Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Difficultés chez les polyamoureux de longue date

#
Profil

LuLutine

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h21

Gin
je mets ces notions en question aussi

Ben là en fait, tu réécris une définition.
(Et oui, il peut y avoir contrat sans que ce soit explicite, c'est ce qui est dit depuis le début.)

Ma foi, après tout on peut très bien vouloir changer le sens des mots. Pourquoi pas ! (Tu seras juste moins bien comprise par la plupart des gens, il faut en avoir conscience.)

En l'occurrence, nous on n'a pas essayé de changer le sens d'un mot, on l'a juste utilisé parce qu'il était à notre disposition, et adapté à la situation décrite.

#
Profil

Gin

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h23

LuLutine
L'amour oui. La pérennité d'une relation, non.

c'est pas pour le plaisir de contredire hein...... quoique ; )

Eki est mort... (ah si seulement on avait eu un contrat pour empêcher ça !)... et pourtant notre relation existe toujours !

...ah oui, je sais, là je vais vous énerver, vous allez dire que j'ai encore fumé la moquette... et ça c'est tellement mal !!!

#
Profil

Gin

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h26

LuLutine
Ben là en fait, tu réécris une définition.
(Et oui, il peut y avoir contrat sans que ce soit explicite, c'est ce qui est dit depuis le début.)

Ma foi, après tout on peut très bien vouloir changer le sens des mots. Pourquoi pas ! (Tu seras juste moins bien comprise par la plupart des gens, il faut en avoir conscience.)

En l'occurrence, nous on n'a pas essayé de changer le sens d'un mot, on l'a juste utilisé parce qu'il était à notre disposition, et adapté à la situation décrite.

tiens, c'est là où je me dis qu'on ne se comprend absolument pas et que c'est peut-être trop tard dans la nuit pour avoir une bonne discussion...

mais bon, j'essaye encore une fois ; )

lis bien, toi aussi ;-p

je ne change pas la définition, je rejette le concept !

j'aime pas les betteraves et pourtant je ne change pas la définition du mot betterave...

#
Profil

LuLutine

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h37

Gin
Eki est mort...[...]et pourtant notre relation existe toujours !

Oui mais non.

On n'a pas la même définition d'une relation.

Pour moi dans ce cas le sentiment perdure, mais pas la relation. Elle existe, ou plutôt a existé....dans le passé !
Pas dans le présent.

Se convaincre que la relation est toujours là, on pourrait se demander si ce n'est pas pour se rassurer....ce que vous reprochez justement à ceux qui parlent de l'éventualité d'un contrat !

#
Profil

Gin

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h39

je crois qu'effectivement on n'a pas la même façon de vivre nos relations, mais c'est pas grave !

:)

#
Profil

Gin

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h42

LuLutine

Se convaincre que la relation est toujours là, on pourrait se demander si ce n'est pas pour se rassurer....ce que vous reprochez justement à ceux qui parlent de l'éventualité d'un contrat !

"se convaincre" ........ donc je me trompe.....

peut-être........

.........bravo pour l'ouverture !

#
Profil

Jena

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h44

Une relation amoureuse, c'est pas entre deux humains vivants consentant ?

#
Profil

Gin

le mercredi 08 décembre 2010 à 23h46

les relations humaines m'ont l'air tellement "pauvres" pour vous que parfois je me demande pourquoi vous cherchez à en avoir plusieurs.... moi c'est parce que les relations humaines sont "riches" que j'aime en avoir de nouvelles.

mais non, bon, c'est peut-être juste qu'on a des façons différentes de vivre tout ça... ou du moins des façons différentes de l'exprimer !

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 06h14

Aurelien
LuLutine +1
:)

Tien! les distributeurs de points ! ça c'est de la participation constructive...

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 06h39

Bon ... je crois en effet qu'il y a une petite dictature dûe à une crispation sur un mot qui est, à mon humble avis, révélatrice d'un malaise ou mal-être plus profond qu'on ne veut l'admettre... chacun ses choix au fond...

Je crois avoir proposé tout ce que je voulais proposer sur le sujet et je n'insisterai pas. Je fais confiance aux lecteurs et lectrices pour jouir de leur liberté, spontanéité et gratuité en choisissant ce qui leur convient le mieux...

Cessons ces tons péremptoires et revenons à l'esprit d'un forum où chacun vient "proposer" et non "imposer"... je suis prêt à faire mon mea culpa sincère sur le ton un peu trop réactif à certains... Siestacorta est peut-être celui qui "me" connait le mieux...

Voilà sur ce sujet qui sur le fond du fond reste un sujet "symptômtique" je crois et comme le souligne encore une fois les propos de Siestacorta et de façon plus courte (mais avec un concentré de contenu surprenant) ceux d'Amorgen... je n'oublie pas non plus les propos de RIP au début.

Ce n'est pas un sujet aussi simple qu'il n'y parait et la crispation sur la définition du mot "contrat" me parait être davantage une diversion qu'une volonté de faire face au problème sous-jacent.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 06h55

Je propose de revenir au fil...

Quelles seraient les "petites choses" qui éroderaient nos amours plurielles si on ne les vit pas sous un même toit?

On a déjà cité, le manque de communication sincère et vraies sur des décisions qui pourraient avoir un impact sur un ou plusieurs membre du même réseau amoureux... reconnaissant que ce n'est pas toujours facile d'évaluer les impacts relatifs et parfoit contradictoires voire paradoxaux d'une même décision...

En écrivant ces mots, le mot "équanime" est encore remonté à la surface... comment aimer de la "même façon" toutes nos amours multiples?... ou tout au moins d'une façon "equitable", "juste" ou "équanime"?

Est-ce que le sentiment (relatif et subjectif) d'être aimé inéquitablement, différemment, moins ou plus que les autres pourraient être un "grain de sable" à long terme au sein de nos amours multiples ? Et comment faisons-nous face à ça?

Soit comme celui ou celle à qui on reproche de ne pas être "juste" ou comme celui ou celle qui a le sentiment de ne pas être aimée de façon "juste" ?

J'avoue que cela est une zone, pour moi, d'incomfort: comment expliquer, sans être louche et suspect, que j'aime de façon différente sans être "injuste" ? Suis-je même sincère avec moi-même lorsque je dis cela ?

#
Profil

Romy

le jeudi 09 décembre 2010 à 07h08

je ne sais pas mais tu es sympa :-)

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 07h34

euh... tu parles à qui là ?

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 07h35

tu n'es pas encore couchée? tu es "seule"?

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 07h36

Ne vis-tu pas en ce moment cette tentation de te sentir "moins" aimée ?

Comment le vis-tu?

#
Profil

LuLutine

le jeudi 09 décembre 2010 à 12h14

Gin
"se convaincre" ........ donc je me trompe.....

Je n'ai pas dit ça et j'ai posé une question...

Bravo pour la déformation de ce que je dis.

#
Profil

Goffio

le jeudi 09 décembre 2010 à 15h55

Rappel du titre : « Difficultés chez les polyamoureux de longue date ».

En fait, s’il devait y avoir une réponse ferme à la question, je la perçois pour ma part à travers la tournure qu’a pris cette discussion, au fil des pages… Difficultés, confiance, pacte, contrat… La démonstration, nous sommes en train de l’acquérir au long fil de l’écriture, à mon sens.

Nous débattons ici sur un forum communautaire libre d’accès, impliquant pédagogie et responsabilité de la part de quiconque s’y exprime. D’où la charte de discussion : en équivalence de pacte ou contrat. Ainsi donc, la question thématique : ne serait-elle pas simplement celle de l’apparition du point de rupture, quant au savoir vivre ensemble ?

En amont dans le fil, le premier point de rupture du contrat communautaire que je perçois, est dans l’invective à l’intention de Titane :
Peut-être pourrais-tu te contenter de dire ce que tu penses ou ce que tu ressens, au lieu de te faire l'avocat du diable. Tu te poses dans un rôle de prof ou de thérapeute assez pénible parfois. Tu admets toi-même être dans la provocation caricaturale qui t'irrite. Voilà je le dis : ta provocation caricaturale m'irrite aussi. Elle pollue une discussion par ailleurs pleine d'émotions.

Elles ont bon dos, les émotions… Caricaturer ainsi les modalités d’expression et de réflexion de Titane pour les réduire à de la pollution, relève d’un cruel manque de discernement pédagogique, dans le débat. Pire que ça : c’est le point de rupture du pacte, ou contrat de base ! Il faut bien l’affirmer en face. La charte du forum est trahie de manière nominative, à proclamer Titane pollueur : c’est de la diffamation, sinon-même un jugement de valeur quant à sa personne.

La charte pour le minimum, dit : « Dans tous les cas restez calme et courtois. ». On en est là rendu très loin… Merci Françoise d’avoir relevé à la suite, que la discussion était devenue tellement tendue, qu’elle en avait tout pour faire fuir… Le mauvais esprit en effet, s’est emparé du débat ! Quant à ce dernier, ou point de rupture du savoir vivre ensemble la discussion : Titane en serait-il effectivement la cause ?

Bah non, il n’a manqué de courtoisie envers personne, mais en revanche par fantasme : il devient bel-et-bien le bouc émissaire, dans le débat ! C’est là un état de fait particulièrement intéressant… C’est tout-de-même bien arrangeant pour tout le monde, qui tient à justifier de la conformité du besoin d’un contrat… Allez… Il l’a bien cherché, à vouloir simplement provoquer, le véritable débat… Qu’à cela ne tienne : ce sont ses propos à lui, qui sont ensuite qualifiés d’outranciers !!!

Mieux vaut lire ça que d’être aveugle : est dupe, qui le veut bien…

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Goffio

le jeudi 09 décembre 2010 à 15h57

On est ici pleinement rendu dans l’hallucination quasi-collective, quant au réel besoin du pacte ou contrat : une fois établi, c’est celui qui comptabilise le plus de points, qui voudrait l’emporter malgré tout… Ah… La belle affaire de Pouvoir dans la durée, une fois que le relationnel repose sur un contrat !

CQFD, non ?!

Ici sur le forum, comme partout dans notre société moderne, tellement sûre de sa connaissance : le Pouvoir, réside dans l’effet de meute… On prétend parler d’amour avec un esprit « poly », et pourtant : c’est celui qui distribue nominativement les mots les plus connotés, qui voudrait l’emporter ! C’est très « mono » dans l’âme, ou pour ainsi dire individualiste, dans les modalités d’expression. Vous ne trouvez pas ?

#
Profil

Goffio

le jeudi 09 décembre 2010 à 16h00

Je suis vraiment désolé pour le ton professoral, que l’on m’a déjà reproché à moi-même… La preuve, encore : j’en appelle au besoin de réelle considération, quant au respect de la charte de discussion ! Si ce n’est pas un cas d’école, ça : quant à mon autosuffisance ?!

En revanche, dénoncer le ton professoral ou thérapeutique : ça c’est vendeur d’apparence quant à la volonté de réellement débattre, mais déjà parfaitement autoritaire en soi, par l’invective. C’est pourtant juste un défaut de perception, dans la finalité de la discussion : ce n’est pas grave !!! Mais ça le devient potentiellement, quand il s’agit de démontrer le tort : à travers la volonté de démarche pédagogique…

C’est comme demander de fournir un diplôme, je me répète : on se goure déjà, parce que la démarche pédagogique n’est plus perçue… Soit ! Le débat n’est donc plus crédible, dans sa pertinence. Alors on se range « sagement » quant à la raison du plus grand nombre, dans les suffrages. C’est bien dans l’ère du temps, quant à l’illusion parfaite du débat…

Qu’est-ce que je peux raconter comme banalités insipides… Place aux émotions ! C’est bien pratique pour masquer la peste réactionnelle, face à la démarche originale et créative : sur ce forum, comme en société.

#
Profil

Goffio

le jeudi 09 décembre 2010 à 16h05

La conclusion, quant au thème de ce fil à mon sens : c’est que le mauvais esprit survient toujours dans la durée, quelque soit le contrat de base, pour savoir tirer la couverture à lui en fonction de l’exploitation, dudit contrat. Ne confondrait-on pas contrat, et besoin de confiance ? La nuance est monumentale, à bien l’observer de près…

Que de préjugés et dévalorisations ici, quant à l’état d’esprit pédagogique de Titane…
Que de préjugés, quant à ce que l’on perçoit en face, à travers la lecture…
Quelle curieuse volonté de percevoir le tort dans une partie adverse, pour mieux en dénaturer le véritable intérêt du débat…

Le contrat : c’est tellement évident, que l’intérêt pédagogique de la question en devient coupable !!!

Quant à savoir effectivement réfléchir et ressentir par soi-même, sans préjuger de l’autre : je ne perçois là qu’une effroyable minorité, dans la volonté d’expression… :-/

Ce forum sait faire preuve de convivialité, dans la condescendance et la complaisance : c’est essentiel dans le partage, je suis d’accord. Mais dés lors qu’il s’agit de savoir cheminer ensemble, au long d’un questionnement de vérité spirituelle : on te demande de prouver ton matricule et pedigree, pour pouvoir continuer. C’est assez systématique, j’ai bien observé : et parfaitement contre-productif, dans la démarche.

Ouh là… Aurais-je proféré une insulte, ou une menace sectaire ?

Si l’idée ici sur le forum, c’est de garder la jalousie de la pensée, au prétexte de la liberté d’émotion : alors peut-être faudrait-il clairement le notifier dans la charte, pour mieux préciser la spécificité des normes antipollution… Peut-être que cela aiderait au renouvellement du forum, au-delà de sa mouvance humanitaire, et non pas intrinsèquement solidaire...

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion