa souffrance, de ne pas me considérer comme sienne car personne n’appartient à personne.
J’essaie de comprendre son attitude, ses angoisses. Il ne veut pas savoir ce que je fais de mon temps libre. Le pire est qu’il ne se met pas en colère.
Maintenant, je commence à paniquer par une peur de ne plus le retrouver à mon retour. Je me rends compte que notre sexualité est très perturbée, que son état général n’est pas bon, bien qu’il dise le contraire.

Alors comment procéder pour qu’il puisse accepter mon poly ? Il est clair qu’il reste ma priorité, je ne souhaite pas me séparer de lui, mais je me demande si un mono et une poly peuvent être heureux dans une telle situation.
Il me répète, à juste raison, qu’il n’est responsable en rien de mon envie, qu’il a tenté de comprendre et d’accepter, qu’il ne s’y retrouve pas dans une telle situation, contrairement à moi. Je suis perdue entre 2 décisions, continuer mon poly en espérant que les choses s’arrangent de son côté, ou revenir à une vie mono qui ne me correspond plus.

#
Profil

aviatha

le jeudi 19 septembre 2013 à 15h54

Peut-être qu'une bonne idée serait de prendre le problème dans l'autre sens c'est ce que je fais toujours dans mes travaux de recherche).
Pourquoi la vie de mono, qui visiblement te convenait jusque là, ne te correspond plus ? Ce qui a changé dans tes envies, tes attentes, ton ressenti, peut être une piste de réflexion aussi. Je pense que dire "j'ai changé, pourquoi l'autre ne l'accepte pas ?" est trop vaste et trop complexe, il vaut mieux essayer un truc du style "chez moi, ça, ça et ça ont changé, qu'est-ce qui ne lui va pas exactement là-dedans ?" peut donner un meilleur point de départ.
Je reviens sur quelques points de ton intervention. Ce n'est pas un chantage, ni dans un sens ni dans l'autre. Tu as changé, tu es en droit d'aller où bon te semble si tu sens que c'est là que le vent te porte. Mais, comme je le disais dans un autre fil, les règles du jeu changent avec ça, et il est en droit de ne plus vouloir être de la partie.
Quelque chose en lui est brisé, c'est un fait, et ça ne se répare pas facilement mais c'est comme tout. C'est super facile de se casser la jambe sans y faire gaffe, c'est long et compliqué de réparer un tibia.
Par contre, pourquoi trouves-tu problématique qu'il ne se mette pas en colère, se serait pas beaucoup mieux s'il cassait tous les meubles...
Pour ce qui est de ne plus le retrouver à ton retour, là je parle d'expérience, si les monos comme lui et moi avons l'air (sommes ?) au fond du trou, c'est parce que ça demande des efforts énormes de rester malgré tout cela. Alors on va certainement pas disparaitre un matin sans laisser d'adresse avec tout le mal qu'on s'est donné :-) Plus sérieusement, sans doute que son état n'est pas bon, et je comprends ton angoisse, mon cher et tendre a la même quand il me regarde. Mais là je ne suis pas assez objective pour te conseiller.

Est-ce qu'on mono et un poly peuvent être heureux dans une telle situation, en restant ensemble sous entendu je pense, je crois que ça dépend. Si l'un des deux a un glissement naturel vers l'autre, comme pour Katouchka, sans doute, au bout d'un certain temps. Si ce n'est pas le cas, je commence à avoir de moins en moins d'espoir quand à la réponse...

#

Blooh (invité)

le jeudi 19 septembre 2013 à 16h06

C’est normal la réaction de ton mari, c’est un énorme changement que tu lui proposes là.
Je ne pense pas que ce soit du chantage, je ne suis pas dans sa tête, il faut croire qu’il ne veut pas de cette vie, qu’il est choqué au point de ne pas pouvoir accepter cette nouvelle situation.

C’est en dehors de sa perception, de sa sensibilité où de ses valeurs, lui il t’aime toi, enfin le toi que tu étais avant de rencontrer l’autre homme.
Maintenant il découvre une autre toi, peut-être même toi tu te découvres différemment.

Tu ne peux rien faire pour lui faire accepter. C’est lui qui peut accepter ou ne pas accepter, ce qu'on dirait qu' il n’accepte pas, je pense que vous avez déjà dû en parler plusieurs fois.

Le mieux c’est de laisser le temps filer, quitte à prendre vos distances, vivre vos vies chacun de votre côté.

Cela ne sert à rien de tourner en rond dans cette histoire pendant encore des semaines, des mois, des années. Et puis il souffre, tu souffres ce n’est pas bon.

Au fait la vie mono qui te correspond plus, c’est bien la vie mono avec CET homme ? Ce que je veux dire par là c’est la vie mono, où la vie mono avec ton marie qui ne te conviens plus ?

Si c’est la vie avec ton marie qui ne te convient plus et bien il faut accepter de rompre cette relation, avec bienveillance et bonté.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 19 septembre 2013 à 16h07

femme parti
Mon mari et moi échangeons sur le poly, mais aucune avancée de son côté. Il ne m’empêche rien mais ne peut admettre de me savoir dans les bras d’un autre. Il continue sur la voie du divorce, comme moi sur le poly. J’ai l’impression d’un chantage.

Ca ne me semble pas être un chantage, à moi. A moins bien sûr qu'il ne passe son temps à te dire : "Renonce à vivre le polyamour, ou alors je divorce !"
Mais s'il te dit : "Je comprends que tu souhaites vivre en polyamoureuse, mais moi ça ne me convient pas d'être marié avec une personne polyamoureuse, donc je divorce", je ne vois pas où il y aurait chantage.

Sinon, on devrait accepter tout et n'importe quoi de la part des autres sous prétexte que si on n'accepte pas c'est qu'on fait du chantage...

Non, je pense qu'il fait juste ce qui lui semble bien pour lui. Il s'occupe de lui, comme le lui a conseillé sa psy que tu cites plus bas.

femme parti
Je voudrais acquérir un livre comme le guide des amours plurielles, mais il se refuse à le lire, spécifiant qu’il n’est pas responsable de cette envie qui m’est propre.

Il me semble qu'il a raison (sur son absence de responsabilité dans ton évolution) et que c'est son droit de ne pas vouloir lire le guide des amours plurielles.
Rien ne t'empêche de l'acheter pour toi !

femme parti
Il consulte une psy qui lui conseille de vivre pour lui et non pour nous, de perdre cette dépendance affective afin de diminuer sa souffrance, de ne pas me considérer comme sienne car personne n’appartient à personne.

Excellente cette psy !
Pour moi elle a tout compris !
Elle ne lui raconte pas que le polyamour ça n'existe pas, ou bien que tu es malade...
Non, elle l'enjoint à l'indépendance affective. Ca me semble très sain !

femme parti
Maintenant, je commence à paniquer par une peur de ne plus le retrouver à mon retour.

"Ce sont les risques du métier, ma bonne dame..."

Etre en relation, qu'on soit poly ou non, c'est prendre le risque qu'un jour l'autre ne soit plus là à notre retour comme tu dis.
Bien sûr, être poly avec un mono, dans une relation qui a évolué depuis des bases mono, ça augmente le risque.
Mais ce risque existe toujours.

Finalement, est-ce que toi aussi tu n'aurais pas besoin de travailler sur ta dépendance affective ?

femme parti
Alors comment procéder pour qu’il puisse accepter mon poly ?

Je vais peut-être te paraître défaitiste mais très honnêtement : tu ne peux pas. Et en fait c'est pas défaitiste, c'est juste réaliste.

Tu ne peux pas lui "faire accepter" les choses (je sais que tu ne l'as pas écrit texto comme ça mais c'est ce que je sens derrière ta formulation).
Il n'y a pas de "manière de procéder" pour que quelqu'un "accepte le poly".
Il y viendra, ou pas. Mais ça ne dépend pas de toi.

Le mieux que tu puisses faire c'est de dialoguer un maximum avec lui sur ses insécurités, quels comportements de ta part pourraient le rassurer etc.
Et de ne pas aller trop vite (par exemple, ne pas fréquenter 5 amants en même temps d'ici deux semaines - je force le trait exprès mais tu vois l'idée !).

Cependant, quand bien même tu ferais le maximum d'efforts que tu peux faire (sans pour autant revenir à une exclusivité avec lui), il se peut que ça ne suffise pas pour lui, qu'il ne soit juste pas fait pour les relations polyamoureuses.
Alors, certes tu auras fait tous ces efforts pour rien, mais au moins tu auras essayé, tu sauras avoir fait ton maximum, même si au final c'est pour qu'il s'en aille.

A mon avis tu n'as qu'un seul moyen d'être sûre à 99% qu'il reste (oui, 99% parce que le 100% dans la vie ça n'existe pas) : redevenir exclusive.

Pour moi je sais que ce serait inimaginable (me forcer à l'exclusivité pour quelqu'un), c'est équivalent à mourir. Je ne peux pas. Mais tout le monde n'est pas comme moi. Alors, à toi de voir.

femme parti
je ne souhaite pas me séparer de lui,

Mais lui peut souhaiter se séparer de toi, et tu ne peux pas le lui interdire.

femme parti
mais je me demande si un mono et une poly peuvent être heureux dans une telle situation.

Bah là je vais sortir le panneau "Ca dépend !"
Oui, un mono qui est indépendant affectivement et qui ne se braque pas plus parce que tu es à ton cours de macramé (exemple piqué à LittleJohn ! :p) ou parce que tu es avec un amant, vivra cette situation très bien.
D'ailleurs, une telle personne serait presque polyamoureuse. La seule chose qui l'empêcherait peut-être d'être qualifiée de polyamoureuse (par moi en tout cas) serait éventuellement le fait qu'elle ne désire pas d'autre relation...
Mais bon, à partir du moment où on a accepté que l'autre pouvait entretenir d'autres relations amoureuses, on devient plus ouvert et souvent l'occasion se présente aussi pour nous....j'en sais quelque chose, c'est plus ou moins ainsi que je l'ai vécu :)

Cela dit, j'ai vu des couples où l'un était poly et l'autre mono "de fait" (tout en s'identifiant comme mono) parce qu'il n'entretenait pas d'autre relation...peut-être n'était-il juste pas "tombé" sur quelqu'un qui lui plaise ! Ou alors, c'est quelqu'un de plus solitaire, etc. Enfin bref, oui ça existe. Mais ça ne préjuge en rien de ce qui peut fonctionner ou non pour vous.

femme parti
Je suis perdue entre 2 décisions, continuer mon poly en espérant que les choses s’arrangent de son côté, ou revenir à une vie mono qui ne me correspond plus.

Je dirais qu'au fond c'est simple (si si ! C'est douloureux certes, mais c'est pas compliqué) :
Dans chacune des deux solutions il y a un truc qui fait souffrir (vite dit : le perdre si tu restes poly, perdre une partie de toi si tu redeviens mono) et un truc positif (pouvoir vivre le poly dans le premier cas, pouvoir construire avec ton mari dans le second).
Sachant qu'en fait ces issues de sont pas 100% sûres, ce sont plutôt des risques.
J'ai envie de te dire : dans laquelle des deux situations le jeu (la souffrance en jeu !) en vaut-il le plus la chandelle (le truc positif qui en sort) ?

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 19 septembre 2013 à 18h53

femme parti


Je voudrais acquérir un livre comme le guide des amours plurielles, mais il se refuse à le lire, spécifiant qu’il n’est pas responsable de cette envie qui m’est propre.

Non, il n'est pas responsable de ton envie, mais il est co-responsable de votre envie de rester ensemble, quelque soit la forme de l'ensemble (avec ou sans divorce, avec ou sans sexe...).
Tu ne pourras pas l'évangéliser avec un bouquin - encore moins si tu l'as pas lu toi-même - mais pour vous deux ce sera une base de vocabulaire, de matière à échanger.

Déjà, il y aurait un intérêt "rétrospectif" : aider à parler de ce qui s'est passé, parce que même si tu repassais à la monogamie, cette période, faudra bien en discuter à un moment. Autant le faire avec un livre qui ne te décrit pas comme une vile pècheresse.
Et qui te donnera à toi une grille de lecture sur la relation avec ton amant : pourquoi c'était destructeur, de la part de ton amant, de prêcher ce qu'il ne pratiquait pas avec toi, par exemple, comment regarder certains des moments que tu as eu.

En ce moment, l'homme parti est dans une dynamique. En partie constructive, sans doute, c'est à dire qu'à travers ces évènements, il est amené à mûrir sur des trucs sans rapport avec votre histoire.
Même si il n'y a aucune espérance démesurée à construire là-dessus, l'homme parti aura aussi des sentiments nouveaux pour toi à un moment de son travail actuel : il aura pris un peu de distance avec sa douleur, et compris qu'une bonne partie lui appartenait, comme l'envie de poly t'appartenait à toi. Pour dialoguer, ça aidera. Je te parle pas d'un truc qui peut arriver dans les deux mois, hein, mais de long terme.

La question, à mon avis, c'est pas comment le persuader d'accepter de le poly, mais quels sont les actes que toi tu peux faire pour conserver la relation (pas que tu sois la seule responsable de la suite, hein, mais on parle de ta partie). Il n'y a pas que la monogamie, ça, c'est juste l'actualité... Mais puisqu'il poursuit le divorce tout en maintenant une relation, quel est le minimum que vous attendez de la suite ? Qu'est-ce que vous pouvez commencer à faire, en dehors de toi rester chez toi ?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

Blooh (invité)

le jeudi 19 septembre 2013 à 20h26

Siestacorta, je pense que ta réponse est trop orientée vers le polyamour. On est sur un site polyamoureux certes, il faut aussi savoir mettre de côté ses propres orientations surtout avec des gens qui sont paumés et sont en train de prendre des décisions personnelles.

Si tu regardes leur situation, ce n'est plus l'heure de souffrir.

C'est l'heure de prendre du recul chacun de leur côté, histoire de digérer le truc et voir ce qui peut se passer pour la suite de leur histoire.

Et comme certain ici, je pense qu'on n’est pas polyamoureux parsqu'on est absolument dans une relation dite amoureuse (avec sexualité et sensualité).

Alors même si ces deux personnes deviennent par la suite ami, on peut dire que de l'amour les unis de manière moins forte et aussi plus durable et avec de fortes chances que ce soit plus harmonieux que ce qu'ils vivent ensemble depuis un certain temps en couple.

C'est aussi respectable.

Pour ça les inciter à continuer comme ça et voir comment ça évolue me parait inapté pour les deux.

L'avenir le dira quel direction ça prendra, pour l'instant d'après ce qu'ils nous ont écrit tous les deux c'est celui de la séparation, du divorce.

Voilà, j'espère que ça vous allez avoir une belle vie malgré ce petit changement de direction en cour de route femme partie. J'ai confiance en vous pour faire les choix qui vous permettent à vous deux d'être heureux et c'est le principale que je vous souhaite.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 19 septembre 2013 à 22h03

Blooh


Pour ça les inciter à continuer comme ça et voir comment ça évolue me parait inadapté pour les deux.

Et ce n'est pas ce que j'ai suggéré... En tout cas, pas tout seul.

J'ai parlé d'une relation qui se poursuit, mais je n'incite pas du tout à ce que qu'elle "continue comme ça" : c'est évident que c'est en plein transformation.
Je pars juste du principe, pas particulièrement poly, qu'une relation peut changer de forme dans le temps, qu'une relation c'est pas un truc qui s'arrête comme une lampe.
Tu as raison, ce sera peut-être de l'amitié, ça pourra être aussi bien, mais disons que même dire ça me semble pour l'instant trop simplificateur.

Par ailleurs, l'homme parti, bien qu'en train de divorcer, a aussi une partie de son attitude qui va dans le sens d'un accompagnement. La femme partie décrit un dialogue, certes assez tendu, mais un dialogue continu. Aucun des deux personnes parties n'a dit "l'histoire est finie", ou en tout cas j'ai lu pour ma part beaucoup d'autres éléments.
A partir de là, je n'incite qu'à réfléchir, pas à une conclusion de la réflexion.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 19 septembre 2013 à 22h18

Mais bon, tu as raison, blooh, mon post est orienté vers une possibilité de continuation amoureuse.
Disons que comme la femme partie a eu trois réponses à rebrousse-poils sur ses attentes actuelles je trouve bien de proposer en plus une autre optique, qui sans lui donner trop de faux espoirs (je passe une partie du post à l'éviter) la motive à avancer.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion