Polyamour.info

artichaut

artichaut

Rennes (France)

Participation aux discussions

Discussion : Relation-libre imposée = souffrance ?

Profil

artichaut

le mercredi 14 avril 2021 à 12h25

Chachaaa
j’attends qu’il s’en rende compte aussi et je lui ai envoyé plusieurs documents pour qu’il comprenne.

Visiblement il ne veut pas (prendre le temps de) lire les documents que tu lui envoie (cf "il n’a pas eu le temps de lire tout ça").
Lui as-tu dit aussi avec tes mots à toi ?

Voir dans le contexte

Discussion : Relation-libre imposée = souffrance ?

Profil

artichaut

le mercredi 14 avril 2021 à 12h17

Bienvenue ici Chachaaa

Chachaaa
Il là quitte pour être avec moi.

Ça commence mal…

Chachaaa
Je finis par accepter en larmes.

Ça ne s'appelle pas accepter, mais : céder à une pression, ne pas respecter ses limites, etc.

Je t'invite (si tu veux) à lire ce texte.

La souffrance n'est pas un mode relationnel. Un "oui" en larmes est un non.

Chachaaa
je reviens vers lui avec ce site et plein de méthodes pour faire en sorte que les choses se passent bien. En fait j’ai l’impression qu’il n’a pas écouté mes signaux de détresse qu’il les a ignoré et qu’il n’a pas fait ça dans la bienveillance plutôt que ça s’est un peu imposé à moi et je lui exprime que je suis en colère que ce soit moi qui trouve ces sites alors que ces des choses voulues par lui.

Malheureusement tellement classique. Surtout (c'est mon avis, mon expérience) chez les personnes qui disent pratiquer les relations libres pour des raisons politiques. Comme si le politique excusait tout, ou dédouanait de s'impliquer soi-même dans la charge relationnelle.

Chachaaa
J’ai l’impression de nous revoir au début de notre relation quand lui il ne répondais pas à son ex et qu’il était avec moi.

Ah oui, ce n'est pas étonnant.
Perso, je fais toujours très très attention à comment la personne avec qui j'envisage de (ou commence à) relationner se comporte avec ses ex : car je sais que c'est ce qui m'attends pour +tard.
Si je met ça en parallèle avec le début de ton post, ça pourrais donner : il te quittera pour une autre.

Désolé, c'est un peu cash comme retour, et pas forcément ce que tu viens chercher ici…

Voir dans le contexte

Discussion : Devenir polyamoureux ou la fin de l'amour

Profil

artichaut

le lundi 12 avril 2021 à 11h18

bidibidibidi
C'est dommage d'avoir tout effacé, le débat avait l'air intéressant.

Je l'avais pressentis… (post initial pas très anonymisé)
Oui, c'est tjs dommage.

Voir dans le contexte

Discussion : [Site] Nouveau site : polyrencontre.fr

Profil

artichaut

le mercredi 07 avril 2021 à 13h16

Et comme j'aime bien les lexiques, voici ce que propose le site :

Sexualité
Hétérosexuel.le
Bisexuel.le
Gay/Lesbienne
Hétéroflexible
Homoflexible
Queer
Pansexuel.le
Demisexuel.le
Asexuel.le
Incertain.e
Lire mon profil

Orientation Relationnelle
Polyamoureux/se
Monogame
Ambiamoureux/se
Polyflexible
Solopoly
Polyplatonique
Groupe poly-fidèle
poly-acceptant.e
Incertain.e
Lire mon profil

Voir dans le contexte

Discussion : [Site] Nouveau site : polyrencontre.fr

Profil

artichaut

le mercredi 07 avril 2021 à 12h34

artichaut
Petit bug : je n'ai pas reçu de mail de confirm' (peut-être je me suis planté dans mon adresse mail) mais je ne peux ni vérifier, ni changer mon adresse car l'accès aux paramètres fait planter le site chez moi (même revenir en arrière n'est pas possible).

Petit bug résolu. Ça a pris plusieurs heures (une dizaine) pour que je reçoive le mail de confirm, mais il est arrivé. Donc faut juste, le cas échéant, être patient.

Voir dans le contexte

Discussion : [Site] Nouveau site : polyrencontre.fr

Profil

artichaut

le mercredi 07 avril 2021 à 12h32

EdK
Est ce que le site propose des alertes par mail ?

oui

configurable pour :
- visite de profil,
- like,
- message.

Voir dans le contexte

Discussion : [Site] Nouveau site : polyrencontre.fr

Profil

artichaut

le mercredi 07 avril 2021 à 02h27

Bon, j'ai testé vite fait.

Je trouve ça bizarre que polyrencontre soit sans S. Certes la redirection depuis polyrencontres fonctionne, mais pourquoi pas le contraire ?

On ne peut s'inscrire (ou chercher) que en tant que : homme, femme ou non-binaire.

Il semble y avoir aujdh un peu+ de 200 profils avec photos (53% d'hommes, 33% de femmes, 14% de non-binaires).

Le critère de recherche par distance ne semble pas très bien fonctionner (de nombreux profils s'affichent ne correspondant pas à la distance demandée).

Le site est semi-gratuit (9€/mois si l'on veut les 5 fonctionnalités avancées payantes : confirmation de lecture, échange de photos dans les discussions, mode invisible, recherche avancée, sans pubs).

Sinon ça fonctionne assez classiquement (recherche, likes, messages, photos publiques et privées…).

Les Profils proposent les champs suivants (que l'on rempli comme on veut) :

Je suis ici pour
À propos de moi
Mon humeur du jour
Qui suis-je
Ma vision du polyamour
Ma situation amoureuse
Mes loisirs
Le vendredi soir, je suis
Ce que je recherche
Avant de me contacter, sache que

Et le À propos de moi se décline en sous-menus déroulants (possible de sélectionner plusieurs choix pour certaines entrées) :

Sexualité
Orientation Relationnelle
Situation actuelle
Recherche
Taille
Silhouette
Fumeur
Boire
Langue

Petit bug : je n'ai pas reçu de mail de confirm' (peut-être je me suis planté dans mon adresse mail) mais je ne peux ni vérifier, ni changer mon adresse car l'accès aux paramètres fait planter le site chez moi (même revenir en arrière n'est pas possible).


Je ne sais si ce site parviendra à trouver son public, et ne pas disparaître prématurément comme d'autres avant lui. L'avenir le dira !

Voir dans le contexte

Discussion : Devenir polyamoureux ou la fin de l'amour

Profil

artichaut

le dimanche 04 avril 2021 à 20h25

…pour ne pas être trop mal compris je voudrais rajouter :

Tu as le droit d'être en colère. La colère est une émotion. Il n'y a pas à chercher à l'éviter (bien au contraire, même). Et tu n'en es pas responsable. Elle vient pour te dire des choses sur toi-même ou sur ce que tu vis, pour te protéger aussi. À toi d'apprendre à l'accueillir, l'exprimer et l'écouter.

En revanche ce que tu nous racontes de ce que tu fais de ta colère, c'est de la violence. Et ça par contre, ce n'est pas inéluctable, et tu peux travailler dessus.

Voir dans le contexte

Discussion : Devenir polyamoureux ou la fin de l'amour

Profil

artichaut

le dimanche 04 avril 2021 à 19h55

Diomedea
Bonjour @artichaut
Juste un petit mot pour dire que je 'plussoie' ta réponse (dessus) pour son contenu, mais aussi pour le soin et empathie qu'elle exprime.

Merci. j'avais peur au contraire d'y être allé un peu fort. Mais la réponse de @Monosaccharide m'a rassuré.

Monosaccharide
J'ai bu et je l'ai appelé en étant complètement ivre (black out à 98%) et je me souviens lui avoir hurlé dessus des choses que je pense et pense pas sur elle. Pour dire le niveau d'alcool, je me suis retrouvé aux urgences en frôlant le coma éthylique.

Outch. Tout ça pour un sms…
Rendu à ce niveau là, je dirais que ce n'est pas juste un comportement "colérique", comme tu le disais dans ton premier post.
C'est de la grande violence (contre soi-même et contre l'autre). J'espère que tu t'en rends compte.
Désolé de te dire ça, mais à mes yeux, rien ne peut justifier un tel comportement.

Monosaccharide
Elle a une personnalité particulièrement complexe : elle dit rarement ce qu'elle pense, est particulièrement sale mais en même temps elle réussit très bien dans les études et c'est ce qui m'avait attiré chez elle.
Je suis particulièrement en colère contre elle parce qu'elle m'a fait croire qu'elle voulait une relation à 2 en Suède entre septembre et mars. J'ai constitué mon présent et mon futur à cette condition.
Elle se retrouve également directement dans une relation avec son colocataire qui est "comme par hasard" une personne polyamoureuse.

Selon le psychiatre que j'ai vu, il s'agit d'une personne qui souffre de pathologies avancées. Mais il a refusé de m'en dire davantage.

Hum, je ne sais pas qui qui souffre le+ de pathologies, mais vous me semblez tou·te·s les deux avoir encore bien des choses à régler avec vous-même.

Monosaccharide
Je ne sais pas si je suis capable d'aimer quelqu'un qui me ment durant des mois sur des choses qui impactent directement mon projet professionnel.

Voilà sur comment cesser d'aimer quelqu'un par un seul sms. Évidemment, une part de moi est encore attachée à elle, mais j'ai l'impression d'avoir vécu avec quelqu'un que je ne connaissais tout simplement pas, alors dans ces conditions je ne vois pas trop comment il est possible d'aimer cette personne.
Je ne suis pas définitivement arrêté à ce propos mais j'ai l'impression d'avoir été un objet entre les mains d'une personne dénuée d'empathie qui m'a baladé pendant 1 an. Mais oui je suis perdu.

Alors, oui, un peu la seule chose qui me semble pouvoir stopper un amour en un instant, c'est ce sentiment (que je n'ai jamais vécu) d'avoir été manipulé.

P-être c'est de là que vient, dans notre société, ce truc ultra émotionnel sur le sentiment d'être trompé. Mais j'ai quand même l'impression que souvent ce sentiment de "tromperie" est avant tout un pb d'ego et de non-dits.

Dans ton cas, toi seul peut savoir.


Et alors là peut-être que je me gourre total, mais le fait que tu lui ai hurlé dessus, me fait pencher pour l'idée que ce ne soit plutôt pas de la manipulation. Il me semble que contre un sentiment de manipulation, la violence n'est pas la réponse la +commune (je dirais plutôt la fuite, ou la paralysie). En revanche la violence, me semble souvent venir d'un sentiment de supériorité.
Bon tu fais ce que tu veux, de ce que je dis, hein. Je ne suis pas du tout spécialiste des comportements humains. Et encore une fois, peut-être que je me gourre total.

Et si tu penses avoir été victime d'une manipulation, tu as bien fait de partir.

Monosaccharide
Elle montre également zéro émotion, regret, remord ou toute forme qui s'apparenterait à de l'amour. En terme de personnalité, je n'ai jamais rencontré une personne similaire.

Là encore en échangeant par sms elle est d'une distance effroyable, sans émotion.

Moi si on me gueulait dessus comme tu l'a fait, je ne montrerais aucune émotion : ne surtout donner aucune prise à l'autre (vu la manière dont il se sert de ce qu'on lui donne). Basique réflexe de protection.

Voir dans le contexte

Discussion : Devenir polyamoureux ou la fin de l'amour

Profil

artichaut

le samedi 03 avril 2021 à 17h17

Bienvenu @Monosaccharide

Monosaccharide
s'il-vous-plaît ne me jugez pas.

Ok, je vais essayer (mais sans garantie non plus, hein)
Et tu peux le dire, si tu te sens jugé.

Monosaccharide
J'ai quitté ma compagne il y a deux semaines car elle m'a annoncé vouloir une relation polyamoureuse avec quelqu'un qu'elle connaît depuis seulement 1 mois. Elle me l'a annoncé par sms,

Hum, qu'elle est cette histoire qui peut s'arrêter (ou cet amour qui peut cesser, puisque tu utilise le verbe aimer au passé) à cause d'un simple sms ?? (quelque soit le contenu du sms par ailleurs). C'est que raconté comme tu le raconte, on dirait que tu as répondu par un autre sms « tchao by »…

Vous en avez causé au moins ?? Cherché à comprendre la situation avant de trouver des solutions ? etc, etc.

Et tu ne l'aimes plus ??
(déso mais là mon cerveau bugue et doute que tu ne l'ai jamais aimé)

Tu es bien placé pour savoir ("haut potentiel intellectuel aligné sur le trouble du spectre autistique") que c'est dur quand on ne nous accepte pas tel que nous sommes. Alors si tu l'aime vraiment c'est que tu l'acceptes telle qu'elle est, non ? Perso, je ne vois pas quel autre amour pourrait exister… (sinon je dirais que tu cherches à t'aimer toi-même à travers elle).

Monosaccharide
je ne supporte absolument pas ce qui contrevient à mes valeurs que j'estime être l'idéal vers quoi tendre au-minimum, sinon à atteindre. Lorsqu'elles sont bafouées, cela me cause des souffrances d'une tristesse terrible et cela me rend régulièrement colérique contre les situations d'injustice. C'est donc compliqué pour moi d'accepter ce que je considère comme de la débauche porteuse de souffrance, d'insécurité, d'irrespect et de maladies. Je ne supporte également pas tout ce qui a attrait au capitalisme et je considère le polyamour, l'infidélité et le libertinage comme un asservissement capitalistique de l'être humain, une maximisation du profit pour son confort personnel, un entassement de la vie comme les capitalistes économiques confisquent les biens de production et les objets en détruisant notre planète.

Oui, rien de tout cela n'est faux. Ça peut être tout ça. Mais à mon sens, ni+ ni- que la monogamie. Parce que asservir une personne à son bonheur à soi, si c'est pas un "asservissement capitalistique", je ne vois pas ce que c'est.
Il y a tellement à inventer. Et l'on se contente de reproduire des schémas qui ne nous appartiennent pas…
Qu'est-ce qui nous empêche de tout envoyer balader et d'inventer une vraie éthique relationnelle ?

Monosaccharide
Je sais, la phrase est longue et en inadéquation avec les thèses libertaires. Cet aspect capitaliste je le fonde sur l'impossibilité de connaître l'amplitude de l'âme humaine d'une personne en étant concentré sur plusieurs relations.

Connaît tu seulement l'amplitude de ta propre âme humaine ?

Ne connaît tu pas l'amplitude de l'âme humaine de certain·e·s de tes proches (parents, enfants, ami·e·s) ? Si tel n'est pas le cas, je trouve ça triste.

Ne connaît tu pas l'amplitude de l'âme humaine de plusieurs films, de plusieurs livres ?
N'as-tu pas dans ta vie connu l'amplitude de l'âme humaine de plusieurs personnes ? (quitte à t'y prendre par étapes)

Perds tu cette connaissance quand tu cesses de relationner avec la personne, ou que tu la vois moins ?

Monosaccharide
C'est pourquoi, je vous demande s'il est possible de forcer son esprit à devenir…

Quelque soit ce qu'on mettrais dans ces points de suspension, je ne vois pas comment cette position pourrait être tenable.
Déso, mais ça me semble la pire des idées.

Vu que tu es HPI, tu sais bien que tu es capable d'inventer ta propre manière de penser et faire fonctionner les relations amoureuses. Pourquoi vouloir t'imposer des normes qui ne te conviennent pas (monogamie, polyamour & co) ?

Monosaccharide
Je me demande également si je dois dire aux personnes que je rencontre que je suis aligné sur le trouble du spectre autistique.

OUI

Tu le dis ici a des inconnu·e·s et tu ne le dis pas aux gens que tu aimes le+ ??
Comment veux-tu qu'elles te comprennent ?

Voir dans le contexte

Discussion : [Site] sites et applis de rencontres polyamoureuses (fil général)

Profil

artichaut

le samedi 03 avril 2021 à 13h46

Mark
@artichaut, bonsoir, voudrais tu réintégrer le communiqué dans le post d'origine? Merci ;-)

Je n'ai pas compris tout de suite ce que tu me demandais…
- j'ai ajouté la mention du site (et non pas le communiqué) dans la liste du post d'origine (ci-dessus) ;
- et j'ai crée cette page (mais ça, tu aurais pu aussi bien le faire toi !), où j'ai intégré le communiqué, pour causer spécifiquement de ce nouveau site.

Voir dans le contexte

Discussion : [Site] Nouveau site : polyrencontre.fr

Profil

artichaut

le samedi 03 avril 2021 à 13h15

J'ouvre ce fil pour partager la nouvelle annoncée par @Mark ici et pour en discuter :

Mark
Quelque part sur le web, le 2er avril 2021

Oyé oyé la communauté polyA, voilà un scoop, un vrai !

Après un an de préparatifs, ça y est, enfin ! Heureux de vous présenter un espace de rencontre à destination de la communauté polyamoureuse francophone. Cocorico, made in France mais pas limité à, pour les personnes que cela intéresse.

Bienveillant, inclusif, sécurisant et transparent sont les valeurs principales du projet avec une ligne éditoriale assumée. Vous pourrez en apprendre plus en consultant La charte du site .

Volonté affichée de créer un outil simple et intuitif et des critères de recherche minimalistes mais fonctionnels. L’idée est de vous inciter à vous présenter en quelques lignes et surtout de se découvrir à travers les mots : Qui parlera mieux de vous que vous-même ?

Pour le côté safe, à chaque personne d’avoir un comportement et une utilisation responsable. Nous y veillerons avec bienveillance et toute aide en ce sens sera la bienvenue. Si vous voulez venir étoffer l’équipe de modération, merci de nous le faire savoir.

Nous avons fait le choix de ne pas faire de discrimination genrée. C’est dit et assumé. Et non, ce n’est pas parce que c’est gratuit que c’est vous le produit.

L’esprit et philosophie du projet : Pensé pour la communauté polyamoureuse, avec une utilisation simple et gratuite des fonctionnalités nécessaires. En clair : Vous n’aurez pas à payer pour savoir qui a visité votre profil ou pouvoir envoyer un message : TRANS-PA-RENT on vous dit.

Aucune obligation d’abonnement est le véritable parti pris et défi de ce projet.
Cependant, la partie technique a un coût et le développement bénévole a ses limites. Une incitation ludique à contribuer au financement existe, zéro prélèvement ou renouvellement automatique. On vous laisse découvrir. Mot clé : É-QUI-TA-BLE.

Aucune utilisation d’api (modules techniques cachés) permettant de récupérer vos données personnelles. Une attention particulière a été portée à ce que celles-ci ne soient ni exploitables ni monétisables. Conforme RGPD bien entendu. Cool non ?

Nous espérons que ces quelques lignes auront éveillé votre curiosité et que cela vous donnera envie de tester le site. La version pour ordinateur est prête et opérationnelle. La partie mobile, à l’ergonomie un peu différente, est en cours d’optimisation.
Si vous avez des suggestions ou rencontrez des problèmes de fonctionnement, merci d’avance de nous en faire part depuis la page contact du site. Le sav est en place :P

Voilà pour la présentation. Et maintenant, si le cœur vous en dit, à vos claviers ! On peut compter sur vous pour le bouche-à-oreille ?

Disclaimer : Mon coup de pouce est une participation aux réflexions et au lancement. Je pense que ce projet répond au moins en partie à un besoin exprimé régulièrement sur les groupes ou forums de discussions. Ceci est ma modeste contribution communautaire.

Bénévolement, Mark
[e-mail, cliquer pour voir l'adresse] Pour nous contacter


Qui a testé ? Qui a un avis sur ce nouveau site ?


_______
Voir aussi Sites de rencontres polyamoureuses (fil général).

Voir dans le contexte

Discussion : MST Questionnaire

Profil

artichaut

le vendredi 02 avril 2021 à 14h55

Bienvenu ici @Aladin

Aladin
pour le moment il y a 3 réponses

Il faut dire que tu ne donnes pas trop envie de répondre.
- profil créé très récemment, et pas de texte de présentation ;
- très peu d'explications sur pourquoi ce questionnaire, et à quoi il va servir…
- aucune indication sur le type de questions et de la longueur du questionnaire (il y a t-il une seule page ?)
- aucune indication sur la méthode et semble t-il aucune réflexion sociologique
- etc

Perso, je ne pige pas en quoi ton questionnaire, même avec 100 ou 1000 réponses, apporterait des réponses sur le sujet.

Voir dans le contexte

Discussion : La Commune Kerista, communauté poly américaine, à San Fransico (1971-1991)

Profil

artichaut

le vendredi 26 mars 2021 à 11h55

Il en est question aussi là :
Polyfidelity and the Dynamics of Group Romantic Relationships, de Jeff R. Peterson, Walden University, 2017.
Voir le pdf ici, en anglais. (et on trouve des schémas )

Voir dans le contexte

Discussion : [PodCast] Le Talk Chaud #6 - Variations sur le même t'aime - by Le Vestibule – 24 mars 2021-

Profil

artichaut

le jeudi 25 mars 2021 à 12h35

Merci @Lili-Lutine
Chez moi ce lien ne donne pas la possibilité d'écouter l'émission.
Si c'est pareil pour vous, en voici 2 autres qui le permettent : (1), (2).

Le Talk chaud
Chaque mois, Joe et Cécile prennent le micro pour vous donner la parole. Ici, nous parlons de sexe, de genre, de pratiques mais aussi de difficultés, de société, de féminisme avec vous et avec nos invité.e.s. En plateau, la sexologue Claire Alquier réponds aussi à vos questions.

…depuis la plateforme Le vestibule (Sexe, genre et féminisme... Toutes les occasions sont bonnes pour en parler.) : Le Talk chaud, Le docu du Lab, Le dico du Q

Le Vestibule

" Le Vestibule c’est une partie de l’oreille interne qui communique en permanence avec le cerveau. C’est aussi l’entrée du vagin. Mais surtout le Vestibule, c’est cette pièce d’où s’ouvrent plusieurs portes. Une invitation à découvrir d’autres espaces, les uns après les autres, dans l’ordre que l’on veut. Une invitation à assouvir toutes ses curiosités… "

Aujourd’hui, le Vestibule, c’est une plateforme de podcasts dédiés aux sujets de sexualité et de genre.

Vous pouvez y trouver des podcasts originaux sous différentes formes et dans toutes les positions : des témoignages, des débats d’idées, des pastilles humoristiques, des performances artistiques, des interviews, des émissions pour les jeunes, les moins jeunes, pour toutes les sexualités, pour tous les genres, pour celles et ceux qui en parlent, qui y pensent, qui en rient… Et même les autres (du moment qu’ils sont consentants) !

" Dans notre Vestibule, nous voulons une parole libre, authentique et décomplexée. "

Vous trouverez aussi des podcasts invités. Parce que nous les aimons, nous leur proposons de venir batifoler chez nous.

Nous pensons qu’il est essentiel de se rencontrer, partager, réfléchir ensemble, c’est pourquoi le Vestibule propose également des événements publics :
- des labs : espaces d’échanges en petits comités pour parler de ce qui ne se dit pas ;
- des conférences ;
- des rendez-vous festifs et culturels.


D'horizons divers, nous sommes toutes convaincues que parler de sexualité, c'est autant parler d'intimité que du vivre ensemble, de soi que du rapport à l'autre, de zones érogènes que de politique.

Nous nous sommes rencontrées au sein du Cabinet de Curiosité Féminine. Nous y avons animé des ateliers et avons créé une émission de radio, diffusée sur Super 8 Radio dans un premier temps, puis sur Radio Campus Paris.

Aujourd'hui, nous rêvons d'un espace où se réuniraient celles et ceux qui parlent de sexe et de genre avec intelligence, bienveillance et sensibilité. Le Vestibule sera cet espace.

Claire Alquier, Églantine alias Mrs Rose, Joe, Cécile Martin

Voir dans le contexte

Discussion : Première rupture polyamoureuse

Profil

artichaut

le jeudi 25 mars 2021 à 11h31

crocolutin
Je n'arrive pas à me dire chanceux

C'est un peu le drame de l'occident (ou des personnes trop habituées à être privilégiées en tout)…

crocolutin
d'un important besoin de sécurité, d'un recentrage sur soi, voire sur notre couple.

L'important besoin de sécurité est normal, on en a toutes et tous besoin, juste on tend à l'oublier et on ne fait pas l'effort de chercher à combler ce besoin par nous-même (on attend que d'autres le fasse à notre place… comme quand on était bébé).

Le recentrage sur soi est généralement une très bonne chose. Car c'est bien de là que tout commence (la tristesse, comme la joie). Prendre soin de soi-même est sans doute le meilleur début pour retrouver comment répondre à notre besoin de sécurité.

Le recentrage sur ton couple, est signe que tu ressent le couple comme faisant partie de toi. C'est bien ou pas bien selon ce que ça fabrique pour toi (en terme de sécurité mais aussi de dépendance, etc). Ça peut aussi être bien à court terme mais pas à long terme (ou le contraire). À toi de jongler avec ça et savoir quel place y accorder.

Voir dans le contexte

Discussion : Le poly : des demies relations ?

Profil

artichaut

le jeudi 25 mars 2021 à 08h33

bidibidibidi
Artichaut étouffe en monogamie

merci @bidibidibidi de me comprendre

melodie3229
Le problème enfin ce n'est pas un problème mais c'est ce qui me pose problème lol...c'est qu'il a un son emploi du temps plus un enfant plus déjà une copine.Ses journées ne font que 24h comme tout le monde .Du coup oui ça me donne la sensation d'avoir un reste de temps libre.Mais ce n'est pas lui (qui essaie de me rassurer au max) c'est moi qui ai besoin de beaucoup

un truc qui moi m'a aidé, c'est de bien faire la différence entre les besoins et les attentes

la question de l'emploi du temps est un thème récurent quand on découvre le polyamour, mais souvent, c'est parce qu'on calque ce qui devrait être sur ce qu'on a tjs vécu (en monogamie)

avoir de grands besoins est une chose, demander à l'autre d'y répondre en est une autre

perso, ce sont des questions encore et toujours présentes :
- quels sont mes besoins réels ?
- puis-je creuser et trouver d'autres besoins +profonds derrière ce qui m'apparait comme des besoins ?
- comment y répondre par moi-même et/ou par d'autres moyens que ce qui me vient en premier à l'esprit ?
- comment ne pas faire porter mes besoins aux autres ?
- comment être dans des relations où la réponse aux besoins de l'autre n'est pas le principal mode relationnel ?
- etc

Voir dans le contexte

Discussion : Première rupture polyamoureuse

Profil

artichaut

le mercredi 24 mars 2021 à 22h48

Une bonne nouvelle (ta femme à une nouvelle relation) vient en atténuer une moins bonne (une de tes relations vient de se terminer). Tu es un homme chanceux dans ton malheur.

Bien sûr ça ne suffit pas à compenser. Mais tu peux être heureux pour ta femme, donc pour toi-même. Tout le monde n'a pas cette chance là.

Bienvenu en metamorie !

(tu avais fait la moitié du chemin, il te reste l'autre moitié à parcourir)

Voir dans le contexte

Discussion : Le poly : des demies relations ?

Profil

artichaut

le dimanche 21 mars 2021 à 10h28

@melodie3229

Vu ta réaction, j'ai relu mon message (car j'étais étonné que tu le prenne aussi personnellement). Et ok, après relecture, je peux comprendre que tu l'ai pris ainsi. Désolé, ce n'était pas mon intention.

Mes "tu" et mes "ta" se voulaient génériques, mais sans doute sont-ils maladroits et je comprends qu'ils prêtent à confusion. Je ne te connaît pas, donc je serais bien en mal de parler de ton rapport à la richesse, etc.

En revanche, oui, ton concept de miette me parle (même si je vois bien que tu l'utilises ici dans un sens négatif). Perso j'aime bien ce mot de miette, il me parle. Et en effet je trouve que les miettes méritent d'être revalorisées, et que chaque miette contient en soi tout un univers.

Voir dans le contexte

Discussion : Le poly : des demies relations ?

Profil

artichaut

le samedi 20 mars 2021 à 23h46

melodie3229
Je précise que j'ai conscience que peut-être cela vient de moi qui suis excessive et fonctionne en hiérarchique.
Mais vraiment je vis les relations comme des "demies relations".

Il me semble que ceci peut facilement entraîner cela, oui.

Moi ce sont les relations mono ou hiérarchiques qui aujourd'hui me semblent des… demies (ou quart, ou ce qu'on voudra) relations, des relations tellement engoncées et verrouillées, normées et inéluctables, qu'elles en perdent toute substance. Et ne ressemble qu'à des fantômes de relations, obligées d'en rajouter sans cesse dans le superlatif, comme pour s'auto-convaincre de leur importance, ou de leur caractère extraordinaire… alors que bien souvent elles peinent à être autre chose que des coquilles vides ou des fake qui ne trompe plus personne.

melodie3229
pour le moment je trouve que le poly fait plus resortir ma solitude qu'autre chose.

Il me semble que c'est justement par là que passe une manière de relationner qui puisse être vraiment respectueuse de l'autre et de soi-même.
Ça ouvre des horizons tellement vastes que la notion de "demies relations" n'a plus lieu d'être justement : pour être le "demi" de quelque chose, il faut avoir cette norme référentielle censée représenter l'entièreté.


Pour le dire autrement :
- si ta norme référentielle idéale c'est : amour+sexe+tendresse+conjugalité+enfants+richesse+durabilité(+relation_secondaire)+etc, si t'enlève la moindre de ces choses, ce sera toujours une manière de relation tronquée et incomplète

Mais
- si ta norme référentielle c'est juste toi même et ta solitude dans sa complétude, alors la moindre relation, avec le moindre des ses éléments pré-cités, devient un univers entier tellement vaste qu'il en est impossible d'en dessiner les contours, et dont on ne finit jamais d'en explorer les immensités

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion