Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de me confier

#
Profil

bonheur

le mercredi 12 juin 2019 à 13h42

L'histoire du verre à moitié... on s'en fout. L'essentiel n'est-il pas d'avoir au moins un peu de quoi s'abreuver si la soif vient. Se réjouir de cette réalité de disposer de ce précieux liquide :-D .Se réjouir de ce que la vie nous offre et l'amour est un vrai cadeau, quelque soit les conséquences, quelque soit le partage (+)

#
Profil

Sophie72

le mardi 18 juin 2019 à 16h08

J'ai supprimé mes derniers messages, vu que je finissais par me répondre à moi-même , ce qui est pathétique. Je me dis que même , je devrais tout enlever mais je ne peux pas . Je pensais que je pourrais échanger mon ressenti ici mais je me sens aussi très en "décalage" aussi ici malheureusement. :( Bonne continuation à tous. Je vous souhaite beaucoup d'amour au cours de votre vie.

#
Profil

Mark

le mardi 18 juin 2019 à 16h21

@Sophie72

Ce que tu ressens comme un décalage, est bien plus fréquent que tu ne pense. Il suffit de parcourir les témoignages.

Je ne pense pas qu'il soit juste de t'en sentir coupable. Simplement, trouver un moyen de pouvoir le vivre et exprimer librement et sereinement. Les outils et pistes de réflexion existent pour t'épauler dans ce cheminement.

Haut les coeurs! ;-)

#
Profil

Sophie72

le mardi 18 juin 2019 à 19h28

Justement j'ai lu plusieurs témoignages. Je ne peux pas répondre , ni me projeter car les situations me paraissent très différentes de ce que je connais et de ce que je vis. A part peut-être le doute, le questionnement, mais ça ne m'aide pas vraiment à avancer . Que ce soit juste ou non de me sentir coupable, ça ne change pas le fond. La réalité c'est que je souffre en ce moment malgré ma chance d'avoir un amour qui dure et je fais de la peine à mon mec juste en voulant être honnête. M'accepter comme je suis, je crois que c'est fait depuis longtemps et après ? Ma mère me disait que j'étais une éternelle insatisfaite et que je serais toujours malheureuse. Ca me fait chier mais je finis par croire qu'elle avait raison. Mes rêves sont trop grands, mes aspirations trop élevées probablement et puis la vie beaucoup trop courte.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 18 juin 2019 à 23h35

Tes rêves ne sont pas trop grands, mais tu es dans un cadre très puissant.
Tu parles de manques dans la relation avec ta mère, mais aussi d'une relation de 32 ans, avec quatre enfants et qui a commencé très très tôt dans ta vie amoureuse, te laissant peu d'expérience sur ce que tu es capable de vivre comme relations... Ce que tu appelles une crise de la quarantaine, c'est peut-être aussi une réaction super saine face à une vie relativement exigeante.
J'ai presque l'impression que t'oses pas te plaindre. Mais t'as le droit de peiner et de le dire. T'as pas à te culpabiliser d'avoir des aspirations, surtout quand de fait, tu as fait plein de compromis qui peuvent, aujourd'hui, peser aussi lourd que des concessions trop chères...

Et puis il y a ce passage :

Sophie
Mon mari l'a compris mais il a compris que j'avais fait en sorte que cela ne soit qu'un ami. Il supporte que j'échange avec lui; il a accepté difficilement que je l'invite à la maison mais comme lorsque je l'ai invité il avait une amoureuse, il ne s'y est pas opposé et nous avons passé un joli week-end à 4 , avec en plus nos enfants.

D'un côté, ton mari fait un chemin, et c'est pas négligeable ; mais d'un autre, heu, il "supporte" que tu voies un type qui reste un ami, mais que toi tu accueilles une amoureuse à lui, c'est juste normal ?
Le fait que ça semble pas super équitable, c'est déjà un truc qui m'interroge... Mais passons. Ce qui me semble étrange, c'est que tu te reproches à toi de vouloir trop, alors que visiblement, tu sais aussi faire des tas d'efforts pour que des choses se passent bien. Je sais pas quelles sont les lunettes à travers lesquelles tu vois ta situations, mais elles me semblent un peu déformantes.

Bon courage.

Message modifié par son auteur il y a 2 heures.

#
Profil

bovary3

le mercredi 19 juin 2019 à 08h20

Bonjour Sophie72
je voudrais te dire comme je suis d'accord avec Siestacorta, qui t''encourage à poursuivre dans ta voie de vérité par rapport à toi-même.
Je voudrais aussi reprendre tes mots :

Ma mère me disait que j'étais une éternelle insatisfaite et que je serais toujours malheureuse. Ça me fait chier mais je finis par croire qu'elle avait raison. Mes rêves sont trop grands, mes aspirations trop élevées probablement et puis la vie beaucoup trop courte.

qui m'interpellent fortement, parce que j'ai passé 30 ans en psychanalyse, donc à fouiller pour retrouver les mots de ma mère, et aussi ses silences, afin de retrouver ma liberté de choix par rapport à ses injonctions mortifères!

D'abord je trouve très grave la façon dont l'insatisfaction est décrite dans ce discours: philosophiquement, ce qu’elle appelle "l'insatisfaction", c'est essentiellement ce qu'on nomme en analyse "le désir", c'est notre spécificité humaine; ce qui nous fait vivre, espérer, avancer...

Dans un autre ordre d'idée, c'est l’insatisfaction par rapport à notre nature biologique d’êtres si vulnérables, de proies pour les grands prédateurs qui ont amené nos ancêtres , entre autres les homo sapiens à créer des instruments, à développer le langage, à maitriser le feu, et qui ont permis à notre espèce de devenir ce est actuellement. Naturellement , il est clair que notre espèce a abusé de cette puissance sur son environnement, mais c'est une autre histoire!

Je ne veux certainement pas faire de psychanalyse sauvage envers toi, mais j'ai l'intuition que cette prophétie de ta mère pèse quelque peu sur toi, en te laissant croire que tu as tort de chercher la satisfaction de tes besoins légitimes, de ton bonheur, sachant de toute façon que cette quête est permanente, et qu'on y arrive jamais de façon durable. Peut-être même que la relation avec tes parents explique que tu te sois sentie souvent éternelle amoureuse insatisfaite, mais c'est à toi d'y réfléchir éventuellement, s'il y a lieu.

Une dernière chose à te dire : c'est que j'apprécie la longueur de l'échange que tu entretiens sur ces pages, alors que je constate , étant nouveau sur ce site, pour mon "insatisfaction", que ceux qui initient une discussion en disparaissent rapidement, alors que j'aurais personnellement aimé savoir ce qu'ils en ont tiré à moyen terme, comment ils ont géré la situation problématique qu'ils ont énoncée, et quelle est son évolution...

D'ailleurs j'appliquerai bientot ceci à la discussion que j'ai commencée il y a une bonne quinzaine, afin d’être cohérent avec ce que je viens de dire.LOL

Très amicalement

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion