Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'attente toujours l'attente du Mono-poly

Monogamie
#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 16h46

Que c'est dur d'attendre !
Je n'ai pas encore d'amoureux qui pourrait rentrer dans notre cercle (couple), donc pas de pression. Je ne mets donc pas non plus de pression sur mon mari. Je vois qu'il bouquine à vitesse d'escargot Vertus du Polyamour pour me faire plaisir. C'est déjà formidable, certes. Il m'accompagne aux cafés poly et montre un intérêt pour la théorie, c'est encourageant.

Et moi, qu'est-ce que j'attends ? Non pas sa permission, son acceptation mais une sorte de conversion, de convergence d'idées, le retour de notre harmonie, quand nous étions sur la même longueur d'onde.
Je ressens aussi un rapport de force désagréable issu de mes propres attentes et espoirs alors que je voudrais faire preuve d'un lâcher-prise total, d'une patience d'ange. Ce n'est pas respecter l'autre que de vouloir l'influencer ou le convaincre mais j'ai parfois aussi l'impression de me renier en me taisant. Un peu comme Gallilée, je la mets en sourdine mais j'ai envie de crier "Mais pourtant elle tourne !"

Nous avons évoqué dans un autre sujet l'acceptation, qu'est-ce que c'est que l'acceptation de la part de son conjoint/partenaire mono ?
Je souhaiterais son adhésion, pas juste une tolérance ou une résignation. C'est aussi beaucoup plus profond qu'un simple désir de liberté, ce sont des valeurs et une ouverture que souhaiterais que nous partagions.

Désolée de vous embêter sur le forum ces temps-ci, mais je craque complètement. Il faut que respire un coup, me concentre sur d'autres choses.

Peut-être que j'aurais dû attendre d'être amoureuse pour entreprendre cette démarche ? Avec l'énergie d'une nouvelle relation, un objectif concret, j'aurais été moins hésitante ?

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 31 août 2014 à 17h18

Juliejonquille

Peut-être que j'aurais dû attendre d'être amoureuse pour entreprendre cette démarche ? Avec l'énergie d'une nouvelle relation, un objectif concret, j'aurais été moins hésitante ?


Haaaaoui. Ca aurait cet avantage de te mettre face à des décisions, plus qu'à de l'introspection à vide.
Mais e travail que tu fais actuellement n'est pas inutile, quand tu verras poindre certaines situations, tu auras déjà des débuts d'idées pour réagir.

Sinon, ton mari, il lit quoi quand il lit ? Parce que selon ses goûts, le bon bouquin qui le ferait réfléchir à l'exclusivité sera pas le même.

Et non, c'est pas "l'influencer" que tu fais, c'est dialoguer.
Par contre tu as raison, c'est l'adhésion qui serait le mieux... Mais on change pas les gens... on peut juste les soutenir au mieux pendant le changement, et leur donner des cartes pour qu'il y participent.
Que ce soit, pour lui, en jouissant aussi de liberté sentimentale ou sexuelle, ou en prenant son parti de dire "oké de mon côté je vais monter un groupe de rock, j'en ai toujours eu envie mais là je vais avoir le temps" (caricaturalement).

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 31 août 2014 à 17h38

Non, on ne change pas les gens, on accompagne leur évolution...quand ils ont envie d'évoluer (mais vu ce que tu dis de ton mari JulieJonquille, il me semble qu'il n'est pas fermé à une évolution).

Et je ne suis pas complètement d'accord avec Siesta. Je pense qu'au contraire c'est utile d'avoir fait cette démarche alors que tu n'envisages pas encore concrètement d'autre relation amoureuse.

Ton mari n'est ni devant le fait accompli, ni au pied du mur ou le couteau sous la gorge. Il a du temps pour apprivoiser la théorie avant d'envisager éventuellement la pratique. Ce n'est pas forcément un mal, à mon sens.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 31 août 2014 à 17h43

(J'ai écrit "je crois que ce n'est pas inutile", hein. C'est pas tout à fait pareil à "c'est utile", mais c'est pas le contraire...)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 17h49

Siestacorta
Par contre, ton mari, il lit quoi quand il lit ? Parce que selon ses goûts, le bon bouquin qui le ferait réfléchir à l'exclusivité sera pas le même.

Il est à fond sur la nouvelle rentrée littéraire en ce moment. ^^
J'ai beaucoup de mal à lui proposer des lectures car il me domine de beaucoup intellectuellement. Parfois les livres que vous citez sont déjà dans sa bibliothèque. Il avait déjà des livres de Fourier "Harmonies Polygames", par exemple...

Mon autre difficulté c'est qu'il est japonais et donc, ses références culturelles à démolir ne sont pas les mêmes que nos barrières occidentales.
Elles n'en sont pas moins formatées, on n'a pas besoin de la culture judéo-chrétienne pour se mettre des barrières et des normes.
Et un livre en français n'aura pas le même impact que dans sa langue maternelle. Je ne trouve malheureusement pas beaucoup de ressources poly au Japon, peut-être qu'il existe un autre terme équivalent, je patauge.

Apparemment, le seul livre à être traduit sur le sujet est :
" Polyamory: The New Love Without Limits : Secrets of Sustainable Intimate Relationships " de Deborah M. Anapol mais l'édition date de 2004 et il est épuisé.
www.amazon.co.jp/%E3%83%9D%E3%83%AA%E3%82%A2%E3%83...

J'ai vu qu'il y a un café-lounge poly à Tokyo où des polyamoureux se rencontrent. Si j'ose, j'irai vous y faire un petit reportage... ^^
Je n'ai pas trouvé de site similaire à polyamour.info.

Les japonais ne sont pas très ouverts et les normes y sont encore plus pesantes que chez nous. Ceci explique cela.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 17h59

Bon, le poly-loundge de Tokyo, ça a l'air mort depuis 2011. Et quand je vois 12 participants pour une ville comme Tokyo, ça fait peur. :-/

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 31 août 2014 à 18h09

Ben surtout, si tu prends contact avec leurs intervenants, ils pourront probablement te donner des références en japonais !
(enfin, je dis "probablement", pour le coup je sais pas du tout où ils en sont)

Ceci dit, si c'est plus un littéraire, Thalmann c'est peut-être pas forcément ce qui l'accrochera. Je l'ai feuilleté récemment... C'est clair, accessible, mais ça peut manquer de la consistance et de la légitimité "savante" qu'il pourrait apprécier.
A mon avis, il trouverait plus d'intérêt à lire "La déliaison amoureuse" de Serge Chaumier.
C'est plutôt un bon morceau à lire. Le style est très lisible, malgré la richesse des références. Et le bon argument de vente, c'est qu'en plus de lui parler de polyamour à ton bénéfice (ce qui n'est pas un mal), ça lui donnera aussi énormément de grain à moudre, en culture ciné, littéraire, populaire... Il va pas apprendre à être poly, mais ça m'étonnerait qu'il ne trouve pas ça stimulant, tel que tu le décris.

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 18h20

Je l'ai aussi lu et acheté le livre de Serge Chaumier, il était passionnant à lire.
J'ai pensé qu'il était peut-être un peu trop difficile pour lui mais c'est vrai qu'après tout, il a peut-être plus de consistance. (+)

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 31 août 2014 à 18h24

Ho, s'il se cogne la rentrée littéraire, Chaumier, ça devrait pas lui demander trop. C'est pas forcément du français oral, mais ça reste assez accessible, dans mon souvenir.

#
Profil

Olympio

le dimanche 31 août 2014 à 18h45

Bonjour,
Dans l'idéal il faudrait que ton mari puisse lui aussi goûter aux plaisirs d'une nouvelle rencontre, que vous viviez tous les deux la même histoire.
Sinon je te conseillerais de ne pas trop le bousculer (par amour et non pas par lâcheté) et de vivre de ton côté une relation polyamoureuse qui t'apaisera. Il n'y a pas plus de raisons que tu sois malheureuse, que lui soit malheureux. En espérant qu'une nouvelle passion ne prenne pas le pas sur l'ancienne...
Tu as déjà fait une démarche importante, celle de lui faire comprendre qu'il te manque quelque-chose.

Autre point : dans les cultures asiatiques le fait de perdre la face peut avoir un poids énorme dans les choix de vie. Est-ce qu'un statut polyamoureux le mettrait en porte-à-faux avec sa famille et amis ? Ou pas ? En un mot : est-il aussi libre que toi d'entamer une conversion ? (mais le fait qu'il t'accompagne dans les cafés poly est bon signe, il n'a pas peur d'y être aperçu)

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 19h40

Sa famille est à des milliers de kilomètres, ce n'est pas le problème. ^^
Je pense qu'il est très dépendant de moi en fait, il n'a pas d'ami à lui.

Il y a des valeurs comme la droiture, le sens du sacrifice pour l'intérêt commun qui sont beaucoup plus difficiles à remettre en question que la virginité de la Vierge.

J'aimerais qu'il trouve des ami(e)s, fasse de nouvelles rencontres mais c'est plus difficile pour un homme il paraît.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 31 août 2014 à 20h49

Oui c'est plus difficile pour un homme de rencontrer quelqu'un au départ, puisque c'est déjà une difficulté asymétrique dans le cadre des rencontres monos.
Ceci dit, ce qu'une femme trouve le plus facilement, c'est des connards et des plans culs, hein, si il s'agit d'un truc un peu plus sérieux, donc un mec qui te correspond et qui en plus est polycompatible, c'est pas si facile que ça.

Qu'il se trouve des amis... il a pas des loisirs "sociables" ?

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 21h25

Siestacorta
Qu'il se trouve des amis... il a pas des loisirs "sociables" ?

Euh non... personne n'est parfait. Il s'entend bien avec les livres surtout. Le café philo ou littéraire serait idéal pour lui, ça fait longtemps que je le tanne pour qu'il sorte un peu.

SiestacortaCeci dit, ce qu'une femme trouve le plus facilement, c'est des connards et des plans culs, hein, si il s'agit d'un truc un peu plus sérieux, donc un mec qui te correspond et qui en plus est polycompatible, c'est pas si facile que ça.

C'est vrai que d'un coup, je me sens moins pressée de rencontrer des connards. Remarque, il faut bien que ça arrive à tout le monde une fois dans sa vie...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

MagentadeMars

le dimanche 31 août 2014 à 21h58

Eh bien, si tu avais attendu d'avoir un amant, vous auriez été dans une situation où ça passe ou ça casse. Bien, si ça passe c'est beau, mais...

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 22h29

Oui, et tout ça pour un connard en plus... ^^
Bon, j'arrive à en rire, ça va déjà mieux que cet après-midi.

#
Profil

Chupapink

le dimanche 31 août 2014 à 22h37

Tu ne nous embêtes pas du tout, c'est fait pour ça un forum, pour dialoguer et ici on y trouve aussi beaucoup de réconfort quand ça ne va pas très bien. Je comprends très bien ce que tu ressens.

Je ne sais pas si tu aurais dû attendre de rencontrer quelqu'un, car peut être qu'à ce moment là, il n'aurait tout simplement pas pu t'imaginer dans les bras d'un autre. Et comme le dit Magenta, ça aurait certainement soit passé soit cassé. Ou alors cassé, mais avec un retour possible en poly si l'amour est vraiment trsè fort. Car je suis persuadée d'une chose dans tout ça, c'est qu'il faut quand même un amour très fort pour son compagnon ou sa compagne pour vivre de cette façon et garder la confiance en l'autre intacte. Mais il faut aussi savoir écouter ce que nous on ressent et des fois c'est ça qui est le plus difficile, parce que finalement on a l'habitude de vivre en fonction de l'autre quand on est en couple et on a tendance à s'oublier ...

#
Profil

Chupapink

le dimanche 31 août 2014 à 22h42

Allez, pour rigoler : "On s'fait une bouffe et on se trouve un connard chacun !!!" Ça nous fera peut-être du bien !

Plus sérieusement, on se croisera peut-être à un café poly et on pourra discuter de nos expérience, et si ton mari est là et que le mien aussi, ils pourront toujours s'échanger leur ressenti sur le sujet puisque le mien a déjà quelqu'un d'autre et qu'il nous aime toutes les deux.

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 31 août 2014 à 23h03

Nous sommes sur Lyon par contre, nous n'irons pas à Paris juste pour le café poly... :-/
mais j'aurais bien aimé vous rencontrer.

#
Profil

Chupapink

le dimanche 31 août 2014 à 23h15

Effectivement ça fait un peu loin ! :-)
Mais les échanges sur le forum sont intéressants. Je reviens sur un des intervenants qui disait qu'il fallait que peut-être ton mari voit du monde en dehors de vos sorties à vous deux. Je rejoints ce propos car de notre côté, c'est aussi ce qu'il s'est passé, nous n'avions pas de sortie extérieures à celles communes, et je crois aujourd'hui que c'est ce qu'il nous a peut-être manqué aussi. Voir des personnes différentes, que l'autre ne connaît pas, c'est aussi créer une confiance supplémentaire envers son conjoint. Après, quand on est dans le poly, les relations extérieures peuvent éventuellement être plus intimes, mais là, à la guise du conjoint de vouloir les connaître ou pas.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 31 août 2014 à 23h44

Il ya de temps en temps des café poly lyon, essaie de bien suivre les évènements.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion