Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mon homme est polyamoureux

#
Profil

bonheur

le mercredi 30 mai 2018 à 15h42

T86
le plus important c'est la fidélité amoureuse, le cul ce n'est que du jeu.

Tout à fait en adéquation avec cela (+)

#
Profil

bonheur

le mercredi 30 mai 2018 à 15h53

Ah oui, mon chéri procède à une étape de son nouveau brassage et moi je suis ici. Je n'y ai aucun intérêt personnel, puisque je n'ai pas d'autres amours aujourd'hui, et ceci depuis plus d'un an. Je suis une polyfidèle, à ma façon, mais parfois les incompatibilités (rien à voir avec le sexe ou le cul), je n'entretiens plus de relations de type amoureuses.

Là il a fini, et moi je termine ici. Nous avons tout le reste de l'apm pour nous deux :-D , hum !!! on va jouer ensemble (+) .

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 30 mai 2018 à 16h18

Torcqa86
Pendant 14 ans, j'ai été en couple nous étions monogame et heureux. Nous avons voulu tester la polygamie car nous étions indépendants et amoureux l'un de l'autre, il régnait un climat de confiance et cette expérience à fait éclaté le couple racine. Le couple polygame à duré 4 ans: 14 ans de bien etre et 4 ans d'horreur.

Je vais mettre les pieds dans le plat : On ne détruit pas un couple à cause du polyamour. Un couple sain reste uni, soudé. Si votre couple s'est détruit, c'est peut-être parce que le ver était dans le fruit.
14 ans de bonheur et 4 d'horreur pour toi, mais peut-être 14 ans de malheur et 4 de bonheur pour lui.

Désolé d'être aussi violent.

#
Profil

MagentadeMars

le mercredi 30 mai 2018 à 17h02

Caoline
J'ai envie de dire "Et si tu le laissais simplement être heureux ?"

Oui, de sa façon. Je doute que ce soit possible de "rendre" heureux, mais il est possible de le permettre...

Comme en beaucoup de domaines, souvent le plus difficile est de ne rien faire.

#
Profil

doubt

le mercredi 30 mai 2018 à 18h02

bidibidibidi
14 ans de bonheur et 4 d'horreur pour toi, mais peut-être 14 ans de malheur et 4 de bonheur pour lui.

Je ne partage pas la réaction de Torcqa86 qui a semble-t-il tendance à généraliser son expérience personnelle douloureuse à d'autres cas sans en écouter les propos. Ce qui donne une certaine brutalité à la chose.
Cependant, il me semble que tu présumes aussi là de son histoire. Es tu un peu agacé ?

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le mercredi 30 mai 2018 à 19h07

doubt
Es tu un peu agacé ?

bidi... je ne sais pas. Moi oui, surtout la façon dont j'ai été mise en cause :-( .

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 31 mai 2018 à 09h12

doubt
Je ne partage pas la réaction de Torcqa86 qui a semble-t-il tendance à généraliser son expérience personnelle douloureuse à d'autres cas sans en écouter les propos. Ce qui donne une certaine brutalité à la chose.

Cependant, il me semble que tu présumes aussi là de son histoire. Es tu un peu agacé ?

Oui, certainement. Effectivement, je n'ai pas particulièrement envie de me prendre la tête sur ce forum, mais il faut reconnaître que son message initial était fortement négatif et sans nuances. Ca n'aide pas à être conciliant.

#
Profil

doubt

le jeudi 31 mai 2018 à 12h21

Je vais tout de même apporter ma maigre réponse à Meganous.
Comme il t'a été souligné précédemment ce n'est pas sans doute pas pour l'autre que tu dois faire les choses mais pour toi. Parce-que tu désires prendre ce chemin, changer, évoluer en ce sens.
Sinon je conseillerais volontiers de fréquenter les événements poly tous les deux. Pouvoir échanger, rencontrer in-vivo des gens qui ont traversé ce genre de moment est d'une grande valeur.
Je m'étonne que @bonheur ne t'ai pas encore conseillé des lectures (bonjour bonheur au passage), peut être trouveras tu intérêt à lire le livre d'Hypatia sur la Compersion.
Tu trouveras toujours et assez facilement des gens pour juger la situation à l'emporte pièce avec les blessures qui leurs sont propres. Il se peut que parfois ton compagnon soit maladroit et blessant. Mais cela n'en reste pas moins un être humain et un être humain fait parfois des erreurs. Parlez et échangez dans ces cas là avec cette idée en tête. Si tu décides que faire la traversée est ce que tu désires, c'est bien. Mais ne t'oublie pas non plus. Comme il est légitime de vouloir vivre dans un contexte de relations poly, il est aussi légitime de dire ne pas désirer le vivre si c'est le cas.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Meganous

le jeudi 31 mai 2018 à 14h50

Merci pour vos réponses sa me va droit au coeur. J'aime vos différents avis. Mon homme aussi pense que je ne devrais pas me "sacrifier". Mais je ne vois pas les choses de la même façon. . Je suis sûrement trop puéril je n'arrive pas a faire un choix. Ors ils veulent mon consentement pour couchez ensemble par exemple je n'en ai pas envie mais j'ai accepter. Je n'en ai pas envie mais je me dis qu après ça je naurais pas d'autre choix que de me relever. . Ils ont envie l'un de l'autre depuis longtemps. Je ne veux pas alimenter leurs frustration. . Je ne veux pas agir comme une femme trompée. .
Je l'aime et tout va bien dans notre couple je n'ai aucune raison de le quitter. Si je m'écoute j'ai aussi envie de dire que je n abandonnerait pas sans me battre.
On est d'accord toute les deux, un jour il devra faire un choix. .

#
Profil

Meganous

le jeudi 31 mai 2018 à 15h01

Comment en êtes vous arrivé là ? Sa me fait mal de savoir que l'homme avec qui je vie en désire une autre. Elle a plus d'expérience en plus.. et si quand il est avec il pense a elle ? Et quand on couche ensemble ?
Je sais que je devrais sortir etc mais je n'est pas d'amis dans le coin on vient d'emménager. . Et mes amis ne comprendrais pas.. je me demandais si je ne devrais pas m'inscrire sur un site de rencontre et avoir comme lui une relation secondaire, il y en a qui on fait ça ?

#
Profil

bonheur

le jeudi 31 mai 2018 à 15h16

Meganous
je me demandais si je ne devrais pas m'inscrire sur un site de rencontre et avoir comme lui une relation secondaire, il y en a qui on fait ça ?

En as-tu envie ? C'est la seule question que tu dois te poser ! Si ça te convient, si ça te fait plaisir, alors, pourquoi pas ?

Toutefois, le fait de devenir poly soit-même, n'implique pas que tu accepteras mieux... ne pas faire d'amalgame...

#
Profil

bonheur

le jeudi 31 mai 2018 à 15h25

doubt
Je m'étonne que @bonheur ne t'ai pas encore conseillé des lectures (bonjour bonheur au passage), peut être trouveras tu intérêt à lire le livre d'Hypatia sur la Compersion.

Exact. Je recommande également le livre d'Hypathia From Sapce "compersion : transcender la jalousie dans le polyamour"

Egalement, pour toi, pour ton amour et aussi son amoureuse, si c'est désiré. Trois ouvrages de Yves Alexandre Thalmann qui se complètent :
- vertus du polyamour - la magie des amours multiples ;
- les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple ;
- garder intact le plaisir d'être ensemble - prévenir le désamour.

Meganous, tu es unique, un être à part entière. Ici on peut témoigner, recommander des lectures, te soutenir... ce qui est bien. Sauf que tu es toi et personne d'autre n'est toi. Ton amoureux et son autre amour sont également unique. Ce qui vaut pour les personnes extérieures ne vaudra pas pour vous. Tes décisions t'appartiennent et les influencer serait mauvais. Nous ne pouvons qu'exprimer notre vision du monde, de notre monde. Je fais sur le prochain post un copier-coller d'une autre discussion, c'est du rabâchage, mais si ça peut t'aider, ou pas d'ailleurs...

#
Profil

bonheur

le jeudi 31 mai 2018 à 15h26

COPIER COLLER (je ne mets pas le lien car la discussion a été volontairement close par son auteur)

...

Ce que je peux exprimer, en terme de vocabulaire et de définitions (quand on n'a pas les mots, difficile d'exprimer).
Déjà, je parle régulièrement de "capacité à aimer". Souvent on associe celle-ci à un gâteau. Donc, lorsque l'on aime à nouveau, on ampute pour donner une part d'amour à une nouvelle personne. Je trouve cela absurde. Je visualise plus ma capacité à aimer comme un ballon gonflable, il expanse (je sais le verbe n'existe pas, je l'invente) naturellement. Un nouveau paysage, un nouvel espace qui n'existait pas l'instant d'avant et qui désormais, est découvert et a son existence propre. A l'instar de Maléfique (connais tu ce film d'animation) qui survole, le lac, la forêt, etc..., il n'existe pas de barrières entre chaque paysage. Et puis, en polyamour, on conçoit que l'ours habitant la forêt vienne rendre visite au chamois de la montagne et que tous ensemble, vous fassiez une belle fête (et pourquoi l'ours ne ferait pas la fête avec le chamois ? hihihi). Tu serais comme un rayon de soleil qui éclairerait tout cet univers et ta chaleur, ton rayonnement, profiterait toujours à tous. L'amour n'est pas à choisir : il n'est pas dans le OU, il est dans le ET, EN MEME TEMPS.
L'impermanence : nos émotions, nos sentiments sont "légaux" (c'est le communément inadmis qui les rend illégaux). Lorsque l'on regarde une prairie, celle-ci semble invariablement la même... pourtant... le vent souffle différemment et les herbes oscillent toujours différemment. Et puis, tient, il y a des insectes, quasi invisible mais bien présents, ils bougent, ils vivent. L'instant présent est déjà du passé. Considérer l'amour comme unique, c'est figé l'amour (je parle de capacité à aimer, là encore). C'est je me met des œillères et j'enferme mon coeur, comme une vilaine bête qui doit rester dans sa cage sans faire de vagues. Au nom de quoi perdre sa liberté à aimer ? Qui doit nous dicter cela ?
Légitimité : en quoi un amour est plus légitime et admissible qu'un autre ? La vie est impermanence, mais a une chronologie temporelle, une évolution sur l'échelle de la ligne du temps. La légitimité serait juste une histoire de chronologie ? Sincèrement, notre capacité à aimer tiendrait compte de cela ? Encore une fois, pourquoi ? Au nom de quoi ?
Les incompatibilités : Elles sont de plusieurs ordres. Celles liées aux individus eux-mêmes, ça arrive. Celles dictées par la société (au nom de quoi ?), celle-ci n'est-elle pas en mouvance également ? N'est-ce pas à ceux qui s'empêchent de vivre à cause d'elle, de la remettre en cause, justement (accepter les conséquences :-( ). L'évolution des mentalités, un très vaste débat en soi (trop long, trop compliqué)...

Un autre livre, très intéressant "les amours impossibles - accepter d'aimer et d'être aimé" de Saverio Tomasella

Il y a des moments, ou on remet en cause, car c'est indispensable pour une évolution heureuse. Le résultat ne dépend jamais que de nous. On franchi le pas, ou non. J'appelle cela un réveil.

#
Profil

Meganous

le jeudi 31 mai 2018 à 19h55

Merci je vais me renseigner. .
Je sais qu'il n'y a pas de façon de faire particulière mais se sont des choix tellement lourd de conséquences.. a quel moment je me perd ? A quel moment mon égoïsme prend le dessus ?
Si je n'avais pas rencontré mon compagnon j'aurais sûrement fais une autre rencontre peut être quelqu'un que j'aurais aimé tout autant. Alors je me dis que peut être je pourrais rencontrer quelqu'un comme lui a rencontré l'amour a son travail. . Je ne comprend pas comment on peut aimer deux personnes a la fois.. alors il faut peut être que je le vive

#
Profil

bonheur

le jeudi 31 mai 2018 à 20h38

Mon mari n'est pas poly. Lui, c'est plutôt qu'il considère l'amour comme compliqué, alors il se simplifie la vie en ne s'accomplissant que dans la vie qu'il avait choisi et qui lui convient désormais. Par contre, c'est à deux que nous avons déconstruit et remis énormément en question. Aujourd'hui, nous vivons ensemble, chacun suivant l'évolution qui lui convient, ET dans une dynamique commune.

Laisse toi portée par tes aspirations, tes instincts, ce qui te plait et te convient.

#
Profil

Yuzu

le samedi 02 juin 2018 à 23h25

Bonjour,
Je comprends tout à fait tes ressentis car je suis passée par là également. J'étais dévorée par la jalousie et en larmes quand il n'était pas avec moi. Et puis j'ai pris du recul je me suis recentrée sur moi même. J'ai recommencé à faire des choses qui me tenaient à coeur et que j'avais mis de côté avec notre vie à 200 à l'heure. C'est ce qui m'a permi de mieux vivre la situation après 4 mois de remise en question.
On a fini par se rencontrer avec son amie et finalement les discussions à trois (et à deux entre filles ou avec monsieur) se sont bien déroulées. On a trouvé des compromis qui conviendraient à tout le monde. Maintenant on a trouvé notre fonctionnement et on apprécie même de passer du temps tous les trois ( se regarder un film, sortir faire des activités en extérieur etc)
Je ne sais pas combien de temps notre équilibre tiendra mais aujourd'hui encore ( et ce depuis janvier) je ne ressens meme pas de jalousie de me dire qu'ils sont ensembles en ce moment même alors que je suis a la maison avec mes enfants. Voire même je suis heureuse qu'ils passent un bon moment. Moi de mon côté je profite des miens en me regardant des films que j'ai envie, en larvant et en passant des bons moments avec mes enfants.

Je ne peux te dire qu'une chose : prends soins de toi et si ça n'est pas supportable malgré tout il faut en deduire les conséquences car l'amour ne devrait pas être douloureux :-)

Je te souhaite bon courage et un maximum d'amour au quotidien !!!

#
Profil

OKYouWin

le lundi 04 juin 2018 à 18h57

En lisant toutes ces réponses, j'ai le sentiment d'un amalgame entre polyamour et tromperie ou plan q.

Tomber du ciel, tomber amoureux, cela vous tombe dessus sans crier gare. Rencontrer l'amour réciproque dans le regard de l'autre est magique, séduisant, attirant, envoutant, ensorcelant et rare. On ne tombe pas amoureux contre quelqu'un. On tombe amoureux tout simplement dans une rencontre unique et extraordinaire où se reflète sa propre image magnifiée. On le fait pour soi pas contre une autre personne.

Le polyamour à mon sens, c'est admettre que l'on peut dans sa vie tomber amoureux n'ont pas d'une seule et unique personne, mais potentiellement d'une ou plus, et qu'être amoureux de l'autre ne signifie pas nécessaire ne plus l'être d'un premier amour. L'amour vit avec la vie, il s'allume, se vitalise, s’épanouit ou s'évanouit comme il est né.

Le plus simple serait qu'effectivement le sentiment amoureux s’éteigne au moment où l'on tombe amoureux d'une autre personne. Pourtant ce n'est pas si simple et il arrive bien trop souvent que les deux sentiments amoureux perdures. La littérature se gave d'histoires d'adultère, de gens qui ne pouvaient avouer à l'autre une nouvelle relation qu'il garde secrète de peur de blesser celui ou celle qu'il aime encore.

Le polyamour, c'est à mon sens s'autoriser à avoir le courage de dire la vérité à tous ceux que l'on aime. Leur dire, oui je t'aime mais j'en aime aussi un autre. De leurs laisser la liberté d'accepter ou de refuser, de rompre ou de subir. On ne peut pas en vouloir à un polyamoureux de profiter de la situation. Dire la vérité est suffisamment dur et courageux, car c'est prendre le risque de perdre la relation amoureuse avec la personne que l'on aime. On omet cela et juge trop facilement le polyamoureux de vil profiteur.
Être polyamoureux est une façon de respecter et aimer l'autre.

Le polyamour est difficile à vivre dans la réalité. On ne peut pas en parler à son entourage sans passer pour un profiteur. On doit en permanence jongler avec son emploi du temps, lutter contre les risques de jalousie, gérer des remises en cause permanente. C'est tout le contraire de la tranquillité et de la sécurité" endormante des relations monogames. Mais quand on aime vraiment on ne compte pas, n'est-ce pas? Quand on aime vraiment, pourrait-on refuser de vivre cet amour au moins une fois dans notre courte vie? La vie est un voyage. Ne serait-ce pas trop triste de refuser des rencontres rares et magiques?

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le mardi 05 juin 2018 à 09h42

(+)

#
Profil

Meganous

le mercredi 25 juillet 2018 à 21h31

Merci encore de vos réponses. Pour conclure cette histoire fut un échec non seulement je me sens humilier mais en plus je n'arrive plus a lui faire confiance. Ils sont désormais toute la semaine ensemble pour le boulot. Je sais quelle essaye de le récupéré et de faire en sorte qu'il me quitte.. Accepter cette relation était déjà une erreur pour moi mais maintenant c'est pire. On récolte se que l'on sème et bien j'ai semé beaucoup de merde apparemment. Malgré tout je continue de croire qu'un équilibre a trois et possible mais plus tard je ne me sens pas suffisamment mature et sur de moi pour l'accepter actuellement. Bon courage a tous

#
Profil

bonheur

le mercredi 25 juillet 2018 à 22h13

Merci, et toi aussi, du courage il t'en faut. Prend soin de toi et c'est chouette que tu envisages un avenir plus sain et serein. Ai confiance en toi !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion