Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Bienveillant altruisme/ possessivité enrobée d hypocrisie, quelles nuances ?

Bases
#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le mercredi 16 octobre 2019 à 16h17

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et j'ai lu beaucoup de discussions, très intéressantes, débats très riches et bien écrits, j'ai pris du plaisir à vous lire.

Je ne me considère pas poly amoureuse, force est de constater que tout au long de ma vie, je n'ai réussi à aimer qu'une personne à la fois, tant cela me procure de l énergie et m'en demande, car je suis très entière.
Cependant, depuis quelques mois, mon mari et moi même avons beaucoup évolué sur la conception du couple.
Après plusieurs années de galères, nous en sommes arrivés à souhaiter une pleine liberté de part et d'autre. Afin que la jalousie et la possessivité ne soient plus nos maîtres, afin que nous puissions nous aimer sans enfermer l autre.

Cela implique aucun jugement. Jamais. Sur rien.

Nous avons cherché à mettre un nom, le libertinage, non merci, car la possessivité y semblait encore trop présente.
Nous nous reconnaissons finalement pas non plus totalement dans le polyamour. Pourtant cette notion est belle dans l absolu.

On pourrait y entendre «  capacité à aimer, à donner, sans limite, sans jugement» et que tout cela se fasse le plus proprement possible, sans trahison, sans mensonge.
Mais en vous lisant des choses m ont interpellées, par exemple il y a facilement dans certaines interventions une propension à juger ceux qui ne vivent pas leur relation comme vous l entendriez...

Je vais prendre un exemple concret, sur le topic de ourscalin, on critique le second de madame (comme vous dites) parce qu'il serait adultère, or, à mon sens la bienveillance consiste aussi à ne pas juger les choix des acteurs qui forment des trio (ou plus) dans les complexes amoureux du polyamour.
Chacun fait des choix pour lui même.
Et s il semble bienveillant de ne vouloir sortir avec un homme marié dont la femme n'est au courant de rien, il est également bienveillant de ne porter aucun jugement sur cet homme qui a lui aussi une histoire et des raisons (il n'y a pas que les salauds ou salopes qui trompent leur conjoint).

D'ailleurs, dans mon cas c'est grâce, je dis bien grâce à une trahison adultère que j'ai évolué dans ma façon de penser, et je n'en ai jamais voulu à mon mari car il avait ses raisons à ce moment là et que c'était sa vérité à lui, et que c'est précieux puisque ça lui appartient.
Cette expérience nous a rendu plus forts, plus tolérants et plus soudés.

Autres exemple concret, la discussion concernant le contrat de couple, j'ai été très surprise par la possessivité extrême qui se dégageait de ce contrat.

Je ne souhaite pas relancer les débats des topics cités, mais simplement, d'abord vous remercier pour ce forum riche en partage et vous donner quelques pistes de réflexions que m'ont inspirée ces lectures.

Je disais donc que je ne me sens pas poly dans l âme, mais je découvre que l amour doit aller au delà de l amour de soi, et que l amour de l autre c'est déjà un sacré apprentissage.

Au plaisir de vous lire.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#

Anonymous (invité)

le mercredi 16 octobre 2019 à 16h59

C’est l’éternel problème il n’y aucune vérité plus recevable qu’une autre en amour seulement des visions et des ressentis différents d’un individu à l’autre, tous le monde a tords et tous le monde a raison mais surtout tous le monde essaie de défendre son propre intérêt.

Exemple
Certains diront que les polys sont égoïstes à ne penser qu’à leur petit bonheurs personnel d’autres diront que se sont les non-polys qui sont égoïstes avec leur exclusivité et cette notion de ne vivre qu’à deux.

Tous n’est qu’une question de position.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 16 octobre 2019 à 17h12

LesRaisonsDuCoeur
Je vais prendre un exemple concret, sur le topic de ourscalin, on critique le second de madame (comme vous dites) parce qu'il serait adultère, or, à mon sens la bienveillance consiste aussi à ne pas juger les choix des acteurs qui forment des trio (ou plus) dans les complexes amoureux du polyamour.
Chacun fait des choix pour lui même.

Sauf que ce choix implique deux autres personnes :
- La femme qui n'est pas au courant et donc non consentante par défaut.
- La madame, qui est obligée de le subir (parce que quand ça pète un adultère, ça pète fort).
Si je voulais conduire à 200 à l'heure et m'envoyer dans un platane, ça ne poserait de problème à personne. Le souci c'est que je peux écraser quelqu'un. On a le droit de condamner un comportement quand il concerne d'autres personnes que celui qui a le comportement.

LesRaisonsDuCoeur
Autres exemple concret, la discussion concernant le contrat de couple, j'ai été très surprise par la possessivité extrême qui se dégageait de ce contrat.

Comme beaucoup de forums, il n'y a pas qu'une seule voix à écouter. D'ailleurs, j'ai tendance à dire qu'il n'existe pas un seul polyamour, mais une multitude.

Enfin, tout ça pour dire qu'il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain :-)

#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le mercredi 16 octobre 2019 à 17h22

Anonymous: entièrement d'accord , merci pour tes commentaires pertinents.

#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le mercredi 16 octobre 2019 à 17h28

Citation
« Sauf que ce choix implique deux autres personnes :
- La femme qui n'est pas au courant et donc non consentante par défaut.
- La madame, qui est obligée de le subir (parce que quand ça pète un adultère, ça pète fort).
Si je voulais conduire à 200 à l'heure et m'envoyer dans un platane, ça ne poserait de problème à personne. Le souci c'est que je peux écraser quelqu'un. On a le droit de condamner un comportement quand il concerne d'autres personnes que celui qui a le comportement»

Je comprends très bien ton raisonnement. Et en effet pour la femme qui n'a rien demandé il y a un côté injuste, mais on peut aussi imaginer qu'elle est protégée de ne rien savoir, justement puisqu'elle n'a rien demandé, personne ne la mêle à cela. Mais oui ça reste fragile . Personnellement à un moment de ma vie, j'aurai préféré ne pas savoir et être exclue des choix de mon mari, je m'en suis voulu de l'avoir découvert car j étais bien dans ma vérité antérieure, il a fallu reconstruire, et on y parvient mais la douce illusion que tout va bien c'était chouette aussi. Même si dans l absolu je préfère la vérité, évidemment.

«  Comme beaucoup de forums, il n'y a pas qu'une seule voix à écouter. D'ailleurs, j'ai tendance à dire qu'il n'existe pas un seul polyamour, mais une multitude.

Enfin, tout ça pour dire qu'il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain :-) »

Oui tout à fait, je découvre ce concept depuis peu, merci de rappeler cela.

#
Profil

ourscalin

le mercredi 16 octobre 2019 à 17h56

On en revient à l'éternelle question qui est souvent évoquée ici : dois je tout dire ou non, dois supporter qu'il / elle dise tout de son côté ou non ?
Il n'y a pas une vérité et un mensonge a ses raisons.
J'interviens car mon histoire étant citée je vais y apporter une précision : chacun à ces raisons, et pour celle-ci je ne la donnerai pas, mais elle est justifiée. Chacun protége son côté.

Effectivement, si ça pete,, ce que je ne souhaite pas, il y aura des dégâts, mais en l'occurrence, perso, ce qui m'intéresse, c'est le bien être de ma chérie.
Merci LesRaisonsducoeur pour ton analyse pertinente.
De mon côté je suis pour une vérité totale, ainsi pas de faux semblant, oui ce n'est pas toujours facile, mais ainsi, l'autre personne a tous les éléments en mains pour faire son choix.

Oui Bidibidibidi, il existe plusieurs Polyamour, chacun créé le sien.

#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le mercredi 16 octobre 2019 à 18h12

ourscalin
On en revient à l'éternelle question qui est souvent évoquée ici : dois je tout dire ou non, dois supporter qu'il / elle dise tout de son côté ou non ?
Il n'y a pas une vérité et un mensonge a ses raisons.
J'interviens car mon histoire étant citée je vais y apporter une précision : chacun à ces raisons, et pour celle-ci je ne la donnerai pas, mais elle est justifiée. Chacun protége son côté.

Effectivement, si ça pete,, ce que je ne souhaite pas, il y aura des dégâts, mais en l'occurrence, perso, ce qui m'intéresse, c'est le bien être de ma chérie.
Merci LesRaisonsducoeur pour ton analyse pertinente.
De mon côté je suis pour une vérité totale, ainsi pas de faux semblant, oui ce n'est pas toujours facile, mais ainsi, l'autre personne a tous les éléments en mains pour faire son choix.

Oui Bidibidibidi, il existe plusieurs Polyamour, chacun créé le sien.

Ma psy me disait «  chacun sa vérité»
Et j ajoute qu'il est parfois violent de briser la vérité d autrui.

#
Profil

ourscalin

le mercredi 16 octobre 2019 à 18h29

Citation : Ma psy me disait « chacun sa vérité»
Et j ajoute qu'il est parfois violent de briser la vérité d autrui.

Oui car la vérité de chacun, inclue ses propres ressentis et ceux ci déforment LA vérité puisqu'ils l'interprètent et la vivent

#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le mercredi 16 octobre 2019 à 18h34

ourscalin
Citation : Ma psy me disait «  chacun sa vérité»
Et j ajoute qu'il est parfois violent de briser la vérité d autrui.

Oui car la vérité de chacun, inclue ses propres ressentis et ceux ci déforment LA vérité puisqu'ils l'interprètent et la vivent

Ah oui ok mais je ne parlais pas de ça.
Je faisais allusion à la femme du numéro deux de ta femme, celle qui ignore que son mari la trompe. Elle a sa vérité, et lui briser serait cruel. Elle n'a peut-être tout simplement pas envie de savoir.

#
Profil

ourscalin

le mercredi 16 octobre 2019 à 18h36

LesRaisonsDuCoeur
Ah oui ok mais je ne parlais pas de ça.
Je faisais allusion à la femme du numéro deux de ta femme, celle qui ignore que son mari la trompe. Elle a sa vérité, et lui briser serait cruel. Elle n'a peut-être tout simplement pas envie de savoir.

Effectivement, je n'avais lu ta remarque dans ce sens.

#

Anonymous (invité)

le mercredi 16 octobre 2019 à 18h58

Mes commentaires ? J’avoue que je ne pose rarement de message sur le forum et avec diverses noms donc si jamais j’ai utilisé le nom d’un autre membre mea-culpa ^^

Pour ma part je suis comme toi cœur, je suis tombé sur ce forum par hasard et j’avoue en ressentir une certaine fascination enfin fasciné
par l’esprit humain.
Je ne suis d’ailleurs pas poly ni même en simple couple rien.
J’essaie juste d’être le plus ouvert d’esprit possible, se sont dans les différences que nous nous unirons.
J’échange avec une personne sur ce forum qui m’a littéralement ouvert l’esprit, par la notion de deconstruction (elle se reconnaîtra ;). Avant même d’envisager le polyamour je pense mtn qu’il est indispensable d’oublier tous les codes sociaux que l’on a appris, tous ces idées pré-formaté apprises pour se faire son vrai propre libre-arbite.

Après comme le disent si bien ours câlin et bidibidi je pense aussi qu’il y a plusieurs formes de poly amour. Certains sont plus simple que d’autres c’est claire.

Par exemple chez certains polys se que je ressens c’est qu’ils sont avant tout dans la recherche de l’état d’être amoureux, chez certains c’est plus recherché se que leur conjoint/e principal n’a pas je veux dire qu’on sent dans leur discours qu’ils ont déjà la femme/homme de leur vie et que leur amours ne sont que du «  bonus », chez certains on ressens se que je pense qui est le plus dure le fait de «  vraiment » aimé deux personnes différentes et chez certains pardonnez moi mais c’est juste du cocufiage avec un amant/e qu’on apprécie plus qu’une personne lambda.

Après il faut aussi définir qu’est ce que la notion d’amour dans le fond. C’est très difficile enfait on parle d’ailleurs d’amour maternelle, d’amour sentimental, on peut aussi dire qu’on aime ces amis. Des fois je trouve le terme poly amour trop vague alors certes on me dira lis la définition renseigne toi, oe mais non cette définition elle même a été pondu par je ne sais qui pour quoi sa définition du poly amour serait valable après tout (dsl je m’y perds là)
Par exemple cette personne avec qui j’échange je ne l’aime pas je ne veux même pas savoir à quoi elle ressemble rien, «  je m’en fou » en soit . Par contre quand je là lis à chaque fois je suis surpris étonné fasciné dans le bon sens ouverture d’esprit exceptionnel et très humaine et j’ai presque envie de dire une nouvelle phrase sorti de ma tête
-« Je t’aime par l’écriture ».

Pour revenir plus au sujet il y a un point où je pense qu’il faut être radical.
Le mensonge quel qui soit c’est non non non non non et re non. Hélas quitte à faire souffrir la personne on ne peut pas se dire je mens pour le/la protéger. Mentir c’est être lâche fasse à l’adversité on ment aux autres donc à sois-meme.

En tous cas plaisir d’échanger avec vous!!!

#
Profil

ourscalin

le mercredi 16 octobre 2019 à 19h58

Citation : Avant même d’envisager le polyamour je pense mtn qu’il est indispensable d’oublier tous les codes sociaux que l’on a appris, tous ces idées pré-formaté apprises pour se faire son vrai propre libre-arbite.

C'est effectivement une des bases qu'il faut reformater et trouver ses propres bases. Malheureusement ces bases sont déjà imposées dès l'enfance à partir des contes de fées, des Dysney et Co. Plus l'éducation différente entre fille et garçon.
Merci anonymous .

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le mercredi 16 octobre 2019 à 20h06

Anonymous, c'est ma façon de m exprimer, je faisais allusion aux commentaires de ta réponse précédente ;)

Merci d avoir apporté ces précisions, c'est très intéressant de te lire, pour être tout à fait juste, je ne suis pas arrivée sur ce forum par hasard, puisque mon conjoint y était avant moi.
Je comprends ce que tu veux dire par l ouverture d esprit que cela apporte même si l'on se sent pas directement concerné.

Pour le mensonge, je pensais comme toi, Et je suis une grande adepte de la vérité absolue, mais je respecte ceux qui choisissent de porter un fardeau seul en épargnant leur entourage de vérités trop dures à accepter.
Même si c'est pas «  moral» je suis totalement ok avec ça.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#

Anonymous (invité)

le mercredi 16 octobre 2019 à 21h54

Ours câlin je te rejoins carrément c'est des notre plus tendre enfance que le formatage commence.

Je pense que cette notion de deconstruction est capital. J'essaie de la mettre en pratique au quotidien et c'est vrai que ma vision des choses a bien changé dans certain domaine.
Je viens d'un milieux très urbain et pas très riche, j'ai pas mal flirter avec l'illégalité et une certaine forme de violence mais surtout j'étais remplie de préjugés et d'idées reçu (par le contexte, l'éducation, l'influence du milieu etc).
Exemple il ya encore quelques moi mon discours aurait été un couple homosexuel homme en plus ne devrait pas avoir d'enfant pma etc aujourd'hui je me dis qu'il vaut mieux qu'un gosse à 2 papa (ou maman) qu'ils aiment l'eduquent etc que certains parents alcoolique ou violent ou absent et croyez moi que c'est courant dans le milieux d'où je viens.
Attention je veux pas rentrer dans le débat de sa c'est juste pour expliqué mon "évolution"
Même dans ma façon de m'exprimer j' ses
Cœur tu dis je le pensais donc ta vision sur le mensonge a changé, sa m'intrigue j'avoue on peut en savoir plus

#
Profil

bonheur

le jeudi 17 octobre 2019 à 08h14

bonjour @LesRaisonsDuCoeur,
Les libertins sont trop possessifs et les poly sont des personnes… pas entières. Euh ! C'est une critique ou un constat ? Parce que moi, je me sens mais alors tout à fait entière et certainement pas dans l'hypocrisie de quoi que ce soit. J'ai toujours détestée les gens parfaits, c'est sans doute pour ça que je ne suis pas entière, je suppose.
Vraiment pas eu le temps de tout lire, seulement le premier post. Merci pour cette caricature !

#
Profil

ourscalin

le jeudi 17 octobre 2019 à 08h25

bonheur
bonjour @LesRaisonsDuCoeur,
Les libertins sont trop possessifs et les poly sont des personnes… pas entières. Euh ! C'est une critique ou un constat ? Parce que moi, je me sens mais alors tout à fait entière et certainement pas dans l'hypocrisie de quoi que ce soit. J'ai toujours détestée les gens parfaits, c'est sans doute pour ça que je ne suis pas entière, je suppose.
Vraiment pas eu le temps de tout lire, seulement le premier post. Merci pour cette caricature !

Bonheur, j'ai relu, et rerelu tout le post, il me semble que tu as mal interprété la discussion. Tu transformés une phrase au conditionnelle par une affirmation.
Le post de RaisonsduCoeur, est loin, très loin d'être une caricature, bien au contraire.
Je t'encourage à le relire au calme et posément. Vraiment. Tu le dis toi même que tu n'as pas tout lu.
Tu le sais je suis direct, d'où cette réponse non vindicative de ma part.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

bonheur

le jeudi 17 octobre 2019 à 08h53

@ourscalin : je ne pourrai jamais personne dire qu'une personne libertine est possessive et encore moins, puisque je me sens directement visée qu'une personne poly (affective ou amoureuse) est… pas entière. Ca me met en effet en colère.

LesRaisonsDuCoeur
Je ne me considère pas poly amoureuse, force est de constater que tout au long de ma vie, je n'ai réussi à aimer qu'une personne à la fois, tant cela me procure de l énergie et m'en demande, car je suis très entière.

… "car je suis très entière" n'est pas un conditionnel. Il indique clairement que les personnes poly ne le sont pas. Je ne perçois aucun conditionnel dans cette phrase ni dans la façon dont c'est amené. J'aimerais beaucoup avoir des explications sur ce point, puisque j'interprète hâtivement.

LesRaisonsDuCoeur
Nous avons cherché à mettre un nom, le libertinage, non merci, car la possessivité y semblait encore trop présente.

??? là aussi, j'aimerais avoir des explications. Pour avoir eu pas mal de relationnel dans ce milieu, je ne comprend pas du tout ces propos.

Est-ce que je me sens "mutilée" ? ben oui. Dans mon entièreté, dans mon intégrité et dans mon moi tout entier !

La fin du post ne justifie pas cela, bien que moins agressif

#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le jeudi 17 octobre 2019 à 09h17

Anonymous, pour le mensonge, je suis toujours aussi allergique à cette pratique, vraiment. Mais j arrive à comprendre que ce puisse être un mécanisme de défense dans certaines situation (exemple le mari qui sait sa femme trop jalouse et veut éviter une énième crise) ou encore une façon de protéger l'autre dans une autre situation (exemple la femme qui veut éviter de blesser son mari en lui révélant qu'elle a un amant)

De plus je pense qu'il n'y a pas UNE vérité, mais chacun sa vérité, et à partir de là cela devient compliqué d exiger la vérité absolue.
C'est moi qui dit ça alors que je suis la première à exiger la vérité absolue, mais justement j apprends de plus en plus que c'est hyper violent d attendre cela de l'autre.
Exemple du conjoint qui harcèle son conjoint de questions pour tout savoir alors qu'il/elle n'est pas encore prêt à avouer.
Je pense qu'il faut laisser à l'autre le temps d'être prêt à avouer d'une part, tout comme il faut laisser à l'un le temps d'être prêt à l'entendre, cette vérité.
Je ne sais pas si c'est clair.
Dans mon couple il m'arrive de penser qu'il ne me dit pas tout, autrefois j'aurai harceler de questions pour creuser et tout savoir puisque ma motivation était unique c'était «  la vérité absolue», aujourd'hui je me dis «  bon, il semble y avoir autre chose. Mais il n'est pas prêt à en parler, et la version incomplète qu'il m'a servie, c'est sa vérité, et comme je l'aime, j'aime et respecte sa vérité»
C'est schématique hein il m arrive d'être agacée de pas tout savoir ni tout comprendre , c'est humain !

#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le jeudi 17 octobre 2019 à 09h36

Bonheur, tu t es approprié mes propos et les a appliqué à ta personne. C'est hyper violent et je comprends complètement que tu te sentes autant agressée de ce fait.
Je vais bien sûr t expliquer ma pensée mais avant cela, je trouve intéressant que l'on s arrête un peu sur toi, puisque tu as décidé de ramener le sujet à toi.
J aimerai te dire quelque chose de très important que m'a dit ma psy et qui a changé ma vie et m'a fait beaucoup de bien. Elle m'a expliqué qu'aucune parole n était créatrice. Explications. Tout un chacun est capable d exprimer des pensées, ces pensées sont ni plus ni moins une construction mentale née de leur propre expérience, vécu et surtout de leurs filtres, et dieu sait que ces filtres peuvent être nombreux et variés. À partir de ce postulat, on peut aisément comprendre que toute parole écrite ou orale sortant d'une construction mentale d'un individu quel qu'il soit, n'est en aucun cas créatrice de vérité ni de réalité.
Donc à chaque fois que quelqu'un exprime sa pensée, dis toi bien que cela reflète sa vie son expérience des filtres, et cela, même si cette personne vise un autre groupe de personnes pour en faire une interprétation personnelle.
À partir de là, il n'y a aucune raison de se sentir agressée, mutilée, ou je ne sais quoi d'autre.
Bonheur, tu es ce que tu es, et aucune parole ne changera cela, donc je t invite à prendre du recul sur tout ce qui est dit et sera dit, afin que le débat soit constructif et non pas un amas d arguments emprunts d affects ou de mécanismes de défenses qui ferait que chacun défendrait sa position sans s ouvrir et essayer de comprendre le cheminement de pensée de l'autre.

Ceci étant dit.
Bonheur,
Pour le libertinage, je parlais de mon couple donc, mon mari m'en a parlé, et nous avons un peu creusé, et imaginer comment nous pourrions vivre ce libertinage, et moi, personnellement, j'ai ressenti énormément de possessivité encore en moi et aussi en lui, mais ça limite, c'était pas le pire à gérer, mais me concernant, je savais que j allais exiger tel ou tel profil, pour la tierce personne, et en cela je trouvais que j étais encore trop dans le «  posséder l'autre», ce qui ne me convenait pas du tout.
J'ai cité également le topic sur le contrat qui me rappelait cette même possessivité que j avais ressentie moi même.
Je n'ai jamais généralisé, et si mon texte était interprétable en caricature, c'est qu'il se voulait pas trop long, pour éviter de lasser le lecteur.

Quant au fait d'être entière. C'est encore une fois mon ressenti, et mon expression pour le formuler, toutefois, ce n'est pas parce que mon côté entier m empêche d'être poly, que tous les poly ne sont pas entiers, j'espère quand même que tu saisis la nuance.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Caoline

le jeudi 17 octobre 2019 à 09h37

Juste un avis comme ça en passant.
@LesRaisonsDuCoeur Tu me sembles soit être manipulée par ton conjoint soit chercher à t'autopersuader pour supporter ce que te fait subir ton conjoint. Bon courage pour regarder les faits en face. Je ne parle pas de vérité car elle est subjective mais de faits.
Pour moi quelqu'un qui ment n'a aucun respect pour la personne à qui il ment. Il lui dénie le droit de faire ses choix en fonction des données qui le concernent.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion