Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La parole est d'argent mais le silence est d'or ?

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 25 mai 2014 à 10h54

Faire un break est difficile avec une petite fille de 3 ans. :-/
L'an dernier, je suis partie un mois avec ma fille chez ma belle-mère, justement, pour faire le point mais ce n'est pas possible cette année car je travaille.

J'ai vu une chambre à louer à deux pas de chez moi (colloc avec un homme gay, ça pourrait être sympa), ça pourrait me permettre d'avoir un "chez-moi", de m'isoler dans une pièce pour réfléchir, quel luxe!
Peut-être que je peux aller et venir entre notre appartement et ma future "chambrette" pour m'occuper de ma fille.

En fait, j'ai déjà goûté à la liberté dans l'infidélité, quelques heures volées où j'ai pu respirer et me voir sous un autre jour. Mes amants m'ont d'ailleurs beaucoup chouchoutée, rassurée... Je ne m'attendais pas à tant de gentillesse désintéressée de la part de presque inconnus. Quelque part, ils m'ont donné la force d'être ici et de penser qu'il fallait sortir de cette spirale, qu'une autre vie était possible. J'étais très complexée et je n'avais jamais connu que mon mari, même embrasser une autre personne était inconcevable...

De toute façon, si j'avoue être déjà passée à l'acte "pour tester" l'an dernier, nous sommes déjà séparés, je prends la porte.:-(
J'étais partie pour le dire mais il m'a coupé la parole. Et vu ce qu'il m'a dit, je crois que ce n'est pas utile de tout lui balancer au visage.
Pourtant, c'est toujours vers lui que j'ai envie de revenir. Je l'aime.

#

(compte clôturé)

le dimanche 25 mai 2014 à 11h42

J'invite JulieJonquille à lire "la rupture pour vivre" de Simone Barbaras où elle explique très bien que parfois il est indispensable de rompre (attention une rupture peut être juste avec un mode de pensées ou de vivre) pour renaitre.

Françoise Simpère, dans son livre "aimer plusieurs hommes" parlent d'avoir fait un breack. Ta fillette de trois ans préférera une maman absente quelques temps, du moment qu'elle est rassurée sur le bienfait de cette absence, et retrouvée ensuite une maman belle, heureuse, épanouie et bien dans ses baskets. Ce qui est bénéfique pour toi le sera pour ceux que tu aimes, simplement il faut expliquer les choses positivement et ne pas hésiter à dire : c'est pour mon bien, j'en ai besoin.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 25 mai 2014 à 15h25

Juliejonquille
Faire un break est difficile avec une petite fille de 3 ans.

Je connais des gens qui se sont séparés en ayant des enfants de cet âge à peu près.
Je connais aussi une petite fille qui a perdu son père (de mort violente) à 3 ans. Evidemment je ne souhaite cela à personne. Mais les enfants se reconstruisent.

Bien sûr je ne dis pas qu'il faut faire n'importe quoi, mais gcd me semble avoir raison, pour pouvoir prendre soin de ta fille, il faut aussi que tu puisses prendre soin de toi.

Tu as peut-être lu un autre sujet publié sur le forum ces temps-ci : "Oui mais moi dans tout ça ?" ; on y voit que si l'un des parents ne va pas bien, c'est pas vraiment le top pour les enfants...

#
Profil

bodhicitta

le dimanche 25 mai 2014 à 16h00

juliejonquille
En fait, j'ai déjà goûté à la liberté dans l'infidélité, quelques heures volées où j'ai pu respirer et me voir sous un autre jour. Mes amants m'ont d'ailleurs beaucoup chouchoutée, rassurée... Je ne m'attendais pas à tant de gentillesse désintéressée de la part de presque inconnus.

et encore tu n'as pas encore vraiment goûté à cette liberté, ton esprit devait etre encore un peu renfermé méme pendant ces beaux moments.
Quand cette liberté peut etre assumée elle dévoile tout ses aromes.
Je suis heureuse que tu as trouvé la force de venir ici, de prendre du recul sur ta vie

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 25 mai 2014 à 18h08


Tu as peut-être lu un autre sujet publié sur le forum ces temps-ci : "Oui mais moi dans tout ça ?" ; on y voit que si l'un des parents ne va pas bien, c'est pas vraiment le top pour les enfants...

Oui, je lis ce sujet et beaucoup d'autres très riches en enseignement dans les profondeurs du forum. Beaucoup d'histoires ressemblent à la mienne.

et encore tu n'as pas encore vraiment goûté à cette liberté, ton esprit devait etre encore un peu renfermé méme pendant ces beaux moments.
Quand cette liberté peut etre assumée elle dévoile tout ses aromes.

Sans doute, il y avait la culpabilité et aussi la peur de l'inconnu ou d'être ridicule vu mon peu d'expérience.
Je débarquais sur une autre planète.

#

(compte clôturé)

le dimanche 25 mai 2014 à 21h30

Ouais, t'as pas été la seule : on débarque, on comprend, on se déconstruit, on se reconstruit, on s'accepte, on s'assume, on s'adapte... on fini par s'aimer et par aimer vraiment.

#
Profil

Juliejonquille

le mardi 30 septembre 2014 à 16h00

Je vais reprendre mon sujet car il y a de l'évolution et je ne veux pas le laisser en l'état. A l'époque où j'ai lancé ce sujet, il y a quatre mois, je perdais espoir, la communication ramait, c'était la détresse absolue qui me faisait envisager concrètement une séparation. J'avais peut-être besoin aussi d'apprivoiser cette perspective avant de commencer les grands travaux

Que s'est-il passé depuis ? Quelques discussions de couple, des lectures sur le forum et surtout deux cafés poly. Je vois aussi mon mari évoluer avec le temps et j'essaie de lui prouver par mes actes mes sentiments. En réalité, nous avons peur tous les deux de la même chose et projetons nos peurs l'un sur l'autre. Moi, j'étais persuadée qu'il ne supporterait jamais l'idée du polyamour et me jetterait comme une vieille chaussette et lui,était persuadé que si j'avais une nouvelle relation je le jetterais.
Insensiblement, nous nous rapprochons, ces mois de "stand-by" ne sont pas inutiles.

Je voulais dire merci à ceux qui m'ont donné cette patience en m'écoutant. :) Merci, merci, merci...

Bon, ce n'est toujours pas dit que notre histoire se termine bien mais ça avance tout doucement.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Caline

le mercredi 01 octobre 2014 à 14h32

Juliejonquille, je t’accompagne dans ton chemin, qui est assez semblabe au mien!
L’essentiel est, à mes yeux, que vous continuez de vous parler, tout en vous aimant, à votre manière.
Bonne chance pour une belle évolution en vue!
<3

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion