Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Sur la différence d'âge

Bases
#
Profil

LuLutine

le vendredi 20 avril 2012 à 13h52

Ce sujet ayant dérivé d'un sujet qui n'a rien à voir, je le recrée ici. Je vais reprendre ci-dessous ce qui a déjà été dit.

Mysterhill

Bonsoir ,

pour abonder dans le sens de :

verseau70

Peut-être les jeunes filles pourraient trouver des hommes plus âgés pour leur donner le plaisir qu'elles recherchent . Dans d'autres pays il n'y a pas cette ségrégation des âges.

j'ai eu la chance de rencontrer à 19 ans une fille bien plus agée (26 ans), 30% en relatif. Elle m'a beaucoup apporté. Donc le pendant : jeunes hommes avec des filles plus mures, me parait tout aussi interessant.

verseau70

[...]Comme le dit Mysterhill c'est une chance de rencontrer, pour un jeune un partenaire plus âgé .

CharlieBear

Mysterhill et verseau70,
à 18 ans j'ai eu un (merveilleux) amoureux de 30 ans. (soit 50%).
Dans cette relation je suis ouverte à la vie et à moi-meme, je ne regrette à aucun moment ce que nous avons partagé, mais malheureusement malgré l'amour, il avait une demi vie de plus que moi, une situation et des souvenirs alors que j'étais etudiante et seulement un avenir.
A present, je voudrais bien etre avec quelqu'un qui soit à mon niveau...
vois-tu ?

verseau70

J'ai eu moi aussi à 50 ans une amoureuse de 22ans, ( je n'est pas fait de pourcentage mais je savais qu'il y avait 28 ans de différence ) , c'était merveilleux pour les deux pour moi surtout sexuellement, elle était plus amoureuse que moi et a souffert de ma conduite polyamoureuse, ça a duré plusieurs années tout de même.
Pour toi CharieBear si tu veux vivre en couple avoir des enfants , vis à vis de la société et de la famille il est peut-être mieux d'avoir un mari ou un compagnon de ton âge, mais si tu es polyamoureuse au fond de toi, rien ne t'empêche d'avoir une relation de courte ou longue durée avec un homme même plus vieux ou plus jeune , pas un mineur tout de même . Je n'ai pas compris la fin de ton texte , à partir de :...il avait une demie vie de plus que moi... Tu pourrais peut-être mieux préciser ce que tu veux dire .
Bonsoir à plus tard .

Mysterhill

il n'y a pas de regles, ni de pourcentage en amour. Cela dit, autant je crois qu'à un instant deux vies peuvent se croiser et se rejoindre sans notion d'age, autant je pense que cela ne tient pas dans le temps. La différence d'age accroit les différences à mesure que le temps fait son oeuvre. On trouvrera toujours des contrexemples, cependant je crois aux relations équilibrées et à l'imaginaire. Pas besoin de trucs couteux ou sophistiqués, quelques transparences suffisent...

Bonne soirée...

LuLutine

Par curiosité pour ceux qui ont un avis sur la question, vous pensez que 12 ou 13 ans de différence d'âge c'est trop ?

cougar

L age n a pas reellement d importance,
seul le feeling et les sentiments !
le reste n est que convenances et etroitesse d esprit !
Quand on aime on a toujours vingt ans non ?

Eric_49

[...]D'après moi, une relation polyamoureuse supporte plus de différence d'âge qu'une relation mono.

Juliette invitée

@lulutine : queneni ! Mon amoureux à 12 ans de plus que moi...et j adore ça ! ;-).

cougar

Les "petits vieux" nous apportent leur experience
Les "jeunes" nous redonnent nos 20 ans
Les "moyens" profitent du melange !

Voilà, vous pouvez apporter vos autres commentaires ici.

#

Benjamin-L (invité)

le vendredi 20 avril 2012 à 14h22

À titre personnel, mes deux dernières amoureuses principales avaient respectivement huit ans de plus et huit ans de moins.

Mes parents, eux ont… vingt-six ans d'écart, et sont ensemble depuis vingt-huit ans. Je ne connais pas de couple ayant cet écart d'âge, pour qui cela a duré au moins aussi longtemps.

:-)

#
Profil

Tchu

le samedi 21 avril 2012 à 14h23

Je fais la différence entre "nombre d'années" et "écart générationnel".

A 28 ans, je suis sortie avec un homme qui en avait 40. Même si nous avions beaucoup de choses en commun, je n'arrivais pas à me départir de ce sentiment d'être une gamine frivole à ses côtés. C'est devenu gênant, et nous nous sommes séparés en partie à cause de ça.

Maintenant, j'ai tendance à fréquenter des hommes un peu plus jeunes que moi (quatre ou cinq ans de différence) parce que nos centres d'intérêt, notre façon d'envisager la vie sont similaire : même si je suis déjà dans la trentaine et qu'eux ont encore un peu de temps devant eux avant d'y accéder, nous faisons partie de la même génération.

Je ne me vois pas encore fréquenter quelqu'un de la génération de mes parents mais plus je vieillirai, plus l'écart se réduira : j'en fais l'expérience avec ma mère, qui a 50 ans cette année : nous serons toutes les deux dans le "troisième âge" en même temps ;-)

#
Profil

LuLutine

le jeudi 26 avril 2012 à 17h33

Je suis assez d'accord avec Tchu, et je pense que l'argument de CharlieBear n'a pas forcément à voir avec l'âge mais plutôt avec des priorités et/ou styles de vie différents.

Un(e) étudiant(e) de 19 ans ne se sentira peut-être pas bien avec un(e) personne qui à 23 ans, travaille déjà depuis mettons, deux ans.

Par contre, cette dernière personne de 23 ans sera peut-être tout-à-fait à l'aise avec quelqu'un qui a dix ans de plus.

Cela dit, je pense que le polyamour permet de croiser les histoires sans forcément avoir "tout" en commun comme cela est souvent nécessaire dans une histoire exclusive (qui va souvent de pair avec un projet de vie).
Du coup, ça ne me dérange pas pour ma part d'avoir une relation avec quelqu'un, même si nous sommes très différents.

Françoise Simpère cite souvent Benoîte Groult :

Benoîte Groult
Aimer, c’est partager tout ce qu’on peut et souhaite partager avec l’autre. Et pour le reste, mener sa vie comme on l‘entend. Seul cet amour est durable.

Lorsqu'on est PA, on se trouve exactement dans le cas de figure de cette citation. Je pense que ça permet des relations durables quelles que soient les différences (d'âge ou d'autre chose).

En revanche, c'est plutôt comme je le disais le mode de vie exclusif qui me semble "poser problème" dès qu'il y a une différence trop importante (d'âge ou autre) entre les deux partenaires. Et surtout le fait que l'un et/ou l'autre des partenaires s'arroge le droit de dire à l'autre ce qu'il peut faire ou pas (mais là pour le coup on dévie du sujet, donc je ne développerai pas).

#

Popol (invité)

le vendredi 27 avril 2012 à 09h14

L'âge ne veut donc pas dire grand'chose, en soi. Il s'agit plutôt de la période de vie dans laquelle on se sent, ce qui me paraît rejoindre ce que dit Tchu.

Je remarque pour ma part que je me sens dix ans de moins que ce que racontent mes papiers d'identité. Et qu'en effet, je me sens plus à l'aise en compagnie de gens de cette tranche d'âge.

#
Profil

bouquetfleuri

le vendredi 27 avril 2012 à 09h50

Les mots se construisent avec les corps et les expériences, les corps construisent des langages différents, et l'âge est l'équation entre les mots et le support sensible. La mouvance permanente de cette équation ouvre tous les possibles et les ferme parfois.
Chacun est un élément de cette double équation, tout simplement : les langages s'imbriquent, ou non.

#
Profil

ILoveYou

le vendredi 27 avril 2012 à 10h47

LuLutine

Cela dit, je pense que le polyamour permet de croiser les histoires sans forcément avoir "tout" en commun comme cela est souvent nécessaire dans une histoire exclusive (qui va souvent de pair avec un projet de vie).

Du coup, ça ne me dérange pas pour ma part d'avoir une relation avec quelqu'un, même si nous sommes très différents.

(...)

En revanche, c'est plutôt comme je le disais le mode de vie exclusif qui me semble "poser problème" dès qu'il y a une différence trop importante (d'âge ou autre) entre les deux partenaires

je suis d'accord! le polyamour donne la possibilité d'aimer sans pour autant partager forcément un projet de vie ensemble.

#
Profil

CharlieBear

le vendredi 27 avril 2012 à 13h11

Lulutine, effectivement c'était bien mon argument. Le garçon dont je parlais était "un adulte actif" alors que j'étais (et suis encore) une adolescente.
Je connais des gens de mon age qui sont bien plus vieux...

#
Profil

coquelicot

le samedi 28 avril 2012 à 19h01

bouquetfleuri
Les mots se construisent avec les corps et les expériences, les corps construisent des langages différents, et l'âge est l'équation entre les mots et le support sensible. La mouvance permanente de cette équation ouvre tous les possibles et les ferme parfois.
Chacun est un élément de cette double équation, tout simplement : les langages s'imbriquent, ou non.

Et l alchimie se fait.........ou pas!!!!!

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 29 avril 2012 à 10h06

Tout à fait Cougar, c'est ce qui reste, en partie, inaccessible à notre volonté.
Mais il n'y a rien de triste dans ce constat, les choses sont ainsi, voilà tout. Il faut juste s'appliquer à prendre ce que l'on peut

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

boucledor

le jeudi 03 mai 2012 à 22h29

Concernant la "question de l'âge", mon mari pense qu'elle explique en partie notre "crise de couple actuelle" (cf mon témoignage "Besoin d'en parler"). En effet, nous avons 10 ans d'écart et je n'ai "connu" qu'un seul homme avant mon mari... Lui, par contre, a multiplié les expériences amoureuses avant notre rencontre...Parfois, il m'arrive effectivement de me demander si cela explique pour une part mon besoin d'"ouverture"... Mais rétrospectivement, même si ces relations étaient "platoniques", je me suis souvent sentie "poly-amoureuse" dans le sens où je pouvais entretenir des relations amoureuses à l'égard de plusieurs personnes et conserver des liens forts et durables malgré la distance ou le peu de temps passé ensemble... Bref, mon intervention est peut-être "hors-sujet" mais je me demande parfois si nos attentes et nos points de vue "divergents" sont en lien avec cette différence d'âge... ou pas...

#
Profil

bodhicitta

le dimanche 08 juillet 2012 à 13h36

Boucledor, je comprends vite dans ton récit que ton mari a plus expérimenté la vie que toi, il a donc fait ses expériences de chercheur spirituel, enfin il a trouvé ses réponses.
il faut t'écouter toi même et en étant toujours aussi honnéte

#
Profil

wolfram

le dimanche 08 juillet 2012 à 13h56

ma compagne et moi-même avons 15 ans d'écart. cela fait onze ans que nous nous aimons et cette différence n'a pas changé, comme ce qui nous plaît l'un chez l'autre :D

c'est sans doute le fait de s'être retrouvé sur les bancs de la fac ;)

je suis d'accord avec cette notion de centres d'intérêt !

nous rencontrons des filles qui partagent les nôtres et ce qui a causé les ruptures pour les histoires sérieuses n'a jamais été l'âge !

il y a des vieux de 25 ans et des jeunes de 45... l'important c'est de vieillir ensemble, c'est à dire, que nos centres d'intérêts évoluent ensembles !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion