Polyamour.info

Caline

Caline

(Belgique)

Participation aux discussions

Discussion : Papillons quand vous nous tenez... comment gérer le déséquilibre mono/poly

Profil

Caline

le mercredi 26 novembre 2014 à 15h57

Vaniel
Nouvelle chérie, donc, probablement, ton compagnon vit une phase passionnelle qui, logiquement, a tendance à te mettre au second plan. Phénomène très souvent observé et qui est, très souvent, temporaire. Il est fort possible que passée cette phase, qui peut être très courte ou relativement longue, il marque, de nouveau, une nette préférence pour toi ou que les sentiments qu'il éprouve pour vous deux se "nivellent", "s'égalisent". Bon, il est aussi possible qu'il conserve une préférence pour sa nouvelle chérie, dans le cas où la relation dure.

Pourquoi envisages-tu la rupture ? Parce qu'actuellement il préfère une autre ou parce que sa manière de se comporter, du fait de sa "nette préférence", est indélicate et t'insécurises ?

En te lisant, j'ai pensé à cette phrase d'André Gide : "Pour moi, être aimé n'est rien, c'est être préféré que je désire." J'avais trouvé cette phrase pertinente, il y a dix ans. Maintenant, être préféré ne me semble pas essentiel, d'autant plus que la personne en face de nous n'a, à mon avis, pas de prise sur ses préférences. Dans un cas comme le tien, j'ai tendance, si cela fait sens (puisque avoir une préférence pour une autre ne change pas nécessairement l'intensité de ses sentiments à ton égard), à choisir cette citation : "aime-moi moins mais aime-moi plus longtemps".


Message modifié par son auteur hier à 18h.

Bonjour Vaniel,
Cela faisait un moment...
En fait, ce qui s'est passé c'est qu'IL s'est engagé dans une relation unique et donc bien mono avec sa nouvelle chérie.
Donc il m'a signifié la fin de notre relation qui existait depuis 6 ans, presque 7, décision venant de son côté plus que du mien
Pourtant c'est lui qui m'a parlé en premier du polyamour et je m'y suis intéressée en recherchant des informations supplémentaires.
Il aura essayé à deux reprises de vivre une relation plurielle mais maintenant, il sait qu'il n'est pas poly dans l'âme.
J'ai exprimé haut et fort mon sentiment de trahison et d'avoir été baladée durant ces derniers mois.
Mais j'ai exprimé mon désir de garder des contacts amicaux avec lui et de le voir de temps à autre....
Peut- être est- ce une erreur?
Je ne suis pas du genre à ruminer durant des mois une relation cassée mais je ne peux m'empêcher de penser que le polyamour peut être une façade qui arrange bien les partenaires d'une relation multiple... Qui excuse un non - choix, une non- préférence. Ouille ouille il y en a plus d'un qui va bondir!
En attendant, ça fait mal!
J'espérais tout de même une autre issue à notre histoire.

Voir dans le contexte

Discussion : Papillons quand vous nous tenez... comment gérer le déséquilibre mono/poly

Profil

Caline

le dimanche 23 novembre 2014 à 08h14

Apsophos, c'est quoi le produit retiré de la vente en 1944?

En ce qui concerne les papillons dans le ventre, je suis en plein dedans, mais comme spectatrice, de l'autre cote de la scène.
Mon compagnon depuis 6 ans marque une nette préférence pour sa nouvelle chérie.

J'envisage la rupture... La relation a deux est devenue une machine à souffrir plus qu'autre chose...

Je voudrais aussi retrouver cette sensation de bonheur...

Voir dans le contexte

Discussion : Quelle citation vous ressemble le plus ?

Profil

Caline

le dimanche 23 novembre 2014 à 08h06

" Je serai une déesse de làmour, pas une machine à souffrir".

Colette

Voir dans le contexte

Discussion : Ma chérie aimerait "rencontrer" un autre.

Profil

Caline

le jeudi 06 novembre 2014 à 14h13

Siestacorta
Si le PA s'inscrit plus dans le temps, s'il devient, comme certains le redoutent, une mode (pas moi, je deviendrai juste plus misanthrope), on retrouvera dans la pratique poly les mêmes types de personnes que ce qu'on retrouve dans, je sais pas, l'intérêt pour le Feng Shui, la cuisine maison ou le BDSM. C'est une question d'amplitude du phénomène.

Le PA est déjà une mode, oh, que je déteste cette étiquette, je préfère parler d’amours plurielles, comme François Simpère.

Siestacorta, tu développes vraiment bien. A quand ton prochain bouquin sur les amitiés plurielles? Ou sur le misanthropisme? ;-D

Voir dans le contexte

Discussion : Ma chérie aimerait "rencontrer" un autre.

Profil

Caline

le jeudi 06 novembre 2014 à 06h19

Stone, tes posts me parlent beaucoup.
Tes sentiments sont tout à fait naturels, c'est une réaction saine.
Crois- moi, si l'on ne réagit pas ainsi, comme toi ou comme moi, l'autre pourrait commencer à se poser des questions.
Je t'explique , en bref: ( je pourrais écrire un roman)

Mon compagnon, avec qui j'ai vécu en couple, chez moi ( je l'ai accueilli) est entré dans les amours plurielles depuis 1 an et demi.
Il en est deja à sa deuxième relation amoureuse.
J'ai souffert de cela, mentalement, physiquement et surtout dans mon cœur.
J'ai fait mes premiers pas en ne sachant pas vers quoi j'allais...
Beaucoup de peurs se sont réveillées, qui sont à l'origine de puissants sentiments de colère, de jalousie, de vouloir posséder l'autre pour soi seul.

Aujourd'hui, je peux dire que je trace mon chemin, plutôt je prends le chemin qui me semble le mieux convenir.
Je souffre moins mais encore toujours qaund il part avec son autre amoureuse.
Là, maintenant ils sont partis pour fêter son anniversaire à deux.
Ils sont en plein NRE.

Mais j'apprends à lui faire confiance, j'apprends à céder de la place pour l'autre, il sait que je l'aime toujours, lui me dit qu'il m'aime toujours mais autrement.
Pour fêter son anniversaire à deux, nous sommes partis un week- end dans les Ardennes belges avant la date dite, nous avons passé 3 jours de grâce, ou l'un s'occupait de l'autre et vice versa.
Il me remercie souvent pour cette nouvelle liberté amoureuse que je lui laisse et qu'il me retourne, à sa manière. Il me dit qu'il m'aime pour ce que je suis, pour tout làmour que je lui donne dans ces moments et c'est réciproque.

J'aime aussi quelqu'un d'autre... Mais c'est plus compliqué, il est marié et père de 3 enfants et ne désire pas s'engager dans une relation plus suivie.
Nous nous voyons donc peu mais les rencontres sont là, il sait que j'ai des sentiments pour lui et vice versa.
C'est un ex qui est resté longtemps un ami un vrai à qui je confiais mes soucis.
Il a voulu se rapprocher de moi et j'ai accepté, en éprouvant la même chose de mon côté.
Je ne sais pas non plus où cela va aller mais je profite de chaque seconde, chaque millième de seconde quand je suis avec lui.
Sa femme ne sait rien. Il ne désire pas, pour l'instant, lui parler de cette situation entre nous.
Mais mon compagnon le sait et il respecte ma relation, tout comme moi je respecte la sienne.

J'aimerais un jour, qui sait, rencontrer un autre homme, que je ne connais pas pour tenter d'aller plus loin encore dans les amours plurielles.
Et renouveler cette expérience de NRE, quand je vois comment ça booste mon compagnon, je voudrais connaître ce meme sentiment.

Encore te dire que je doute encore bien souvent, je me demande sans cesse si c'est bien le bon chemin que je prends, si je ne me trompe pas.
L'essentiel est de garder la tête hors de l'eau et de se RESPECTER soi et de sentir si quand ça va trop loin, de tirer la sonnette d’alarme.

Le plus gros désavantage des amours plurielles, c'est le partage du calendrier.
Organiser nos moments de rencontre en tenant compte des activités de l'un et de l’ àutre, ce n'est pas toujours évident. J’ai demandé une pause de 3 semaines pour le laisser lui voir son amoureuse comme il désire et que nous fassions le point quand on se reverra. Cela se fait sans tension, ni conflit. Il continue à rester en contact avec moi par des petits messages bienveillants.

Je dois bien souvent mordre sur ma chique quand il me dit : ce week- end la, je ne serai pas disponible, je serai avec mon autre amoureuse.
Heureusement que j'ai ma famille, mes amis, mon propre réseau de connaissances que j'avais deja avant que nous nous rencontrions.

Mais quand on se revoit, il me montre toujours autant d'amour, peut - être même plus qu'avant .
Avant , quand nous étions installés dans une routine conjugale... Les pantoufles et la télé sont des tue l'amour, à petit feu.

Il me dit si souvent, t'es une femme formidable de me laisser cette liberté que tu n'as pas choisie au départ mais p- ê qu'un jour, c'est moi qui lui dirai,à mon tour, cela.
Pour l'instant, , je lui dis ok mais moi je reste là où je'' suis", je n'ai pas besoin de plus.
Et notre relation avance, petit à petit.

Mais crois - moi, quand nous nous revoyons, c'est toujours la fête pour nous deux.
Bonne chance Stone dans tes débuts, je te souhaite beaucoup d’amour.

Et Romy a raison, c'est un si beau film, César et Rosalie. Ce qui est magnifique, c'est cette amitié sincere, profonde qui naît entre les deux amants - amoureux de l'héroïne, qui à la fin du film s'en va pour les laisser eux seuls et qui revient quelques temps plus tard, vers eux... La dernière scène est sublime, elle les aperçoit par la fenêtre qui donne sur le jardin, eux ne la voient pas, si l'un des deux, elle pousse la grille et entre dans la propriété. Et on ne sait pas ce qu'il en advient... Liberté est laissée a chaque spectateur d'imaginer la fin qu'il souhaite pour le trio amoureux.

Le livre de Benoîte Groult, journal à 4 mains, p- ê ringard mais si d'actualité encore aujourd'hui, Il
parle aussi de ce partage entre deux hommes et deux femmes. C'est un sentiment humain d'en aimer plusieurs, c'est un élan du cœur vers l ’ autre, tout en continuant d'aimer celui ou celle avec qui on est installé dans la relation, aimer différemment mais mieux, peut- être?

Le livre de Eric - Emmanuel Schmitt " les perroquets de la place d'Arezzo" parle aussi des relations multiples, à divers niveaux, tout cela au travers d'un scénario quotidien on ne peut plus banal mais qui est, dans ses mots, révélateur d'un renouveau amoureux tellement bienfaisant.

Belle journée a toi. Porte - toi le mieux possible.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Débuts orageux

Profil

Caline

le mercredi 05 novembre 2014 à 17h37

Super cette avancée.
Tiens bon le cap'Artemis, cela en vaut la peine.

Voir dans le contexte

Discussion : Dictature

Profil

Caline

le mercredi 29 octobre 2014 à 07h05

Siestacorta
Quelque chose qui résonne chez eux quand ils nous entendent parler de non-exlcusivité. Des évènements, des histoires qui sont pas forcément poly, mais qui leur parle et dont on parle pas dehors. Des difficultés avec la fidélité ou l'infidélité mais pas vues comme partout ailleurs, des expériences perso qui ne portaient pas de nom et ne semblaient pas mauvaises mais pas non plus avouables...

Quitte à décider que ces éléments relevaient finalement plus du libertinage, ou d'élans très passagers, ou d'un adultère plus classique...

Bref, rien qu'en existant, les vies polys renvoient un reflet différent de certains aspects des autres vies amoureuses.


Message modifié par son auteur hier à 17h.


Merci Siestacorta pour les précisions.
Juste la réponse que j'attendais...

J'apprecie ta nuance " pas forcément poly"
Il faut dire que ce mot à l'instant ou j'écris ces lignes évoque plus une appartenance à un mouvement, un courant d'idées et cela me pèse autant qu'une étiquette.
Certes, ce n'est pas une banale étiquette de pot de confiture mais c'est tout de même une étiquette.
Et c'est comme les sparadraps, quand on veut l'enlever, plus ça colle, plus c'est difficile. Il est nécessaire meme de gratter... la surface et de nettoyer en profondeur.

J'apprécie egalement quand tu écris: " quelque chose qui résonne en eux..."
C'est tout à fait ce que je ressens quand j'entends des expériences de personnes étant dans des amours plurielles, quelque chose vibre en moi.
C'est comme un appel vers une autre forme de liberté, vers une recherche d'équilibre personnel ,vers une meilleure écoute de ses désirs...

Quant à mon parcours personnel la- dedans, je m'inspire de certaines réflexions partagees ici mais je fais surtout mon itinéraire perso, au rythme de mes expériences, au rythme de rencontres et surtout, j'avance , lentement peut - être sûrement.
Sans agressivité aucune de la part de mon entourage.
Sans me raccrocher a une norme, c'est plutôt comme un parcours individuel et un choix de vie perso que je vois les amours plurielles.
Je peux comprendre que certains aient ce besoin de partager davantage et d'échanger, autrement que via ce forum.
Je serais pareille à toi J- E si j'avais ton âge, si j'étais dans la jeunesse d'aujourd'hui.

Mais a mon âge, avec les expériences de vie derrière moi, l'adage " pour vivre heureux, vivons cachés" n'a jamais eu autant de sens qu'aujourd'hui.
Tant que les personnes principalement concernées sont au courant, le reste ma foi...
Et les crises existentielles sont nécessaires pour avancer dans la vie.
Il faut pouvoir s'arrêter en chemin et se poser les bonnes questions.

Voir dans le contexte

Discussion : Dictature

Profil

Caline

le mardi 28 octobre 2014 à 17h28

Siestacorta
C'est vrai que certain d'entre nous ont aussi des problèmes avec une norme plus agressive dans d'autres cadres (sexuels, politiques, sociaux) et dans un sens, être poly n'est qu'une différence de plus. Mais c'est aussi un facteur d'union, l'occasion d'écouter les histoires de tous les monos qui sont ahuris qu'on existe, et qui, justement, "à ce propos" ont "un truc de leur vie" dont ils aimerait causer.

Qu’est-ce que tu entends par un "truc de leur vie"?

Siestacorta
Et vivre nos histoires même quand elles nous font peur, pour savoir ce qu'on veut, plutôt que de flipper et faire flipper avec des mots.

(+)

Voir dans le contexte

Discussion : Les 7 degrés de l'amour

Profil

Caline

le vendredi 24 octobre 2014 à 13h22

Merci Lulutine d'avoir remonté ce fil, très intéressant!

Voir dans le contexte

Discussion : Débuts orageux

Profil

Caline

le vendredi 24 octobre 2014 à 09h11

Artemis
Il vient demain me retrouver à cet autre bout de la terre...

Waw! N'importe qui ne ferait pas ça.
Mensonge ou pas mensonge, je comprends Artemis, que tu t'es sentie trahie au plus profond de toi mais comme le dit si justement Siestacorta, la société d'aujourd'hui a tellement formaté le schéma amouresque que nous ne sommes pas prêts dans l'immédiat à affronter une relation multiple, à casser le mythe Walt Disney de notre enfance, surprotégée de gosse pourri par la société de consommation,.
L'essentiel est de retrouver confiance l'un dans l'autre, quoiqu'il arrive et de poser des limites claires et franches.
Bonnes retrouvailles.

Voir dans le contexte

Discussion : L'attente toujours l'attente du Mono-poly

Profil

Caline

le vendredi 24 octobre 2014 à 08h54

Juliejonquille, prends donc du temps pour toi pour vraiment ressentir ce que tu désires que ton couple devienne.
L'essentiel est de se respecter soi et de s'écouter.
Je sais: plus facile à dire qu'à faire mais le tout est d'essayer.
Et, au lieu de dormir dans le canapé, offre- toi une nuit à l'hôtel, avec petit déjeuner au lit.
Il n'y a pas de mal à se faire du bien.
Courage!

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour Libre (texte)

Profil

Caline

le mercredi 01 octobre 2014 à 14h40

Une phrase pêchée au cours de mes lectures, qui illustre bien ce fil:

«   Si tu ne m'aimes plus, c'est que tu ne m'as jamais aimé .» :-D

Éric-Emmanuel Scmitt - Le poison d'amour

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : La parole est d'argent mais le silence est d'or ?

Profil

Caline

le mercredi 01 octobre 2014 à 14h32

Juliejonquille, je t’accompagne dans ton chemin, qui est assez semblabe au mien!
L’essentiel est, à mes yeux, que vous continuez de vous parler, tout en vous aimant, à votre manière.
Bonne chance pour une belle évolution en vue!
<3

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour Libre (texte)

Profil

Caline

le dimanche 28 septembre 2014 à 05h52

Jezebel

Mais quand on aime, même si c'est dans le polyamour, n'est-ce pas appartenir quand même encore en partie à celui ou celle que l'on aime justement ? Surtout quand les "je t'aime" disparus refont surface. Quel plaisir ne peut-on pas y trouver ? Dire adieu à cette possessivité n'est-elle pas acquérir une liberté pour soi ?

Je prends cet extrait avc moi ds ma poche pr la journée ( je pars en randonnée ds 1 h) et je méditerai la- dessus. Merci Jezebel pour tes mots.

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour Libre (texte)

Profil

Caline

le samedi 27 septembre 2014 à 18h21

Siestacorta

Ben... Comme je te lis de temps en temps et que j'ai déjà eu des indices, pas sur ton âge précis, mais sur ton parcours, et que de ton côté tu as pu lire en archive aussi ma façon de réfléchir, que si je bouscule parfois les gens dans leurs idées, je considère toujours que leur parole apporte quelque chose, alors, "jouvencelle de la dernière pluie", c'est à l'opposé de la logique, de ce qu'on peut plausiblement imaginer.

Que je compte pas t'apprendre la vraie vie, que ce n'est pas pour ça que je te répond mais bien parce que dans le domaine spécifique ou nous sommes, un forum internet, il se peut que ce que rapporte de mon expérience sur cette matière ait une valeur, sans préjuger de ton expérience de vie en général.

Message modifié par son auteur il y a 4 jours.

Pour être bousculée, j’ai été bien bousculée;.-)
Merci pour tes explications, je comprends un peu mieux.
Oui, tu as raison, ce n’est qu’un forum d’échanges et ce que nous nous écrivons n’a que des portées
virtuelles. Mon expérience de vie vaut ce qu’elle vaut, chacun, chacune a la sienne... Ce qui est riche, c’est de partager ainsi, librement et dans un français assez élaboré, nos questions fondamentales par rapport au sujet qui nous touche le plus. Et j’en suis qu’au début, avec une grosse remise en question de , justement, toute mon expérience de vie passée. Et cela ne se fait pas comme mettre une lettre à la boîte ou encore appuyer sur le bouton «  enregistrer ma réponse ».

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour Libre (texte)

Profil

Caline

le mardi 23 septembre 2014 à 19h02

Le forum est le reflet de ce qui se passe dans la société au sens le plus large du mot, un petit miroir que les femmes reprennent dans leur sac afin de se refaire une beauté, je parlerais d'une analogie avec la beauté du style de chacun et un certain narcissisme à se complaire dans ces écrits qui décrivent un besoin de d'auto -plaire . Pourquoi pas si cela ne dérange personne.
Je ne suis pas adepte de la haute - voltige en psychologie et je renonce bien souvent à decrypter des comportements qui restent à mes yeux mystérieux. Siestacorta, explique - moi, comme si j.etais un enfant, ce que tu as voulu dire par une jouvencelle née de la dernière pluie pour que je sache où je me suis plantée.
Je n'ai pas raconté cela, cela briserait le charme des contes, j'ai choisi le chaperon rouge avec le grand méchant loup qui prend la figure de la grand- mère pour mieux séduire le chaperon rouge.
Omniscient est celui dans les parages d'une pauvre jouvencelle!

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour Libre (texte)

Profil

Caline

le mardi 23 septembre 2014 à 05h51


Jouvencelle née de la dernière pluie qui attend la vérité de ton personnage

Purée, je m'imagine en tant que telle, cela m'a fait bien rire parce que l'image que tu t’es faite de moi ne correspond en rien à ce que je suis en réalité. Si tu savais mon âge, tu pousserais des petits cris de surprise!

La Vérité, je ne la cherche pas au travers de quelqu’un, je la vis au travers de mes journées,au quotidien, je la sens. Je l'hume,j e la respire, je l'embrasse.

Merci de m'avoir pdt quelques temps fait croire que j'étais une jeune oie blanche, j'ai replongé dans ma prime jeunesse et l'évocation des premiers souvenirs amoureux m'a fait sourire. Une jouvencelle, hahaha !

Je m'en vais travailler, les petits loulous m'attendent. Comme ils adorent les histoires ( en langue des signes) , je leur raconterai celle de la jouvencelle née de la dernière pluie! Bonne journée à tous , que la pluie d'aujourd'hui vous inspire!

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour Libre (texte)

Profil

Caline

le lundi 22 septembre 2014 à 21h03

Kantassoua???

Il y a une certaine condescendance, bienveillante certes, dans tes propos, Siestacorta, ne te fatigue pas à m'expliquer la vraie vie, je l'ai suffisamment expérimentée.

Pas rigolo tous les jours, l'existence, hein? Y a des matins où, franchement, je me demande pourquoi je me lève.

Mais voilà qu' aujourd'hui, j'ai décidé que ce ne sont pas les événements qui vont prendre le dessus mais bien moi qui prend le pouvoir sur l'instant présent, pour citer Ekhart Tollé.

Et si certains ici trouvent que je suis une " nouvelle convertie" qui anesthésie les débats, par des excuses on ne peut plus plates, eh ben, pourquoi on persiste alors à vouloir m'expliquer que c'est comme ça que ça fonctionne. Que la vie n'est pas si belle qu'on ne veut le croire? Une anesthésie, c'est endormir, pas le contraire. Marrant qd même que les posts se multiplient et pas l'inverse.

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour Libre (texte)

Profil

Caline

le lundi 22 septembre 2014 à 18h40

Siestacorta
Même si je suis convaincu que Benj est bienveillant, faut pas non plus trop arrondir ses angles je crois ! Il voulait aussi mettre un petit coup de griffe au passage, et il a raison : ça fait causer, et vaut mieux un peu de conflit tempéré qu'un consensus anesthésique.

un coup de griffe, ouille, ouille... qu’est ce que c’est quand c’est autre chose, alors???

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour Libre (texte)

Profil

Caline

le lundi 22 septembre 2014 à 18h39

bodhicitta
Pourquoi se vexer et faire un scandale ? "nouveaux convertis" ça remet les choses dans leurs contextes aussi, c'est tout

et il parle de lieux communs, des passages communs, des étapes communes, c'est tout

Un scandale? :-) Hum, c’est mal me connaître, je peux faire un scandale mais pas pour cela, qui est, franchement, un retour de manivelle maladroit , sans plus. Mais bon, je laisse le mouton pisser... Je me suis excusée, même si c’est anesthésiant et que ça pourrait rendre le débat stérile,ce qui est, de loin, mon intention, je crois que la liberté d’expression existe ici comme partout ailleurs, dans un pays démocratique.
Juste que le respect, cela va de pair avec la liberté...

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion