Polyamour.info

MagentadeMars

MagentadeMars

Lyon (France)

Participation aux discussions

Discussion : Etat des lieux d'une poly mal assumée

Profil

MagentadeMars

le vendredi 14 septembre 2018 à 17h03

"Mais je me sens tellement égoïste de penser ça, mais je n’arrive tellement pas non plus à renoncer à vivre ma vie"

Et voilà. On te dit égoïste parce que tu veux vivre ta vie.

A un certain moment, il faut reconnaître que des gens te racontent n'import quoi afin que tu entres dans la moule.
Ce n'est pas de la méchanceté, juste une incapacité de voir la vie autrement qu'ils ont appris à l'église, le cinéma, l'école, la famille. Égoïste, finalement, ça veut dire autrement qu'ils font.

C'est pour cela que j'espère ne jamais arriver à juger selon des critères de "bonne conduite poly"... on fait ce qu'on peut.

Du courage.

Voir dans le contexte

Discussion : Se sentir unique aux yeux de l'autre

Profil

MagentadeMars

le jeudi 02 août 2018 à 18h08

Salut Lulaa,

Bien sûr il est unique, mais je pense qu'en réalité tu as envie de lui dire qu'il est le plus important. C'est peut-être vrai aujourd'hui, il se peut que ce soit toujours vrai, mais faut-il vraiment le dire ?

J'ai vu des libertins qui sont *très* possessifs : ce n'est pas toujours le cas, mais dans certains cas la liberté purement sexuelle s'achète au prix de contraintes sur les partages émotionnels... il s'agit alors de relations tout aussi contractuelles que la version monogame classique, voir plus. C'est ça qui me fait hésiter devant l'idée de faire une grande présentation de tes amours devant lui : il y a un risque que cela soit mis-interprété, soit comme une demande ou offre de relation libertine-exclusive. Il pourrait suivre qu'il accepte un offre que tu n'as pas voulu faire, ou de fuir une demande que tu ne voulais pas formuler.

En même temps, les choses ne sont rarement si polarisées, il y a des libertin.e.s qui ont aussi plusieurs liens émotionnels, il y a tout le spectre...

Donc oui, être ouverte, mais fais attention à ne pas trop arrondir les angles en supposant que les mots aient les mêmes sens à vous deux. Et félicitations et courage :-)

Voir dans le contexte

Discussion : Jalousie et câlins

Profil

MagentadeMars

le jeudi 05 juillet 2018 à 14h40

On discute beaucoup ici autour de la jalousie, et les stratégies pour en passer. Celles-là risquent d'être cérébrales, alors je colle ici une petite extrait d'Osho. On peut penser ce que l'on veuille de lui, mais je pense qu'ici, il tire bien : on a besoin d'attention, on a peur de ne plus en avoir, et qu'un câlin est une des manières les plus efficaces pour en donner:

Question : Pourquoi le câlin est-il un outil thérapeutique incroyablement efficace ?

Osho :
L’homme a besoin d’être un centre d'attention. C’est l’un des besoins les plus fondamentaux des êtres humains. Si on ne prend pas soin de lui, l’être humain meurt. S’il ne sent pas qu’il est important pour quelqu’un, au moins pour quelqu’un, toute sa vie devient insignifiante.

Aussi, l’amour est la plus grande thérapie qui soit. Le monde a besoin de thérapie parce que le monde manque d’amour. Dans un monde vraiment vivant d’amour, aucune thérapie ne serait nécessaire, l’amour serait suffisant, plus que suffisant.

Le câlin est simplement un geste d’amour, de chaleur, d’affection. La sensation de chaleur qui se déverse de l’autre personne fait dissoudre de nombreuses maladies en vous, fait fondre l’ego froid comme de la glace. Cela vous fait retrouver l’enfance.

De nos jours, les psychologues sont bien conscients du fait que si un enfant n’est pas étreint, embrassé, il va manquer d’une certaine nourriture. Tout comme le corps a besoin d’aliments, l’âme a besoin d’amour. Vous pouvez satisfaire à tous les besoins matériels de l’enfant, lui donner tous le confort matériel, si les câlins manquent, l’enfant ne deviendra pas un être en pleine santé. Au fond de lui, il restera triste, ignoré, négligé, abandonné. Il aura reçu de bons soins, mais il n’aura pas été materné.

Il a été observé que si un enfant ne reçoit pas de câlins, il commence à se replier sur lui-même — il peut même en mourir — bien que tout le reste soit à sa disposition. Sur le plan corporel, il reçoit tous les soins, mais aucun amour n’entoure l’enfant. Il devient esseulé, il devient déconnecté de l’existence.

L’amour est notre connexion, l’amour est notre racine. Tout comme vous respirez — pour le corps, c’est absolument essentiel : arrêter de respirer et vous n’existez plus — de la même manière, l’amour est le souffle intérieur. L’âme vit par l’amour.

L’analyse n’y parviendra pas. L’esprit et la clarification, la connaissance et l’érudition n’y parviendront pas. Vous pouvez savoir tout ce qu’il faut savoir sur la thérapie, vous pouvez devenir un expert, si vous ne connaissez pas l’art d’aimer, vous restez uniquement à la surface du miracle de la thérapie.

(…) Le câlin est un simple geste d’unité — même le geste apporte une aide. Si ce geste est vrai — pas seulement un geste, mais votre cœur y est aussi présent — il peut être un outil magique, il peut faire des miracles. Il peut transformer une situation dans son ensemble, instantanément… Le câlin est tout simplement l’une des choses les plus importantes.

(…) Quand vous aimez une personne, la seule verbalisation n’est pas suffisante, les mots ne suffisent pas, quelque chose de plus substantiel est nécessaire, les mots ne sont qu’abstraits. Vous devez faire quelque chose. Tenez la main, étreignez la personne, embrassez-la, prenez-la dans vos bras. Cela vous aidera tous les deux — si vous pouvez vous fondre tous les deux dans l’embrassade, vous allez redevenir plus jeunes, plus frais, plus vivants. C’est tout le processus de la guérison.

L’analyse est la voie du mental, le câlin est la voie du cœur. Le mental est la cause de toutes les maladies et le cœur est la source de toute guérison.

- OSHO

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Consentement ou permission ?

Profil

MagentadeMars

le lundi 02 juillet 2018 à 15h15

Polpoly
Bien sur tu es libre de faire ce qu'il te plaît, mais lui aussi et si il ne l'accepte pas il peut tout arrêter.

Oui, bien sûr, mais réfléchissons un peu : cela veut dire faire mal à soi et à la personne aimée, plutôt de ne plus s'imaginer seul dans ses envies.

Drôle d'idée de l'amour, non ? Comme si quand on aime, cela impose des obligations sur la personne aimée...
On pourrait dire une vision puérile, où tout le monde tourne autour de soi. C'est normale en cas de panique, on régresse.

Il y a intérêt à aider cet homme à ne pas se faire mal par réaction réflexe, s'il est possible.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Que dire....présentation!

Profil

MagentadeMars

le samedi 23 juin 2018 à 18h01

Bienvenue !

Voir dans le contexte

Discussion : [Polyamour.info] Mise à jour du site

Profil

MagentadeMars

le samedi 23 juin 2018 à 17h59

artichaut
C'est bien mieux au pluriel, pour un site sur le polyamour !

:-D :-D :-D

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de conseils !!

Profil

MagentadeMars

le mercredi 06 juin 2018 à 16h07

C'est une question par rapport à l'empathie. Dans le cas actuel, c'est lui qui s'intéresse à une autre femme. Mais par force d'imagination, si c'était toi qui avais trouvé un lien avec une autre personne ? Il existent certainement des hommes avec des qualités que tu admires, qui t'attirent... si tu en avais rencontré un alors que lui n'avait croisé personne ?

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour ou pas?

Profil

MagentadeMars

le mercredi 06 juin 2018 à 16h02

C'est quoi l'intérêt de comparer à une définition forcément arbitraire ?
Vous avez envie de rencontrer une ou plusieurs personnes pour expérimenter des relations à 3.
C'est très bien.
Vous ne semblez pas exclure que ces relations exclure la chaleur humaine et des sentiments ?
Tant mieux.

C'est vrai qu'il risque d'être difficile de trouver les personnes ayant des envies congrues, mais voilà, ce n'est jamais évident :-)

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de conseils !!

Profil

MagentadeMars

le mercredi 06 juin 2018 à 14h26

Es-tu capable d'imaginer que cela se passe dans l'autre sens ?

Voir dans le contexte

Discussion : Mon homme est polyamoureux

Profil

MagentadeMars

le mercredi 30 mai 2018 à 17h02

Caoline
J'ai envie de dire "Et si tu le laissais simplement être heureux ?"

Oui, de sa façon. Je doute que ce soit possible de "rendre" heureux, mais il est possible de le permettre...

Comme en beaucoup de domaines, souvent le plus difficile est de ne rien faire.

Voir dans le contexte

Discussion : Transformation relationnelle : passer d'une relation amoureuse à une relation d'amitié

Profil

MagentadeMars

le mercredi 30 mai 2018 à 16h58

artichaut
J'ai eu envie de vous partager ça.

Voilà ce que je cherche à éviter, dans cette relation, comme dans d'autres.

«   Une ligne de faille s’était insinué entre nous. Elle allait s’élargissant, oh, imperceptiblement ! »

Eh oui, je reconnais la peur et la recherche, mais il y a des choses qui ne sont pas dans notre contrôle. Dans mon cas, j'ai reconnu à plusieurs reprises, toujours trop tard, qu'en luttant contre ce genre d'éloignement, je l'avais assuré.

Voir dans le contexte

Discussion : Transformation relationnelle : passer d'une relation amoureuse à une relation d'amitié

Profil

MagentadeMars

le mardi 22 mai 2018 à 18h31

Pour les remarques sur la sérénité de ta partenaire : oui, je pense que normalement celui ou celle qui demande la rupture souffre avant, l'autre après.

Quant à la conversion, il me semble une question d'équilibrage des envies : qu'il est question de faire l'amour ou de ne plus passer de temps ensemble, la rupture officialise que personne A en veut moins que personne B. Il y a la version compliquée ou on veut toujours le sexe mais pas le partage des repas ou le ciné ou l'inverse...

En fait, c'est ce qu'il veut dire maintenir l'amitié, non ? On a toujours envie de partager des choses, mais moins qu'avant. Etant humain, il est difficile d'éviter que A peste toujours B pour plus... et donc que B cherche une période de zéro contact pour se sentir en sécurité. En revanche, ce passage de tous à rien tend à susciter la panique chez A, qui réagit en sorte d'encore plus faire fuir B.

Il faut donc un certain encadrement. Celui que vous aviez choisi est un parmi des milliers, espérons qu'il vous convient : l'important est de maintenir autant de contact que possible en respectant ce qui n'est plus souhaité... ce qui peut évoluer avec le temps.

Du courage.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Bientôt 17 ans et certainement polyamoureuse..

Profil

MagentadeMars

le jeudi 03 mai 2018 à 16h15

sabo
oui c'est normal à 17ans, après il faut savoir faire la différence entre crush et amour

J'ai eu des expériences toutes aussi immatures à 52 ans qu'à 18, j'hésite de dire pouvoir les distinguer...

Voir dans le contexte

Discussion : Merci

Profil

MagentadeMars

le jeudi 26 avril 2018 à 14h59

Bienvenue :-)

Voir dans le contexte

Discussion : Et une de plus qui se questionne...

Profil

MagentadeMars

le jeudi 29 mars 2018 à 14h38

alinea7
C'est le résultat qui compte, pas le processus.

La vie est un processus, le résultat est peu variable :-)

Toute ma vie, je me rendais compte que j'étais tellement naïf 10 ans auparavant... pour le moment je ne suis pas arrivé à un état final.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon experience

Profil

MagentadeMars

le jeudi 29 mars 2018 à 14h27

Très content de lire une histoire heureuse :-)

Voir dans le contexte

Discussion : Pensée du jour

Profil

MagentadeMars

le jeudi 29 mars 2018 à 11h11

"Nous attendons de l'autre qu'il nous sauve de nos désirs, qu'il réponde à nos attente, qu'il nous protège de l’expérience d'avoir à découvrir qui nous sommes. Ne faisons plus de l'autre notre prison, même si elle a l'air au début très belle et confortable."

- Jorge Correira

Voir dans le contexte

Discussion : Et une de plus qui se questionne...

Profil

MagentadeMars

le mardi 27 mars 2018 à 17h49

Caoline
Pour moi ça veut dire accepter que plus jamais il ne t'aimera toi puisqu'il ne saura plus qui tu es.

Tu supposes qu'il sache qui elle est autrement ?

La transparence totale est une idée très utopique. Je doute que personne puisse connaître parfaitement un autre... ou même soi même. Mettre le mensonge au niveau d'un vertu absolu... bof.

Voir dans le contexte

Discussion : Et une de plus qui se questionne...

Profil

MagentadeMars

le lundi 26 mars 2018 à 11h31

Et si toute ta vie on t'a menti ? Si tout simplement on peut avoir envie, des émotions fortes, de plusieurs personnes ?
Une observation que j'adore : si tout se passe normalement comme au cinéma, pourquoi faut-il tellement de sanctions contre toute errance sexuelle ? Les belles religions que l'on nous fourre la têtes depuis tout jeune conseille la mise à mort par lapidation. Et quand même...

Il est possible que tout soit significative, mais moins que l'on pense. Tu t'es fait plaisir... ton copain ne veut pas que tu le quitte, alors ne le quitte pas. Ou il ne veut pas que tu te fasses plaisir ? Alors pourquoi ça ?

Voir dans le contexte

Discussion : Ultra conservateur passe au polyamour...

Profil

MagentadeMars

le vendredi 23 mars 2018 à 17h01

Tu pourrais encourager ta copine n° 1 de lire... le salope éthique, par exemple... afin qu'elle se pose la question de pourquoi le partage lui fait mal. Si elle reste sur la réaction réflexe "ce n'est pas normal" ce sera difficile d'avancer, car elle percevra que le problème lui est imposé depuis l'extérieure (par toi), plutôt que depuis l'intérieure par ses attentes.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion