Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Amour, amour...

Bases
#
Profil

minoma

le lundi 29 juillet 2013 à 08h23

Ah l'amour l'amour, le grand amour, l'amour impossible, le seul amour, l'amour de la vie, l'amour charnel, l'amour éternel et celui de l'éternel, l'amour de l'autre, l'amour divin, le poly-amour…
et si le poly amour n'était pas simplement tout cela à la fois? au-delà de l'autre-les autres, l'être, l'humain voire l'animal; s'il était plus qu'un sentiment, comme une attitude, presqu'un comportement face à la vie? il serait un regard bienveillant, un entrain sans blâme, un essor éternel, une confiance lucide, une éthique salvatrice face aux difficultés et à la réalité parfois si crue et désastreuse. Peut-être le poly-amour est il (un peu) de tout cela?

#
Profil

Anarchamory

le lundi 29 juillet 2013 à 09h17

Tiens ça me fait penser à une réflexion que je m'étais faite dernièrement : au lieu de parler de polyamour on devrait parler tout simplement d'amour et utiliser le terme "monoamour" pour le cas particulier où l'on refuserait d'aimer plus d'une personne à la fois et que notre éventuel compagnon aime quelqu'un d'autre que nous. Certes, ce "cas particulier" est de loin le plus répandu. Il n'empêche qu'il n'est pas plus logique, normal ou naturel. Si un jour 99% de la population n'arrive plus à se déplacer sans utiliser de béquilles, ira-t-on dire pour autant que marcher avec des béquilles est la bonne façon de marcher, normale et naturelle et que c'est marcher sans béquilles qui est un cas particulier ?

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 29 juillet 2013 à 13h25

Chère Minoma,
Chère énigme, :-D
Que dire de plus ? A part tout ça (+)

#
Profil

LuLutine

le lundi 29 juillet 2013 à 13h45

MetaZet
au lieu de parler de polyamour on devrait parler tout simplement d'amour et utiliser le terme "monoamour" [...]

C'est ce que dit Thalmann il me semble.

#
Profil

LittleJohn

le lundi 29 juillet 2013 à 14h56

MetaZet
Tiens ça me fait penser à une réflexion que je m'étais faite dernièrement : au lieu de parler de polyamour on devrait parler tout simplement d'amour et utiliser le terme "monoamour" pour le cas particulier où l'on refuserait d'aimer plus d'une personne à la fois et que notre éventuel compagnon aime quelqu'un d'autre que nous. Certes, ce "cas particulier" est de loin le plus répandu. Il n'empêche qu'il n'est pas plus logique, normal ou naturel. Si un jour 99% de la population n'arrive plus à se déplacer sans utiliser de béquilles, ira-t-on dire pour autant que marcher avec des béquilles est la bonne façon de marcher, normale et naturelle et que c'est marcher sans béquilles qui est un cas particulier ?

Normal n'est pas naturel, pas plus que bon ou efficace.
Normal réfère à la norme, càd le cas le plus fréquent. Si 99% de la population marche avec des béquille, alors c'est la façon normale de marcher. Et dans ce cas, quand on dira "je marche", ça signifiera avec des béquilles. Sinon, on dira "je marche sans béquille", de même qu'on dit actuellement "j'aime non exclusivement".

Si le but du langage est de se faire comprendre, alors il faut utiliser les mots dans leur acception courante, et préciser le cas échéant, quand on sort de la norme.

#
Profil

Anarchamory

le lundi 29 juillet 2013 à 16h58

Justement, dans son acceptation courante, la norme comporte l'idée de règle à suivre, avant même toute considération statistique. Le cas le plus fréquent c'est plutôt le mode.

#
Profil

tsampa

le lundi 29 juillet 2013 à 18h43

MetaZet
la norme comporte l'idée de règle à suivre

C'est là qu'il y a un problème à mon avis.

#
Profil

Anarchamory

le lundi 29 juillet 2013 à 19h00

tsampa
C'est là qu'il y a un problème à mon avis.

Où vois-tu un problème ? Je ne fais que souligner qu'il n'y a, justement, aucune règle à suivre à part le respect du consentement. Il n'y a pas de différence morale entre la monogamie exclusive et le polyamour, il n'y a qu'une différence de capacité.

#
Profil

Leolu

le lundi 29 juillet 2013 à 19h12

minoma
Ah l'amour l'amour, le grand amour, l'amour impossible, le seul amour, l'amour de la vie, l'amour charnel, l'amour éternel et celui de l'éternel, l'amour de l'autre, l'amour divin, le poly-amour…

J'ajouterais : "l'amour de soi"

Sinon, tout pareil (+)

#
Profil

Len

le lundi 29 juillet 2013 à 22h28

*

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

tsampa

le mardi 30 juillet 2013 à 00h44

MetaZet
Où vois-tu un problème ? Je ne fais que souligner qu'il n'y a, justement, aucune règle à suivre à part le respect du consentement. Il n'y a pas de différence morale entre la monogamie exclusive et le polyamour, il n'y a qu'une différence de capacité.

Je me suis peut-être mal exprimé (en même temps, c'était court ! ;-) )

Avec la définition LittleJohn-esque de "la norme", il ne s'agit que de ce que font la majorité des gens. Si il y a aussi, comme tu le dis, l'idée de règle à suivre, c'est là que je pense qu'il y a un problème.
Ce qui est clair c'est qu'en tout cas il y a une pression sociale pour suivre la norme, et ça doit influer un peu sur le sens du terme.

Faut pas oublier que la majorité des gens peut se planter en beauté. Il y a pas si longtemps que ça, l'immense majorité des gens pensaient que la Terre est plate et que le Soleil tourne autour.

#
Profil

minoma

le mardi 30 juillet 2013 à 08h06

leolu
J'ajouterais : "l'amour de soi"

Ah oui, l'amour de soi, je l'avais oublié celui-là! Evidemment, c'est le coeur de tous les amours, le centre, la base. S'il n'est pas alors il n'y a pas d'amour dutout, il n'y a que de la haine, de la colère et du ressentiment...

#

(compte clôturé)

le mardi 30 juillet 2013 à 10h09

Ou tout simplement peut être de l'indifférence

#
Profil

minoma

le mardi 30 juillet 2013 à 10h32

Oui, de l'indifférence, encore pire que la haine je crois...

#

(compte clôturé)

le mardi 30 juillet 2013 à 14h44

Pas nécessairement. Je pense que l'indifférence permet le "contournement" de conflits inévitables avec des personnes avec qui de toute façon on n'arrivera pas à s'entendre positivement. L'indifférence peut éviter une provocation inutile. Bien sur je raisonne ainsi car l'affrontement a du bon pour certains, moi aujourd'hui, je l'évite. D'autre part, la haine, la colère, le ressentiment ronge de l'intérieur la personne qui en est victime. L'indifférence est à mon avis plus saine. En tout cas JE le vois ainsi.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 30 juillet 2013 à 14h51

gcd68
Pas nécessairement. Je pense que l'indifférence permet le "contournement" de conflits inévitables avec des personnes avec qui de toute façon on n'arrivera pas à s'entendre positivement. L'indifférence peut éviter une provocation inutile. Bien sur je raisonne ainsi car l'affrontement a du bon pour certains, moi aujourd'hui, je l'évite. D'autre part, la haine, la colère, le ressentiment ronge de l'intérieur la personne qui en est victime. L'indifférence est à mon avis plus saine. En tout cas JE le vois ainsi.

(+)

#
Profil

LuLutine

le mardi 30 juillet 2013 à 15h24

gcd68L'indifférence est à mon avis plus saine. En tout cas JE le vois ainsi.

Je suis d'accord, il y a des tas de situations où l'indifférence est plus sains que la haine ou la rancoeur.

Pour me protéger des personnes qui m'ont fait du mal, je ne deviens pas haineuse (même si au tout début je peux m'emporter, - et c'est humain - ça ne dure pas très longtemps), je deviens indifférente.

#
Profil

minoma

le mardi 30 juillet 2013 à 23h21

Il ne faut pas confondre indifférence et détachement... L'indifférence est l'absence d'attention, d'implication, un recul qui s'apparente à la "blasitude", le cynisme et ce genre de choses. Le détachement est un choix, un recul calculé et nécessaire, ce n'est pas une attitude générale, ou si ça l'est, c'est pour son bien. Je ne crois pas que l'indifférence soit bénéfique en général.
Vaste débat et difficile à résumer en quelques mots...

#
Profil

Geraldin-e

le mardi 30 juillet 2013 à 23h37

Je plussoie Mimoma ci-dessus (+) .
D'ailleurs, il me semblerait qu'une des clés des relations "pacifiées" est de trouver un bon équilibre entre attachement/détachement. Devenir soi-même, autonome, sans étouffer l'autre, les autres, et sans non plus être dans l'indifférence, l'égoïsme, l'insensibilité...

#
Profil

Anarchamory

le mercredi 31 juillet 2013 à 00h29

Je plussoie minoma et Geraldin-e (+) (et j'essaye de le vivre en ce moment avec ma procédure de divorce...)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion