Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

J’ai arrêté de croire à l’illusion du Polyamour.

Témoignage
#
Profil

Kalyp

le mardi 06 mars 2012 à 16h34

J’ai arrêté de croire à l’illusion du Polyamour. Pourtant j’ai cru trouver une idéologie formidable mais totalement avant-gardiste. Les normes fixées et imposées par notre société, font en sorte, qu’il est très difficile de pouvoir assumer concrètement une vie polyamoureuse.
Pourtant je suis un utopiste, un idéaliste, un optimiste, et j’étais persuadé que vivre une vie polyamoureuse serait possible. Et j’ai fini par renoncer à un rêve ou les désillusions ont été si nombreuses. Pourtant j’étais convaincu que j’allais rencontrer une femme polyamoureuse avec qui construire une vraie vie de couple, mais sur des fondements différents et propres au polyamour. Et cela ne s’est pas passé comme je l’avais espéré. Ce que je souhaitais offrir semblait trop simple, trop fluide, trop libertaire, et les femmes polyamoureuses préfèrent visiblement s’embarquer dans des histoires compliquées.
Alors j’ai reconsidéré ma position et ma vision du polyamour. Je suis désormais libertin. Pas un libertin qui fréquente les clubs, je suis trop timide pour cela. Simplement un libertin épicurien qui fait des rencontres, et qui vit l’instant présent en espérant un jour croiser la route de celle qui aura envie de partager une vie de couple libre et heureuse.
En tous les cas, félicitations à toutes celles et ceux qui ont réussi à construire un équilibre polyamoureux.

#
Profil

PhaonSappho

le mardi 06 mars 2012 à 20h43

Mais nous essayons, le mieux possible :) le plus important c'est de communiquer le plus qu'on peut et de trouver un terrain d'entente avec l'autre.(+)

#
Profil

oasis86

le mercredi 07 mars 2012 à 01h58

Merci pour ton témoignage... très réaliste (hélas...?) Je m'y reconnais un peu en tout cas par rapport à ce que -j'ai vécu- et vis actuellement avec mes amoureux.

Bon courage dans le milieu libertin... Je l'ai "touché du doigt" il y a quelques mois (un peu...) mais trop peur pour vraiment y rentrer dedans et tenter de concrétiser réellement des expériences, mon "besoin" de stabilité en aurait pris un coup encore plus grand que vers le "côté" des polyamoureux qui me ressemble beaucoup plus tout de même, bien qu'il y a, il est vrai, pas mal de défauts lorsque l'on aime au pluriel ou à plusieurs.

Après il faut savoir trier dans le milieu libertin, pour trouver "les" bonnes personnes... ce qui est dure et rare si l'on sait ce que l'on souhaite vraiment et que l'on reste "exigeant qualitativement" dans notre quête... En tout cas cela a été mon cas et c'est ce que j'ai retenu de ces quelques mois "d'apprentissage" de ce milieu. Pas fait pour moi, le poly l'emporte^^ :)

Bonne chance à toi.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Apsophos

le mercredi 07 mars 2012 à 02h13

Un conseil ? À toi Kalyp et à beaucoup de gens, arrête de te chercher une étiquette. N'essaie pas d'adhérer à une voie. Sois et marche. Ou assieds-toi et regarde, comme tu le sens sur le moment.

#
Profil

oasis86

le mercredi 07 mars 2012 à 02h25

C'est ce que j'essaye de faire aussi... mais c'est dure avec cette société de vraiment savoir si on suit sa "propre voie" ou celle que la société nous impose... Même après avoir découvert le concept du polyamour... (oui oui, moi aussi je déteste les étiquettes, même celles des poly! XD)

#

p'tite julie (invité)

le mercredi 07 mars 2012 à 08h38

Bonjour à tous,
je suis d'accord que c'est dur de vivre dans cette société avec l'étiquette de polyamoureux,
je me heurte à l'étonnement des gens, et à leurs questionnement, quant à savoir comment aimer plusieurs personnes à la fois, pour eux, c'est de l'irréel !!!
donc, je vis et je marche "droit devant", comme un capitaine de bateau.
Je vis avec mes polyamoureux, notre histoire et j'oublie (j'essaye), le reste du monde qui n'est pas nous !!!
Je sais, on est obligés de se replier, de se protéger, d'être associal, pour vivre ce que l'on veut !!!
Tant pis, c'est un choix

#
Profil

Apsophos

le jeudi 08 mars 2012 à 14h32

p'tite julie
Bonjour à tous,
je suis d'accord que c'est dur de vivre dans cette société avec l'étiquette de polyamoureux,

Essaie de vivre sans étiquette, en t'efforçant de décoller systématiquement celles qu'on pourrait te donner. Non on n'est pas obligé d'être asocial, on peut aussi communiquer, exposer nos principes propres (et non ceux d'un groupe) avec toute la passion qu'on peut avoir pour eux.

#
Profil

lilitu

le jeudi 08 mars 2012 à 22h30

Apsophos
...arrête de te chercher une étiquette. N'essaie pas d'adhérer à une voie. Sois et marche. Ou assieds-toi et regarde, comme tu le sens sur le moment.

J'adhère totalement.
"Polyamour", c'est juste une banière qui me donne quelques chances supplémentaires de rencontrer des gens partageant ma vision pour construire des manières de vivre qui me convienne. Si c'était une étiquette qui m'enfermait, je l'abandonnerais sur le champ. Pour moi il y a la vie, l'amour, et composer au mieux avec ce qui croise mon chemin... venant aussi bien de l'intérieur de moi que de l'extérieur... C'est pô toujours facile... toujours passionnant, par contre ;)
Bon courage à vous, humains téméraires :)

#
Profil

Pinklady

le vendredi 09 mars 2012 à 23h51

Pas facile en effet Kalip d'etre compris, de rencontrer des personnes compatibles. Les personnes libres passée la 30taine ne courent pas les rues Perso bien souvent il s'agit de personnes en couple qui se cherchent et je ne represente pas une option assez secure pour eux et l 'on reste dans le bon vieil adultere si culpabilisant, si loin de ma conception des relations amoureuses. Apres il ya loption papillonnage comme tu le fais .. moi, je ne sais pas faire : des que j'entre dans le lien physique c'est trop tard je m'attache. Enfin bref ! pas facile de sortir de la norme et pourtant je vois guere de couples monogames qui respirent le grand bonheur passé les premieres années de vie commune... j'entends concession , renoncement, mort du desir... ca ne me fait pas envie ..mais parfois quand j'ai le blue je me surprends à penser que je serais moins seule si j'avais gardé la version mono... et je me reprends en me rappelant combien il est terrible de se sentir seule à cote de qqn pour l'avoir vecu. Le monde a tjs evolué grace aux utopistes, restons le. Bonne chance à toi...

#
Profil

Kalyp

le samedi 10 mars 2012 à 13h14

Merci pour tous vos témoignages. Encore une fois, la vision du polyamour n'est pas uniforme, c'est ce qui lui confère tout son charme. Il suffit de lire vos commentaires pour s'en convaincre.
Pour répondre à gg0125, oui je suis dans une période papillon, à défaut de vivre de belles histoires d'amour, je me contente de ces petits morceaux de bonheur que certaines personnes sont disposées à m'offrir. Mais je n'en demeure pas moins un papillon exigeant, qui aime choisir de jolies fleurs.
Et si je peux me permettre, il existe des couples monogames fantastiques. J'aimerais parfois connaitre leur secret du bonheur, tout semble tellement si facile quand on les observe....

#
Profil

Pinklady

le samedi 10 mars 2012 à 20h17

Kalyp
Et si je peux me permettre, il existe des couples monogames fantastiques. J'aimerais parfois connaitre leur secret du bonheur, tout semble tellement si facile quand on les observe....

Oui probablement... nous ne trouvons pas tous notre bonheur avec les même vibrations. Je sais que cela ne me convient pas pour l instant du moins

#
Profil

oO0

le dimanche 11 mars 2012 à 00h56

Salut Kalyp,

je ne sais pas ce que tu entends par illusion, mais pour ma part, je me sens proche de ce que tu as exprimé même si je l'aborde différemment.

Le terme "illusion" renvoie pour moi à la perception que les autres ont pu avoir de ma disposition à des relations non-exclusives. Pour moi, ce n'était pas une illusion, mais une réalité affective encore actuelle : je me sens bien mieux disposé à entretenir une relation si elle est non-exclusive. Alors, certes, oui, j'ai connu des épisodes où je me sentais gagné par l'euphorie que toutes les relations que je souhaitais était possible, mais je pense que tout le monde connaît ce genre d'épisode quel que soit ses dispositions et ses aspirations relationnelles et là, oui, il y a un phénomène d'illusion. Ces épisodes durent quelques heures par jour et reviennent de manière récurrente pendant quelques mois et la seule réalité qu'il y a derrière cette illusion, c'est qu'il s'agit de période où j'éprouvais une disponibilité érotique assez fluide et conséquente à une relation ou des relations où je m'étais réellement épanoui dans une découverte mutuelle. L'illusion résidait quant à elle à tenir cet épanouissement pour acquis sans mesurer pleinement l'importance du rôle de la réalité relationnelle dans cet épanouissement bien que je n'ai jamais considéré aucune relation comme étant acquise.

Au vu de la réalité personnelle de ma disposition relationnelle, je ne me suis jamais fait d'illusion sur le fait que la réalité de ma vie relationnelle ne serait pas évidente. Pour le reste, je constate que je n'échapperai jamais au fait d'en surestimer autant que d'en sous-estimer les difficultés. La singularité de chaque personne ainsi que leur évolution tout aussi singulière constitue une incertitude qui ne peut s'apprécier qu'en tant que suspens d'une co-existence avec autrui qui tient presque de l'intrigue : se laisser intriguer par l'altérité de l'autre et se laisser surprendre.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 11 mars 2012 à 22h51

Kalyp
il existe des couples monogames fantastiques. J'aimerais parfois connaitre leur secret du bonheur

Je pense qu'ils ont d'autres relations, comme nous...sauf qu'elles ne sont pas amoureuses et/ou sexuelles.
Tout le monde ne désire pas forcément avoir plusieurs relations amoureuses.

De mon côté, lorsque je suis devenue moins fusionnelle, le fait de ne pas mettre de limite à mes autres relations m'a semblé naturel, parce que c'était ce qui me convenait.

Pour certaines personnes, une seule relation amoureuse est ce qui leur convient. Ca me semble très simple en fait quand on y pense...ils sont heureux parce qu'ils ont une situation qui leur convient. Comme nous.

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 12 mars 2012 à 14h44

Kalyp
[...] Et si je peux me permettre, il existe des couples monogames fantastiques. J'aimerais parfois connaitre leur secret du bonheur, tout semble tellement si facile quand on les observe....

Je crois aussi qu'il existe des couples monogames "fantastiques" pour reprendre tes termes, et en tout cas heureux et satisfaits de l'être. Mais l'essentiel, dans ta phrase, est bien que les choses *semblent* si facile quand on les observe. De l'extérieur, donc.
Ma petite expérience m'a montré que beaucoup de ces couples "formidables" et dont on aimerait connaître le "secret du bonheur" ont en réalité aussi des difficultés, parfois pires que les nôtres. Et qu'assez souvent ces couples éclatent, à la stupeur de ceux qui les croyaient heureux et sans histoires.

Évitons donc de trop envier des choses que nous n'observons que de l'extérieur, avec un point de vue tronqué :)

C.T.

#
Profil

Apsophos

le lundi 12 mars 2012 à 15h04

Merci Clown_Triste, je ne voulais pas faire état de ma petite expérience car après tout je ne connais pas tant de couples que ça et je m'intéresse rarement à leur vie, mais c'est un peu ce que je pensais.

Je rajouterais tout de même que les couples qui semblent devoir durer sont ceux où semble (encore une fois, je ne suis pas un observateur invisible dans leur salon et leur plumard) régner la soumission. Que ce soit des partenaires qui se plie systématiquement aux vues de l'autre ou, plus pervers, une soumission mutuelle qui est à mon sens la caractéristique principale du couple idéal.
Traduction : si tu n'es pas prêt à accepter la soumission, oublie le couple.

Et tant pis si je passe pour un dangereux troll. (troll, peut-être, mais dangereux ?)

#

Popol (invité)

le lundi 12 mars 2012 à 15h09

Bizarre, ce terme de soumission.

Tu en vois un autre qui pourrait coller avec le type de relation auquel tu penses? Je suis perplexe.

#
Profil

Apsophos

le lundi 12 mars 2012 à 16h07

En quoi tu trouves ça bizarre ?

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 12 mars 2012 à 17h23

"Renoncement", peut-être.
(Oups, dans quoi mets-je les pieds ?)

C.T.

#

Popol (invité)

le lundi 12 mars 2012 à 17h26

Ouais, peut-être, "renoncement".

Je le trouve bizarre, ce terme de "soumission", parce qu'il a une connotation d'écrasement volontaire.

#
Profil

LuLutine

le lundi 12 mars 2012 à 18h20

Popol
Je le trouve bizarre, ce terme de "soumission", parce qu'il a une connotation d'écrasement volontaire.

Mais il y a des relations (pas seulement amoureuses, relations au sens large) où c'est exactement ça et où l'un choisit (consciemment ou non) de se soumettre à l'autre...je ne suis pas psy, je ne sais pas s'il existe un terme précis pour ça (sans doute que oui).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion