Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

C'est terrible ce polyamour

#
Profil

HeavenlyCreature

le dimanche 07 avril 2019 à 17h00

Caoline je te trouve dure et injuste . De ce que j'ai pu lire ici, le chemin vers la poly acceptance est long et semé d'embuches, et la haine de "l'autre" (inomable autrement) peut en faire partie. Qu'Isabella l'exprime (et précise "humour" dans un poste, feignant le second degré sur fond de vérité) montre, selon moi, qu'elle est consciente que ce n'est pas "juste" et qu'elle souhaite évoluer (a minima pour mieux vivre la situation, puisqu'elle précise que c'est inconcevable, à l'heure actuelle, de se séparer). L'animosité pour sa "rivale", qui visiblement en a tout autant à son égard, me semble (dans ce contexte) inévitable, et pas forcément insurmontable.

Si ce type de témoignage te dérange alors il faudrait indiquer sur ce forum : "exclusivement réservé aux polyamoureux et aux polyacceptants convaincus , sont exclus tous ceux que cette configuration touche de près ou de loin. Et j'ai pas l'impression que ce soit l'esprit du lieu, où sont quotidiennement" accueillies" (dans la bienveillance) les souffrances collatérales que peut provoquer le PA (d'autant plus s'il est mal géré par les parties prenantes : ici, monsieur ne semble pas étranger à la jalousie de ses dames) chez ceux qui ne sont pas dans cette idéologie-là, qui la "subissent" (car oui, c'est une idéologie, au même titre que la monogamie d'ailleurs..).

Isabella fait la démarche de venir ici, sans doute aussi pour mieux comprendre les ressorts du PA, et se rassurer sur la possibilité d'aimer deux personnes (vu que son homme ne la rassure pas dans les actes) et de trouver des solutions pratiques. Certes le ton est à charge contre "l'autre" et "son amoureux" mais ça cache selon moi une souffrance doublée d'un désir de comprendre, et d'évoluer. Enfin c'est comme ça que je le ressens en tous cas !

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 07 avril 2019 à 17h28

HeavenlyCreature
" les souffrances collatérales que peut provoquer le PA (d'autant plus s'il est mal géré par les parties prenantes : ici, monsieur ne semble pas étranger à la jalousie de ses dames)

Sur ce point, j'ai aussi l'impression aussi que même pour un cadre poly, le monsieur assure effectivement pas.
Je peux pas être certain avec le filtre souffrant d'Isabella, mais les détails concrets semblent vraiment pas aller dans ce sens.

Encore plus si
- Isabella est la deuxième arrivée,
- monsieur a le rôle de relation pivot, donc, plus de responsabilités en pratique
le travail d'adaptation devrait être plus visible que ça.

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 07 avril 2019 à 17h33

HeavenlyCreature
le chemin vers la poly acceptance est long et semé d'embuches, et la haine de "l'autre" (innommable autrement) en fait partie.

PEUT en faire partie. Comme la peur.... Mais même sans être poly, on peut avoir des compréhensions,, pas noircir le tableau.
Mais oui par ailleurs, faut pas craindre de nommer certaines réactions, elle ne sont pas absolues, peuvent faire partie d'un parcours. Faut être capable d'entendre ça pour avoir une chance d'entendre autre chose ensuite.
Bon, faut quand même le minimum de bonne volonté de la part de la personne qui vit la détestation...

#
Profil

HeavenlyCreature

le dimanche 07 avril 2019 à 17h35

Oui on a qu'un son de cloche, donc forcément c'est a prendre avec des pincettes comme je disais à Isabella en MP
Moi, ce que je vois, c'est une Isabella qui se focalise sur sa "rivale" (ce que semble faire aussi cette dernière) alors que Monsieur a l'air franchement pas rassurant. Dans ces cas là, c'est naturel, on cherche un coupable tout désigné, suivez mon regard... J'ai fait la même chose avec mon ex, au final j'ai compris que 1. C'est lui qui était pas à la hauteur, 2. que moi javais un problème d'attachement (dépendance affective). La "rivale" elle joue le rôle de révélateur dans le couple.
Peut être oublié 5 min cette fille et réfléchir à la solidité de votre relation à 2 : est-ce qu'elle est viable en elle même ?

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

Isabellaa

le dimanche 07 avril 2019 à 17h39

Je pense qu il y a eu un couac quelque part.
Peut être je me suis mal exprimée.
Je n' ai pas d animosité contre elle.
Je veux juste ma place et qu elle me respecte comme je le fais . Moi pour elle.
Désolée d avoir eu un humour mal placé . Mais j' ai précisé que c était de l humour.
Je pense que si vous viviez ce que je vis peut être vous aurez autant de mal que moi .
Je ne me suis pas étalée sur les divers incidents.
Je savais qu il était avec qqun.
Oui
Je ne me attendais pas a tomber amoureuse et qu il tombe amoureux.
Mais bon apparemment malgré la bienveillance de vos réponses au début . Je me attire les foudres.
Je peux juste dire que malgré tout je ne cherche a blesser personne.
Et que si vous aviez bien lu je fais tout pour ne pas me imposer pour aussi la préserver.
De le préserver et de me préserver.
Bref.
@Caoline tu es vraiment très dure avec moi. Peut être cela te rappelle une situation.
Je ne vais pas sur ce site pour manipuler quoique ce soit..j' exprimé mon malaise.je cherche des réponses. Des analyses. Des témoignages pour faire évoluer ma situation.

Je ne cherche aucune guerre avec qui que ce soit
Je cherche a vivre une belle histoire qui est effectivement difficile a vivre pour moi.
Bref
Bien dommage ces derniers messages.
Je n' ai aucune haine.

Mais au vu des vos derniers messages
J' ai l impression d être une pauvre conne qui souhaite le mal de l autre amoureuse que je manipule tout le monde que je ne souffre absolument pas .
Et bien me voilà bien triste.

J' arrête là mais franchement je prends cela encore en pleine face .

Heureusement que quand même @Siestacorta et @HeavenlyCreature essayent de tempérer .

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

HeavenlyCreature

le dimanche 07 avril 2019 à 17h45

Mais non mais non, les esprits s'échauffent parfois (c'est vrai pour n'importe quel forum), c'est difficile à l'écrit d'exprimer la complexité d'une situation et de ses sentiments, plus difficiles encore de les comprendre ! Tkt !

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 07 avril 2019 à 17h54

Isabellaa
je fais tout pour ne pas me imposer pour aussi la préserver.
De le préserver et de me préserver.

Dans nos relations non-exclusives, on observe souvent que moins les choses sont dites et assumées de façon un peu concrètes, plus c'est par défaut, plus les choses qui font mal s'installent.
On peut avoir des arrangements où on évite poliment le sujet, mais ça ne va qu'à certaines personnes, certaines situations, certains équilibres précis.

Donc si personne ne dit exactement ses limites, et surtout, ses besoins, pour trouver les terrains d'entente, alors les souffrances silencieuses se multiplient.

Ne pas t'imposer, c'est parfois une intention délicate, ne JAMAIS t'imposer, quand tu as un besoin c'est contre-productif : ça ne préserve pas...
Ça veut dire que tu décides de prendre sur toi. Et ton aimé prend sur lui ou fait semblent de rien voir, ne te dit pas non plus ce qu'il fait pour que ça passe, donc ne sait pas ce qui te convient, se doute bien que c'est pas ça, mais se retrouve sans le moyen de faire mieux (et s'il est pas fin, sans conscience qu'il devrait faire mieux... mais les gens sont pas fins en général).
En gros, si toi tu évites d'embêter, lui va éviter de chercher quoi faire... Tout le monde avec la bonne volonté de ménage la chèvre et le choux.

Donc : oui, chercher ses besoins, avoir des demandes pratiques, en parler, et si possible, au moins une fois, se rencontrer pour que ce genre de projets ne semble pas venir de nulle part.

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

Isabellaa

le dimanche 07 avril 2019 à 17h54

@HeavenlyCreature
Je n ai rien reçu en MP

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 07 avril 2019 à 17h57

Isabellaa
@HeavenlyCreature
Je n ai rien reçu en MP

Le mail qui signale les MP arrive parfois dans les filtres des messageries, parmi les spams. Vérifie !

#
Profil

Isabellaa

le dimanche 07 avril 2019 à 18h14

@Siestacorta

J ai exprimé mes limites
J'en ai parlé, exprimer mes besoins d être rassurée
J ai pu montrer les faits à mon aimé, il y a eu tellement de choses probantes.
Mais oui, il est ambivalent, pour lui il nous sommes toutes les deux chez nous, nous existons dans cette maison, il comprend que j ai du mal à gérer .

Mais s il fait certains efforts , il me dit que oui il ne veut pas tout voir.

Il faut bien comprendre q u actuellement je suis perdue. J essayé de prendre du recul, pas tout interpréter.
Je vis l instant présent avec lui .
Mais vu la dernière crise que nous avons eu et sa réponse #je sais pas# à est ce que tu veux rompre, ça a vraiment cassé quelque chose en moi.
Je ne sais plus comment faire, je n osé plus lui dire les choses pour ne pas l étouffer avec mes 'limites' mes remarques.....
C est vraiment difficile pour moi.


"

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 07 avril 2019 à 18h43

Isabellaa

Mais vu la dernière crise que nous avons eu et sa réponse #je sais pas# à est ce que tu veux rompre, ça a vraiment cassé quelque chose en moi.

Est-ce que tu crois qu'il peut avoir entendu "c'est elle ou moi", plutôt que "es-tu ok pour affronter les difficultés actuelles" ?

#
Profil

Isabellaa

le dimanche 07 avril 2019 à 19h33

Honnêtement
Aucune idée

Mais il sait que toutes les deux nous sommes profondément monogames.
Je ne peux pas dire ce que ressent vraiment son autre. Il me a dit qu elle le vivait mieux que moi. Mais dans les faits je n' en ai pas l impression vu comment elle montre son existence dans l appartement de plus en plus.

Mais peut être que j' extrapolé.
Je ne suis pas dans sa tête.

Mais oui peut être qu il a ressenti ça comme "fait un choix."

Moi je veux juste avoir une vraie place..pas me sentir juste comme un extra a sa relation avec son autre .

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 07 avril 2019 à 20h42

Isabellaa


Mais oui peut être qu il a ressenti ça comme "fait un choix."

Disons que si tu crains d'avoir pu laisser de l'ambiguïté sur ça et qu'en fait tu te sens prête à avancer dans une option non-exclusive (et à laisser aussi tes marques, si ça te travaille beaucoup), alors il se montrerait peut-être moins hésitant si tu affirmais "moi je veux bien qu'on tente tous de faire des efforts, mais est-ce que tu es prêt à m'accompagner malgré les difficultés" ?

Ou quelque chose comme ça...

Après, si tu dis que le moment est critique, peut-être que c'est l'occasion pour toi de dire "non, je peux pas suivre". Ca fera mal, mais c'est aussi une façon d'être en accord avec toi-même, de pas souffrir d'un truc en te disant que t'y participes.

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

Caoline

le dimanche 07 avril 2019 à 20h44

@Isabellaa je suis désolée que tu te sois sentie agressée par mes propos même si je comprends car ils étaient brusques.
Pour ma défense je suis quasi certaine que le (humour) n'y était pas quand j'ai lu ton message qui en est, en tout cas je ne l'ai pas vu et le fait que le message ai été édité rend la chose probable. Tu te diras peut-être que c'était évident mais en fait je ne comprends pas le second degré, je n'ai pas le cerveau câblé pour ça, ça m'a valu beaucoup de blessures non voulues par l'autre.

Si ton but est de pouvoir mieux vivre la situation, dans ce cas, tes questionnements ont toute leur place ici. J'avais vraiment fini par croire, et les éléments sont nombreux que tu chercher juste à évincer l'autre.

Et oui, ça me rappelle des situations vécues, des hommes qui m'ont dit que le fait que je sois déjà en couple n'était pas du tout un problème et qui au bout d'un moment me faisaient sentir que finalement si, alors même que je respectais mes engagements vis à vis d'eux. J'ai souffert de devoir interrompre ses relations car j'avais des sentiments très forts et je m'étais investie. mais pour moi c'est vraiment impossible de poursuivre une relation qui fait souffrir l'autre et où je sens que mon autre compagnon n'est pas accepté.

Autant je comprends et compatis à ta douleur par rapport au fait qu'il ne soit pas clair sur ses intentions, mais comme l'a dit siesta, si il a compris qu'il devait choisir, je le comprends. Autant je trouve aussi l'histoire des draps si ça te dérange, je trouve qu'il pourrait faire cet effort. Autant ne pas supporter qu'il y ai des affaires à elle, pour moi c'est un signe de non acceptation de son autre relation et moi à la place de ton compagnon je n'arriverai pas à l'accepter. C'est comme ne pas vouloir entendre parler de l'autre, refuser absolument de rencontrer l'autre, pour moi c'est clairement des obstacles à une relation avec de l'investissement.
Cela dit, je ne dis pas que c’est facile, je ne dis même pas que c'est forcément possible pour tout le monde, donc peut-être que la relation est impossible.
Je te souhaite plein de courage et je vous souhaite la meilleure solution pour vous tous.

Message modifié par son auteur il y a 7 mois.

#
Profil

Isabellaa

le lundi 08 avril 2019 à 08h19

Si je voulais vraiment l évincer
Cela ferai longtemps que j' aurais mis tout en œuvre pour le faire.

Si je ne voulais pas construire avec mon aimé cela ferai longtemps que je serais partie

Son choix de vie est le sien. Je le prends comme tel. Ça ne veux pas dire que ce n est pas difficile pour moi.
Je sais qu elle existe.
Je veux juste ne pas me sentir juste un extra .

Bref.
Pour moi effectivement le PA est difficile a vivre.
Pas tout le temps mais souvent.
La vision des PA peut être différente de celle des Aimés.

Il me faut encore du temps.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 avril 2019 à 09h27

Isabellaa
.
Je sais qu elle existe.
Je veux juste ne pas me sentir juste un extra .

Alors, fais des trucs que feraient une personne légitime dans la vie amoureuse de cet homme : hésite pas à offrir des cadeaux, laisser des affaires, demander de changer des draps... Oui, tout ça, dans une relation poly, c'est largement faisable.

Pas toujours évident, on essaie tous d'écouter, pas brusquer, mais au final, il s'agit bien de pouvoir vivre nos vie sans se cacher, à commencer par "à l'intérieur" des relations !

Isabellaa
Il me faut encore du temps.

Oui, ce n'est pas facile. Mais t'es pas censée être la seule à faire des efforts... Pour ça, dire clairement ce qu'on veut aux autres (et donc, déjà, rencontrer ce métamour) et commencer un dialogue, c'est un cadre meilleur que "chacun gère plus ou moins mal dans son coin".

#
Profil

bonheur

le lundi 08 avril 2019 à 10h31

Un-e métamour, c'est un peu comme la belle famille, on ne choisi pas.

Soit on s'en éloigne et on fait comme si iel n'existait pas, sachant qu'il faudra prendre sur soi de mettre de la distance avec tout un pan de vie de la personne que l'on aime. Soit on accueille et on se laisse accueillir.

Comme pour une famille, on peut prendre ses repas façon FOG "occasion de se manger les uns les autres" ou en se regardant les uns les autres en chien de faïence, surtout se taire pour ne pas dire le mot déclencheur des hostilités.

L'attitude de la personne qui doit jongler avec ses amours, les rivalités, les petites remarques, les limites... n'a rien d'aisée.

Savoir quitter et prendre sur soi cette décision quand elle s'avère indispensable.

Autrement, il y a un super livre écrit par Hypatia From Space qui se nomme "compersion : transcender la jalousie dans le polyamour" et qui peut fournir un excellent terreau de discussion commune.

#
Profil

Isabellaa

le lundi 08 avril 2019 à 15h59

Merci @siestacosta et @bonheur
Pour vos conseils.
Je dois prendre du recul avec tout ça mais je suis d accort avec vous
Cependant je ne suis pas encore prête a voir son autre.

Peut-être un jour.
Mais la pas possible encore

#
Profil

bonheur

le mardi 09 avril 2019 à 09h03

Isabellaa
Cependant je ne suis pas encore prête a voir son autre.

Tu vois, par exemple, je n'aimerais pas être qualifiée de "autre". C'est pas top pour elle et c'est pas top pour toi. Je pense qu'un être humain a droit à un minimum, tout simplement parce qu'il est humain.

Comment te nommerais-tu, toi, vis-à-vis de lui ? Amoureuse ! Alors elle est au même stade que toi, c'est une amoureuse. Parle d'elle comme tu aimerais qu'elle parle de toi.

Déjà intérieurement, avoir de la considération pour elle, serait une bonne chose. Après tout, tu n'as pas demandé qu'elle soit aimée par ton amoureux, et réciproquement. Sur ce coup là, vous êtes dans la même situation.

Il faut comprendre que la première personne dans sa vie, n'est qu'une question de positionnement sur la ligne du temps. C'est juste cela, la différence. Il n'y a pas l'amour d'avant qui est plus légitime, ou moins fort... Il y a deux amours.

Dire qu'une pomme et une orange sont identiques ? Bien sûr que non ! Juste ce sont des fruits qui ont leurs bienfaits. Ca peut paraitre con comme comparaison, mais il y a de cela. Si j'aime ces deux fruits, et bien je me procurerais alternativement ces deux fruits et le jour où je veux déguster une salade de fruits frais, je concilierai le goût de la pomme avec celui de l'orange. Attention, je ne parle pas de sexualité plurielle, mais simplement être tous ensemble pour une soirée, une sortie, un événement quelconque.

Vous rencontrez, elle et toi, n'a rien d'obligatoire. Ne pas penser par contre que ta métamour (autant l'appeler par sa vrai appellation) est plus ou moins aimée. Il l'aime et l'apprécie avec la saveur qu'elle dégage... il t'aime et t'apprécie avec la saveur que tu dégage. Evitez de dégager une amertume ou un goût de pourri, même subliminal, de la métamour, est à la base.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

Isabellaa

le mardi 09 avril 2019 à 19h37

Oui pardon que je dis son autre c est sous entendu son autre amoureuse.
C est vrai que je simplifié trop

Tu as raison.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion