Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Elle veut passer de la monogamie à la relation libre

Poly/Mono
#
Profil

Ren

le mardi 16 juin 2020 à 04h31

Bonjour à toutes et tous. Je suis une jeune femme en couple depuis 1 an et quelques avec une femme également. Nous vivons ensemble depuis 9 mois. Nous sommes en relation monogame et ma compagne souhaite passer en relation libre.
Nous sommes toutes les deux plutôt jalouses et possessives bien que nous essayons d’y remédier.
Rentrons dans le vif du sujet : il y a 3 mois elle m’a avoué avoir flirter avec une fille avec laquelle elle avait déjà flirté avant que nous soyons en couple. C’était par message mais on voyait souvent cette fille en question dans les bars. Sur le coup je l’ai mal pris car elle l’avait derrière mon dos, et m’a avoué lui avoir dit qu’elle me quitterait pour elle, elle m’a ensuite dit que c’était une grosse connerie et qu’elle m’aimait et ne voulait pas me quitter. Je suis rapidement passée au dessus.
Il y a une semaine je me suis emportée et l’ai quitté, elle savait que j’avais dit ça sur le coup de la colère. C’était déjà arrivé et systématiquement elle remettait Tinder je lui ai donc lancé une pique à ce propos. Enfin bref elle l’a remis. Elle a rencontré un mec et a été chamboulée par ce dernier. Elle était perdue et m’a parlé de relation libre 30 min et m’a dit doublier, qu’elle disait des bêtises. Enfin voilà elle l’a vu en date pendant des heures en ville et au retour du date m’a avoué ne pas savoir ce qu’elle voulait avec ce dernier. Depuis c’est terminé avec ce mec. Moi évidemment je me sens très mal et trahie étant donné que nous sommes un couple monogame.
Ce soir elle vient de m’avouer qu’elle a besoin de coucher avec des mecs. Elle en ressent vraiment le besoin. Je me sens très mal et j’ai l’impression de ne pas tout lui apporter. Sachant que en temps que meuf avec une meuf la société nous dit qu’on comble pas des meufs etc car pas le penis. On a plutôt une sexualité épanouie et m’assure qu’elle est satisfaite. Cependant, pour parler crument, elle veut de la bite, juste du sexe avec des mecs. Bien évidemment je suis jalouse (ma nature) et du à mon manque de confiance peur qu’elle tombe sous le charme comme elle l’a été du mec du date.
Je connais les relations libres (en théorie) depuis un moment, je ne me ferme pas la porte mais elle n’est pas dun naturel à rassurer car en a marre de se répéter et est vite saoulée. On en a parlé ce soir, je suis restée calme jusqu’au moment où, ayant besoin d’être rassurée, elle m’a envoyée chier car «  marre de se répéter ». Elle me dit que ce n’est pas naturel chez elle de rassurer...je me dis que c’est mal barré d’envisager une relation libre si l’autre aime pas rassurer...Enfin bref vous en pensez quoi ?
(Ps : nous traversons un moment très difficile et j’ai peur que cette relation libre nous enfonce)

#
Profil

RobotEtourdi

le mardi 16 juin 2020 à 13h00

Bonjour Ren,

Merci d'avoir partagé ton expérience.

J'ai l'impression que de ton côté tu n'es pas (ou pas encore) tout à fait encline à la non-exclusivité. Et tu es légitime à le dire et à clairement poser ton besoin d'exclusivité, ou ton besoin de temps, de même que tu as le droit de dire que tu as besoin d'être rassurée régulièrement.

Pourtant, je pense aussi que ta copine est également légitime à établir qu'elle voudrait vivre la non-exclusivité, qu'elle voudrait le faire rapidement, qu'elle aimerait ne pas avoir à rassurer...

Les questions qui peuvent se poser maintenant sont :
- Vos aspirations sont-elles compatibles ?
- Dans quel sens voudriez-vous évoluer chacune ? Est-ce vers une même direction ?
- Combien de temps vous faut-il ?
- Combien de temps êtes-vous prêtes à attendre ?

En attendant que vous trouviez vos réponses, je te donne quelques avis très personnels sur quelques points que tu as évoqués :

- Je pense que le polyamour marche moins souvent comme remède ou solution à un trouble ou une difficulté de couple. Ça me paraît plus souvent fécond comme résultat d'une démarche dans laquelle on ne s'oublie pas en tant qu'individu.

- La question "Mais ça veut dire que je ne te suffit / satisfait pas ?" est un grand classique que je rencontrais déjà dans les cercles libertins. De mon expérience, il arrive très souvent que l'envie de vivre des expériences avec d'autres gens ne soit pas du tout le symptôme d'un manque ou d'une insatisfaction. Pour faire une métaphore, imagine l'endroit parfait pour vivre et imagine que tu y habites. La vie y est douce et à la hauteur de tes rêves, mais il pourra arriver que tu ressentes un jour une envie de voyage et de découverte, sans que ça veuille dire que tu es prête à renoncer au petit coin de paradis où se trouve ta maison.

- A titre personnel, j'ai tendance à considérer la jalousie, ou pire la possessivité, comme des problèmes à régler. Evidemment, ressentir des choses, c'est humain (il n'est pas question ici de juger). Mais je vis mieux sans ces sentiments.

- Je fuis les histoires où exprimer sereinement ses blessures et ses besoins engendre nécessairement querelles et exaspération. Je ne dis pas que l'autre porte la responsabilité de mes émotions négatives : je dis que ne pas pouvoir en parler sereinement, ou ne pas pouvoir faire part d'une critique sans dispute, c'est pour moi comme un rideau de fin qui tombe.

Voilà, j'espère que ça t'aura un peu aidé. Courage !

#
Profil

bodhicitta

le mardi 16 juin 2020 à 15h07

En te parlant crumant, si elle est (pour l'instant) en mode "je veux de la bite" c'est son humeur du moment, mais dans cet esprit (j'ai pratiqué aussi) on n'est pas dans le mode "d'amour" (qui amène désir affection etc).
Donc pas de comparaison à avoir...
C'est juste mes pensées sur le sujet (suis de nature positive), pas forcément dans le faux.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion