Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour et secret

#
Profil

titane

le jeudi 07 mai 2009 à 17h41

Ben voilà... c'est pas plus compliqué et cela laisse la liberté et donc la responsabilité aux amants de communiquer au delà d'un modèle ou d'un "contrat-AOC" quelconque...

Ce n'est pas plus compliqué que cela...

Le PA-AOC est une configuration qui si acceptée volontairement et louable comme n'importe quel accord libre et volontaire... cela ne donne a personne le droit de le juger ou de le nier...

Et lycée de Versailles !!

Désolé pour mon coup de gueule... mais pfffffffff ça fait du bien !...

Et puis tiens je ne vais même pas vous dire où je passerai le weekend, na !

non mais...

#
Profil

LuLutine

le jeudi 07 mai 2009 à 17h46

Quoi ? Tu vas nous tromper ce week-end et tu nous dis même pas où tu vas ?

Pfff c'est pas sympa ça....

;-)

#
Profil

titane

le jeudi 07 mai 2009 à 17h50

vais faire de la grimpette... à vos imaginations de vous tromper ou pas... me faites vous confiance ?

Avez-vous confiance que je reviedrai vous aimer avec la même sincérité et la même tendresse, voire passion si affinité ?

Avez-vous cette confiance fondamentale qui seule justifie votre amour ?

Bises câlines

#
Profil

LuLutine

le jeudi 07 mai 2009 à 17h51

;-)

#
Profil

Alygator427

le jeudi 07 mai 2009 à 18h06

Clementine

Alygator, Dreltak, est-ce que cette manière-là vous convient, en tirez-vous quelque chose de constructif?

Merci. Navrés, j'étais parti dans les révisions, et vais très vite y retourner.
En tout cas sur ce site, j'apprends !! L'expérience des personnes est toujours enrichissante. Et peu à peu on apprend à concrétiser notre polyamour. Le terme de polyamour m'est connu que très récemment et j'apprends toujours ce qui signifie. Enfin j'apprends à être tout simplement !
En tout cas le débat est fort intéressant !

Pour répondre aux pistes de Lulutine :

Le problème ce n'est pas totalement entre nous, c'est plutôt avec le secret de l'autre. Mais la relation étant plus compliqué et distante ..
Deltrak est aussi mon confident et j'ai aussi besoin de lui parler de choses que je ne peu pas sinon, mais c'est au respect de l'autre que je me pose. Je ne 'raconte' pas, ni ne détaille par respect à tous. D'ailleurs c'est Deltrak qui me pousse à aller le voir quand je n'ose pas lui parler (mais je suis aussi têtue !).
Garder un secret qui me concerne c'est comme si c'était écrit sur moi ! Je ne peu pas le cacher longtemps, j'y peu rien ça me démange.
En fait pour être vraiment honnête, ce n'est pas tellement le fait de dire que j'ai une autre relation, mais plutôt de ne pas pourvoir la vivre, ou plutôt qu'elle ne puise pas fonctionner à cause de problème de circonstances et d'éloignement, car l'autre je ne sais pas ce qu'il ressent et ne 'peu' pas lui demander, ni le voir, ni le comprendre. Et c'est ce qui ennui mon ami aussi car il voit bien que quelque chose ne va pas bien. Et n'osant rien faire, rien ne se fait !

#
Profil

LuLutine

le jeudi 07 mai 2009 à 18h14

Il faut ouvrir le dialogue avec le troisième dans ce cas je pense...
Et s'il n'est pas prêt à dialoguer, là, je ne vois pas...

#
Profil

Dreltak

le vendredi 08 mai 2009 à 13h59

Pour répondre aux différentes interventions de clémentine (tout citer prendrais trop de place):

Suite a ton intervention a la fin de la 1ere page: Oui, des fois il ya effectivement “contrôle” dans le fait de “savoir”. Cela dit, savoir et laisser libre me semble aussi un excellent "jeu consenti". Quand au piment, les variété peuvent être multiple...

Ton intervention du mercredi 06 mai 2009, 12h35: Pour ma part de chute, c'est plus sur l'impossibilité de vivre pleinement certains aspects de ma vie dans le cadre d'une relation monogamique. Mais aussi la nécessité de mettre en adéquation un certain nombre d'idée avec mon vécue pratique (et inversement). Que s'est t'il passé pour que ta/tes relation/s “fusionnelles” te fasse achoppé?

Je suppose qu'il existe une part de fusionnel dans bon nombre de relation “positive”, ne serait-ce que par la formule relationnel “1+1=3”. Le tout est de savoir ce qui est acceptable pour chacun (des “trois”). Cela peut s'appliquer aussi a la venu d'un enfant, mais c'est hors-sujet.

Ensuite, je n'ai effectivement aucun droit de contrainte sur alygator427, cela va de soit. Mais voir quels possibilités affective il existe (ou pas) entre les différents partenaires d'une même personne (et réciproquement), ça peut être sympathique il me semble?
____________
en réponse à l'intervention de LuLutine, fait le mercredi 06 mai 2009 à 14h28:
Le tout n'est pas que cela me dérange ou pas mais de trouver un accord qui satisfasse tout le monde. J'aurais envis de savoir pour les raisons que j'ai cité précédemment, et aussi pour apprendre a mieux connaitre alygator: qu'est ce qui t'a amener a fréquenter tel personne? Pourquoi? Comment?.....

Pas pour juger qui que ce soit, simplement pour apprendre et évoluer, ça serait déjà pas mal ^^. Si “1+1=3”, “1+1+1=....” Combien au juste? Discuter, discuter, discuter, discuter.....
____________
Bon bref, ya décidément trop d'interventions pour que je réponde a tout aujourd'hui. Sachez que j'apprends moi aussi beaucoup a votre contact, même si je pense préféré le terme de “couple libre” a celui de “polyamour”. Après tout, les deux notions ont (même plus que) suffisamment en comun pour pouvoir s'enrichir mutuellement.

Pour répondre a Alygator427, personne ne sait a l'avance ce que peut ressentir quelqu'un, même au travers d'une relation plus ou moins virtuel. Si entamer la discution s'avère pour le moins compliqué, la patiente est le seul remède je pense. Tout dépend ensuite de la tournure que tu veut voir prendre aux évènements, des contraintes du milieu ect.....

#
Profil

titane

le vendredi 08 mai 2009 à 14h17

belle et sage conclusion... ce que je retiens c'est l'ouverture vers un processus volontaire ouvert vers des possibles sans préjuger de la "finalité"... le moteur de ce processus est une confiance de base et une reconnaissance de notre cheminement "volontaire" non pas basé sur un modèle ou une quête de moralité, mais sur un dialogue enrichissant et amoureux.

La dialogue amoureux pour moi inclue la découverte de l'autre, le frôlement des âmes en toute liberté et responsabilité... spontanéité, liberté et gratuité...

Avec cette confiance fondamentale a priori (comme un cadeau, un don de soi) et cette ouverture sur le cheminement de l'autre vers soi, alors le dit et le non dit s'installe sur la spontanéité et la gratuité... comme des caresses... cela peut aboutir à une totale transparence volontaire et accueillie comme un cadeau... ou aboutir à une confiance "a priori" qui reconnait l'essentiel: l'amour partagé... et pas forcément ces différentes manifestations ici et là... je t'aime tel que tu es et avec ce que je crois savoir de toi... car ce n'est pas ce que je sais de toi que j'aime mais toi dans ton mystère qu'aucune transparence ne pourra lever...

La confiance comme terreau de la spontanéité, gratuité et liberté...

#

(compte clôturé)

le vendredi 08 mai 2009 à 17h04

Oui, poser une finalité est un enfermement, à terme. Accepter de ne pas savoir où on va, c'est laisser d'autres possibilités pouvoir arriver. Faut du souffle, de l'endurance, assurer ses arrières en se connaissant bien soi-même par exemple...

C'est dans ce sens que je dis que le développement personnel est important, ne serait-ce que pour sortir de la fusion, sa part étouffante. Fusion pour moi, c'est le pire truc, parce qu'on ne sait plus respirer tout seul. Voilà ce que je mets derrière ce mot. Comme des plongeurs qui doivent respirer sur le même embout tour à tour, au lieu d'avoir chacun le sien. La réserve d'oxygène est divisée par deux! Et d'abord, idéalement, faudrait pas se mettre en situation de devoir compter sur une réserve d'O2. A fortiori, une demi chacun!

Ceci dit, quand on sait qu'on est le numéro un pour quelqu'un, depuis longtemps, et que la relation marche bien, c'est moins difficile d'oser cette liberté. Et la confiance ne peut se bâtir que sur sa propre confiance en soi, voilà ce que je mets derrière ce mot.

#
Profil

oO0

le vendredi 08 mai 2009 à 17h05

...

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#
Profil

oO0

le vendredi 08 mai 2009 à 18h09

...

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#
Profil

LuLutine

le samedi 09 mai 2009 à 15h30

"si Dreltak ne s'est pas arraché les cheveux devant tout ce foin [...] il peut se dire qu'il a un solide potentiel de confiance inconditionnelle"

Oui c'est pas faux ;-)

Aly et Dreltak, vous êtes sur la bonne voie, continuez !

Pour votre troisième....je ne connais rien de lui alors, je ne sais pas, mais vous verrez bien !
De toute façon dans le pire des cas, vous pouvez vous appuyer l'un sur l'autre, et ça c'est important !

#
Profil

Dreltak

le dimanche 10 mai 2009 à 11h58

"C'est dans ce sens que je dis que le développement personnel est important, ne serait-ce que pour sortir de la fusion, sa part étouffante. Fusion pour moi, c'est le pire truc, parce qu'on ne sait plus respirer tout seul. Voilà ce que je mets derrière ce mot. Comme des plongeurs qui doivent respirer sur le même embout tour à tour, au lieu d'avoir chacun le sien. La réserve d'oxygène est divisée par deux! Et d'abord, idéalement, faudrait pas se mettre en situation de devoir compter sur une réserve d'O2. A fortiori, une demi chacun! "

Ou comme des rêveurs mettant en commun leurs bouteilles d'éther?

"Et là, cela fait peur de voir persister l'équivoque que l'autre relation d'Alygator427 puisse être considérée comme une infidélité à celle qu'elle a avec Dreltak : il y a libre consentement de cette autre relation de la part de Dreltak. "

Aucunement comme une infidélité, simplement une relation compliqué [...]. Ëtre deux ou trois pour démêler une grosse pelote de laine, c'est mieux, nan?

"Même si je n'en ai plus rien à foutre et que j'en ai ma claque, je peux pas rester indifférent quand je vois l'histoire de deux personnes prises dans la tourmente d'un débat aussi dense. Certes, ils semblent avoir tenu bon, mais lorsque des personnes investissent leur vécu personnel comme l'ont fait Alygator427 et Dreltak, je ne pense pas que s'embarquer dans des conflits d'idée soit la meilleure aide qui soit. "

Étant donné les billes que j'apporte et leurs couleurs, j'ai l'habitude des débats conflictuel. Celui si est plus intéressant que certains auquel j'ai pus participer (dans la réalité je parle).

Enfin bref, je conclurais comme Lulutine, du moment qu'on peut s'appuyer l'un sur l'autre, c'est déjà quelque chose!

Au plaisir de vous lire.

#
Profil

Alygator427

le dimanche 10 mai 2009 à 14h45

Merci de vos conseils et de votre soutien,
Je n'avais pas prédis un tel débat d'idée !

En effet je suis novice et je pose des questions

Pour le reste ça suit son cour, et Deltrak n'a pas de soucis à ce faire, j'ai confiance en lui.

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 mai 2009 à 17h34

Dreltak

"Ou comme des rêveurs mettant en commun leurs bouteilles d'éther? "

Mmmmhhh, rêver, oui, je prends!

L'éther, pour oublier la douleur ou la réalité... je prends pas...

Car comme pour l'O2, je pense "dépendance", alors que je crois à l'autonomie. Quid de deux autonomies, qui s'additionnent pour se rendre plus fortes?

#
Profil

LuLutine

le dimanche 10 mai 2009 à 20h57

"Quid de deux autonomies, qui s'additionnent pour se rendre plus fortes? "

Oui c'est bien, car trop souvent on a tendance à se phagocyter.
Finalement je me rends compte de cette phagocytose dans mon couple (heureusement on en sort maintenant !) mais aussi dans énormément de couples (mono en général) que je croise...

S'aimer sans phagocyter l'autre, en restant autonomes et différents. En restant deux. L'Amour ce n'est pas la fusion totale.

Mais bon on s'éloigne un peu du sujet du secret là (quoique), enfin ça m'inspirait...

#
Profil

lutevain

le dimanche 10 mai 2009 à 21h14

1+1 pour nous c'est dépasser la masse critique, ça devient de la fission nucléaire, une véritable explosion du possible… nous pourrions tout à fait vivre l'un sans l'autre, mais comme c'est bon ensemble! Peut-être que nous avons la chance de pouvoir nous réaliser pleinement dans nos activités professionnelles qui n'ont rien à voir, ça aide…

#
Profil

LuLutine

le dimanche 10 mai 2009 à 21h22

Bien sûr vous êtes autonomes !!!

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 mai 2009 à 22h04

Il doit bien y avoir quelque chose qui relie l'amour, ses différentes sortes, fusion, fission... et les différents besoins de savoir, quoi exactement savoir, pour quelle raison, à quel point, etc.
L'ultime forme par exemple, c'est de laisser partir l'autre s'il est plus heureux ailleurs. Là, comme fission... ça se pose un peu là! Je dois être tordue.. mais si finalement être en amour ultime, c'était ne rien savoir de ce qui ne concerne pas la relation, ni ne l'influence?

#
Profil

LuLutine

le dimanche 10 mai 2009 à 22h09

"mais si finalement être en amour ultime, c'était ne rien savoir de ce qui ne concerne pas la relation, ni ne l'influence? "

C'est peut-être l'influence judéo-chrétienne dans laquelle j'ai grandi (bien que de parents athées), mais je dirais que oui...Aimer, c'est ne rien demander en retour, mais comme nous sommes imparfaits, nous avons des demandes quand même... ;-) ?

(en gros : seul Dieu est parfait et nous pauvres mortels nous sommes incapables d'un Amour totalement inconditionnel comme celui de Dieu etc etc...est-il nécessaire de préciser que je ne crois pas en Dieu - en tout cas certainement pas celui des chrétiens ?)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion