Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nouvelle - Un peu perdue....

Bases
#
Profil

Christie

le jeudi 25 juillet 2013 à 00h59

Bonsoir à tous !
Je viens d'arriver sur ce site que je consulte pourtant depuis un bout de temps... Du coup, ce soir ça ne va pas vraiment et je me suis lancée car j'aimerais vraiment profiter des expériences de ceux d'entre vous qui se trouveraient dans une situation similaire ou qui simplement, voudraient bien m'aider à avancer un peu...

Je me suis découverte polyamoureuse il y a quelques mois, cependant je n'avais encore jamais pu mettre cela en pratique. Je suis avec mon copain depuis plus d'un an et il avait réagi plutôt bien à l'aveu de mon polyamour... Malgré un accès de jalousie dû à une "proximité" avec un de ses amis, et qui le faisait penser être au second plan.

Je passe sur les détails... Je suis amoureuse de cet ami et c'est réciproque mais ce qui me l'a fait avouer à mon copain (à la base mono...), c'est son propre rapprochement avec une fille de ma classe, d'abord anodin, mais que j'ai immédiatement identifié comme un coup de foudre... Voilà pourquoi je suis là. J'ai la preuve qu'ils s'aiment désormais, mais je n'arrive pas à l'accepter, même si mon copain lui semble bien vivre ma relation avec son ami. Du coup, je me sens assez... Intolérante, possessive, contradictoire... Parce qu'au fond je lui reproche des choses moindres que ce que je fais avec son ami.

En fait, je souffre de façon totalement illogique, je ne sais même pas exactement pourquoi, mais leur relation me semble intolérable... J'ai des crises de délires nocturnes, j'écris des poèmes violents, tristes, je dessine des monstres, du sang, des fleurs fanées... Je passe mes nuits à pleurer en pensant à leurs éventuelles étreintes, même si apparemment ils ne font que discuter, et mes jours à me retenir de pleurer en présence de mes parents qui ne pourraient pas comprendre mon "mode d'aimer"... La situation est invivable, d'autant que ma vie sociale se résume désormais à me lamenter sur mon sort devant tous les amis/amoureux à qui je parle.

Et pourtant, je ne me sens pas vraiment jalouse. Je sais qu'il m'aime, et, c'est assez prétentieux et orgueilleux de dire ça, je me trouve mieux que cette fille de ma classe que mon copain aime. Ce qui semble être le problème, c'est qu'au quotidien, je ne supporte déjà pas cette fille, elle m'agace et j'ai du mal à comprendre pourquoi beaucoup de mes camarades l'apprécient tant, et maintenant, pourquoi mon copain l'aime...Notre relation en pâtit et je ne sais plus quoi faire, je ne me sens plus de le laisser une journée seul parce que j'ai peur qu'ils se voient, parce que je sais que mon copain me le dirait et que toute la journée je serais obsédée par cette idée, et que j'en souffrirais encore... Alors que lui me permet de voir son ami dont je suis amoureuse (même si pour le moment c'est de façon exceptionnelle car mon copain part à la rentrée prochaine pour Paris et veut profiter de moi), même d'avoir des relations sexuelles avec lui... Je me sens vraiment intolérante pourtant je n'arrive pas à accepter la présence de cette fille dans son coeur et j'en suis malade...

Je m'arrête ici, j'espère que parmi vous il y aura des gens susceptibles de me tendre la main même si j'avoue que mon attitude est parfaitement incompréhensible voire odieuse...

Merci d'avance !

Christie

EDIT : J'ajoute car je n'ai pas précisé que je ne pense pas que le problème vienne du fait que je ne peux pas "partager" mon copain, mais bien du fait que je ne peux pas le "partager" avec quelqu'un que je ne supporte pas :/

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 25 juillet 2013 à 01h15

Bonjour Christie et bienvenue,

Non je ne trouve pas du tout que ton attitude soit odieuse.
Du moins, ce n'est pas le sentiment que j'ai en te lisant.

Et elle est très loin d'être incompréhensible. Même si je suis la première à te l'écrire, je parie que je ne serai pas la seule !

Je n'ai pas de solution miracle, mais peut-être quelques pistes...

Christie
Ce qui semble être le problème, c'est qu'au quotidien, je ne supporte déjà pas cette fille, elle m'agace et j'ai du mal à comprendre pourquoi beaucoup de mes camarades l'apprécient tant, et maintenant, pourquoi mon copain l'aime...

"Mais qu'est-ce qu'il lui trouve ?" est une question qu'on peut souvent se poser.
Pendant un café poly, je crois que quelqu'un a justement évoqué cette question, et une autre personne lui a répondu en substance : "Il l'aime parce qu'il voit en elle certaines choses que toi, tu ne vois pas en elle."

Bon, je ne sais pas si c'est bien formulé, peut-être que quelqu'un le dira mieux que moi...

Exprimé autrement, je dirais qu'il faut accepter que "tous les goûts sont dans la nature", ton copain n'est pas toi, c'est une personne différente de toi qui peut avoir des affinités avec des personnes que toi, tu n'aimes pas.

Juste l'intégrer, l'accepter (je n'ai pas dit que c'était facile ni que ça ne prenait pas de temps).

Est-ce que tu te torturerais l'esprit de la même façon si un(e) de tes ami(e)s fréquentait (amicalement) quelqu'un que tu ne supportes pas ? (C'est une vraie question, elle n'est pas nécessairement rhétorique.)

Christie
je ne me sens plus de le laisser une journée seul parce que j'ai peur qu'ils se voient, parce que je sais que mon copain me le dirait et que toute la journée je serais obsédée par cette idée, et que j'en souffrirais encore...

Ce que j'ai mis en gras me semble important. Si tu as parcouru un peu le site, tu sais que dans certaines relations poly, il y a des accords du type "Fais ce que tu veux mais ne me dis rien".

Est-ce que ce ne serait pas plus supportable pour toi de ne pas savoir quand il la voit ? Tu ne te torturerais plus en les imaginant ensemble. Lorsqu'il n'est pas avec toi, tu pourrais te dire qu'il peut tout aussi bien être avec des potes ou seul chez lui, alors pourquoi se torturer ? Il faudrait être maso pour imaginer à chaque fois qu'il est avec elle, alors que c'est probablement faux la plupart du temps !

En espérant t'avoir aidé un petit peu...

#
Profil

Boucledoux

le jeudi 25 juillet 2013 à 01h28

Salut Christie,

bon d'abord, il me semble que tu as tous les symptômes d'une bonne vieille crise de jalousie de derrière les fagots. C'est pas grave, ça arrive à des tas de gens très bien, y compris polyamoureux, tu en trouveras plein d'échos sur ce site. Le tout ce n'est pas de se dire que c'est mal mais de le comprendre et d'apprendre à le gérer et la manière dont tu poses les questions et le fait que tu viennes les poser ici me fait penser que tu es peut-être sur la bonne voie.

ensuite quelques bonnes lectures classiques : /-ch-/La-theorie-de-la-gestion-de-la-jalousie/
et la suite (en anglais seulement hélas) : www.morethantwo.com/jealousypractice.html

enfin, quelques pistes à moi, que je repère dans ton texte :
- est ce que cette fille particulièrement a un truc qui rebondi chez toi et créé une insécurité, une fragilité, un trou dans la confiance en toi ? Je veux dire, je suppose que ce n'est pas juste qu'elle ne t'es pas particulièrement sympathique, ça ressemble fort au vieux truc de "mais qu'est ce qu'elle a de plus que moi merde ???" Or elle n'a surement pas plus mais plus certainement autre chose...
- j'ai l'impression que votre fonctionnement avec ton copain n'est pas très clarifié. C'est normal, vous tâtonnez, vous cherchez vous démarrez mais il y a peut-être aussi à creuser là. Peut-être qu'une des clés pourrait aussi être de regarder de ce côté. Vous vous "autorisez" des choses, tu es d'accord pour le "partager" mais est ce qu'il ne serait pas plus simple de réfléchir à ce que vous vivez ensemble et le reste... c'est votre business à chaucun-e ?

en tout cas courage et bienvenue ;)

#
Profil

bouquetfleuri

le jeudi 25 juillet 2013 à 09h09

Bonjour Christie,

je ne vais pas répéter ce qui a déjà été bien dit dans les deux contributions précédentes.

Je voudrais juste souligner quelque chose à partir de ces quelques mots Et pourtant, je ne me sens pas vraiment jalouse. Je sais qu'il m'aime, et, c'est assez prétentieux et orgueilleux de dire ça, je me trouve mieux que cette fille de ma classe que mon copain aime.
Il y a comme une contradiction : "je ne suis pas jalouse".. suivi de l'explication du fondement de ta jalousie.
Manifestement, tu es dans le jugement, jugement qui est toujours l'expression d'un rapport de force, et s'il y a un travail à faire, et que permet la relation poly amoureuse, c'est justement de sortir d'un ordre hiérarchique où un tel vaut plus qu'un autre pour mieux accepter les différences.
Ce n'est pas facile, mais c'est tout simplement nécessaire.
Le problème, n'est peut-être pas cette fille, mais ta manière de la considérer ou plutôt de ne pas la considérer, de la déconsidérer.
Si tu continues de te croire "au-dessus" ou "meilleure" tu seras toujours confrontée à la réalité : personne n'est au-dessus ou meilleur, tout juste peut-on être différent, et encore... mais c'est un autre débat.
Je te souhaite du courage, tu as un chemin à faire qui n'est pas facile. Mais il est parsemé de petits bonheurs, chaque pas fait vers le respect de l'autre se traduit par des petites joies et une liberté qui grandit.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 25 juillet 2013 à 12h03

bouquetfleuri
sortir d'un ordre hiérarchique où un tel vaut plus qu'un autre pour mieux accepter les différences.
Ce n'est pas facile, mais c'est tout simplement nécessaire.

Je plussoie, et en fait ça rejoint un peu le fait d'accepter qu'il voit en elle des choses différentes de ce qu'il voit chez toi et qui lui plaisent, tout simplement.

Et j'ajouterais qu'en plus de ne pas être facile, ça prend du temps. Mais tu me semble jeune Christie (non ?), donc le temps tu l'as... :)

#
Profil

tsampa

le jeudi 25 juillet 2013 à 12h27

Et justement, essayer de trouver ce qui lui plaît en elle peut être un exercice super intéressant, à la fois pour toi et pour ta connaissance de ton copain.
Ça me rappelle un passage de La Salope Éthique, qui est parsemé de petits exercices, dont l'un d'eux est "le jeu de l'aéroport". Tu te places dans un lieu public (ça peut être un café), et en gardant bien à l'esprit que selont toute probabilité les gens que tu vois passer sont aimé-e-s par une ou plusieurs personnes, tu essaye de trouver ce qui plaît chez elles.
C'est un bon exo pour soi-même parce que ça entraîne à chercher le positif chez quelqu'un, et ça peut t'aider à la fois à désamorcer ce qui te fait mal, et à la fois à mieux comprendre par quoi ton copain est attiré en règle générale.

#
Profil

Katouchka

le jeudi 25 juillet 2013 à 17h34

Christie, moi j'ai ressenti les mêmes sentiments que toi à un moment. Je me suis demandé pourquoi je ressentais ça et j'ai compris que c'était l'image de moi que ça renvoyait qui m'embêtait le plus... Je m'explique: s'il m'aime c'est que je suis extraordinaire; si elle est "stupide moche et débile" et qu'il l'aime aussi alors ça se trouve moi aussi je suis "stupide moche et débile", et je ne suis plus extraordinaire! J'ai donc du faire tout un travail sur moi pour combattre mon "narcissisme" et avoir au contraire plus confiance en moi. Ce qui est merveilleux c'est qu'à la suite de ce travail, je me trouve vraiment extraordinaire. Mais je suis obligée de reconnaître qu'elle aussi est extraordinaire. Nous sommes elle et moi différemment extraordinaires! Et c'est pour ça qu'ils nous aime. :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion