Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Poly amour : façade ou réel amour

Bases
#
Profil

Infiny

le mercredi 28 août 2013 à 21h54

Suite au sujet de Lulutine, je fais un topic un peu plsu dédié.
Bah, je tiens à préciser que je suis exclusif/mono.

Voilà les arguments que les polys ont :

1 - Un amour n'en remplace pas un autre, il vient s'ajouter
2 - La règle est de parler et d'informer la /les personnes comme quoi on est poly et que la personne 'est pas exclusif.

Bon j 'oublie peut être d'autres principes.

Voilà ma vision de la chose

- L'amour que l'on éprouve pour une personne ne peut être partagé, c'est un sentiment unique, sinon ce n'est pas de l'amour mais une sorte de feeling, complicité mais pas de l'amour.

Pour moi, le fait de ne pas être exclusif implique une chose importante :
L'art et la manière de ne pas s'attacher aux amoureux.

DONC plus ou moins de s'en servir comme bon vous semble.

Certains vont me dire : quand on aime réellement quelqu'un, on lui souhaite son bonheur.

Cela dit, vous pensez sans doute que en parlant avec la personne en face comme quoi vous êtes poly, que ça marche comme ça et que vous voyez d'autres personnes ça va rendre la personne heureuse en face.

Pensez vous que le fait que cet(tte)amoureux(se) sera heureux de vous savoir dans les bras d'un autre ?

Et surtout pensez vous être heureux dans les bras de multiples personnes.

Je parle bien d'amour, de calins, de tendresses, de complicité.
Le poly amour asexuéee quasi platonnique c'est pas de l'amour c'est de l'amitié, 2 potes quoi globalement.

Je vous demande de bien réfléchir à ce que j'ai écrit car selon moi certains points ne vont pas.

Comment on peut aimer deux personnes ou 3 ou 4 quand on se refuse de s'attacher à cette personne ?

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 28 août 2013 à 22h36

Infiny
Je parle bien d'amour, de calins, de tendresses, de complicité.
Le poly amour asexuéee quasi platonnique c'est pas de l'amour c'est de l'amitié, 2 potes quoi globalement.

asexualite-underground.blogspot.fr/2010/06/confess...

(attention : c'est en trois parties, et pour passer à la partie suivante, y'a un lien en bas)

Pour le reste je répondrai plus tard... ou pas !

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Vaniel

le mercredi 28 août 2013 à 22h51

Voici un point qui risque de te sembler paradoxal et tu aurais tout à fait raison de le trouver paradoxal ; il me semble qu'il faut l'avoir vécu pour être sûr qu'il puisse parfois en être ainsi. Dans mon cas, le fait d'aimer plusieurs personnes est venu renforcer l'amour que j'avais pour la personne que par le passé j'ai aimé d'un amour "sans partage" (je pourrais développer le pourquoi des guillemets dans une autre réponse).

Nous sommes d'accord sur un point : l'amour est un sentiment unique. L'amour pour B. est différent de l'amour pour M. ou X. Ce qui signifie que des sentiments uniques, il peut y en avoir plusieurs et que, donc, l'amour peut se mettre au pluriel.
Ces deux points pourraient se débattre sans fin étant donné que, comme pour le mot "art", la définition de l'amour est floue ou plutôt l'amour se caractérise par une absence de définition. Bref, passons à des aspects plus concrets.

Infiny
Pensez vous que le fait que cet(tte)amoureux(se) sera heureux de vous savoir dans les bras d'un autre ?

Non, je ne le pense pas, je le vis. Et, la réponse est OUI !
Bon, c'est un peu facile de répondre de cette façon. Disons que si elle me sait dans les bras de quelqu'un qui me veut du bien, elle en sera heureuse. Donc, dans l'absolu, elle peut être malheureuse de me savoir dans les bras d'un autre, pas parce qu'il s'agit de quelqu'un d'autre mais bien parce que ce quelqu'un d'autre me rend la vie difficile (ce qui peut se répercuter ou non, plus ou moins, sur la sienne).

Infiny
Et surtout pensez vous être heureux dans les bras de multiples personnes.

Je le suis !

Ce n'est pas parce que quelqu'un est avec une seule personne qu'il y est attaché. Inversement, ce n'est pas parce que quelqu'un est avec plusieurs personnes qu'il n'est pas attaché à chacune d'entre elles.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Infiny

le mercredi 28 août 2013 à 22h57

"Bon, c'est un peu facile de répondre de cette façon. Disons que si elle me sait dans les bras de quelqu'un qui me veut du bien, elle en sera heureuse"
Peut être qu'elle te dit cela pour te rendre heureux, mais au fond d'elle, il y a surement autre chose ...

"Je le suis !

Ce n'est pas parce que quelqu'un est avec une seule personne qu'il y est attaché. Inversement, ce n'est pas parce que quelqu'un est avec plusieurs personnes qu'il n'est pas attaché à chacune d'entre elles."

ça m'etonnerait bcp que tu aimes autant toutes ces personnes.

Ce n'est pas de l'amour pour moi, désolé.
Juste que tu aimes prendre du bon temps avec ces personnes.

A moins que pour chacune d'elles tu te plierais en quatre et déplacerait des montagnes.
Là aussi, faut pas me prendre pour un idiot.

#
Profil

Shania

le mercredi 28 août 2013 à 23h02

Bonjour Infiny,

J'interviens très peu il est vrai mais je vais tout de même me permettre une remarque avant le débat :
Attention à ne pas mélanger le sentiment et la relation (concrétisation de ce dit sentiment).
Car tu exclus d'emblée ce que tu appelles "polyamour asexué" qui est un sentiment justement sans relation. Or le sentiment peut très bien naître avant le début de sa concrétisation (ou alors tu es toujours sortie avec une personne avant d'en être amoureux ?), et dans ce cas il existe pourtant bel et bien.

Ensuite concernant tes questions. Tu cherches une logique derrière une notion qui, en réalité, au delà d'une philosophie de vie, est simplement une autre alternative de réponse par rapport aux problèmes que nous pose la vie :
Doit-on forcément se séparer de son conjoint avant de vivre une autre histoire ?
Doit-on vivre frustré et malheureux si l'on aime en secret une autre personne que notre amoureux actuel, auquel on tient toujours, pourtant de tout notre coeur ?
Est-ce qu'une construction basée sur les ruines de la précédente est forcément meilleure et plus solide ?
Pourquoi interdire le choix ? Car avoir des règles immuables peut donner l'impression de sécurité mais ne faut-il pas se poser la question à chaque situation ?

A toutes ces questions, la monogamie exclusive apporte des réponses, le polyamour également. Au fond chacun doit être capable de choisir la sienne, celle qui lui permettra de vivre en accord avec lui-même (et non automatiquement conforme à la société). La monogamie exclusive, est, selon moi, tout comme le polyamour, tout comme les mono tolérants, ... tout à fait louable à partir du moment où cela résulte d'un vrai choix.

Le fait de chercher des failles dans la notion de polyamour a donc tout autant de sens que d'en chercher dans la monogamie.
Oui elles existent. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que les moeurs évoluent et que la monogamie n'est rien de plus que le système dominant actuellement, il n'y a pas de système parfait malheureusement.
Je ne partage pas ton avis quand à tes remarques sur l'attachement, le refus de s'attacher ou la notion de polyamour asexué, mais par dessus tout je ne comprend pas ton message.
Souhaites-tu être convaincu ? (j'en doute ^^)
Souhaites-tu savoir si le polyamour est plus "logique" que la monogamie ? (La je met au défi quiconque de parvenir à trouver une logique sous jacente à une notion dont la base est un sentiment qui, malgré des siècles de philosophie prolifique, n'a toujours pas de définition rigoureuse :)
Souhaites-tu avoir des réponses sur certains points précis que tu soulèves ? (Dans ce cas pourquoi avoir pris comme postula des idées fausses comme le refus d'attachement ? Tu crois vraiment que multiplier permet ensuite de se séparer d'un des éléments plus facilement ? Penses-tu vraiment que les parents qui font plusieurs enfants c'est parce que justement ils refusent de s'attacher à l'un d'entre eux ? C'est bien connu, faites plusieurs enfants comme ça, bah si y en un qui meurt, y aura toujours les autres !!!)
Oui je sais, je suis horrible :)

Bref, comme tu as du le comprendre, j'ai du mal à te comprendre :)
Et moi qui voulait faire une réponse courte, c'est raté !

#
Profil

demeter

le mercredi 28 août 2013 à 23h03

C'est peut-être parce que ta façon d'énoncer les choses se présente comme un argumentaire que tu reçois et perçois en retour un argumentaire. Il me semble que comprendre n'est jamais argumenter. La question est plutôt pour moi de savoir ce qui rassemble plutôt que ce qui divise dans ces différentes réalités d'aimer. Peut-on jamais prétendre connaitre ce que l'autre ressent et pense ? Le polyamour est un état des lieux pour certains, une représentation de leur réalité émotionnelle et relationnelle, pas un idéal.

#

(compte clôturé)

le mercredi 28 août 2013 à 23h03

Infiny

- L'amour que l'on éprouve pour une personne ne peut être partagé, c'est un sentiment unique, sinon ce n'est pas de l'amour mais une sorte de feeling, complicité mais pas de l'amour.

L'amour est un sentiment unique, difficile à partager, mais au même temps est un sentiment volatile, qui vite devient autre chose, souvent de l'amitié, parfois de la tendresse, parfois un lieu où se réfugier dans le moments de tristesse...

Et dans ce deuxième état, l'amour est moins fort, et n'a plus ce besoin pressant d'exclusivité qu'il y avait les premiers jours: il devient quelque chose d'intégré à la vie des personnes concernées, comme l'amitié ou les relations familiales.

Je crois aussi que aujourd'hui il y a aussi une importance excessive que est donnée au sentiment amoureux: on pense que pour lui on peut tout faire, qu'on peut casser son couple, quitter son travail, partir à l'autre bout du monde parce qu'on a droit au sentiment amoureux. Sauf que tout recommencer à chaque fois qu'on trouve un nouvel amoureux est stressant: il n'y a pas de certitude, on doit toujours courir derrière à celui-ci ou celui-là, emménager, déménager, apprendre à vivre avec une nouvelle personne...

Le fait d'aimer plusieurs personnes pourrait être une solution pour se permettre de vivre des histoires d'amour, sans pour autant révolutionner sa vie à chaque fois qu'on tombe amoureux! :-)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le mercredi 28 août 2013 à 23h07

Infiny
Là aussi, faut pas me prendre pour un idiot.

Je n'aurais pas utilisé ce mot, mais tu dois mieux savoir que tout le monde de quoi tu parles.

Contente toi de te satisfaire de tes certitudes, tous les poly-amoureux qui te lisent les ont déjà déconstruites.

#
Profil

Shania

le mercredi 28 août 2013 à 23h10

Je réagit à la même citation que toi, bouquetfleuri.
Je ne sais pas quel est ton parcours et ne te connais pas infiny. Néanmoins, j'espère sincèrement que tu trouveras, au cours te ta vie, des personnes (plusieurs !!!) pour qui tu seras prêt à soulever des montagnes ...
Moi c'est déjà le cas pour mes soeurs par exemple, et je vais pas en choisir une parmi les 2 hein ...
Faut pas me prendre pour une idiote :)

#
Profil

Infiny

le mercredi 28 août 2013 à 23h10

Je ne souhaite plus être convaincu de quoi que ce soit.
A présent, je suis fixé sur à peu près tout.
Etant donné que je viens de rompre avec la polly (j'avais plsu l'impression d'etre un jouet qu'autre chose), je n'ai plus rien à faire ici.
Vivez dans votre bulle, votre coco, c'est très bien.

#
Profil

Shania

le mercredi 28 août 2013 à 23h12

En fait, je dirais plutôt que nous regardons la bulle vue de l'extérieur justement ...

#
Profil

demeter

le mercredi 28 août 2013 à 23h26

Bah, ça rend un peu triste quand même de voir à quel point des mots peuvent faire mal quand ils ne sont ou ne peuvent pas être entendus, vous ne trouvez pas ?

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Len

le mercredi 28 août 2013 à 23h36

Shania >>

Pas gentil ça, pi on est tous dans une bulle plus où moins :P

Les limites d'Internet et le temps... demeter. Enfin si j'ai bien compris que ça fait mal...heu rend triste de ne pas se faire comprendre.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le mercredi 28 août 2013 à 23h43

À demeter, je suis entièrement d'accord avec toi.
Mais je ne veux plus me battre, ni argumenter pour ou contre telle manière d'aimer. Le travail à faire est ailleurs et ne nécessite pas d'opposition.

#
Profil

Deneb

le mercredi 28 août 2013 à 23h52

Demeter
Bah, ça rend un peu triste quand même de voir à quel point des mots peuvent faire mal quand ils ne sont ou ne peuvent pas être entendus, vous ne trouvez pas ?

Oui, je l'éprouve aussi cette tristesse et ce, dans bien d'autres domaines... quels sont les mécanismes qui permettent à ce point d'enrayer la capacité à remettre en question ses connaissances, ses idées, ses ressentis, ne serait-ce au final que pour mieux se les réapproprier ? A écouter et comprendre ce qui arrive de nouveau, d'inattendu, de pas prédit ? Une supernovae qui inonde en amino acides l'espace, et on ne veut absolument pas entendre que la vie est possible dans d'autres "coins" de l'Univers, pourquoi ???

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

demeter

le mercredi 28 août 2013 à 23h55

D'accord encore une fois bouquetfleuri. Mais je ne peux m'empêcher de regretter qu'un concept comme le polyamour qui se veut et est parfois libérateur puisse devenir également à son tour source de conflit, qu'un discours sépare alors qu'il ne devait être qu'une autorisation. Cela semble inévitable, mais c'est chiant...

#
Profil

Deneb

le jeudi 29 août 2013 à 00h01

Bouquetfleuri
Le travail à faire est ailleurs et ne nécessite pas d'opposition.

Je comprends...

#
Profil

Vaniel

le jeudi 29 août 2013 à 07h24

Ce qui me gonfle dans tout ça, ce n'est bien sûr pas les divergences d'opinions, ni même le ton polémique des questions, c'est le temps perdu à essayer de répondre sans agressivité et de manière constructive à une personne qui clôture son compte le lendemain de l'ouverture de son sujet. Enfin, ça devait être couru d'avance... Quelle hypocrisie de dire que l'on vient poser des questions quand on ne cherche que le conflit. Je vous cette façon de procéder triste.

#

Infiny au taf (invité)

le jeudi 29 août 2013 à 14h56

j ai cloture car je n ai plus rien a faire ici

#
Profil

Dreltak

le vendredi 30 août 2013 à 12h26

C'est ton choix. Tu sais que le notre existe, tu as pris ta décision en connaissance de cause (j'aimerais que beaucoup fasse de même), et nous ne pouvons que le respecter.

En retour, respecte notre propre cheminement, que nous ne faisons qu'en connaissance de cause (forcement), et non comme un choix par défaut.

Ce n'est pas parce que ta relation avec une seule poly ne s'est pas bien passé qu'il en sera de même de toute éternité. Ne te ferme pas a quelque chose qui peut éventuellement te correspondre plus tard (ou pas), sous prétexte que tu es tombé une fois.

Amicalement.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion