Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de me confier

#
Profil

Sophie72

le mardi 09 juillet 2019 à 10h24

Merci @Siestacorta pour ta réponse.
Alors pour FB, j'ai déjà mis en "connaissances" mais bizarrement, ce sont encore ses publi que je trouve régulièrement en tête de mon fil d'actualités comme si FB n'avait pas intégré la modif mais au moins je n'ai plus de notifications. On a des contacts en communs, cela fait que probablement je verrai de toute manière encore plusieurs de ses publi. Donc pour le moment, je ne sais pas quoi faire de plus, à part essayer de ne plus aller sur FB un moment.
J'ai finalement décidé de lui envoyer un dernier message. Je crois que c'est pour évacuer ma colère qui se retourne contre moi inutilement et exprimer ma déception et mon incompréhension. Je me doute qu'il n'y aura aucune réponse mais au moins, j'ai dit ce que j'avais à dire et ce n'est pas lui qui "contrôle" les choses, je reprends en main ma vie et je ne me laisse pas traîner plus bas que terre. Donc je suis un peu apaisée par rapport à hier.
J'ai réfléchi aussi et j'en suis arrivée à la conclusion que je me retrouve en quelque sorte "libre" puisque mes sentiments étaient devenues en quelque sorte des chaînes, donc un mal pour un bien comme tout deuil. Je n'avais pas forcément envie de cette liberté là et j'aurais adoré une liberté de sentiments mais après tout, c'est quand même une liberté que je retrouve. Ensuite, je réalise que je ne sais pas si je suis polyamoureuse mais une grande amoureuse, ça oui! Et je crois que j'ai compris que c'est ce qui doit faire peur. Une fille, une femme qui offre son cul (pardon pour l'expression mais cela n'a rien de péjoratif, juste que cela est le mot le plus juste dans ma comparaison) , ça fait moins peur qu'une fille qui offre son cœur. Je crois que ce que j'ai souvent interprété comme du rejet de mon physique ou de ma personnalité est probablement une peur de mes sentiments trop grands. Quand j'aime, je n'aime pas à moitié. Voilà pourquoi même en amitié, je suis souvent déçue. Et force est de constater que le seul mec qui n'a pas pris ses jambes à son cou, il est à mes côtés depuis 32 ans. :) Je pense qu'il est peu probable qu'un deuxième soit aussi "courageux" ! :-D

#
Profil

Sophie72

le mercredi 10 juillet 2019 à 09h42

Un jour je pense à ce que j'ai "gagné" un jour à ce que j'ai "perdu". Que c'est long et douloureux un deuil. Que de deuils depuis ma fin de trentaine. J'ai l'impression de ne faire que ça des deuils. Cela vous est-il déjà arrivé ? Je sais que la vie est ainsi faite et qu'on en sort toujours grandie mais bon sang, pourquoi ai-je toujours l'impression de souffrir davantage que les autres ? Pourquoi tout en étant forte, je me sens tant "à la ramasse"? J'oscille entre le rires et les larmes, j'écoute des choses qui me font chialer ou qui me font rire et je suis à fleur de peau.
Allez je partage, je me sentirai un peu moins seule ;)
https://www.youtube.com/watch?v=AtnyAW0j8CUpour le rire
https://www.youtube.com/watch?v=wDjeBNv6ip0 pour les larmes

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

Sophie72

le jeudi 11 juillet 2019 à 10h08

Personne pour partager avec moi leurs chagrins d'amour? Histoire que je me sente moins seule. ;) A part vous, je ne peux en parler à personne, ça n'aide pas à apaiser ma peine Et mon mari ne comprend pas que j'ai tant de peine et moi je me culpabilise d'en avoir autant, je me sens conne! :( Et j'ai une question: Y a -t-il plus de personnes hypersensibles chez les polyamoureux ou est-ce la même proportion que dans le reste de la population ?

#
Profil

Mark

le jeudi 11 juillet 2019 à 10h44

@Sophie72,

Pardon, j'ai lu ton post mais n'ai pas pris le temps le lire ton partage, je le ferais ce weekend.
Partager un chagrin d'amour? tiens, deux:

Mettre fin à une relation parce que je ne pouvais pas répondre à son envie de maternité because écart d'age.
Commencer une belle histoire et se faite ghoster du jour au lendemain au bout de trois mois.

Pour la proportion, joker. tout au plus je dirais que si les polyamoureux ont travaillé sur une ouverture d'esprit du point de vue relationnel et sentimental, ils sont aussi plus exposé (mathématiquement) aux chagrins d'amour. Je ne sais pas si l'hypersensibilité peut être mis en corrélation avec la pluralité des sentiments et relations.

#
Profil

Caoline

le jeudi 11 juillet 2019 à 13h34

Bonjour @Sophie72

Il y a un peut trop de public ici pour partager sur mes chagrins d'amour mais on peut le faire en perso si tu veux.

Ta vidéo pour rire ne me fait pas vraiment rire mais je la trouve très pertinente.

Pour ce qui est des hypersensibles et de savoir si ils sont plus représentés parmi les polys, c'est impossible à savoir vu qu'on ne connaît qu'une partie de polys, que ce qui s'expriment sont probablement ceux qui en ont le plus besoin, potentiellement car leur vécu émotionnel est très intense, que le climat bienveillant de ce forum et des rencontre polys incitent les gens à se livrer donc on peut s'en rendre plus facilement compte que dans la vie quotidienne classique... donc je peux juste dire une chose, nous sommes beaucoup ;-)

Plein de courage, je comprends totalement ta culpabilité d'avoir autant de peine, je l'ai tellement vécue, mais malheureusement, culpabiliser ne fait qu'empirer les choses donc une petite suggestion : plonge, laisse toi aller à ta peine c’est le meilleur moyen de l'évacuer.

#
Profil

Sophie72

le jeudi 11 juillet 2019 à 16h02

Cette vidéo fait rire et grincer des dents à la fois forcément.
Merci @Mark, je me sens moins seule et peu moins bête. Ben oui, je me sens un peu la "naïve" qui a voulu voir tout en rose alors qu'il y avait tant de signes...
@Caoline J'ai du mal à laisser venir complètement le chagrin, toujours peur que ça déborde, de ne plus rien contenir car je dois tenir: je suis aussi une mère et puis mon mari est aussi fragilisé par cette histoire. Ca mettra peut-être plus de temps qu'il n'en faudrait mais de toute manière je sais très bien qu'il faut le faire ce deuil. Peut-être que les autres deuil derrière seront plus compliqués: faut-il que je renonce à laisser mon cœur parler une prochaine fois ? Forcément je me pose la question parce qu'au final si cela me fait encore mal et que je fais de la peine à mon cher et tendre, cela n'en vaut pas la chandelle... En fait en y réfléchissant, je me dis que de toute manière la seule fois où j'ai ouvert mon cœur à l'un des mecs dont je suis tombée amoureuse sans me prendre une méchante claque, c'est avec celui qui est devenu mon mari. Donc ce qui me fait peut-être le plus mal c'est que je me dis que je dois cesser de laisser mon cœur me mettre dans la merde! Que de toute manière même en admettant que je sois "aimable", aucun autre homme n'acceptera un amour de ce type-là (c'est à dire un amour-amitié de "second"). Donc par conséquent si je laissais à nouveau parler mon cœur un jour, où cela me mènerait-il ? Probablement encore à de la souffrance. Je ne suis pas si maso, donc il faut probablement que je fasse un deuil plus conséquent...

#
Profil

bovary3

le jeudi 11 juillet 2019 à 20h25

bonsoir Sophie
Oh! comme tu navigues facilement sur les montagnes russes! Je compatis..
Je crois que j'étais pas mal pareil jusqu'à récemment, que mon grand age m'apporte plus de sérénité, ou que je résolve peut-être mon problème fondamental d'avoir été mal aimé par ma mère ! LOL
Je veux revenir à une phrase que tu as écrite à la page précédente, qui m'a touché très fort:

"que quelqu'un me méprise ainsi c'est que je suis méprisable" sophie72

Non tu es tout à fait aimable, la preuve , c'est que ton mari t'aime!...ainsi que quelques personnes qui correspondent avec toi, dans une bien moindre mesure.
Je ne vais pas t'envoyer faire 10 ans de psychanalyse, si tu en ressentais le besoin tu l'aurais déjà fait, et ce n'est certainement pas à un Autre de le dire!... Personnellement 30 ans ne m'ont pas suffi, mais quelques séances de kinésiologie m'ont fait le plus grand bien.
Il me semble qu'il y a dans cette phrase terrible quelque chose à travailler, en tout cas je sais que j'aurais pu la dire moi aussi.
Qu'en penses-tu? Il n'y a que toi qui peux savoir ta vérité, comme disent les psys!
Défends toi e mieux que tu peux, je crois que tu as bien fait de vider ton sac auprès de cet ami, qui te répond par un silence glacial, on ne saura jamais ses raisons.
Je ne sais pas ça peut t'aider,j'ai une amie qui dit de façon bouddhiste ou fataliste: "si ça n'a pas eu lieu, c'est que ça ne pouvait pas se faire".
bon cheminement

#
Profil

Mark

le vendredi 12 juillet 2019 à 07h42

@Sophie72

Sophie72
aucun autre homme n'acceptera un amour de ce type-là (c'est à dire un amour-amitié de "second").

Je n'affirmerais pas ça si fort ;-)

#
Profil

ourscalin

le vendredi 12 juillet 2019 à 12h30

@Sophie72

Bonjour Sophie 72,
je suis nouveau ici et dans ce type de relation je me concidere extrement novice.
j'ai lu tout le post et je vois en toi une personne semblable à mon épouse.
Tant sur le nombre d'enfants (4 d'un 1er mariage et 1 en commun) donc 5 dans la meme tranche d'age, une vie avec de multiples deuil, un ressenti d'inachevé.
Je pensais aussi comme ton mari au début, et suis un peu pareil.
Les choses évoluent et maintenant nous rentrons de plus en plus dans le polyamour.
Elle a eu quelqu'un pendant plusieurs mois qu'elle conciderait comme un ami en amitié câline, donc très sage, j'en ai souffert et nous avons beaucoup dialogué.
Depuis je me suis inscrit sur un site pour trouver quelqu'un, elle de son coté elle a arrêté sa relation car il était marié et son épouse ne savait rien. Aucune possibilité de vivre pleinement un amour.
Nous avons constaté que la culpabilité se contrôle en pensant à l'autre qu'il doit vivre son bonheur et non l'attendre de nous. Nous sommes libres de vivre se que nous voulons, et la vie ici est devenue plus sereine et paisible.
C'est un long chemin à faire, encore faut il être deux à vouloir le faire.
Ton mari semble penser à se qu'IL perd et non à se que tu souhaites vivre.
Peu être essayer de lui faire comprendre les choses dans ce sens, qui est que s'il accepte ta situation et de vivre la même chose, cela sera plus facile pour lui et qu'il ne te perdra pas, bien au contraire.

#
Profil

ourscalin

le vendredi 12 juillet 2019 à 12h31

je rajouterai aussi : ne te dévalorise pas, au contraire, tu vis des choses en toi, qu'il faut admettre et accepter. Ta vie est bien remplie, c'est que tu as de multiples compétences.

#
Profil

Sophie72

le samedi 13 juillet 2019 à 10h27

@bovary3 Merci . Si je n'envisage pas de thérapie de type analytique c'est parce que j'ai le sentiment que même si au bout du compte cela peut m'apporter quelque chose, c'est un passage de souffrance. Encore! J'ai le sentiment d'avoir longtemps porté une souffrance qui n'était pas la mienne , comme une souffrance en héritage , parce que ma mère n'a pas cherché à s'en libérer. Ou peut-être même qu'elle espérait sans libérer en se mariant avec mon père , en ayant un enfant désiré, moi en l'occurrence (mes frère aînés ne l'étaient pas et ont été conçus dans des circonstances qu'elle taira à jamais) et puis la "libération de sa souffrance" n'est pas venue et ... j'ai eu une enfance particulière élevée essentiellement par mes grands-parents... C'est aussi ce qui fait que toute forme de rejet envers moi ou que je ressens comme du rejet me fait tant souffrir.

Bien sûr que si cette amitié n'a pas eu lieu c'est qu'elle ne devait pas se faire et que je n'y suis pour rien dans le fond mais j'aurais dû réagir autrement dès le début, sans doute que je n'ai pas voulu voir les signes qui m'auraient indiqué que rien n'était possible...

@Mark, je suis très dubitative. La probabilité qu'un homme pour le lequel je ressente des sentiments (et là je crois en plus que ce sera plus difficile pour que j'en ressente une nouvelle fois) se projette dans une une relation mi-amoureuse mi-amicale platonique doit être quasi nulle. En plus je suis assez maladroite pour créer des relations en règle générale. Je n'ai pas eu plus de 3 ou 4 amis dans ma vie , tous sexes confondus et je viens d'en perdre un parmi ceux-là. :-(

@ourscalin Merci pour ton témoignage. Je ne sais pas si mon mari ne pense qu'à ce qu'il perd . Je sais qu'il a peur de me perdre. Je sais qu'il a du mal à comprendre qu'on puisse aimer deux personnes à la fois mais il essaie . Lui ne pense pas pouvoir aimer une autre femme et il n'imagine pas une relation avec une autre que moi. Si je retombais un jour amoureuse d'un autre homme, je pense que ce serait compliqué pour lui mais il sait maintenant que cela peut arriver.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

ourscalin

le samedi 13 juillet 2019 à 11h52

On ne pense pas aimer une autre personne, tant que l'on est pas face à nos sentiments.

La vie est ainsi faite.
Mon épouse me disait lors de sa première amitié câline : je souhaite vous aimer tous les deux. et effectivement son amour pour moi fut plus fort .
Le problème fut que cette relation , 1ere du genre fut mal gérée et son ami était marié, son épouse ne savait rien, et moi j'avais pas encore assez de recul sur dans ce domaine.
Pour dire que les expériences servent à avancer.
j’espère pour toi que cela se fera avec ton mari.

#
Profil

bovary3

le lundi 15 juillet 2019 à 17h42

bonsoir Sophie
vu ce que tu dis, je suppose que ce n'est pas le moment d'entamer une thérapie analytique; comme tu le sais, est longue, chère, parfois douloureuse, et comme je te l'ai dit en faisant allusion à mon histoire personnelle, dont le résultat n'est pas garanti.
Si je puis me permettre, d’insister, parce que tu m'es très sympathique, je reviens pour te proposer d'avancer par la kinésiologie; cette thérapie ne joue pas uniquement sur le langage, mais bien plus sur les réactions du corps, ce qui m'a beaucoup surpris, car ma thérapeute devinait certaines choses, juste en me touchant. Mon expérience est que ça m'a permis de dépasser plusieurs passages difficiles, aussi bien dans ma vie quotidienne, qu'en rapport avec des conflits fondamentaux de mon enfance, et en quelques séances, étalées sur une année, j'ai réussi à être en harmonie avec ma vie, à trouver des façons de la vivre qui me rendent heureux.
Mais bien sûr c'est à toi de voir si tu veux essayer ce moyen afin de mieux vivre avec ces casseroles, que ta mère t'a transmises, dis-tu.
Contrairement à d'autres avec qui j'ai correspondu sur ce site, il me semble que tu n'es pas attachée inconsciemment à cette souffrance, notre vie sur terre est bien courte, pourquoi ne pas tenter de la rendre meilleure? Mais encore une fois, c'est ton choix!

#
Profil

Sophie72

le lundi 15 juillet 2019 à 19h12

Merci @bovary3 Figure-toi que ce week-end j'ai discuté avec une copine que je ne vois pas souvent et je parlais des mes soucis de maman et de mes enfants et elle a découvert la kinésiologie depuis un an et me l'a chaudement recommandée aussi. Alors, je vais y penser... :-)

Je suis un peu moins triste. J'espère que le temps fera son affaire , à savoir dissiper la peine petit à petit.
Mon mari est convaincu que jamais il n'aimera une autre femme et que même si la vie devait nous séparer il ne pense pas pouvoir revivre quelque chose d'aussi fort. Moi je sais qu'à moins qu'il ne change profondément, il restera l'homme de ma vie. Aussi, même si je sais qu'il est possible qu'un jour je tombe à nouveau amoureuse, je pense que freinerai davantage mes sentiments que je ne l'ai fait cette fois-ci. Pourquoi ? Parce que je réalise que ce que je souhaiterais alors serait tellement improbable que cela occasionnera plus de mal que de bien pour tout le monde. Si je fais le bilan de ce qu'il est arrivé: j'ai eu mal pendant des mois, une année même, à l'idée de perdre de cet ami, qu'il disparaisse de ma vie et c'est finalement ce qui se passe, même en lui ouvrant mon cœur. J'avais peur qu'il me rejette et c'est ce qui s'est passé. J'ai pris le risque de perdre l'homme qui compte le plus pour moi et je lui ai fait de la peine. Je ne veux pas fermer la porte aux jolies rencontres mais je ne veux plus non plus me faire de la peine en "rêvant trop" et je ne veux pas faire de la peine à l'homme que j'aime. On ne dirige pas son cœur mais on peut lui éviter de s'emballer inutilement, non ? ;) Quand je lis les témoignages ici, je me rends compte qu'il y a de jolies émotions mais aussi beaucoup de "tourments", voire de déchirements. Mon homme et moi, on ne se déchire jamais et c'est précieux. On s'engueule parfois bien entendu mais on se réconcilie bien vite pour rien au monde on ne veut se faire du mal; quand je le fais souffrir malgré moi, je souffre et réciproquement. J'ai une vie sexuelle épanouie. Oh certes, je n'ai pas eu d'expérience avec d'autres hommes, mais je m'en fiche parce que je sais que je n'y perds rien. Je sais que certaines femmes ont eu plus d'expériences que moi mais pas nécessairement plus de plaisir, plus de découvertes importantes que moi.
J'arrive à voir le verre à moitié plein là, non ? ;) Je dois être sur la bonne voie... On verra bien.

#
Profil

Mark

le lundi 15 juillet 2019 à 19h26

@Sophie72

Puisque ton verre est à moitié plein, j'en profite pour trinquer .. à vôtre couple et bien être. ;-)

#
Profil

Sophie72

le mardi 16 juillet 2019 à 18h58

Merci Mark. Même si je pense que je ne mènerai jamais véritablement une vie de polyamoureuse, je suis contente d'avoir trouvé le chemin jusqu'à vous. J'ai appris et compris beaucoup de choses en très peu de temps. Dans ma vie, cela ne changera pas grand chose parce que je me suis toujours reconnue comme une grande amoureuse, un peu "trop" rêveuse. La société et la complexité de chaque humain fait que j'ai appris à faire avec cette réalité. Maintenant, au moins j'ai moins de regrets. Je ne pense pas être passée à côté de quelque chose puisque ceux pour lesquels j'ai eu des sentiments et qui n'en ont pas voulu ou n'en ont rien su m'auraient probablement déçue. Alors, je vais ménager mon petit cœur de plus de quarante ans et ne l'autoriser à s'exalter que pour des choses qui en valent vraiment la peine (si je puis dire...enfin qui risquent moins de me faire tomber de haut) . J'ai des projets en cours qui me tiennent à cœur ... D'autres rêves m'attendent, des rêves où j'ai moins le risque de me sentir rejetée ;) Alors trinquons aux rêves ! :-)

#
Profil

ourscalin

le mercredi 17 juillet 2019 à 08h24

Bravo pour ton analyse soplhe. Bonne route.

#
Profil

Sophie72

le mercredi 17 juillet 2019 à 11h58

Merci.
Vous auriez des lectures à me conseiller pour mieux comprendre? Même si je me sens moins "bizarre" grâce à vous, j'aimerais mieux comprendre le polyamour sur le plan psychologique et sociologique , avoir une vision plus "globale" que la mienne ou ce que j'ai pu lire dans les témoignages du forum. :-)

#
Profil

bonheur

le mercredi 17 juillet 2019 à 12h20

En lecture, je conseille souvent trois livres qui je trouve se complètent. Ils d'Yves-Alexandre Thalmann.

Le premier est "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple". Il n'est pas abordé le thème du polyamour proprement dit, mais aide à déconstruire l'impact des idées reçues. Donc oui, il est je dirai important et intéressant.

Le second est lié directement "vertus du polyamour - la magie des amours multiples". Personnellement, en le lisant, j'ai eu l'impression que l'auteur parlait de moi et que le livre m'était directement destiné, tellement je m'y suis reconnue. Après, c'est suivant les parcours et les personnes.

Le troisième livre est plus lié au couple originel s'il y en a un, et non au polyamour, "garder intact le plaisir d'être ensemble - prévenir le désamour". Ce livre permet d'optimiser, en une période délicate et de troubles, le couple d'origine et ses projets. Faciliter une non remise en cause OU une remise en cause, d'une juste façon. C'est le livre que je qualifierai de rassurant dans la démarche de déconstruction.

Autrement, un magnifique livre qui parle aussi d'expériences et d'équilibre… Hypatia From Space "compersion : transcender la jalousie dans le polyamour".

Voici les lectures que j'assume de conseiller à ce jour. Ces deux auteurs sont accessibles à tout public.

#
Profil

Sophie72

le mercredi 17 juillet 2019 à 17h56

Merci @bonheur. Je vais regarder ça. Et les ouvrages de Françoise Simpère ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion