Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Il est poly et moi je suis perdue

Bases
#
Profil

Laiel

le dimanche 18 août 2019 à 01h00

Bonjour à tous,

J'ai 20 ans et je suis en relation avec un homme de 23 ans depuis presque 2 ans, c'est ma toute première relation.

Lorsque nous avons commencé notre histoire, il était en couple avec une femme depuis déjà 2 ans et il voyait d'autres femmes en parallèle (relations secondaires). Pendant environ 2 mois je faisais donc parti de ses relations secondaires, et puis assez vite il a arrêté toutes ses autres relations pour ne rester qu'avec moi et sa copine avec qui il était depuis 2 ans. Nous également convenu dès le début que nous étions dans une relation "libre" : il voit qui il veut et moi aussi. Notre relation s'est fortement intensifiée et elle est rapidement devenu sérieuse. Tellement sérieuse que j'ai même été amenée à rencontrer son autre copine. Nous avons sympathisé et beaucoup discuté de la situation dans laquelle nous étions toutes les deux. Nous sommes même partis en vacances tous les trois pendant quelques jours pour que elle et moi fassions plus amplement connaissance.

Il faut également savoir que mon copain (je vais l'appeler Jack pendant le reste de mon explication) a pour ambition et ce depuis longtemps d'avoir à terme deux compagnes qui s'aiment également (ce qu'on pourrait appeler un "trouple"). C'est quelque chose qui lui tient énormément à coeur, il ne se voit absolument dans une relation exclusive car il a déjà essayé et ça le rend très malheureux (il finissait toujours par tromper ses copines). Après m'être beaucoup renseignée sur le sujet j'en ai déduis qu'il était polyamoureux.
J'ai mis beaucoup de temps à accepter la situation. Au début lorsque je n'étais pas encore amoureuse cela ne me dérangeait pas qu'il voit d'autres femmes. Il a d'ailleurs toujours été très transparent à ce sujet, notre relation étant entièrement basée sur la promesse de ne jamais se mentir. Cependant j'ai commencé à développer une forme de jalousie très envahissante lorsque mes sentiments se sont intensifiés. Je me sentais triste quand je savais qu'il était avec son autre copine, j'avais peur qu'il rencontre une autre femme et qu'il m'oublie, etc. J'ai donc fait un énorme travail sur moi-même pour accepter la situation (en me renseignant sur le polyamour, en rencontrant son autre copine,...), et ça a plus ou moins payé. Petit à petit j'ai commencé à accepter son autre relation car je savais que ça le rendait heureux. J'avais réellement envie de travailler là-dessus dans la mesure où je déteste me sentir jalouse. Jack se sentant parfois coupable d'être ce qu'il est, je ne voulais pas en plus qu'il s'en veuille à cause de mon sentiment injustifié de jalousie et d'insécurité. En effet Jack a toujours été rassurant, il m'a toujours écoutée lorsque je me sentais triste. Nous communiquons beaucoup, et c'est aussi ce qu'il m'a aidé à accepter la situation. Malgré le fait qu'il me répète très régulièrement que ses sentiments pour une autre femme ne change rien à ce qu'il ressent pour moi, je ne peux m'empêcher d'être terrorisée.

Aujourd'hui ça fait maintenant 5 mois qu'il a quitté son autre copine (pour des raisons personnelles) et que nous sommes donc dans une relation plus exclusive. Nous sommes très proches et nos sentiments ne cessent de s'intensifier. Je commençais donc à me complaire dans cette sorte d'exclusivité. Cependant il m'a expliqué très récemment qu'il commençait à ressentir le besoin de rencontrer une autre femme. Cela m'a ramené à une réalité que j'avais mise de côté, pensant naïvement que je lui suffisais peut-être au final. Nous avons donc convenu que nous allions essayé de trouver quelqu'un d'autre ensemble pour que, qui sait, nous puissions réaliser son souhait d'être dans une relation de "trouple".

De mon côté, je suis complètement perdue. Une part de moi a l'impression que je ne pourrais jamais accepter la situation. Je sais pertinemment qu'une relation exclusive et monogame me convient parfaitement dans la mesure où ces derniers mois d'exclusivité m'ont rendue très heureuse. En plus de ça j'appréhende énormément le moment où il rencontrera une autre femme et où on passera donc moins de temps ensemble. J'ai peur qu'il préfère cette femme à moi, qu'il se lasse de moi,...
Une autre part de moi, mais qui me semble bien moins importante que la première, se dit que je n'ai rien à perdre à essayer ce modèle relationnel de "trouple". C'est un modèle que je n'ai au final jamais vraiment testé puisque ma relation avec l'autre copine de Jack a toujours été qu'amicale (et encore). Etant quelqu'un qui a un grand besoin d'affection, je me dis aussi que recevoir l'amour de deux personnes peut également être très agréable.

Je me retrouve donc dans une sorte d'impasse. En plus de ça, nous avons toujours convenu avec Jack que si je sentais un jour que le modèle de "trouple" ne me conviendrai jamais, je me devais de lui dire pour que nous nous quittions, ce serait la meilleure chose à faire pour nous deux. Cependant je n'ai aucune envie de le quitter, je me sens très heureuse avec lui.

Le dernier problème c'est que Jack pense que s'il ne trouve pas une autre personne dans sa vie cela risquera d'avoir un impact sur notre relation à tous les deux (il risquerait de se lasser par exemple), et c'est une situation qui nous fait très peur à tous les deux.
Je me suis donc dis que j'allais vivre avec tout ça encore un peu et que j'allais essayer de mettre un pied dans ce modèle de "trouple" (si on arrive à trouver quelqu'un d'autre, ça c'est une autre affaire...) mais j'ai quand même très peur.

Je me pose donc de nombreuses questions : Est-ce que je ne ferait pas ça uniquement pour lui ? Est-ce que je ne risque pas de me faire du mal comme j'ai pu m'en faire au début si je continue comme ça ? Ou à l'inverse, est-ce que je ne passerait pas à côté de quelque chose d'incroyable si je le quitte ?

J'aimerais donc avoir votre précieux avis sur la situation et surtout avoir des conseils. Comment je pourrais accepter la situation ? Comment travailler sur moi une seconde fois pour accueillir cette nouvelle situation de la meilleure manière possible ? Comment accepter l'arrivée d'une nouvelle femme dans la vie de l'homme que j'aime ? Et enfin, étant hétéro, comment aborder une expérience de bisexualité (dans le cadre d'un "trouple") de la meilleure manière possible ?

J'espère pouvoir avancer dans ma réflexion grâce à vos réponses et je vous remercie de tout coeur par avance.

#
Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h11

Bonjour Laiel,

je viens de te répondre mais l'appli refuse d'enregistrer ma réponse et la considère comme un spam...après plusieurs essais, je laisse tomber, j'en suis désolée...
Quelqu'un pour m'aider à régler ce pb?

#

Gsync (invité)

le dimanche 18 août 2019 à 12h44

Je comprend pas se soir disant besoin d avoir a tout prix 2 relations pour se sentir bien. Tu as fais un gros travail sur toi pour accepter son polyamour et c'est très bien.

Mais lui pourrait aussi faire un travail pour comprendre pourquoi ce besoin absolu d'avoir 2 relations et ce but à terme d'être en trouple. Ce besoin de plusieurs amoureuses peut traduire un manque de confiance en lui, des carences affectives durant son enfance ou autres

#
Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h53

Visiblement ce sont mes citations qui ne fonctionnent pas, je les met donc entre guillemets, ça sera probablement moins lisible mais, pas le choix ;)

"J'ai 20 ans et je suis en relation avec un homme de 23 ans depuis presque 2 ans, c'est ma toute première relation."

Bonjour,
Je ne sais pas si démarrer une relation poly aussi jeune est un bon ou un mauvais point pour la suite mais ça me semble assez atypique et je salue ta maturité que je trouve admirable.

" Je me retrouve donc dans une sorte d'impasse. En plus de ça, nous avons toujours convenu avec Jack que si je sentais un jour que le modèle de "trouple" ne me conviendrai jamais, je me devais de lui dire pour que nous nous quittions, ce serait la meilleure chose à faire pour nous deux. Cependant je n'ai aucune envie de le quitter, je me sens très heureuse avec lui."

"Je me pose donc de nombreuses questions : Est-ce que je ne ferait pas ça uniquement pour lui ?"

Sincèrement, quand je lis (lie) ces 2 passages, j'ai quand même un peu l'impression que tu n'as pas tellement le choix. Je ne dis pas que Jack te manipule, il a l'air plutôt correct et empathique mais concrètement, en te présentant les choses comme ça, il ne te laisse pas vraiment le choix...

C'est une chose d'accepter le polyamour de l'autre mais c'est très différent de devoir aussi accepter une vie à 3. Le polyamour peut tout à fait se vivre en différentes relations et c'est d'ailleurs me semble-t-il la majorité des cas.

Le choix de vie assez rigide qu'il fait est quand même doublement difficile a accepter quand il ne s'agit pas de son choix à soi.

#
Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h55

J'essaie d'envoyer la suite mais ça ne passe pas... c'est laborieux tout ça...

#
Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h56

"Et enfin, étant hétéro, comment aborder une expérience de bisexualité (dans le cadre d'un "trouple") de la meilleure manière possible ?"

A propos de ça. Soit (si vous arrivez à trouver une 3e personne
- qui vous plaît à tous les 2,
- qui souhaite vivre ce genre de relation - je veux dire vraiment et pas seulement en attendant d'avoir pris ta place
- qui est elle-même bi ou au minimum dans une démarche de curiosité à ce niveau
- à qui vous êtes prêts à faire une vraie place et
- à qui vous plaisez tous les 2.... ça fait beaucoup de si mais... soit) alors soit
- le contexte réveille en toi un goût insoupçonné pour la découverte et... j'ai envie de dire c'est parfait
- définitivement ça n'est pas pour toi (et c'est ton droit le plus strict de ne pas aller contre ce que tu es) et alors il sera sans le moindre doute inutile et particulièrement antiproductif de chercher à te forcer.

#
Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h58

Du coup je trouve, que même si je comprends que ça puisse être l'idéal de vie de Jack, comme tout idéal, il peut être (au moins momentanément) inatteignable. Est-il prêt quant à lui à risquer de te perdre et de perdre ce que vous vivez pour un idéal aussi aléatoire que théorique?

#
Profil

Minora

le dimanche 18 août 2019 à 12h59

En tout cas, en tant que mono amoureuse d'un poly (bien malgré moi :) ) je te renouvelle toute mon admiration, je crois que du haut de mes 45 ans, je suis beaucoup plus réfractaire que toi...

#
Profil

bonheur

le dimanche 18 août 2019 à 13h10

Bonjour Laiel,

Suivant mon expérience, quand j'avais 20 ans (j'en ai 50 aujourd'hui), j'ai accepté avec un immense bonheur, une joie qui m'a tiré les larmes, de me fiancer. Sauf que voilà, quelques instants plus tard, mes larmes étaient celles d'une douleur bien aussi immense. Je devais écrire à un homme, qui était loin à ce moment-là, pour lui annoncer cette grande nouvelle, dont je savais qu'elle lui percerait le cœur. Elle perçait le mien également, finalement.

Ce jour-là, de 1988, époque où polyamour était inconnu, où je ne connaissais qu'un unique "schéma", j'ai écouté l'élan de mon cœur dans un premier temps puis écouté la détresse de mon cœur ensuite. Mon futur mari savait à quel point j'aimais cet autre homme. Cet autre homme pensait que j'avais cette relation en l'attendant. Sauf que voilà, cet autre homme ne savait pas dire qu'il m'aimait et d'ailleurs il ne le désirait pas. Cet autre homme pensait comme un évidence que je n'aimerais jamais que lui, sans que lui se donne la peine de signifier son amour. Et à chaque fois qu'il devait plus ou moins s'engager, il s'éloignait. Le pourquoi ? Il ne s'en ai jamais expliqué. Toujours est-il que je me suis lancée dans une vie amoureuse classique dans ces conditions.

Pas surprenant que 20 ans plus tard, un nouvel homme me fasse sortir de ma zone de confort et "m'oblige" à lui dire que je l'aime et à dire à mon mari que je suis de nouveau amoureuse.

Autrement dit, Jack a l'opportunité d'indiquer ce que moi j'aurai dû faire en 1988 : que l'amour ne pourra jamais être exclusif pour moi. Qu'aimer n'implique pas ne plus aimer et qu'un nouvel amour n'implique pas que je n'aime plus le-s ancien-s. Moi, j'admire cette connaissance de soi et surtout d'assumer ainsi, aussi jeune.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Laiel

le dimanche 18 août 2019 à 23h35

Merci pour tous vos retours, en discuter m'aide beaucoup à apprivoiser toutes ces nouveautés dans ma vie.

Pour te répondre Minora (merci d'ailleurs d'avoir persévérer pour me donner ta réponse !) :
Ce qui est sûr c'est que je n'ai en effet pas le choix d'accepter la situation si je veux rester avec lui. C'est clair depuis le début entre nous là-dessus, Jack ayant vécu suffisamment d'expériences pour se sentir sûr qu'il a besoin d'avoir deux femmes dans sa vie (de mon côté je pense qu'il exagère un peu, il n'a que 23 ans tout peut encore changer, mais bon...). J'ai donc fait le choix de m'engager dans cette relation particulière. Je peux également choisir de le quitter, c'est une option dont nous avons tous les deux conscience (dans la mesure où nous savons que je ne suis pas sûre d'être prête à me lancer dans un trouple) mais qui nous attriste beaucoup, disons que le quitter serait une fatalité pour tous les deux.

En ce qui concerne le polyamour, nous avons donc déjà vécu une situation plus classique lorsqu'il était encore avec son ancienne copine ; Jack entretenait deux relations bien distinctes en parallèle, mais je me suis rendue compte avec le temps que cela ne me convenait pas. J'ai besoin de vraiment bien connaître l'autre femme et de très bien m'entendre avec elle car sinon je me sens "à l'écart". C'est pour cette raison que je me dis que le trouple pourrait en effet être une alternative certes très ambitieuse mais également plus intéressante et rassurante pour moi.

#
Profil

bonheur

le lundi 19 août 2019 à 08h37

@Laiel : on a des opportunités dans la vie et on fait ses choix. Jack est à une période charnière de sa vie amoureuse, d'où certainement cette philosophie de savoir ce qui lui convient. C'est une réalité pour lui, qui n'impliquera pas qu'il n'évoluera pas ensuite. Je le lui souhaite en tout cas, sinon plus de découvertes :-/

Il désire vivre en trouple, ce qui n'implique pas la configuration : un homme, deux femmes. Aussi, vous pouvez rester ensemble sans obligatoirement une vie commune mais en faisant à votre guise. Et puis, le polyamour n'implique pas que l'on doive aimer (apprécier est idéal) l'amour de l'autre. Quand ça arrive, je suppose que c'est wahoo, mais il faudrait vraiment une sacrée coïncidence pour que tu tombes amoureuse de la même personne que lui. Si cela revient à "sacrifier" par amour, ce n'est pas bon.

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 20 août 2019 à 16h27

De mon point de vue, et quitte à être un peu brusque, il y a un passage bien rapide entre le fait qu'il ait besoin d'avoir plusieurs femmes dans sa vie et le désir de construction d'un trouple.
De ce que j'ai pu en lire, les trouples sont difficiles à construire volontairement. Les expériences que j'ai lues parlaient plutôt de situations qui se présentent et de personnes qui les saisissent. Et ça, c'est sans même prendre en compte le fait que tu ne sois pas bisexuelle et que tu ne te sentes pas poly.

Pour moi, un trouple ne devrait pas être un "projet de vie". Il faut laisser les choses se faire et peut-être qu'un jour ça se présentera. Mais espérer que ce soit une quelconque solution à un problème de jalousie me paraît une mauvaise idée.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Yuzu

le samedi 24 août 2019 à 10h36

Bonjour Laiel,

Votre situation m’interpelle un peu car du coup il essaye de «  forcer » son idéal de trouple avec toi.
Nous sommes en situation de V actuellement depuis plus d’un an et demi maintenant et nous avons réussi à trouver un certain équilibre. Mon copain a une autre amie, et nous nous sommes rencontrées ( bon non sans heurts au début certes) mais nous avons réussi après force de conversations et de lectures à prendre de la distance chacune pour écarter de la jalousie.
Je ne sais pas si je suis très claire dans mes propos mais l'idée que la jalousie disparaisse en situation de trouple (alors que tu ne sais même pas si tu te verrais dansune situation avec une autre femme )est ,a mon sens, utopique. Comme le dit Bidi, les sentiments ne viennent pas du jour au lendemain et tomber amoureux de la même personne qu’un autre n’arrive pas si souvent ( sinon on serait d’ailleurs bien embêtés de tous tomber amoureux les uns les autres).

Ta sensation de te sentir à l’ecart est ton ressenti propre et c’est à toi de faire un cheminement pour prendre de la distance et t’occuper de TOI. Dans une recherche d’analogie je te demanderais si tu te sens mise à l’ecart quand il fait des activités avec ses amis (sport, soirée etc) ?
Si connaître son amie est important pour toi alors pourquoi pas. Nous notre organisation fait qu’elle vient à la maison un weekend sur deux ( ou presque) parce que finalement quand on a fait connaissance onest devenues amies et on apprécie de passer du temps tous les trois ou toutes les deux aussi.
Peut-être dans un premier temps organise des choses pour toi quand il va voir sa nouvelle amie et recentres toi sur tes passions et loisirs ou passes du temps avec tes ami(e)s .

Renseigne toi également sur la compersion qui peut t’aider à gérer l’arrivee D’une autre personne ;-)

Et vraiment ne te mets pas la pression et explique lui tes craintes et cherche avec lui des solutions qui pourraient te rassurer. Et vraiment il ne faut pas non plus se mettre la pression sur la formation d’un trouple ;-) si déjà tout le monde s’entend bien et sans jalousie alors déjà vous aurez gagné un grand pas et ensuite ,seulement ensuite , les sentiments pourrons (ou pas) se développer à trois. Mais ça c’est dans le meilleur des mondes et rester dans une situation en V où tout le monde s’entend et y trouve son compte peut-être amplement suffisant ;-)

Pour la petite anecdote mon copain aimerait bien que ça se transforme en trouple aussi ... mal barré pour lui on a pas le même avis sur la question et nous ça nous intéresse pas xD il se fait renvoyer dans ses buts avec humour à chaque fois et doit retourner vers son «  trouple personnel » : lui-même et ses deux mains xD

Bref bonne réflexion et bon courage pour la suite !

#
Profil

LuLutine

le samedi 24 août 2019 à 15h20

bidibidibidi
Pour moi, un trouple ne devrait pas être un "projet de vie". Il faut laisser les choses se faire et peut-être qu'un jour ça se présentera. Mais espérer que ce soit une quelconque solution à un problème de jalousie me paraît une mauvaise idée.

Avec dix ans de recul sur le poly, je suis totalement d'accord avec ce commentaire.
Ca ne reflète que mon expérience évidemment, dans l'absolu tout est possible...

Je suis d'accord aussi avec Yuzu :

Yuzu
rester dans une situation en V où tout le monde s’entend et y trouve son compte peut-être amplement suffisant ;-)

J'ai d'ailleurs vécu de telles situations, et je trouve ça super (parce que je suis plutôt de nature inclusive et que j'apprécie de rencontrer les metamours, ce qui n'est pas le cas de tout le monde).

#
Profil

LeaBridou

le dimanche 25 août 2019 à 16h50

Bonjour Laiel.
Je crois que souvent, avant de me lancer dans des relations, j'ai été confrontée à la question " mais si ça devient destructeur pour moi?" et que finalement, je prends le parti de tester, tout en faisant le point régulièrement avec moi-même et que si ça devient destructeur et qu'on ne trouve pas de solutions, je m'en vais.
J'ai parfois vécu en trouple ou en presque trouple, c'est ma configuration favorite. Enfin ça L'était. Actuellement j ai 2 relations en V et finalement ça me rend super heureuse aussi :)

Le piège qu'il peut y avoir quand on cherche une relation de trouple, c'est d'enfermer la personne qui arrive dans la" petite case qu'on voudrait qu'elle occupe" en contradiction avec ses besoins et sentiments à elle. Y a un texte intéressant qui circule sur les pièges de ce style quand on cherche une " licorne". Si quelqu'un l'a, j'ai pas les références là.

Perso, c'est beaucoup plus simple pour moi de rencontrer les partenaires de mes partenaires. Mais en même temps, j'apprécie aussi de pouvoir travailler ma jalousie, ça m'apprend plein de trucs sur moi :) Je te conseille le bouquin d'Hypathia: " compersion: transcender la jalousie dans le polyamour ", ça donne plein de pistes de réflexion très utiles.

Y a une phrase qui m'a beaucoup questionnée dans ton témoignage: "Et enfin, étant hétéro, comment aborder une expérience de bisexualité (dans le cadre d'un "trouple") de la meilleure manière possible ? "
Pourquoi, alors que tu es hétéro tu dois avoir une relation sexuelle avec l'autre femme?
J'ai beau être majoritairement plus attirée par les femmes que par hommes, je ne me force pas à coucher avec les partenaires de mes partenaires si je ne suis pas attirée . Même si on vit en trouple au quotidien. Si elle ou moi on a seulement envie d'une relation amicale, on en reste à de l'amitié. Si elle ou moi on veut une relation amoureuse sans sexe, ben pareil, on se force pas. Par contre si toutes les 2 on a très envie de sexe, alors on se prive pas. Mais y a rien d'obligatoire.

#
Profil

Nox

le dimanche 25 août 2019 à 20h28

Bonjour Laiel

étant moi même paumé je ne saurais te dire quoi faire sinon de lister tes options:
-rester et accepter le trouple
-rester mais refuser le trouple, au risque de la perdre, juste savoir qu'il a qq'un d'autre
- partir

A voir ce qui te ferait le moins mal sur le court et le long terme: ce qui te fera le moins mal sur le long terme l'emporte au reste et c'est la dessus qu'il faudra discuter avec Jack

J'espère sincèrement que tu trouveras une solution qui te permettras de ne pas trop souffrir, mais dans tous les cas une rupture amoureuse sans enfants ni bien commun fait mal quelques mois mais passe, et dans tous les cas il faut que tu te concentre sur savoir ce que tu veux toi maintenant, mais surtout dans 5/10/15 ans, bien qu'a ton age tu puisses encore changer d'avis 10 fois :)

#
Profil

LuLutine

le jeudi 29 août 2019 à 05h34

LeaBridou
Y a un texte intéressant qui circule sur les pièges de ce style quand on cherche une " licorne". Si quelqu'un l'a, j'ai pas les références là.

Je ne pense pas avoir retrouvé le texte auquel tu faisais référence, mais cet article de Franklin Veaux est pas mal je trouve (en anglais) :
https://tacit.livejournal.com/295369.html

#
Profil

LeaBridou

le vendredi 30 août 2019 à 14h49

Merci LuLutine, l'article est très court ( à moins que j'ai raté un truc), et je trouve pas que le schéma porte beaucoup à la réflexion.
Même si on est d'accord ou pas avec l'article auquel je pense, il a au moins l'avantage d'ouvrir la reflexion.

#

Ellehar (invité)

le lundi 02 septembre 2019 à 11h55

Bonjour a toi ! Comme article sur le trouble je pensais a celui là https://davidlnoble.livejournal.com/176039.html qui parle pas mal des raisons pour lesquels chercher un troisième membre a un couple est compliqué et de pièges auxquels faire attention vis a vis de nouveaux partenaire !

Sinon j'avoue que j'ai un peut tiqué sur la parité où tu parles d'être hétéro mais de vouloir un trouble quand même, tu penses vraiment pouvoir être amoureuse et avoir des relations intimes avec une autre femme ? Parce-que un trouble implique une relation amoureuse entre tous les partit et même si tu le veux on ne peux pas forcer son orientation...

En tout cas bon courage a toi et j'espère que tu trouvera tes réponses ♥️

#
Profil

LeaBridou

le lundi 02 septembre 2019 à 13h19

Merci Ellehar je crois bien que c'est ce texte que je cherchais. A une époque une traduction circulait...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion