Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Consentement ou permission ?

Témoignage
#
Profil

Kaleha86

le vendredi 29 juin 2018 à 17h10

Bonjour à tous.

J'aimerais parler d'un petit dilemme intérieur et recevoir vos témoignage pour m'aider dans ma réflexion .

Je connait depuis peu le terme de Polyamour, terme qui correspond pas mal à ce que je ressent de ma vie amoureuse. Je n'ai pas encore vécu de relation plurielle mais c'est un idéal vers lequel j'aimerais tendre.
L'homme qui partage ma vie actuellement a du mal a comprendre mon point de vue, d'autant plus que je suis tombée amoureuse d'un homme qu'il connait. Il se ferme a chaque fois que j'aborde le sujet, alors que j'ai besoin d'en parler, le troisième homme ne partageant pas mes sentiments. Enfin bref là n'est pas le sujet, ça fait du bien d'en parler quand même :-)

Mon dilemme est que je n'ai pas envie de faire souffrir "mon" compagnon, mais j'estime avoir le droit de faire ce qui me rend heureuse... Comment faites vous face à ce questionnement ? si vous l'avez bien sûr.. Je n'ai pas envie de demander la permission d'aller "voire ailleurs".. Cet homme me rend heureuse mais comme dans toutes mes relation monogame, il manque quelque chose.

Merci de votre attention et vos réponses et témoignages

#

Polpoly (invité)

le vendredi 29 juin 2018 à 21h41

Bien sur tu es libre de faire ce qu'il te plaît, mais lui aussi et si il ne l'accepte pas il peut tout arrêter.

Plutôt que consentement ou permission, personnellement c'est plutôt compromis qui est important et communication.

Le fait d avoir un manque et y il seulement dû au couplé ? D ailleurs n y a t il pas toujours des manques dans la vie ?

Après tu parles d un deuxième amoureux que ton compagnon connaît mais que tu n à jamais encore commencer de relation plurielle donc vous vous aimez mais n avez rien entrepris ? Et d un troisième ne partageant pas tes sentiments ?

#
Profil

bonheur

le vendredi 29 juin 2018 à 21h48

Bonjour Kaleha86.

Il existe un livre, si tu aimes lire, dans lequel je me suis reconnue et identifiée. C'est "vertus du polyamour - la magie des amours multiples" d'Yves Alexandre Thalmann. Mon mari l'avait lu également et en effet, il avait convenu que je pouvais me reconnaitre dans ces mots qui n'étaient pas les miens. Disons que ça nous avait conforté dans la découverte de cette facette de moi.

Ensuite j'ai lu "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple" ainsi que "garder intact le plaisir d'être ensemble - prévenir le désamour" du même auteur. En fait, pour une transition en couple mono-poly, je trouve que ces trois ouvrages se complètent. Pourtant ces deux ouvrages ne traitent pas de polyamour et se lisent par des personnes non sensibilisées aux amours plurielles.

Si vous appréciez lire, et si des livres sur le développement personnel ne vous rebute pas, c'est une bonne approche et surtout permettrait de débattre, non pas de vous, mais de ce qu'exprime l'auteur en lien avec votre histoire personnelle et vos particularités.

Se découvrir poly, c'est souvent déclencher un changement de vie. D'un côté la découverte de soi (et pas seulement pour l'élément poly) et également la découverte de l'autre, en profondeur. Pour ce faire, la communication est je crois indispensable. Et c'est, si je comprend bien, ce qui vous manque.

On ne peut obliger quelqu'un à une discussion qu'il fuit. Alors, laisser trainer des livres, attiserait éventuellement sa curiosité. L'important étant une démarche volontaire, même si celle-ci fait sortir de sa zone de confort et demande de la remise en question.

Comprendre qu'une telle transition ne s'accomplit rarement dans l'harmonie totale. Celle-ci est sans cesse à rétablir, tout comme l'équilibre de chaque relation. Le temps a un rôle a jouer également, alors la précipitation peut s'avérer négative.

Un autre livre intéressant : "compersion, transcender la jalousie dans le polyamour" de Hypatia From Space

La compersion est importante. C'est la faculté qu'une personne a de se réjouir de notre bonheur, y compris si c'est l'amour d'une autre personne qui en est à l'origine. Sur le sujet, tu peux lire ce lien et les réactions associées.

Un autre lien intéressant : amours.pl

#
Profil

Kaleha86

le samedi 30 juin 2018 à 03h30

Bonsoir et merci de vos réponses.

Polpoly, je me suis mal exprimée. C'est le deuxième homme dont je suis amoureuse qui ne partage pas mes sentiment... En fait, c'est grâce à lui que j'ai pu mettre des mots sur ce que j'étais. Je me pensais libertine mais polyamoureuse est plus approprié.

Ce que tu dit est très juste " Bien sur tu es libre de faire ce qu'il te plaît, mais lui aussi et si il ne l'accepte pas il peut tout arrêter." mais justement ça fait partie de mon dilemme. Certaines personne peuvent rester dans une situation qu'elle n'acceptent pas de peur de perdre leur partenaire. Et je ne veux pas que ce soit ce qui arrive à mon compagnon. Je sais que ce n'est pas mon problème mais je m'inquiète :)

Bonheur, merci beaucoup il faut vraiment que j'achète des bouquins pour me renseigner. Malheureusement, mon compagnon est agriculteur et n'a ni le temps ni trop l'envie de lire. Nous communiquons bien mais c'est vrai que ce sujet est sensible. Je comprend sa réticence mais en même temps j'ai besoin d'en parler. Du coup c'est dur de jongler entre mon besoin de parler et le sien de se taire....

En tout cas ça bouillonne bien dans ma tête, entre éviter de faire souffrir "mon" homme, m'autoriser une liberté mal acceptée par la société et gérer la frustration d'un amour à sens unique

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le samedi 30 juin 2018 à 08h03

Je dirai que tu n'es pas dans l'urgence, puisque sans autre amour actuellement.

Cela ne t'empêche pas toi de te découvrir et de faire une démarche intérieur. Aussi acquérir un vocabulaire juste, pour le jour où... Et tout simplement, t'informer. Et puis, c'est mieux d'avoir des réponses qu'avoir des questions sans réponse. Ca évite de bouillonner trop fort.

La souffrance : il peut en ressortir du positif. Par contre, il faut l'accepter, ne pas la dévaloriser et la surmonter. La vie est impermanence.

#
Profil

MagentadeMars

le lundi 02 juillet 2018 à 15h15

Polpoly
Bien sur tu es libre de faire ce qu'il te plaît, mais lui aussi et si il ne l'accepte pas il peut tout arrêter.

Oui, bien sûr, mais réfléchissons un peu : cela veut dire faire mal à soi et à la personne aimée, plutôt de ne plus s'imaginer seul dans ses envies.

Drôle d'idée de l'amour, non ? Comme si quand on aime, cela impose des obligations sur la personne aimée...
On pourrait dire une vision puérile, où tout le monde tourne autour de soi. C'est normale en cas de panique, on régresse.

Il y a intérêt à aider cet homme à ne pas se faire mal par réaction réflexe, s'il est possible.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion