Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Suis-je vraiment polyamoureuse ?

Bases
#
Profil

Amadeus

le lundi 04 novembre 2019 à 03h50

Bonjour, comme je le dis dans le titre, je ne sais pas si je suis réellement polyamoureuse. Est-ce qu'il y a des degrés de polyamour ?
J'ai supposé l'être cette année... lorsque je voyais que je pouvais aimer deux personnes en même temps.. mais l'une de ces deux personne je pouvais la voir réelement et l'autre non (et je ne pourrais jamais). Alors est-ce que c'est vraiment du polyamour..?
Sachant que la monigamie ne me dérange pas, je veux avoir une relation monogamme avec un monogamme mais celui-ci a peur que je sois polyamoureuse et ne pourrait pas l'assumer si c'est le cas. Je pense l'être mais tous ce que j'ai pu lire a propos des cette orientation (le polyamour) c'est que ceux qui le sont ne supportent pas la monigamie, ne veulent pas l'envisager ou alors cela les dérangent beaucoup... ce qui n'est pas du tout mon cas...

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 04 novembre 2019 à 10h30

Il y a des poly qui sont très revendicatifs, et pour affirmer leurs valeurs, rejettent un peu plus violemment celles dont ils sont (pour la plupart) issus.

Mais en fait, non, on est pas dans un concours de pureté, et surtout t'es libre d'aimer comme il te convient.
Si y a des moments de ta vie où tu te sens monogame, ou capable de vivre avec un monogame sans chercher plus loin, ainsi sois-tu !

Oui, tu peux te dire poly sans que la situation pratique soit poly. C'est à dire que comme le polyamour est pas mal une question d'honnêteté sur sa façon de ressentir et de rencontrer, même quand tu n'es pas en situation, annoncer qui tu es à un amoureux potentiel, c'est la démarche honnête. Parce que si tu ne le fais pas, par défaut, les gens peuvent penser que tu n'as aucune remise en question de l'exclusivité à faire. Et c'est pas sympa si tu caches ou minimises consciemment ta sensibilité amoureuse, juste histoire de pas te compliquer la vie tout de suite, tout en sachant au fond qu'à un autre moment ça pourrait bien revenir sur le tapis.

Oui, c'est vrai que beaucoup de monos ont des préjugés là-dessus, et ça peut ressortir si tu commences une relation en montrant un côté poly tout en disant "ouais mais t'inquiète".
Ça peut les amener à refuser la rencontre parce que non-jamais-jamais, ou à la prendre à la légère parce qu'ils pensent que tu t'attaches pas pour de vrai ou qu'ils ne veulent pas prendre le risque de s'attacher, ou même à (se) mentir en disant "je suis ok avec ça" sans l'être vraiment et finir par criser parce que tu vas faire des choses qu'ils avaient pas su imaginer.

Je te recommande de te documenter sur le poly et les façons de penser qui vont avec. D'aller dans des café poly écouter et rencontrer des gens.
Tout le monde peut ressentir quelque chose pour plusieurs personnes, tu as raison de douter que ce soit suffisant pour se dire poly. Ce que tout le monde ne fait pas, c'est aller dans sa vie amoureuse et relationnelle en en tirant les conséquences - tout le monde n'est pas fait pour vivre autre chose que des velléités sur le sujet, ni voir son mode de vie changer.

Pour voir si tu t'identifies, accumule des témoignages, des points de vue sur des ressentis typiquement poly.

Hésite pas à poser d'autres questions par ici...

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#
Profil

Sophie72

le lundi 04 novembre 2019 à 19h34

Peut-être que tu n'en es qu'au début de ton cheminement. J'ignore ton âge mais forcément plus le parcours de vie est long, plus on y voit clair ;) J'ai personnellement longtemps pensé que je ne pouvais qu'être exclusive dans mes relations parce que je n'avais pas de "modèles" autres. Mais déjà quand j'avais 20 ans, je trouvais chouette que les deux personnes d'un couple ne vive pas sous le même toit. Je trouvais chouette l'idée de se retrouver à certains moments. C'était même mon projet initial. Je trouvais déjà intéressant les trouples. Bizarrement cela ne paraissait pas si étrange que ça et je me demandais pourquoi il n'y en avait pas plus. Mais je suis tombée profondément amoureuse, je n'ai pas cherché à me compliquer la vie, j'ai eu des enfants et j'ai été plutôt rassasiée d'amour et d’ocytocine (hormones de l'amour...) au point de ne plus me poser de questions... même si je savais au fond que j'étais capable d'avoir des sentiments pour deux personnes en même temps et que j'avais senti plusieurs fois l'aiguillon de Cupidon ;) Mais tu vois, aujourd'hui, je sais que je suis polyamoureuse mais "non pratiquante" (je trouve ça drôle comme formulation :-D ) , alors que si je m'étais posée la question il y a 10 ans encore, j'aurais dit que j'étais monoaffective, exclusive mais juste hypersensible. Le principal est de sentir qu'au moment présent , ta situation affective est en accord avec tes besoins affectifs (et sexuels aussi, mais bon chez moi, l'un ne va pas sans l'autre).

#
Profil

Siestacorta

le samedi 09 novembre 2019 à 13h20

@Amadeus, si tu repasses par là et que t'as FB, j'ai retrouvé ce témoignage

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion