Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour ou pas?

Sexualités
#
Profil

MJJ1812

le samedi 02 juin 2018 à 15h25

Bonjour ,
Nous sommes nouveaux sur ce forum et nous nous demandons si notre démarche peut entrer dans la définition du polyamour. Nous sommes en couple depuis 20 ans (nous avons des enfants ).Tout va bien sur tous les plans . Depuis quelques années nous avons l'envie d'avoir des relations à trois.Nous ne nous reconnaissons pas dans le libertinage car nous voulons prendre le temps de connaître la personne, d'avoir une relation de confiance avec elle avant d'envisager d'aller plus loin. Nous n'avons pas envie d'avoir des relations avec d'autres personnes séparément nous voulons vivre cette expérience en couple.
Et évidemment, comment rencontrer une personne qui soit dans notre état d'esprit ? Nous avons essayé les applications de rencontres libertines mais c'est vraiment pas notre tasse de thé ( merci les photos de sexe en gros plan sans même un bonjour en préliminaire ;-) ).
Bref... Qu'en pensez vous?

#
Profil

Couplebret29

le dimanche 03 juin 2018 à 08h21

Bonjour, si vous recherchez une relation à trois dans un but d’une expérience sexuelle il ne s’agit bien sûr pas de poly amour. Ça pourrait le devenir si il’avait ensuite naissance de sentiments entre vous. Vous en avez envie tous les deux ou ....?

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 juin 2018 à 08h39

Le polyamour, tel que vous le concevez, je dirais "enferme" dans un schéma précis.

Le polyamour ce n'est pas cela, pas à mes yeux en tout cas.

#
Profil

calinou696

le dimanche 03 juin 2018 à 09h11

"Depuis quelques années nous avons l'envie d'avoir des relations à trois."

Tu aurais dis "Depuis quelques années nous avons l'envie d'avoir une relation à trois." oui ca pourrait être du polyamour, mais sinon ca me semble bien du libertinage. (après certainement qu'il faut faire le tri).

#
Profil

bidibidibidi

le dimanche 03 juin 2018 à 11h06

Si par "avoir des relations à trois" vous entendez "trouver une femme bi qui nous aime tous les deux", alors, bravo, vous venez de rentrer dans la catégorie chasseurs de licornes. Et oui, c'est très difficile, limite impossible si vous voulez vivre ça exclusivement en couple.
Sur le papier, votre démarche pourrait rentrer dans du polyamour, s'il y avait un désir de rencontrer quelqu'un. Mais j'ai plus la sensation, dans la manière dont tu le décris, que vous voulez juste explorer la dimension sexuelle de la chose, donc je rejoins Calinou, ça ressemble plutôt à du libertinage. Et le libertinage ne veut pas dire absence de sentiment. Il vous suffit juste de trouver chaussure à votre pied.

#
Profil

MJJ1812

le dimanche 03 juin 2018 à 23h38

Merci pour vos réponses . Nous pensions que libertinage voulait forcément dire absence de sentiments et attirance purement physique. Nous en avons une image peut-être fausse (véhiculée par les sites libertins ) En tout cas nous y voyons un peu plus clair même si cela nous confirme que notre recherche n'est pas simple.

#
Profil

bonheur

le lundi 04 juin 2018 à 10h20

Je conçois aussi le libertinage comme une absence de sentiments et une attirance purement sexuelle (le physique, est-ce important ?)

Ben justement, c'est l'absence de sentiments que je note personnellement dans ton message. Vouloir connaitre la personne et l'aimer, c'est différent. Tu cherches (déjà pour moi l'amour ne se cherche pas, c'est lui qui nous trouve) une personne que les deux entités de votre couple aimeraient. Ben déjà, bon courage ! Ou alors, l'amour n'a pas le même sens pour vous que pour moi.

Ensuite, il y a cette fermeture que j'ai tout de suite notée... à trois, avant tout pour le sexe (désolée, mais l'amour n'est pas cela, pour de nombreuses personnes en tout cas) et jamais à deux et les autres n'ont pas le droit d'aimer en dehors de ce schéma. C'est cela qui me fait dire que ce n'est pas du polyamour. Il n'y a aucune ouverture et aucune décision individuelle et personnelle.

Pour moi, c'est ni du libertinage, ni du polyamour. Après, créer sa propre planète, c'est cool aussi !

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 04 juin 2018 à 10h30

bonheur
Je conçois aussi le libertinage comme une absence de sentiments et une attirance purement sexuelle (le physique, est-ce important ?)

Sentiments ne veut pas dire amour. Tu peux avoir des sentiments dans le libertinage, juste ce ne sont pas des sentiments amoureux : Amitié, respect, etc... Ce genre de choses qui permettent de se sentir bien avec la personne sans nécessairement vouloir vivre avec.

bonheur
Tu cherches (déjà pour moi l'amour ne se cherche pas, c'est lui qui nous trouve)

Je t'encourage la lecture du Choc Amoureux d'Alberoni. L'amour n'est pas quelque chose de si mystique que ça, et beaucoup plus sous notre contrôle qu'on ne le pense. D'ailleurs, lis n'importe quelle étude sociologique sur le couple, et tu verras que les couples se forment suivant des règles assez claires (même milieu social, similitude d'intelligence, d'apparence, d'âge, etc...). On peut "choisir" de tomber amoureux et on "contrôle" le choix des personnes qui nous attirent.

#
Profil

Toinou

le lundi 04 juin 2018 à 11h17

Bon, je vais me permettre d'intervenir après un long moment en mode fantôme car pour le coup En tant que Poly et Libertin j'ai un truc à ajouter et à corriger :)

Non le libertinage n'est pas une absence de sentiment et un truc purement sexuel !
en tout cas pas pour tout le monde.
Il existe beaucoup de forme de libertinage et cela va du plus pur sexuel à des choses qui se rapproche très très près du poly.

Pour l'anecdote, nous avons rencontré il y a quelque temps un couple. Et après des mois de contact régulier, ils ont arrêté de donné signe de vie. Ils sont revenu vers nous il y a un mois pour nous expliqué pourquoi : ils avaient rencontré un couple avec qui ils avaient eu un véritable coup de foudre. Et je parle bien d'un coup de foudre amoureux.
La discussion a d'ailleurs dévié sur le poly, en mode demande de conseil tout en niant les choses. :D

Donc tout ça pour dire que, oui ce que vous recherché c'est bel et bien du libertinage, mais que le libertinage ce n'est pas juste une bande d'assoiffé du sexe qui baise sans aucun sentiment. Bien au contraire, il y a des sentiments et plus ça va plus je trouve que ces sentiments sont exprimé plus honnêtement qu'ailleurs.

@MJJ1812 : si tu le souhaites, nous pouvons en discuter plus avant, par mail. je pourrais répondre à toutes vos questions si vous le souhaitez.

#
Profil

bonheur

le lundi 04 juin 2018 à 11h36

Alberoni Francesco : le choc amoureux. Je l'ai lu, version pocket ISBN 978-2-266-05049-4

première page : Italien, Francesco Alberoni est né en 1929. Chercheur spécailisé dans l'étude des émotions collectives et des sentiments humains, il enseigne la psycho-socilologie à l'université de Milan...

Ce livre date de 1979. L'auteur y développe ce qu'il nomme l'amour naissant à travers l'étude de la société, des sociétés, c'est à dire collectivement. Il compare le fait de tomber amoureux aux révoltes collectives. De plus, il s'arrête dans ce livre à cela. Son approche est purement sociétale et non individuelle. Son approche émotionnelles est en effet collective et pour lui, la notion de sentiments est une création, je le confirme.

Je ne me suis pas du tout reconnue dans ce livre. Je l'avais pourtant achetée en pensant y trouver des réponses.

En retour, bidi... je t'invite à lire "aimer (coup de foudre, passion et grand amour) de Susan Baur. Première édition en 2002, dernière 2006 (à ma connaissance)

Quatrième de couverture : Le "grand amour", nous l'attendons tous, et parfois il se présente à nous... Mais qu'est-ce qui fait "décoller" une liaison ? Le grand amour intervient-il lorsqu'on a trouvé la "bonne" personne, ou bien parce qu'on était soi-même prêt, ouvert à la rencontre ? Quels sont les effets de la passion, ce désir compulsif ?
Riche en histoires et témoignages, ce livre montre que le grand amour est une expérience radicale, avec un "avant" et un "après". Peu importe sa durée, ce qui compte c'est qu'il nous ouvre les yeux, nous pousse sur un nouveau chemin. Il donne le courage de plonger dans la vie, d'oser en changer...

#
Profil

bonheur

le lundi 04 juin 2018 à 11h48

Coucou Toinou ! Les libertins sont des humains. Non, ce ne sont pas des "assoiffés" de sexe (enfin pas obligatoirement). J'ai vécu un libertinage asexué avec quelqu'un qui a beaucoup contribué à mon évolution personnelle. Dans le libertinage il y a en effet beaucoup de considération de l'autre et du respect en général (bcp de respect). Ce n'est pas moi qui minimiserait l'impact important que ces personnes ont eu sur moi. Juste, ceux-ci ne désirent souvent pas mêler l'attachement, là n'est pas l'objectif.

J'ai assisté à une conférence sur le libertinage. C'est même à cette occasion que j'ai pu m'identifier, puisque l'un des participant a parler de polyamour. Le conférencier en a exposé la principale différence (ce ne sont pas mes propos mais les siens) : en libertinage, vous laissez vos sentiments à la porte - en polyamour, vous aimez plusieurs personnes sentimentalement.

Egalement, si je lis les livres sur le polyamour (Françoise Simpère, Y-Alexandre Thalmann, Magali Croset-Calisto) et si je lis le livre de Pierre Des Esseintes... le discours n'est vraiment pas le même, mais alors pas du tout.

Eventuellement, la salope éthique, serait un mix. Je me rappelle qu'ici, on parlait à une époque de polybertins.

#
Profil

Toinou

le lundi 04 juin 2018 à 12h05

un conférencier
en libertinage, vous laissez vos sentiments à la porte - en polyamour, vous aimez plusieurs personnes sentimentalement.

Eh bien cette personne a dit une énorme connerie. Conférencier ou pas.

C'est pas pour rien qu'on a souvent de nouveau arrivant qui viennent de ce milieu.

Effectivement il y a beaucoup de libertin qui tienne le discours "la seul chose qu'on s'interdit c'est de tombé amoureux", mais d'une ce n'est pas parce qu'on ne veux pas tombé amoureux qu'on laisse ses sentiments à la porte, et de deux quand tu fais l’effort de gratter un peu tu t'aperçois que pour beaucoup c'est juste un reliquat de la norme mono.
Et l'attachement est aussi un objectif chez nombre de libertin : Un attachement amical.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 04 juin 2018 à 12h09

Pour moi, tout comme on ne peut pas parler DU polyamour, on ne peut pas parler DU libertinage. Il y a beaucoup de manières différentes de les vivre.
Pour moi, la principale différence entre libertinage et polyamour, c'est qu'en libertinage on parle de sexe, avec à la rigueur des sentiments, quand en polyamour on parle de sentiments, avec à la rigueur du sexe. C'est juste une manière différente d'aborder au final quelque chose de très similaire.

PS : Coucou Toinou, ravi de te revoir ici !

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le lundi 04 juin 2018 à 12h31

Toinou
La discussion a d'ailleurs dévié sur le poly, en mode demande de conseil tout en niant les choses. :D

Ben, tu dis toi-même que c'est du libertinage qui prend la forme du polyamour... c'est donc que tu fais aussi la même différence que moi, non ?

Ce couple va vivre cette relation amoureuse "coup de foudre" en dehors du milieu libertin. Ca va prendre de l'importance dans leur vie en générale, pas seulement ponctuellement pour un besoin bien différent. Je me trompe ?

En polyamour, l'autre (ou les autres) impacte(nt) notre vie complètement, même sans vie commune. Ce ne sera pas juste le souvenir d'un super bon moment passé ensemble.

En tout cas, un coup de foudre généralisé entre 4 personnes... wahoo ! Je suis admirative, sincèrement (+) :-D

bidi...
C'est juste une manière différente d'aborder au final quelque chose de très similaire.

ben oui et non. En tout cas pas de ce que j'y ai vécu. D'ailleurs, en libertinage, mon partenaire d'érotisme a pu me "toucher" plus que mes amoureux (hors couple, je sais, je suis bizarre) et en a vu plus qu'eux. Juste le contexte était différent et le sexe avait été proscrit à la base. D'une certaine façon, j'ai poussé plus loin ma zone de confort personnelle en libertinage qu'en polyamour, parce que justement l'attachement n'était pas amoureux. Je ne sais pas si je suis audible ?

#
Profil

bonheur

le lundi 04 juin 2018 à 12h37

Toinou
Eh bien cette personne a dit une énorme connerie. Conférencier ou pas.

Oui, on peut penser que c'est une énorme connerie de dire cela. Sauf qu'il s'adressait à de futurs nouveaux libertins éventuels... alors je pense qu'il a eu raison de tenir ce discours. Ne pas se lancer là-dedans, surtout pour des couples, avec une idée fausse. D'ailleurs Toinou, le couple dont tu parles, avait-il envisagé cette situation en se lançant dans le libertinage ? Ce couple pensait-il à quoi, à la base ?

Le fait est qu'une rencontre n'est liée qu'à un regroupement d'individus (et là je rejoins Alberoni). Celui qui reste chez lui isolé, aura peu d'opportunité de tomber amoureux, puisqu'il n'entre en interaction avec personne. Je dirai que du moment que l'on entre en interaction, quelque soit le biais, on peut se retrouver dans une situation de coup de foudre... ou pas.

J'invite à écouter la chanson de Julien Clerc (récente) : le grand amour. Car oui, le grand amour c'est pas souvent, ça ne se trouve pas au coin du moindre instant (de tête mais je crois que ce sont les paroles exactes)

#
Profil

Toinou

le lundi 04 juin 2018 à 14h37

bidibidibidi
Pour moi, la principale différence entre libertinage et polyamour, c'est qu'en libertinage on parle de sexe, avec à la rigueur des sentiments, quand en polyamour on parle de sentiments, avec à la rigueur du sexe.

Pourquoi à la rigeur ? Dans les deux cas !?
Le point de divergence auquel je suis arrivé pour ma part, c'est le point d'entrée. Ta phrase mais sans le "à la rigueur".

Comme tu le dis, LE libertinage ça n'existe pas vraiment. Ce sont les libertinages, LE polyamour non plus, il n'y a qu'à voir les différences de conception et les débat qui en résulte ici.. Et certains libertins cherchent bel et bien des sentiments aussi, pas "à la rigueur".

Bonheur
Ben, tu dis toi-même que c'est du libertinage qui prend la forme du polyamour... c'est donc que tu fais aussi la même différence que moi, non ?

Non je ne fais pas la même différence. Cf. ci-dessus.
Et la suite de ton message le montre bien

Bonheur
Ce couple va vivre cette relation amoureuse "coup de foudre" en dehors du milieu libertin. Ca va prendre de l'importance dans leur vie en générale, pas seulement ponctuellement pour un besoin bien différent. Je me trompe ?

Non leur relation n'est pas "en dehors" du monde libertin, ils restent des libertins et se sont connu comme ça. Et si pour le moment ils ne voient pas d'autres, il parlent avec nous et nos amix communs de nous revoir. Il ne sont pas "en dehors" leur relation est y bien marqué dans le milieu. Comme je te l'ai dit, c'est nous qui leur avons dit "bienvenu chez les poly" eux, ils ne pensent pas ça comme ça. Pourtant leur discours tend vers ça.

Bonheur
En polyamour, l'autre (ou les autres) impacte(nt) notre vie complètement, même sans vie commune. Ce ne sera pas juste le souvenir d'un super bon moment passé ensemble.

Rien que ça déjà ça dénote une certaine vision supérieur de l'un sur l'autre dans tes écrits.
Le poly c'est tellement mieux parce que ça impacte les vie alors que le libertinage c'est seulement de "bons moments".
Et pourtant, en discutant avec les gens qu'on rencontre (car oui, on ne fait pas que se dire bonjour, boum tagada et au revoir à la prochaine, on discute... beaucoup même avec certains d'entre eux.) on a pu voir que le libertinage a eux une énorme influence sur nous tous, et pas que la pratique, les gens rencontrés, les mots échangés, le simple fait de désiré ou être désiré.

Bonheur
Oui, on peut penser que c'est une énorme connerie de dire cela. Sauf qu'il s'adressait à de futurs nouveaux libertins éventuels... alors je pense qu'il a eu raison de tenir ce discours. Ne pas se lancer là-dedans, surtout pour des couples, avec une idée fausse.

Bah en fait si, il a eu parfaitement tords, car justement il a donné une idée fausse. Et résultat ça donne ce que MJJ1812 vit, des gens persuadé que les libertins n'ont aucun sentiment.

Qu'on soit clair, tout les libertins ne recherchent pas des sentiments, je ne dis absolument pas çà. Il y a comme chez les gens "normaux" des personnes qui recherchent des coups d'un soir, ce que je dis ici c'est simplement qu'il serait bien que le milieu poly arrête de regarder le milieu libertin de haut sous prétexte que "nous ont a des sentiments".
Quand on fréquente les deux milieux, on s'aperçoit que la ligne est très floue entre les deux. Savoir où commence l'un et où fini l'autre, moi je n'y arrive pas, je pensais le savoir, mais maintenant, plus j'y réfléchit moins je trouve la ligne sensée séparer les deux mondes.

Fun fact : j'étais justement en cour de rédaction d'un billet sur ce sujet précis. Et là je vais avoir de la matière. :D

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 04 juin 2018 à 14h53

Toinou
Pourquoi à la rigeur ? Dans les deux cas !?

Le mot est peut-être pas le mieux choisi, mais certains libertins ne pratiquent que la partie sexe, sans sentiments. Certains polys ne pratiquent pas la partie sexe. D'où le "à la rigueur". Pour moi, libertinage et polyamour ont un peu le même objectif, sauf que dans un cas tu y parviens en commençant par le sexe, dans l'autre en commençant par les sentiments.
Enfin, nos points de vue se rejoignent je pense, on joue juste sur les mots.

#
Profil

Toinou

le lundi 04 juin 2018 à 14h58

bidibidibidi
Le mot est peut-être pas le mieux choisi, mais certains libertins ne pratiquent que la partie sexe, sans sentiments. Certains polys ne pratiquent pas la partie sexe. D'où le "à la rigueur". Pour moi, libertinage et polyamour ont un peu le même objectif, sauf que dans un cas tu y parviens en commençant par le sexe, dans l'autre en commençant par les sentiments.
Enfin, nos points de vue se rejoignent je pense, on joue juste sur les mots.

Oui dit comme ça, je te rejoint plus :)

#
Profil

calinou696

le lundi 04 juin 2018 à 16h48

Voilà autre chose... c'est quoi le libertinage asexuée? ...

#
Profil

MJJ1812

le lundi 04 juin 2018 à 20h06

Whaou vous avez bien discuté. Vos réponses sont très intéressantes et montrent que le sujet n’est pas si tranché que ça. Nous en retenons que le libertinage peut évoluer en polyamour mais que c’est plutôt rare .
Nous pourrions avoir une relation suivie avec une personne si le courant passait. Nous aurions du mal à avoir juste des relations sexuelles sans discussion sans avoir une attirance intellectuelle pour la personne mais effectivement cela peut sembler utopique. Pour le milieu libertin, c’est vrai qu’on ne connaît pas. Mais par exemple on se verrait mal aller dans un club libertin. Donc bref il semblerait qu’on soit dans une sorte d’entre deux comme le dit bonheur.

Nous notons également vos conseils de lecture.

Toinou, nous aimerions bien échanger avec toi par mail comme tu le proposes.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion