Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureuse pas assumée

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 04 décembre 2013 à 02h38

Unangepasse
Sommes nous dans un forum de libre expression ou chacun partage ses idées et réfléchi à celles des autres, ou dans un champs de tir ou l'on abat celles ou ceux qui ne sont pas dans votre idéologie, ou qui n'ont pas vos connaissances ?

On est dans un forum d'expression libre où si on est pas d'accord, on le dit.
Et un désaccord exprimé clairement mais poliment n'a rien de comparable avec une balle de fusil. Ou alors, je suis un highlander.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

Unangepasse (invité)

le mercredi 04 décembre 2013 à 02h48

et si je puis me permette,

à la lecture du récit de hommeparti, rien ne prête à croire que sa femme ait cherché à lui faire du mal en changeant (même unitéralement) les règles selon ses désirs nouveaux.. (qui ne se décident pas eux)

Il semblerait même qu'il n'était plus dans sa préoccupation du moment, puisqu'elle le délaisse, et persiste à vouloir lui imposer quelque chose qui le perturbe et lui fait manifestement beaucoup de mal.

C'est étrange comme vous choisissez de résumer leur situation par quelque choses qui n'est pas condamnable, l'essence même du "résumé" étant de reléguer en arrière plan, tout ce qui n'en fait pas parti...

Et cet homme en plus s'efforce de ne pas lui en vouloir pour tout cela.
Que voulez vous de plus ?

J'aimerai comprendre, car leur mésaventure me semble ni respecter les règles mono, ni la charte poly présentée à l’accueil de ce site..

#

Unangepasse (invité)

le mercredi 04 décembre 2013 à 02h59

siestacorta> Non j'ai juste l'impression de me faire taper sur les doigts en soulignant mon ignorance, alors que j'exprime être toute nouvelle ici, pour découvrir ce mode de vie qui ne me laisse pas indifférente et me fait réagir.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 04 décembre 2013 à 03h09

Quand tu estimes toi-même être au début de ton exploration, on peut s'étonner si tu spécules trop hardiment sur les comportements des polys.
Donc, pour reformuler ce que dit Lulutine, si un poly se retrouve avec un seul partenaire, il ne va pas plus se précipiter sur de nouvelles rencontres qu'un mono, donc pas plus oublier son précédent partenaire que lui.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

Unangepasse (invité)

le mercredi 04 décembre 2013 à 03h24

J'ai découvert ce site il y a 4 jours pour la première fois ;

Si vous jugez que la femme de hommepartit est poly, moi je m'interroge sérieusement à la lecture de son récit que je trouve poignant.

Je ne spécule en rien sur "le comportement des polys", j'exprime un doute dans "le stricte cadre du récit de hommepartit." Je crois être clair dans mes propos.

Là vous faites un amalgame qui n'est pas honnête à la lumière de mes quelques messages.

Je n'ai pas cherché à sous entendre qu'elle se précipite sur de nouvelles rencontre, peut être aurais je du dire simplement "à l'avenir".

J'ai avancé toutes les raisons qui me pousse à m'interroger sur le poly de la femme de hommeparti.

Et puis tout cela est à mon sens secondaire, au regard du comportement de cette femme que je trouve cruel et très égoïste, tel qu'il ressort de ce récit.

Vous ne partagez peut être pas ce sentiment ?

Bonsoir à tous

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 04 décembre 2013 à 10h39

Le comportement de sa compagne est un polyamour mal assumé, comme le titre du fil le dit assez bien.

C'est fréquent, sur le forum, un couple classique , l'un deux fait une rencontre mais ne souhaite pas briser son couple, et tentative de changer la situation en polyamour.
Mais s'il veut que ça se passe bien, le polyamoureux devrait faire très attention à mettre à l'aise le mono, et à valoriser leur relation à ce moment-là.
Femmepartie est allée assez vite, se laissant porter par ses nouveaux sentiments. Elle a voulu présenter homme parti et son nouvel amant. Et ce dernier, de fait, ne jouait pas le jeu poly à fond, et quand il se sont rencontrés, il s'est avéré qu'il ne ferait pas les efforts que devaient faire le couple parti (et ne les imaginait sans doute pas, soit par égoïsme, soit par inexpérience). En soi, si le couple parti était très solide, déjà mûr dans sa façon de gérer les nouveautés, ça aurait pu tenir un peu. Mais l'adultère de l'amant a rencontré la maladresse de femme partie.

A priori, depuis, il y avait une phase de dialogue, de remise en question. Et femmepartie semble avoir préféré mentir que soit revenir à son couple, soit s'assumer poly au risque d'être quittée.

Du coup, on estime que les attentes de femme parti sont poly, parce que dans l'idéal elle voudrait conserver deux relations, mais que sa pratique est au mieux contre-productive, au pire adultère.
Si elle vient parler ici, on peut la soutenir, l'aider à réfléchir, l'encourager à faire elle aussi une thérapie pour déterminer ses attentes et ses projets.
Elle n'est pas revenue depuis, donc ce qu'on sait sur ce qu'elle veut, c'est par son partenaire.
Si elle n'intervient pas (en tout cas on sait qu'elle nous lit) il se peut que ce soit parce qu'elle voudrait que son partenaire reste mono, même si elle en a un qui la traite elle même en partenaire secondaire. Un paradoxe qui est difficile à assumer, j'imagine qu'elle sait bien qu'elle n'est pas cohérente, et qu'elle est la tête dans des réactions passionnelles, des émotions d'immaturités qu'elle n'avait pas appris à gérer avant.

Oui, elle a un comportement égoïste.
Mais en amour, être égoïste est assez fréquent.
DE son côté, homme parti a eu une réaction de sauve qui peut égoïste aussi. Il devait réfléchir, voir où il en est, quitte à faire mal à sa compagne. Ca lui était nécessaire à lui pour avancer. On l'a félicité souvent de son écoute, de sa démarche de travail, du dialogue qu'il a ouvert dans son couple.
Mais si sa retraite est saine pour la réflexion et pour préserver son besoin mono, à plusieurs reprises, il a utilisé semi-consciemment sa prise de distance comme un moyen de pression. Il avait très envie que sa compagne revienne, mais il veut garder ses conditions à lui, au fond.
Forcément, en face, la réaction de sa femme est paniquée, et son projet de redevenir mono est fait de la peur qu'il lui a fait éprouver d'être quittée, pas d'un apaisement mutuel.
Et le projet éventuel de passer à un fonctionnement ouvert ne peut évidemment pas être vraiment travaillé dans ces conditions, donc, il ne l'est pas.

Il s'agit pas de minorer les comportements égoïstes de femme partie... Le tout, c'est pas de juger qui fait quoi de mal (on a tous à un moment félicité homme parti de la qualité de sa démarche, et trouvé l'attitude de sa partenaire inconséquente), mais de savoir si l'égoïsme de chacun est assez bien pensé pour préserver la personne qui l'exprime et les relations où il intervient.

Après, oui, ça cadre pas avec poly ou mono, mais ce qui cadre pas avec les plans de départ et les promesses, c'est souvent la vie.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

homme_partit

le mercredi 04 décembre 2013 à 11h28

Si je suis conscient d'avoir été égoïste, j'aurai tendance à dire que c'était pour me protéger d'une autre forme d'égoïsme qui me faisait souffrir. Ceci étant, avoir utilisé ma prise de distance comme un moyen de pression ne m'est pas venu à l'esprit. Quant à savoir lequel de nous 2 a été le plus égoïste, cela n'apportera rien de vraiment constructif.

Je ne pense pas que ma femme revienne sur ce forum par rapport à moi. Elle ne veut pas marcher sur mes plates-bandes alors que je ne lui demande rien, mais elle continue à lire les diverses messages. Je sais qu'elle interviendrait si j'écrivais des propos déplacés voire erronés.

Pour être parfaitement clair avec cette situation, j'ai tendance à penser que ma femme doit aller au bout de sa découverte du poly et qu'après nous ferons le point sur notre couple. Mais il va s'en dire que je n'attendrai pas, que si la vie m'offre la possibilité de rencontrer une autre personne, je me projetterai sur cette nouvelle relation, même si actuellement je ne m'en sens pas capable. Je conçois que cela peut paraitre comme une nouvelle mise sous pression, mais je ne désire pas attendre une hypothétique situation indéfiniment.

Ma femme souffre également de notre séparation. Elle a été franche sur sa volonté de continuer avec son autre amoureux. Ce dernier est en pleine crise avec sa propre femme, car il imposait un adultère, mais à chacun sa vie.
Elle sait maintenant que nos chemins s'éloignent mais croit encore à un possible rapprochement. Laissons faire les choses mais chacun garde son cap.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 04 décembre 2013 à 13h17

homme_partit

Ma femme souffre également de notre séparation. Elle a été franche sur sa volonté de continuer avec son autre amoureux. Ce dernier est en pleine crise avec sa propre femme, car il imposait un adultère, mais à chacun sa vie.

D'un côté, le schéma de la maîtresse qui espère que son amant va réussir à sortir de ses difficultés, c'est triste, ça se retrouve partout, tout le temps. La maîtresse est toujours en attente, et le pire, c'est que parfois ça se prolonge d'une façon désirée mais non-assumée : être en attente, se raconter l'histoire de l'amour impossible, ça intensifie les ressentis qu'on a pour l'histoire, du coup on croit qu'on est plus fortement amoureux parce qu'il y a plus de ressentis. Alors que ce qui réagit en nous, c'est pas l'amour, c'est le besoin de vivre des émotions, le besoin d'une intensité nerveuse pour se sentir exister comme personne.

D'un autre côté les époux adultères qui se mettent dans cette situation ont pas souvent les tripes pour faire autre chose que la prolonger. Ils créent aussi un genre d'aventure, quelque chose qui leur sort la tête du couple de départ où ils étaient confinés, puis dans l'adultère se déclarent victimes des difficultés, mais en réalité, ils peuvent avoir plus besoin de goûter les tourments "maitrisés" d'une double vie que les engagements d'un changement de vie.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 04 décembre 2013 à 17h10

unangepasse
Je crois être clair dans mes propos.

Ce qui était très clair pour moi, c'est quelqu'un qui débarque sur le forum et qui se permet de donner des leçons aux autres, en mode "Si ta femme est poly, elle va nécessairement faire d'autres rencontres".

Et oui on est sur un forum de libre expression, donc si je ne suis pas d'accord, j'ai le droit de le dire. Surtout si j'estime que quelqu'un dit une bêtise plus grosse que lui-même.

Imagine une autre personne, nouvelle aussi, qui débarque sur le forum, lit un peu au hasard, un peu en diagonale et tombe sur ton intervention. Elle va penser peut-être que tu es très au fait du polyamour, et donc elle va croire que "être poly, c'est fréquenter amoureusement plusieurs personnes" ! Alors qu'on se bat contre cette idée reçue depuis les débuts du forum.

Etre poly, c'est avoir une souplesse dans sa vie, dans ses relations mais c'est même pas une question de fréquenter plusieurs personnes ou non. Fréquenter plusieurs personnes est une possibilité.

Peuvent se reconnaître dans la philosophie poly - à mon avis - des gens qui préfèrent être très solitaires, par exemple. Mais qui à l'occasion vivront librement leurs relations...

Bref, une infinité de profils, pas de "standard".

Je m'arrêterai là, j'avoue que Siesta explique mieux que moi. ;)

#
Profil

Caline

le mercredi 04 décembre 2013 à 18h38

LuLutine
Ce qui était très clair pour moi, c'est quelqu'un qui débarque sur le forum et qui se permet de donner des leçons aux autres, en mode "Si ta femme est poly, elle va nécessairement faire d'autres rencontres".

Et oui on est sur un forum de libre expression, donc si je ne suis pas d'accord, j'ai le droit de le dire. Surtout si j'estime que quelqu'un dit une bêtise plus grosse que lui-même.

Imagine une autre personne, nouvelle aussi, qui débarque sur le forum, lit un peu au hasard, un peu en diagonale et tombe sur ton intervention. Elle va penser peut-être que tu es très au fait du polyamour, et donc elle va croire que "être poly, c'est fréquenter amoureusement plusieurs personnes" ! Alors qu'on se bat contre cette idée reçue depuis les débuts du forum.

Etre poly, c'est avoir une souplesse dans sa vie, dans ses relations mais c'est même pas une question de fréquenter plusieurs personnes ou non. Fréquenter plusieurs personnes est une possibilité.

Peuvent se reconnaître dans la philosophie poly - à mon avis - des gens qui préfèrent être très solitaires, par exemple. Mais qui à l'occasion vivront librement leurs relations...

Bref, une infinité de profils, pas de "standard".

Je m'arrêterai là, j'avoue que Siesta explique mieux que moi. ;)

#
Profil

Caline

le mercredi 04 décembre 2013 à 18h39

@ LuLutine, ta réaction me plaît beaucoup, j’ en conclus que la sexualité n’est pas forcément une priorité dans l’idée du polyamour... Il est important de faire la nuance, comme je suis assez nouvelle sur ce forum, je suis assez sensible à cela.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 04 décembre 2013 à 18h42

LuLutine
Peuvent se reconnaître dans la philosophie poly - à mon avis - des gens qui préfèrent être très solitaires, par exemple. Mais qui à l'occasion vivront librement leurs relations...

lulutine a parfaitement raison, mon ours chéri en est le parfait exemple. C'est pour garder ça liberté de solitaire que ça faisait 5 ans qu'il n'avait pas eu de copine, je sentais bien qu'il m'aimait bien mais c'est quand je lui ai exposé les idées poly, qu'il s'est laissé aller à de la tendresse (il en tremblait d'émotion méme) avec moi, car il n'avait plus peur que je lui mette le grapin déçu et que je lui en demande trop.

Caline
, j’ en conclus que la sexualité n’est pas forcément une priorité dans l’idée du polyamour...

Caline a parfaitement raison aussi...

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 04 décembre 2013 à 21h04

Caline
la sexualité n’est pas forcément une priorité dans l’idée du polyamour...

T'as tout compris toi :)

En résumé, la sexualité n'est ni obligatoire, ni interdite :)

#

couple en réflexion (invité)

le samedi 07 décembre 2013 à 23h38

Diriez-vous que la définition du polyamour varie d'une situation à une autre ou que chacun à la sienne?

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 08 décembre 2013 à 02h36

La définition de départ reste la même : en clair, il peut y avoir plusieurs partenaires, il peut y avoir des sentiments, chaque partenaire impliqué est d'accord pour que ça puisse lui arriver comme ça peut arriver aux autres, et a posé ce cadre explicitement.
La définition ratisse large (les différents types de relation, d'intimité, d'amour, de configuration) et les situations auxquelles elle s'applique sont nombreuses (mais pas infinies, yavait une mindmap qui en dénombrait la plupart assez exhaustivement).

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

homme_partit

le dimanche 08 décembre 2013 à 19h15

Une définition a toujours un sens unique, mais la mise en pratique reste qu'une adaptation de compromis au sein d'un contexte propre.

#
Profil

homme_partit

le dimanche 08 décembre 2013 à 19h54

Séparé d’avec ma femme depuis quelques semaines, j’ai passé la journée d’hier avec une amie. Cette dernière est une relation commune avec ma femme et si nous nous entendons biens, il ne s’est rien passé excepté une belle journée. Elle connait le poly de ma femme et peut comprendre l’envie d’aimer plusieurs personnes. A la connaissance de ma souffrance, de ma volonté de me séparer, elle conçoit que cette situation n’est pas simple, que ma femme a fait preuve d’un dangereux égoïsme et qu’elle risque de ne pas trouver ce qu’elle recherche tant elle a manqué de respect pour elle et pour moi.

Ma femme ayant appris cela, elle est venue me faire comme une scène ce matin. Je ne cherche pas à la faire souffrir, à la faire culpabiliser, pas de reproche de ma part, mais elle n’accepte pas une autre femme à mes côtés. Elle m’a répété son amour pour moi, sa volonté de me reconquérir, m’a demandé de lui laisser le temps d’aller au bout de cette relation, qu’ensuite elle me reviendrait mono. Elle a été très entreprenante et j’ai craqué avec un débordement de larmes. Je crois qu’est une première pour elle de me voir pleurer.

Pensez-vous qu’une personne réellement poly puisse tenir ce genre de propos ?

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 08 décembre 2013 à 21h29

"je redeviendrai mono" ?
Je sais pas si la question importante c'est pas est-ce qu'une personne réellement poly est capable de le dire (oui, dans l'absolu), ou est-ce qu'une personne réellement amoureuse va pas être très très paumée quand les choses vont mal, sans que l'amour ne soit vraiment à remettre en question.

Maintenant, je crois que si ta compagne est poly, elle le gère très mal. Ce qui se comprend, après tout, elle a mis le pied dans un truc avant d'avoir réfléchi à ce qu'elle voulait dans sa vie.

Dit autrement : à part dire la vérité et demander si on peut en faire quelque chose, je crois pas qu'il y ait d'attitude "réellement poly", chacun fait comme il peut.
Après, prendre sur soi, c'est ni mono ni poly.

La scène de jalousie est envisageable pour un poly, mais envisageable comme un truc à résoudre, pas comme la preuve que rien n'est possible dans cette situation.
Entre "je redeviendrai mono un jour attend moi" et "ne passe pas du temps avec d'autres femmes", je crois surtout que ta compagne ne réfléchit pas très loin, et effectivement, en se laissant aller à ses émotions immédiates, elle agit assez égoïstement.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

couple en reflexion (invité)

le lundi 09 décembre 2013 à 00h00

homme parti, cela ressemble au comportement d'une femme perdue dans une vie où elle a certainement "plus perdue que gagné". Elle doit également subir une sorte de prise de conscience.

Il est possible que ta journée avec une autre femme ai réveillé une jalousie et une mise en concurrence féminine.

Mais ton couple en est où exactement?

#
Profil

aviatha

le lundi 09 décembre 2013 à 01h19

Je le dis tout de suite, le "laisse moi aller au bout de cette relation, ensuite je te reviens rien qu'à toi" c'est une impasse. C'est plus ou moins ce que nous avons tenté, c'est un échec total, parce qu'on ne va jamais vraiment au bout de "cette relation", parce que nous ne sommes pas de plans B qu'on récupère quand le reste est fini, parce que les gens ne sont pas des meubles interchangeables et qu'il faut tenir compte de leurs limites et de leur ressenti.
Je te le dis tout net, ne t'embraque pas dans un deal comme ça, c'est un nid à emmerdes.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion