Polyamour.info

elfi

elfi

Lyon (France)

Participation aux discussions

Discussion : Et si c'était bientôt la fin

Profil

elfi

le lundi 20 août 2018 à 23h10

Voilà ça allait mieux, il me semblait, hier soir et cette nuit moment a 3 en amoureux.
Sauf que au cours de la journée ca a explosée entre eux. Lui a eu des mots très dur avec elle...
Elle l'a vécu comme une rupture et a décidé de ne plus ce battre pour leur couple.

J'ai prévenu les 2, je vais tâcher d'être aussi neutre que la suisse je ne veux pas prendre partie.

Mais comment y arriver? Est ce q'une relation triangulaire peut devenir "en V" quand c'est le couple "de base"/primaire qui s'écroule?
J'étais sûr de moi, s'ils se séparaient je ne choississait pas et je partais.... finalement je ne choisirais pas mais.... je ne me sens pas de partir.
Peut on quitter tout en aimant encore?

Je suis perdue et angoissée....

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour et amour véritable

Profil

elfi

le lundi 20 août 2018 à 11h40

LeaBridou
Mais, dans ce cas, "véritable" n'a pas le sens de "tout le reste c'est de la daube". C'est dans le sens "tu sens au fond de toi la puissance, la pureté, la magie de cet amour", cette sensation est "vraie " pour toi.

Pour répondre à la question initiale , je pense pas que ce soit le "cadre " (monogame/polyamoureux/autre) qu'on choisit qui définisse si l'amour qu'on donne est véritable. Il n' y a que nous qui puissions nous demander chaque jour si l'Amour qu'on donne à notre/nos partenaires est un Amour véritable dans notre cœur et dans nos actions envers lui/elle/eux.

J'aime beaucoup cette définition de l'amour véritable et de l'amour tout court en faite.
Merci LeaBridou de nous avoir fait partager cette vision des choses

Voir dans le contexte

Discussion : Et si c'était bientôt la fin

Profil

elfi

le vendredi 17 août 2018 à 13h52

Korain
Y voient ils clair? Et ensuite sont ils "équipés" en discernement et motivation pour regler leurs problèmes?

J'ai l'impression qu'ils sont motivés mais je ne suis pas sûr qu'ils soient "équipés" pour résoudre leurs problèmes. Ils ont "la tête dans le guidon" et sont bloqués là en quelques sortes. C'est pourquoi je leur ai suggérer de rencontrer un thérapeute afin de débloquer les problèmes sans que je me retrouve prise entre 2.

Korain
Es-tu le catalyseur ou la réponse indirecte qu'il se sont trouvés?

Excellente question! Je n'en sais rien.

Je les vois dimanche soir, on verra comment ca se passe.

Voir dans le contexte

Discussion : Help! Jalousie d’une mono...

Profil

elfi

le vendredi 17 août 2018 à 13h43

Peut-être pourrais tu demander a ton compagnon de faire la rencontre au jour prévu mais de te laisser choisir le lieu? En lui expliquant que tu as besoin d'être toi aussi décisionnaire dans cette rencontre pour te sentir plus ouverte et plus sereine. Que tel qu'il t'a présenté la rencontre tu te sens juste "forcée" alors que tu voudrais que ca se passe au mieux.
Vu que tu penses qu'un non serait mal pris un "oui, mais" pourrait passer peut-être.

Par contre autre chose m'interpelle : ton compagnon voulait réformer un "trouple" sous entendant que même si tu n'es pas engagé toi envers son amie dans une relation amoureuse tu l'es au moins amicalement de ce que je comprend. Or là il ne me semble pas que tu ai eu ton mot à dire sur le choix de "l'amie"...

il faudrait peut-être que tu parles avec ton compagnon pour qu'il te laisse de la place dans ce choix et cette rencontre afin que vous fassiez ca ensemble en constructif et que tu n'es pas l'impression qu'il te force à changer.

J'espère que vous trouverez votre équilibre

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Début de quelque chose qui a tout détruit

Profil

elfi

le vendredi 17 août 2018 à 12h01

Bonjour

Navrée que tu vives ça.

Tu exprimes ton ressenti, ce que ton compagnon a choisi. Mais elle? En as tu discuté avec elle? Que pense t'elle de tout ca?

Je suis "licorne" depuis 1ans et je pense que cela influence mon ressenti de ta situation. Je ne m'imagine pas devoir/pouvoir choisir entre eux.

Je te souhaite en tout cas plein de courage pour traverser ces épreuves. Et j'espère que tu arriveras à garder le positif de cette expérience de vie.

Voir dans le contexte

Discussion : Sites de rencontre pour polyamoureux

Profil

elfi

le mercredi 15 août 2018 à 12h42

Hello
J'ai par hasard trouver une page fermée facebook de rencontre polyamoureuse:

Je ne sais pas ce que ca vaut... mais ca peut déjà être une piste ;)

Voir dans le contexte

Discussion : Et si c'était bientôt la fin

Profil

elfi

le lundi 13 août 2018 à 23h36

Caoline, j'avais regarder une ou deux saisons je ne sais plus de cette série. Ca m'avait aider à nos débuts à me rendre compte de leur possible point de vue et des difficultés que ca pouvait présenter pour mes amoureux.
J'avais arrêté de peur de voir les crainte et la vision des choses de la série perturbés mon vécu. Je n'avais pas assez avancer dans la déconstruction/reconstruction pour aborder la série sereinement.
Notre relation est assez différente de ce qui est abordé dans la série, enfin du ressenti que j'en avais eu à l'époque.

Navrée pour ton chagrin d'amour. Plein de courage à toi!

Voir dans le contexte

Discussion : Et si c'était bientôt la fin

Profil

elfi

le lundi 13 août 2018 à 10h29

Merci de vos avis.

Leur première réaction a été de se draper de leur certitude... elle en mode "c'est ma faute, j'en fait pas assez" auto flagellation et estime à 0. Et lui en "mode j'en ai marre quelle communique pas, elle fera jamais d'effort ca changera jamais". Mais les 2 veulent sauver leur relation alors tout n'est pas perdu. Et puis finalement ils ont l'air de faire des efforts tous les deux, un peu. J'ai l'impression que prendre conscience qu'ils risquaient de me perdre si ils ne faisaient rien pour que ca s'arrange entre eux, a été l'élément déclencheur dont ils avaient besoin.

On a passé 24h "isolé" en amoureux a la campagne sur un terrain a mon chéri au milieu de nulle part. Juste nous 3 autour d'un feu de camp, et ca fait du bien.

Affaire à suivre donc

Voir dans le contexte

Discussion : Et si c'était bientôt la fin

Profil

elfi

le mercredi 08 août 2018 à 11h57

Voilà 1 an je découvrais le polyamour et ma bisexualité en rencontrant mes amoureux, un couple. Une double dose de changement pour moi.
Il y a eu le NRE et c'était juste waou!
Il y a eu la fin de la NRE et là c'est moins glop... mais du dialogue, des présentations pour se faire rencontrer nos proches... beaucoup d'évolution et de bon moment....

Mais voilà depuis quelques temps plus de mauvais que de bien.... le dialogue entre eux semblent être rompus, où tout du moins il y a tellement de friture sur la ligne que c'est tout comme.
La situation va en se dégradant de semaine en semaine à tel point qu'ils s'envoient des piques pendant le sexe ou pendant les moments de tendresse-detente.
Certes chacun d'eux individuellement me confie ses états d'âme et ce qu'il juge ne plus aller dans leur relation à eux.
(Pour replacer le contexte, je vie a 1h de route d'eux et ne les vois que le WE)
Plus ca va plus elle se renferme et se résigne a la situation entre eux, et plus lui est frustré et me sors des "je t'aime" et "tu me manques" à foison comme s'il compensait le manque de comm' entre eux avec moi......
Je les vois foncé droit sur un mur et m'entrainer avec eux sans trop savoir comment éviter ce foutu mur....

Ce matin j'ai craqué et je leur ai envoyé un long message en leur disant qu'ils fallaient qu'ils se bougent tous les deux au lieu de se résigner et de stagner. Je leur ai proposé un exercice d'écriture vu que l'oral pause problème, sous forme de tableau noter des faits et les sentiments positif ou negatif que cela a pour eux...

J'en ai assez de marcher sur des oeuf pour ne froisser l'ego de personnes, pour ne pas dire ce qu'il ne faut pas et déclencher une engueulade.....

Et maintenant que j'ai "mis les pieds dans le plat" j'ai peur que ma tentative de réparation ne soit l'élément déclencheur de la fin....
je ne pourrais pas choisir entre eux deux, et je refuse de me "partager" en mode "garde alternée"...

Le fait que ca soit ma 1ère chérie, ma 1ère relation plurielle ajoute aussi a la dimension "je ne veux pas que ca finisse" un peu comme l'utopie du 1er amour qui sera le seul et unique pour la vie que l'on peut avoir enfant.

Je suis perdue.... je sais que si la.situation n'évolue pas, ou s'aggrave trop je devrais prendre une décision et penser à moi avant tout.... mais peut-on envisager de quitter les 2personnes que l'on aime sans y laisser une part de soi???
Je sais que je dois penser à moi et mon "bien être" d'abord.... mais c'est dure et ca fait mal!

Une chose est sûre, même si mon histoire avec eux doit finir dans les jours ou semaine à venir je ne renoncerai pas à la liberté du polyamour.

Voir dans le contexte

Discussion : Pas le moral du tout :-(

Profil

elfi

le lundi 06 août 2018 à 13h09

Salut

Ca me désole d'entendre çà.... tu fais des efforts pour comprendre et accepter et lui te le rend comme ça? C'est moche... très moche....
Je ne redirais pas ce que les autres ont deja dit...
Mais le polyamour c'est du respect et du dialogue pas du mensonge et des insultes quand on se fait prendre a mentir...

Je te souhaite plein de courage! N'hésite pas à venir "vider ton sac" ici!

Voir dans le contexte

Discussion : Limites ou pas?

Profil

elfi

le dimanche 05 août 2018 à 19h38

Personnellement j'aurais très très mal réagit également.

C'est à toi de voir quelles sont tes limites et de discuter avec ton mari de compromis. Mais je pense que respecter vos moments a deux en ne discutant pas avec elle, et ne pas utiliser le camping car familiale qui fait parti de ton "cocon" me semble raisonnable surtout si peu de temps après l'ouverture de votre couple.

Il est fréquent d'avoir des limites de ce genre ;)

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de parler

Profil

elfi

le vendredi 03 août 2018 à 11h10

Salut

Comme disait calinou attention a ne pas réclamer des choses pour faire "comme l'autre". Mais tu peux quand même exprimé ton besoin a ton mari.

Peut-être que tu pourrais être l'initiatrice de moment privilégié entre ton mari et toi: un resto en tête à tête, un WE en amoureux loin du quotidien, de la maison et des enfants. A toi de voir si tu lui demande de ne pas communiquer avec elle lors des ces moments afin que vous ne soyez vraiment que tout les 2. Ce genre de moment est toujours bénéfique a un couple et ca permet de voir/sentir que le lien est toujours là et la place que l'on a pour l'autre.

Bravo pour le cheminement que tu as déjà parcouru et bon courage pour la suite

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour à 3... trouvée et perdue

Profil

elfi

le mardi 31 juillet 2018 à 13h36

Navrée d'apprendre que tu traverses une mauvaise passe Bonheur

"Où est la limite?" est un peu ma problèmatique du moment....

J'espère que le facteur "impermanence " nous ramènera rapidement sous des cieux plus bleus et plus calme!

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour à 3... trouvée et perdue

Profil

elfi

le mardi 31 juillet 2018 à 11h27

Bonjour à tous,

Je reviens sur mon "sujet" pour vous raconter les dernières évolutions de mon histoire.

Alors les évolutions depuis le mois de mars:
- le fils de ma chérie est au courant pour nous, elle a profité d'un devoir sur Don Quichotte où est abordé le libertinage pour en parler. Il n'a pas super bien pris le truc quand il a su que d'autre personne était au courant.... en mode "je suis le dindon de la farce", depuis il a l'air d'avoir accepté les choses et après une période d'adaptation, ca n'a plus l'air de le déranger qu'on est des marques d'affection devant lui avec mes amoureux. (On est reste soft ein : bisou, surnom affectueux...)
- ils assument notre relation devant la plupart de leurs amis,
- je les ai présenté à ma famille proche lors de mon anniversaire. Ca c'est bien passé même si on a dû rester "distant" car ma grand mère maternelle ne sait pas encore..... ma mère refuse catégoriquement que je lui dise...

On a eu des hauts et des bas comme tout le monde... mais surtout un problème de communication. Ma chérie a commencé a avoir de grosses douleur aux épaules qui se sont répercutés sur ses bras. Après des semaines à souffrir et se renformer elle a fait des examen : elle a de l'arthrose cervicales, et doit consulter un neuro... 3mois d'attente elle le verra donc fin août. Sauf que fasse au verdict elle a fait comme si de rien n'était et a continué a faire trop de chose et donc se fatiguer et se faire mal. Et par effet ricochets à se renfermer encore plus.... double effet kisscool lui aussi c'est renfermer dans le même temps car il a des difficultés a se remettre d'un accident de travail où s'il est blessé le dos et stressait de devoir reprendre le boulot ...
Résultat je me suis retrouvée sans "preuves d'amour"... je me moque un peu qu'on dise je t'aime avec des mots ou des attentions mais quand il n'y a plus ni mot ni attention ca devient difficile.
J'ai essayé d'être patiente au vu de la situation avant de craquer fin juin (ca faisait plus de 2mois que ca empirait) et de vider mon sac. Ce jour-là alors qu'on s'était dis bonjour et que j'avais pris de leur nouvel le matin , ils n'avaient pas "penser" à s'enquérir de comment j'allait avant 20h30. Depuis ils font des efforts, avec moi.... ma chérie a fini par se faire arrêter à son boulot et depuis ca va beaucoup mieux.
la communication entre eux reste cependant difficile voir chaotique.... et puis c'est toujours à moi d'aller chez eux. Ok la maison à la campagne c'est sympa, et là de toute façon elle ne peut plus vraiment conduire et lui n'a pas le permis, mais être absente de mon appart dès le vendredi pour ne rentrer que le lundi ca limite les temps de lessive/menage/course/vaisselle. Et je commence à fatiguer de toujours bouger... quand je ne suis pas chez eux cest que je suis chez des amis a 2h de route pour des anniversaires et autres. Le dernier WE au calme chez moi remonte à avril au moins.....

De plus le faite qu'ils puissent avoir des rapports intimes ou des moments de tendresse tout le temps alors que moi je suis a 1h de route seule et frustrée n'est pas toujours facile à gérer... Les 2 étant libertin, monsieur a demandé a se qu'on fasse des sorties libertines. Les plannings et envies de chacun n'etant pas comptible, il a fait courant juin une sortie sans ma chérie et moi avec une demoiselle. Celà c'est très bien passé et je n'ai pas été jalouse.

Au milieu de tout ça, un ami c'est séparé de sa chérie et c'est mis a passer beaucoup de soirée en semaine chez moi. Adorable, serviable, très (trop) attentionné... et a force de passer du temps ensemble, le désir physique c'est mêlé de la partie. Il a été tres facile et naturel de discuter de tous ces sujets avec cet ami, beaucoup plus qu'avec mes amoureux Il ne sait finalement rien passé lui etant toujours amoureux de son ex, et moi ayant mes chéris... mais celà a ouvert la boîte des possibilités "et si j'avais quelqu'un en dehors de notre trio" je crois que je pourrais tomber amoureuse encore mais après c'est mon agenda qui ne survivra pas.... ca ferait trop..... mais avoir un sex friend pourquoi pas....

J'ai évoqué l'idée d'un "autre" avec mes amoureux. Ma chérie est ok pour que j'ai un sex friend en semaine, mais pas monsieur. Il est jaloux, et a peur que je les quittent si je rencontre quelqu'un d'autre.... quand 10j plus tard il a demandé a retourné voir la demoiselle libertine j'ai égoïstement refusé... il a eu l'air de comprendre que ca ne marchait pas à sens unique et à arrêter de demander.

Voilà encore beaucoup d'évolution et de mouvement.....
Le libertinage mêlé au poly-amour et au tracas du quotidien et de la santé cest vraiment pas reposant!

Je les aime alors j'essaye de faire en sorte que ca marche et d'exprimer mes besoins même si c'est pas toujours évident, même si j'ai l'impression qu'on restera toujours dans cet entre deux à se voir les WE quand on peut.... mais bon l'amour cest fait de compromis et d'évolution....

Affaire à suivre

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon témoignage / Demande de contacts sur Lyon.

Profil

elfi

le samedi 28 juillet 2018 à 13h21

Salut à toi

Même si une rupture est toujours difficile, je trouve celà honorable que vous respectiez tous les deux la position de l'autre autour du polyamour et qu'aucun de vous deux ne "force" l'autre à être mono ou poly-acceptant (selon le point de vue)

Je suis sur Lyon si jamais tu souhaites échanger. Quelques mots sur mon parcours: a 29ans après 6ans1/2 de relation et 4ans a essayé d'avoir un enfant, mon mari m'a quitté. Aujourd'hui nous sommes amis et nous discutons beaucoup. C'est apres avoir digéré la séparation que j'ai fait un "double" comming out cette année. J'ai découvert le polyamour en même temps que ma bisexualité il y a 1 ans. Je suis encore en découverte et interrogations sur moi même mais je crois que ca sera toujours le cas ?

Bon courage à toi.

Voir dans le contexte

Discussion : Des difficultés sexuelles liées au trio - Besoin de conseils et de retours d'expériences

Profil

elfi

le mardi 27 mars 2018 à 23h56

Salut Moplume

Je suis actuellement dans un trio amoureux. J'ai découvert ma bisexualité avec ma chérie et notre homme. Elle aussi était entièrement nouvelle sur le sujet. Dans notre cas eux sont en couple depuis 8ans.
Ce qui nous a aidé je pense c'est qu'on a fait baucoup beaucoup beaucoup de préliminaires! Et sans se mettre la pression. Et notre homme qui nous a guider dans la découverte de l'autre par le jeux.
Exemple de jeux pouvant débloquer la situation être à 2 pour s'occuper du 3ème avec par exemple monsieur qui connaît les goûts des 2 dames qui peut guider " plus comme ca tu va voir elle préfère"... perso ca m'a beaucoup aider à oser avec ma chérie.

Je vous conseillerai.aussi beaucoup de tendresse sans forcément de sexe. Regardez un film en se blotissant dans les bras tous les trois, un bon petit dîner en amoureux, une douche a 2 ou 3 en se savonnant les un les autres....
Éventuellement avoir des moments toutes les deux pour aider a ce que vous soyez plus à l'aise toutes les deux.

Je vous souhaite d'arriver à trouver votre équilibre!

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour à 3... trouvée et perdue

Profil

elfi

le jeudi 22 mars 2018 à 00h56

Merci Sdvig de partager ton expérience et de m'apporter ta vision de parent.

Mon histoire avec eux dur depuis juillet, les 1ers mois je ne connaissais pas l'ado. Puis ils me l'ont présenté, sans rien planifié juste parce que l'occasion c'est présenté. Les 1er temps je n'ai eu aucun problème à cacher la situation nous cherchions nos marques dans notre relation, et avec "l'extérieur" mais aujourd'hui ca me pèse.
Je crois que tu touches un point majeur dans ce qui me tracasse: ca aurait été une histoire ami-amant ca ne m'aurait pas déranger de cacher la situation. Et ca n'aurait pas été mentir à l'ado puisqu'il y aurai bien eu une amitié mais juste omettre la dimension sexuelle de la relation qui au fond ne le regarde pas.
Sauf que pour moi notre relation est plus que ça, c'est une relation amoureuse à part entière. Et du coup là il y a mensonge/tromperie sur la réalité du lien affectif. Enfin ce n'est que mon ressenti.
Et j'ai effectivement peur (surtout qu'a 16ans il prend la mouche pour rien) qu'il réagisse mal le jour où il saura... je ne voudrais pas que cet découverte endommage la relation avec sa mère et son beau-père...

Sinon oui le polyamour cest rajouter de la complexité ou juste avoir une complexité différente dans les relations amoureuses. Je te trouve bien courageux d'avoir autant d'interaction. De ma fenêtre de débutante je suis épatée que vous arriviez à gérer ça. Et c'est une belle preuve d'espoir :)
C'est déjà compliqué de trouver un équilibre à 3 alors à + !!! Vive la communication hihi.

En tout cas je te souhaite plein de bonheur dans tes relations.

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour à 3... trouvée et perdue

Profil

elfi

le mercredi 21 mars 2018 à 10h04

Merci à vous deux pour vos encouragements.
On ne se rend pas toujours compte du chemin parcouru quand on est dedans.

Pour la psy je suis d'accord avec toi Siestacorta ca devrait être un service publique!!!

J'ai conscience que je risque de galérer à trouver la bonne psy. J'ai pris rdv pour l'instant qu'avec une seule personne mais j'ai beaucoup aimé sa présentation interne. Elle parle de faire les séances en marchant/promenant au besoin pour faciliter le dialogue et faire littéralement un bout de chemin ensemble. :)

bonne route à vous aussi

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour à 3... trouvée et perdue

Profil

elfi

le mardi 20 mars 2018 à 22h42

Bonsoir tous le monde,

Ce soir je reviens sur ce fil parler de mon histoire.

Notre histoire avec mes amoureux continuent. On s'aime toujours autant, on se manque la semaine et quand on doit passer 15j sans se voir c'est looonnng.
Je crois que ma chérie a découvert la compersion :D et avoir assimilé que 1 +1 = + d'amour venant des 2.
On eu l'occasion une fois de se voir que mon amoureux et moi, au final c'était presque étrange quelle ne soit pas là, et elle nous a manqué.

Le 1er WE avec mes amis c'est très bien passé même s'il n'y en a pas eu d'autre depuis.
J'ai annoncé la nouvelle a mes grands-parents et à un grandoncle et sa femme, de la famille proche. La nouvelle a été bien accueillie à ma grande surprise.

En revanche du côté de mes amoureux ca "stagne" beaucoup plus. Ma chérie n'a toujours pas parler à son fils de 16ans. Sur le principe et intellectuellement je comprends et je respecte son choix.
Sauf que ces derniers temps on passe quasi tout nos WE ensemble chez eux... avec lui... du coup il faut faire attention a ne pas se dire de mot doux ou avoir de geste tendre devant lui.... et quand le soir venu on se retrouve dans l'intimité de la chambre et qu'on peut s'aimer : il faut être silencieux pour ne pas se faire attraper.
Certes j'apprécie qu'on me fasse "entrer dans la sphère familiale" en passant du temps avec eux le WE. Surtout que l'ado communique beaucoup avec moi, sur ses jeux vidéos, ses cours et viens me demander de l'aide pour ses devoirs. Et le top quand je lui demande de mettre la table il le fait et sans râler contrairement à quand ca viens de sa mere et son beau-père hihihi.
Mais c'est quand même de plus en plus difficile moralement que mes chéris puissent s'embrasser se donner des surnom affectueux devant lui et de "rester sur la touche"....

Je me rend compte aussi que malgré tout nos points communs, on est peut-être pas "compatible" pour une vie au quotidien tous les 3.... rythme de vie, gestion de budget etc....
Oui la NRE est belle est bien finie!

J'ai aussi du mal à gérer émotionnellement le "on profite au jour le jour et on verra bien où on ira". Le cerveau a en grande partie envie de cette liberté, de ne pas avoir "d'engagement" de profiter de la vie... mais une part de moi à juste l'impression de foncer en aveugle de nuit sans phare et sans lune sur une route sinueuse.... et du coup c'est flippant....

J'ai entendu beaucoup d'entre vous sur ce forum parler de déconstruction pour se reconstruire. En pleine NRE je ne l'avais pas compris/appréhendé. Mais là je le ressens...
Je déconstruit le schéma implanté depuis l'enfance de "1mari, une maison, 2 enfants, un monospace et une caravane" mais je sens que je ne pourrai pas faire ce chemin seul.
J'ai donc décidé de consulter une psychologue pour m'aider a refermé les blessures du passé, déconstruire ce schéma pre-acquis, et reconstruire quelque chose qui me permette d'arriver à mieux vivre le présent sans mettre trop d'attente dans un futur qui somme toute est hypothétique.

Voilà un post un peu décousu comme mes idées en ce moment.
Au final je suis quand même heureuse de cette relation, de ce que ca m'apporte et de pouvoir échanger tout cet amour :D

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureuse, des questions plein la tête...

Profil

elfi

le mercredi 14 mars 2018 à 23h12

Salut
Bravo d'avoir trouver cet équilibre :)

pour ce qui est de le dire a la famille, libre a toi comme tu en as envie.
Personnellement j'ai franchi le pas:
- mes parents savent, ma mère bloque un peu sur le côté "sexuelle" du "couple a 3"
- mes grands-parents, mon frère, ma belle soeur, mon grand-oncle savent, ca ne les choquent pas. Pour "c'est pas commun mais si t'es heureuse alors t'en mieux"

Ma famille m'a agréablement surprise. Au vue des remarques sur le divorce de machin et le remariage de bidule, au repas de famille j'apprehendais... surtout que dans la famille il n'y a pas vraiment de personnes bi ou homo... donc aller annoncé a ma famille que je passait de trentenaire divorcé "classique" à bisexuelle et polyamoureuse...
Et finalement j'ai fait simple je leur ai dit que j'étais dans une situation atypique, que je sortais avec un couple et que j'étais heureuse. Et au final c'est passé super bien.
Bon pour l'instant ils n'ont pas rencontré mes amoureux, je leur laisse digérer la.nouvelle hihi.

Je te souhaite plein de bonheur dans cette vie que tu t'es contruis

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion