Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Spiritualité et polyamour

#

(compte clôturé)

le lundi 13 juin 2011 à 18h51

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 13 juin 2011 à 19h42

Eclisse, c'est pas fatigant d'être dans ta peau ?

je veux dire d'avoir tout le temps raison et de rester à ce point incompris, ça doit finir par lasser... Enfin si ça te lasse moitié autant que tes interlocuteurs, on atteindra vite les franges de l'intolérable.

#
Profil

wolfram

le lundi 13 juin 2011 à 23h19

@dragonphoenix : exactement :)

en systémique, la cause porte des effets qui modifient la cause... il n'y a donc pas de cause première à proprement parlé mais juste des évènements déclencheurs puis un système se forme...

donc, une intuition à la Newton regardant une pomme tomber parait scientifique mais quand au 19ème, les physiciens croyaient à l'existence de l'ether pour expliquer le défaut dans le mouvement des corps célestes était proche du spirituel... en tout cas, ça a fini par faire rire ;)

imaginer une âme peut paraître incongru mais on ne sais pas pourquoi, alors que nous sommes capable d'arriver à prouver que nous sommes composés de particules immatérielles pour finir par n'être que des ondes au final, pourquoi n'y aurait-il pas une force pour rendre cela cohérent et faire que nous ne nous traversons pas les uns les autres (sauf dans des nuits de folies)...

Pasteur disait qu'un peu de science éloigne de dieu, beaucoup nous en rapproche...

c'est vrai que c'est intéressant de comprendre pourquoi des hasards fabriquent, à partir de matière inerte, des être doués de conscience...

si je me demande "à quoi ça sert" j'admets déjà qu'il y a un dessein... il faudrait que je sois blasé et que je me dise "c'est comme ça" mais, ça ne correspond pas à l'esprit scientifique...

#

(compte clôturé)

le mardi 14 juin 2011 à 12h10

Janis

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Nounours

le mardi 14 juin 2011 à 13h27

Quel est le phénomène déclencheur du principe de causalité ??? L'impulsion 1ére qui du vide à créer l'univers, la matière, l'homme, la pensée, la science, la conscience, la spiritualité .... ??? L'homme au centre de tout cela ou uniquement son ego à vouloir trouver des réponses ???

#
Profil

wolfram

le mardi 14 juin 2011 à 13h38

Nounours
Quel est le phénomène déclencheur du principe de causalité ?? ? L'impulsion 1ére qui du vide à créer l'univers, la matière, l'homme, la pensée, la science, la conscience, la spiritualité .... ?? ? L'homme au centre de tout cela ou uniquement son ego à vouloir trouver des réponses ?? ?

tu poses exactement la question...

nous savons qu'avant l'univers, il y avait autre chose... la théorie actuelle d'avant le Big Bang serait la séparation du froid et du chaud comme 0 = 1 - 1.

il y a toujours un avant... c'est pourquoi il est difficile, comme on le faisait chez les grecs, de parler de cause première.

maintenant, ce qui fait la différence entre nous (en général) c'est la facilité que l'on se donne en choisissant comme variable simplificatrice, le hasard ou la force... mais même dans l'aléatoire on a besoin d'un générateur et dans la force, il faut bien une création de celle-ci !

je ne suis pas sûr qu'il soit à notre portée de choisir entre hasard et dessein...

chez les païen germano-scandinaves, l'univers est lié au dieux... il naît de la séparation du froid et du chaud et les dieux émergent en même temps que lui... puis il sera détruit et un autre reviendra avec d'autres dieux (ou les mêmes)... j'aime bien cette vision !

#
Profil

Nounours

le mardi 14 juin 2011 à 15h02

La question évidente, le froid et le chaud ! Le froid, l'immobilité ! Le chaud le mouvement, la friction ! Si mouvement qui a initié cela ???

Si on parle de chaud et froid, on parle de complémentarité yin et yang, l'équilibre dans un univers en mouvement ???

Oui j'abuse, j'aime rebondir booommmm... ;-), mais la spiritualité de toutes les religions et croyances un socle commun ?!

Pourquoi alors se battre avec le prétexte religieux, encore notre ego qui s'active ?!

#

(compte clôturé)

le mardi 14 juin 2011 à 17h47

Je suis vraiment triste de lire dans ce fil des remarques aussi désagréables à l'encontre de celle qui a lancé cette discussion. D'où mon message, Eclisse.
J'aurais des choses à dire puisque je fais partie de ces dangereux malades qui croient. Et pire, je n'ai même pas l'excuse de la spiritualité "soft" puisque je suis une croyante tout à fait lambdas, membre d'une Eglise respectable et qui a pignonsur rue depuis pres de 3000 ans. Donc sans doute pour certains fanatique, intégriste et bornée.
Non, ma sensibilité n'est pas atteinte - depuis le temps que je dois m'en préserver, les attaques gratuites des athées pratiquants que mon existence et celle de quelques autres dans mon genre importune me glissent dessus.
Mais je constate une fois de plus qu'on court moins de risque en montrant et en parlant de ses fesses qu'en faisant de même avec son âme - et ça me donne à penser, comme on dit.
Bravo aux courageux qui continuent, c'est extrêmement intéressant et je vous lis avec attention - et respect.

#
Profil

Nounours

le mardi 14 juin 2011 à 19h20

Pour Janis et Prunelle :-) Une petite phrase que j'aime bien et libre d'interprétation, spirituel, athée, PA, etc... :
Ce n’est pas tant le but du chemin qui compte, mais le plaisir que l’on doit essayer de prendre à le parcourir - Auteur:???

#
Profil

ln095

le mardi 14 juin 2011 à 22h46

Eclisse
La spiritualité et les différentes croyances associées ne sont qu'une production de l'homme lequel a peur de la mort, nous sommes programmés pour cela.

Je plussoie, c'est du bon sens primaire, et je n'ai l'intention de blesser personne.

#

(compte clôturé)

le mercredi 15 juin 2011 à 00h16

ln095
Je plussoie, c'est du bon sens primaire, et je n'ai l'intention de blesser personne.

C'est du jugement à l'emporte pièce, oui.

Pour reprendre les mots de Siestacorta à mon compte (tu m'en veux pas, dit ?) :

Siestacorta
Ce genre d'athéisme, c'est au sens critique ce que les courriers du coeur sont au féminisme. Ou ce que le ketchup est à la tomate. Un sploch.

#
Profil

dragonphoenix

le mercredi 15 juin 2011 à 01h22

Siestacorta
Ce genre d'athéisme, c'est au sens critique ce que les courriers du coeur sont au féminisme. Ou ce que le ketchup est à la tomate. Un sploch.

c'est tout à fait ça...

merci aux patients qui ont pris la peine de réagir à un certain manque d'ouverture d'esprit.
Je me suis abstenue parce que mon état d'esprit actuel est tel que je me serai probablement énervée, en ayant quel que peu marre de ce genre de remarques intolérantes et trop courantes en ce moment...

Janis, je n'ai pas du tout les mêmes croyances que toi, mais je ne comprend que trop bien ce que tu veux dire...

Vivre en accord avec ses convictions semble être devenu une tare.

Sinon, je compte bien continuer à participer à la discussion de manière plus constructive, mais là, mon cerveau est dans l'incapacité de le faire.

#
Profil

Junon

le mercredi 15 juin 2011 à 10h28

Wolfram, je dois dire que le trouple dont tu parles m'intrigue beaucoup!
Pour ma part, je suis plutôt athée, de sensibilité shinto....non pas que je me reconnaisse totalement dans cette religion très particulière mais j'ai réellement été touchée par la beauté des rituels et surtout des lieux de culte où le ressenti de l'environnementt est très intense...animiste, donc.

#
Profil

prince_lutin

le mercredi 15 juin 2011 à 11h08

Merci Janis, ton message est plein de bon sens et de sagesse.

En tout cas, finalement, le sujet n'était pas si anodin puisqu'il en ressort un autre thème, celui de la tolérance et du respect des croyances et des convictions de chacun.

Eclisse, comme dirait mon père : "Je respecte ton opinion, je te prierais de respecter la mienne". :)

Tous les polyamoureux devraient d'ailleurs comprendre l'importance de respecter les différences de vision de chaque individu... puisque dans le domaine de l'amour nous sommes nous même des extra-terrestres !! lol

#
Profil

wolfram

le mercredi 15 juin 2011 à 21h41

@ Junon, le christianisme de mon copain est encore très entaché de paganisme (même s'il ne veut pas le reconnaître)... il a donc encore beaucoup de souplesse dans sa relation au mariage et à la monogamie... d'ailleurs, il ne voit pas l'intérêt de se marier puisque les femmes qu'il aiment ne partagent pas sa foi.

il n'est pas nécessaire d'avoir la foi pour ressentir les choses... il faut juste accepter de se départir du matérialisme...

dimanche, j'étais avec un couple d'amis et l'un d'eux parlait des arbres et du sentiment qu'il avait de les sentir... la fille ne ressentait rien... c'est drôle parce que je ressentais exactement la même chose que le garçon et un autre ami que nous avons appelé a posé ses mains sur l'arbre et, sans que nous lui décrivions, il a ressenti les même choses que nous...

donc, cette sensation (très désagréable avec cet arbre là) était perceptible de la même façon par ceux qui avaient l'esprit ouvert à cela... cela voudrait-il dire qu'il faut avoir du goût pour la spiritualité pour ressentir celle-ci ???

@ln095 je croyais avoir levé des paradoxes dans mes messages précédents ?
la croyance peut être inventée par l'homme mais le problème existe bien !
la croyance n'est que la solution que l'on donne au problème : hasard ou force (c'est très résumé).
à partir de là, si nous sommes positiviste ou des fidèles de Socrate, on va penser que la vérité est en nous... et alors, ce serait en nous que se trouve la réponse aux questions sur la spiritualité... et donc, la croyance serait une vérité retrouvée... mais il y a aussi d'autres logiques ;)

#
Profil

Nounours

le jeudi 16 juin 2011 à 09h04

wolfram
... et alors, ce serait en nous que se trouve la réponse aux questions sur la spiritualité... et donc, la croyance serait une vérité retrouvée... mais il y a aussi d'autres logiques ;)

Cette idée me convient depuis quelque temps par sensibilité au bouddhisme Zen Soto. Par la méditation nous pouvons parvenir à trouver notre voie et atteindre le satori. Je suis et je suis la voie ! De nombreux maîtres sont parvenus au satori en dehors de la méditation, car par tous les aspects de la vie et de ce qui nous entoure, nous pouvons parvenir au détachement.

Ci-dessous quelques idées prises ici et là :

Le Zen est basé sur la recherche de la sagesse et de la maîtrise de soi. Il prône une vie simple, une discipline stricte et la pratique de tout type de travaux, y compris les plus ordinaires, dans le but d'atteindre l'illumination intérieure (ou satori) qui est un état de détachement, sans images, sans mots, avec un ressenti d'équilibre et de paix. Dans le zen, le concret est plus important que les concepts, avec des travaux manuels où l'on doit s'appliquer à bien faire. Le zen a largement inspiré une forme de civilisation raffinée, comme par exemple la cérémonie du thé, le code de l'honneur, les samouraïs et tout l'art japonais : théâtre, peinture au lavis, poésie, art floral, art du jardin ...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Junon

le jeudi 16 juin 2011 à 10h25

Nounours, petite précision: TOUT l'art japonais ne relève pas du zen, même s'il la grande majorité en est imprégné. Le kabuki, le kyogen, le taïko, etc...en sont de bons exemples ;)
(désolée, c'était la minute Cyclopède, j'arrête)

#
Profil

Nounours

le jeudi 16 juin 2011 à 11h58

Pas de mal ;-) Merci Cyclopède :-)))

Mais le sujet est tellement vaste et je ne veux pas faire de prosélytisme, alors à chacun de voir plus loin s'il en a envie. Pas beaucoup de temps, j'ai fait copier/coller :-(. Une partie d'un tout, ne fait pas tout ! Si tu le désirs je peux t'envoyer en MP des références plus précises ;-) Si tu en as, n'hésite pas, merci !

#
Profil

wolfram

le jeudi 16 juin 2011 à 18h34

il faut faire gaffe, au Japon si tu te dis Zen, ils vont flipper parce que chez eux, le Zen a donné jour à des gens hyper-violents :)

#
Profil

Nounours

le jeudi 16 juin 2011 à 19h27

Jamais entendu parler de cela (Un lien ???)! Mais malheureusement cela ne m'étonne pas, car pour moi les intégristes et les fanatiques n'ont pas de religions, ils n'en ont que le prétexte. Pour ma part, ce n'est pas l'aspect religieux qui m'intéresse, c'est la pratique avec le mode de vie et ce qui en découle (Equilibre, apaisement, l'idée de dépasser son ego, principe de causalité et de vacuité, etc...). Pour cette raison le choix du Zen Soto et non le Zen Rinzai et l'étude approfondie des textes (Koan), même si je trouve intéressant de lire l'interprétation d'un maître.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion