Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureuse, des questions plein la tête...

Famille
#
Profil

Sateline

le mercredi 14 mars 2018 à 13h29

Hello à tous et merci de me lire
Je suis une nouvelle arrivée sur le forum et j'ai beaucoup de questions mais personne pour y répondre...
Je suis en couple polyamoureux depuis un petit temps déjà. J'ai donc mon compagnon et ma compagne et nous avons notre petite vie à 3.
Notre moyenne d'âge est de 22 ans.
Comme la relation commence à devenir vraiment sérieuse et stable j'aurais vraiment besoin d'aides...
Tout d'abord comment avez vous abordez ce fait avec votre famille... La mienne est à 400km et j'ai vraiment peur de sa réaction (croyant fermé d'esprit)
Ensuite ma compagne va venir définitivement s'installer chez nous.
Comment faire, quoi noter niveau administration car je suis plutôt perdu ^^`... Il faut dire que vu le tabou en France autour du polyamour... On est pas aidé...
Enfin même si j'ai déjà une bonne base de relation, tout vos conseils soutien ou recommandation sont les bienvenu pour moi :)
Merci beaucoup et bonne journée

#
Profil

bonheur

le mercredi 14 mars 2018 à 21h34

Bonjour,

Vous êtes heureux ainsi ! Alors ne changez rien.

Le fait que votre compagne vienne vivre avec vous, demandera une adaptation. alors, personnellement je me préoccuperai plus de cela que de l'opinion d'autrui.

Pour ce qui est de l'administration, vous pouvez être colocataires ou sous-locataires... enfin je ne connais pas bien tout ça, il faudrait mieux vous renseigner. D'autres options existent peut être, mais je ne les connais pas.

Je reconnais, on n'est pas aidé en France, mais la loi je pense n'interdit pas de vivre à plusieurs sous le même toit. Pour ce qui est des mentalités, et des proches (famille en particuliers), il faut soit caché, soit dire. Les réactions sont peu prévisibles, même des personnes que l'on pense bien connaitre.

C'est là que l'on s'aperçoit de la réelle ouverture d'esprit, ou pas...

#
Profil

elfi

le mercredi 14 mars 2018 à 23h12

Salut
Bravo d'avoir trouver cet équilibre :)

pour ce qui est de le dire a la famille, libre a toi comme tu en as envie.
Personnellement j'ai franchi le pas:
- mes parents savent, ma mère bloque un peu sur le côté "sexuelle" du "couple a 3"
- mes grands-parents, mon frère, ma belle soeur, mon grand-oncle savent, ca ne les choquent pas. Pour "c'est pas commun mais si t'es heureuse alors t'en mieux"

Ma famille m'a agréablement surprise. Au vue des remarques sur le divorce de machin et le remariage de bidule, au repas de famille j'apprehendais... surtout que dans la famille il n'y a pas vraiment de personnes bi ou homo... donc aller annoncé a ma famille que je passait de trentenaire divorcé "classique" à bisexuelle et polyamoureuse...
Et finalement j'ai fait simple je leur ai dit que j'étais dans une situation atypique, que je sortais avec un couple et que j'étais heureuse. Et au final c'est passé super bien.
Bon pour l'instant ils n'ont pas rencontré mes amoureux, je leur laisse digérer la.nouvelle hihi.

Je te souhaite plein de bonheur dans cette vie que tu t'es contruis

#
Profil

Sateline

le jeudi 15 mars 2018 à 20h43

Merci pour vos reponses ^^ niveau organisation sa ira. Elle est déjà 30 jours sur 31 chez nous haha
Après je veux le dire surtout parce que je ne veux pas cacher une partie de ma vie et de mon cœur à ma famille quand elle nous rends visite. Elle est aussi importante que mon amoureux donc mérite la même place. J'ai peur surtout car déjà le fait que je suis bi à jeter un froid entre moi et ma mère dont je suis très proche de base et cela m'avait déjà fait bien mal.

En tout cas je vous tiendrez au courant et merci encore :)

#
Profil

bonheur

le jeudi 15 mars 2018 à 21h15

Je comprends. Ma mère et moi étions relativement proche, assez complice même. Quand je lui ai annoncé (bien qu'en présence de mon mari) que j'étais poly, j'en ai pris plein la tronche. Depuis, on communique peu. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. On se voit quatre fois par an alors qu'avant c'était plutôt une fois par semaine. Au final, ça ne me manque pas. C'est même plutôt un soulagement, car mes parents, question exemple en amour, c'est pas ça. Du coup, je ne subit plus leurs crises et autres comportements malsains (comme me demander de prendre parti, par exemple).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion