Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Suis-je poly-amoureux ? Besoin de vos conseils

Bases
#
Profil

chatonsumo

le lundi 23 juillet 2018 à 11h43

Bonjour à tous,

j'ai découvert depuis seulement quelques jours le concept des "poly-amoureux" via le fil d'actualité de google sur mon téléphone.

En lisant l'article, cela m'a ouvert quelques peu l'esprit sur mes émotions et sentiments au plus profond de moi.

Et c'est la que je me suis posé la question, peut-être que je suis, ou peut être poly amoureux, je ne sais pas, tout reste flou pour moi.

Pour me présenter, et présenter ma vie de couple, je le ferais en quelques lignes : je suis un hommes de 28 ans, en couple, bientôt mariés avec un petit bout de choux de un an et demi. Je suis avec ma femme depuis un peu plus de 7 ans maintenant.

Notre vie amoureuse et rempli de bonne chose, de tendresse, d'amour et de complicité. Je ne peux mesurer l'amour que je ressens pour ma femme et mon enfant, notre petite famille et ce qu'il y a de plus beau à mes yeux. en bref, (je dis ça avec la crainte "naturelle ?" de me faire jugé, même si j'en doute !), je suis très amoureux de ma femme :)

Et c'est là que je concept de poly-amour pourrait rentrer en jeu. J'ai une amie, que je connais depuis une dizaine d'année. Je ne pourrais décrire correctement ce que je ressens pour elle, est-ce uniquement de l'attirance ? Est-ce des sentiments cachés au fond de moi que j'enterre pour ne pas qu'il ressurgissent car je suis en couple ? Est-ce le désir "humain" de regarder une autre femme en l'enfermant dans un jardin secret dans ma tête ? Ou alors est-ce simplement un fantasme...

Je dois tenir à cette amie autant qu'a m'a femme... Je ne dirais pas que je suis perdu sentimentalement, non. Je ne suis même pas capable de me dire si je suis amoureux de cette amie ou non. Tout ce que je sais, c'est que mon esprit par en vrille quand je la vois, que je n'ose même pas la regarder dans les yeux quand elle vient a la maison.

Pourtant, j'aime la regarder, autant que ma femme à vrai dire. Ses formes, ses yeux, son visage. Les même regards que je pose sur ma femme quand elle marche, quand elle sourit, quand elle se déshabille.

Suis-je amoureux de mon amie ? Ou est-ce simplement un fantasme enfermé au fond de moi qui reste enfermé dans une carapace scellé par ce qu'on nous inculte depuis toujours : tu es en couple, ne trahis pas ta moitié ?

Pour terminé de long texte, je dois vous avouer que mon amie est au courant de cette attraction, elle sait que je tiens à elle. Elle sait que je suis amoureux de ma femme. Et elle sait aussi que je n'arrive à la regarder quand elle est à la maison ou quand on va la rendre visite. Elle sait que j'aime regarder son corps. Elle connait l'attirance que j'ai pour elle, que ce soit émotionnel, corporel, sexuel et même intellectuelle. Elle m'a même avouer qu'elle s'était habillé exprès pour moi quand on à été passé un dimanche chez elle (robe courte et collant).

Information importante à dire aussi, quand mon amie vient à la maison, c'est toujours avec ma femme qu'on l'accueille. De même quand on est invité chez elle, on y va toujours ensemble avec mon enfant. On se voit jamais seul tout les deux.

ps : ça m'a fait du bien d'écrire tout ceci, et espère que vous pourrez m'éclairer sur tout ceci, merci d'avance de vos réponses.

#
Profil

solacha

le lundi 23 juillet 2018 à 13h54

Bonjour !
Au vu de ton témoignage, il semble que tu ressentes de l'attirance pour ces deux femmes. Pour ton amie, je ne saurais dire si c'est une forte amitié et que tu as une attirance "sexuelle" ou que c'est plus....

Mais en fait, est-ce vraiment important comme question ? Il est sur que tu ressens quelque chose pour cette amie qui va au delà des "normes établies" (de l'attirance en dehors de ton couple vu comme classique par la société). Il y a des sentiments (au sens large du termes), on peut dire que tu peux entrer sous le grand parapluie des relations plurielles ^^ Après, il faut te demander ce que tu veux et dans quelles mesures cela est réalisable :

En as-tu parlé à ta femme ? a ton amie ? Le point important pour respecter tout le monde, c'est que chacun.e.s soit au courant et puisse faire des vrais choix (ie en connaissance de toute la situation).

#
Profil

bonheur

le lundi 23 juillet 2018 à 14h41

Une transition de couple mono-mono en mono-poly ne peut s'établir qu'en achetant en commun la "Rue de la Paix" :-D

Je crois que tu devrais en parler, d'une façon générale, comme d'une façon particulière, avec ta compagne. Tes ressentis sont flous, mais parfaitement bien exprimés. Peut être lui faire lire ce fil de discussion.

Afin d'y voir plus clair, et ta compagne aussi, et ton amie ensuite, tu peux acheter ces deux livres consacrés directement au polyamour :
- vertus du polyamour ; la magie des amours multiples (Yves Alexandre Thalmann)
- compersion ; transcender la jalousie dans le polyamour (Hypatia From Space

En complément, je conseille généralement deux autres livres d'Yves Alexandre Thalmann, qui ne s'adresse pas aux poly(amoureux et acceptants) mais complètent je trouve magnifiquement celui-ci cité ci-dessus :
- les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple
- garder intact le plaisir d'être ensemble - prévenir le désamour

#
Profil

chatonsumo

le lundi 23 juillet 2018 à 21h14

Merci de vos réponses.

Pour mon amie, oui pour moi la question est importante.

Ne serait-ce que pour mieux me comprendre, c'est déjà pas mal ^^.

Je ne sais pas non plus si c'est juste une forme d'attirance puissante, ou une forme d'amour.

Pour vous donner des détails intimes (c'est ça ce qui est bien avec Internet et l'anonymat), grâce à cette amie et les envie qui en résulte, les relations sexuelles avec ma femme ont évolués. Ils sont plus intense, nous vivons de nouvelle choses. Quel est le rapport avec mon amie ? Ce changement drastique de vos relations sexuelles avec ma femme est apparu suite à des sextos avec mon amie (qui est aussi en couple avec 2 enfants).

Je me suis senti mal après ceci, mais ces échanges étaient plaisant. Prenez ça comme de la tromperie si vous voulez. Mais après avoir partagé mes fantasmes par écrit avec mon amie, j'ai voulu tenter d'autres choses avec ma femme. Ça lui a fait bizarre au début, mais voyez vous, des sextos se sont installés dans mon couple et ça pimente énormément.

C'est comme même bizarre ces relations non ? En dévoilant certaines parties de mon jardin secret avec mon amie, ça a améliorer mon couple.

Mon amie connait mes pensées envers elle, elle sait tout. Et elle sait aussi que je vais me marier, que j'aime ma femme.

Jamais elle ne tromperait son homme. Mais pourquoi me laisse-t-elle lui faire part de mes "tu me manques", "j'ai envie de te voir", "j'ai envie de te faire un câlin", et des fois ça va plus loin :
Dans quelques semaines elle va venir passé un weekend à la maison. Je lui ai dit "prends ton pijama, tu reste dormir, ou n'en prends pas ça me plairait aussi" elle me répond "je peux aussi prendre ma nuisette".

Je sais que je me devoile beaucoup, mais ce genre de message ne peuvent m'empêcher de penser secrètement à mon amie tous les jours, savoir ce que ça ferait de l'emrasser, de la prendre dans mes bras, de la regarder dans les yeux plus de 2 secondes sans fuir. Savoir ce que ça fait de lui faire tout ce que je fais à ma femme.

Merci bonheur pour tes recommandations, mais je n'aime pas trop lire. J'ai vraiment du mal à ouvrir un livre.

J'aimerais bien savoir si c'est "humainement normal" d'avoir ce genre de pensées, j'adore mon jardin secret, mais moi même arrive pas à déceler ses mystères.

Et pour le moment, je suis envahi une peur à en parler à ma femme, même lui faire lire ce post. Je pourrais tout gâcher. Et je n'ai vraiment pas envie de perdre ce que je vis avec elle

#
Profil

bonheur

le lundi 23 juillet 2018 à 22h40

Il ne peut pas y avoir de relations dites poly sans transparence (enfin un minimum). Ce que tu décris relève en effet plus de l'adultère. Et en ce domaine, je ne peux rien dire, je déteste le mensonge, les cachoteries et surtout en matière d'amour.

C'est prendre un risque que d'annoncer aimer au pluriel, c'est vrai. C'est un choix de vie. Vaut-il mieux mettre les pieds dans le plat et jouer franc jeu OU risquer d'être découvert. Tu es déjà allé loin, à mes yeux, dans le non-dit et ce que j'ai appris dans la vie, c'est que tout se sait un jour ou l'autre, et en particulier ce genre d'histoire.

Tes décisions t'appartiennent, mais en matière de polyamour, la transparence est le premier pas, c'est un pré-requis.

#
Profil

chatonsumo

le mardi 24 juillet 2018 à 08h07

Bien évidemment tout ce que tu dis est vrai. Je suis aller loin.

Cependant je ne recherche pas absolument une relation poly dans l'immédiat, en me disant :
Chouette ça existe, alors faisons le !
Non, ça serait terriblement absurde.

Je cherche à comprendre en premier lieu si je suis réellement amoureux de mon amie en plus de ma femme.

Si oui, comment le vit-on secrètement ? Ce que je veux dire par secrètement c'est "au fond de soi même".

Si oui, comment le vit-on quand on vit un couple mono-mono alors que une des personnes peut être poly ?

J'ai découvert ce genre de relation il y a seulement quelques jour, c'est un concept tout nouveau, et c'est pour cela que je m'interroge beaucoup.

Je sais que quand on est amoureux il se peut qu'il y ai des barrières psychologiques qui se forment. Que se passe-t-il quand ont brise ses barrières ?

Aime-t-on notre moitié mono plus intensément ? Est ce un choix d'être poly ou est-ce depuis toujours ? Comment arrive-t-on à savoir ? Éclaircir de flou lié à des pensées passionnelles et riches d'émotions qui tourne dans ma tête me laissant parfois rêveur, parfois triste, parfois intime. Mon jardin secret renferme tellement d'émotion et de sentiments différents que je peux en perdre la raison.

#
Profil

pkd

le mardi 24 juillet 2018 à 09h17

Bonjour Chatonsumo,
En lisant ton témoignage, j'ai souhaité te faire par de mon expérience.
Je te dirais en premier, qu'il est tout à fait humain, tellement en fait, de ressentir des sentiments comme les tiens. De même que les confusions émotionnelles que cela entraîne.
Vous êtes ton amie et toi en train de jouer le jeu de la montée du désir qui peut en rester à ce stade si c'est que vous souhaitez, mais qui sinon peu très rapidement mener à la concrétisation des sextos.
Mon avis en la matière est dans un premier temps, d'avoir une discussion neutre avec ton amie pour savoir ce que vous voulez faire de cette attraction. Un jeu de séduction, mais qui n'irait pas plus loin ou bien c'est une véritable attirance qui aboutira à une relation.
Dans le premier cas, il faut faire attention car même si cela reste un jeu à distance, si jamais vos messages étaient vu par vos conjoints cela pourrait détruire beaucoup de choses. Même si rien de physique ne c'est passé.
Comme le recommande Bonheur, tu devrais lire rapidement un ou deux livres de Thalmann (les 10 plus gros mensonges et Virtues polyamour) pour t'aider à réfléchir.
Ensuite, par rapport à vos conjoints soyez très prudents et respectueux. As-tu déjà discuté d'avoir des attirances hors couple avec ta conjointe ? L'idée d'un couple ouvert? Sais-tu si elle a réfléchi à ces questions ?
Si elle est radicalement contre ces idées ça va être assez difficile de parler de votre attirance, sans compter de dire que vous êtes allez jusqu'à des sextos...
Donc réfléchi bien sûr ce que tu attends d'une telle discussion. Il ne faut pas lui en parler pour soulager ta conscience et la laisser se débrouiller avec l'information, mais voir à deux comment il est possible de gérer ça. Que feras-tu si elle exige de tout cesser? Comment envisages tu de la rassurer?
Si ta conjointe est ouverte à l'idée de pouvoir être attirée hors de son couple, ce sera plus facile. Mais j'ai connu des personnes prônant le couple libre, mais qui devenait hyper jaloux si jamais leur partenaire concrétisait...
Comme le dis Bonheur, il y a des chances que si vous rentrez dans une relation secrète, cela finisse par être su. J'avais lu une fois que la probabilité était de 50% en 1 an.
Min expérience des relations secrètes est que d'une part cela ronge de mentir à son/sa partenaire, ça peut baisser l'estime de soi, après la phase d'enthousiasme, si on n'est pas un menteur dans l'âme et ça devient de plus en plus compliqué de sortir du mensonge.
C'est possible, mais très compliqué...
Par contre, aller vers la transparence c'est un certes un bon conseil, mais il faut être prêt à en assumer les conséquences, cela peut aussi aider à bâtir une relation plus sain avec son/sa partenaire, mais cela peut également entraîner des fêlures dans le couple si le le ou là partenaire n'est pas prêt.
Peut-être lui faire lire, les 10 plus gros mensonges sur le couple, et en discuter à deux de manière neutre pour réfléchir sur le sujet. C'est un livre qui peut aider à ouvrir le dialogue.

Bon courage dans ta réflexion.

#
Profil

Piumy

le mardi 24 juillet 2018 à 11h28

Bonjour Chatonsumo,

tu dis que la grande question est de savoir si tu es amoureux de ton amie ou pas. Pour moi, quand on envoie des sextos et qu'on dit clairement "tu me manques", "j'ai envie de te voir", c'est de l'amour. Ou tout du moins, une forte affinité, parce que la définition de l'amour est propre à chacun.

A partir de ce moment-là, il est clair que ton amie et toi avez une relation privilégiée et si vous continuez à jouer dans votre coin, ça va mal finir parce que ta femme ou son mari vont le découvrir et cela peut briser un couple et/ou l'amitié entre vos deux couples.

Parce que même si vous n'en êtes qu'à des textos et pas de contact charnel, imagine-toi tomber sur le téléphone de ta femme et trouver des textos d'un homme qui lui dit: "tu me manques". Tu auras vite fait de te faire des films.

Le mieux est déjà d'en parler avec cette amie et de comprendre le pourquoi de cette relation par messagerie. Est-ce qu'elle veut aller plus loin un jour ou c'est un jeu du type "minitel rose" ?

Ensuite, parle un peu à ta femme du concept de polyamour d'une manière générale d'abord. Comme tu l'as fait ici: "Tiens j'ai lu un article sur une autre forme de couple et de façon de voir les sentiments amoureux, qu'en penses-tu ?" Et à toi de t'adapter selon sa réponse.

#
Profil

solacha

le mardi 24 juillet 2018 à 11h37

Je rejoins entièrement Bonheur et pkd, c'est déjà de la tromperie pour moi ; et comme Bonheur, je ne pourrais te donner aucun conseil pour aller dans ce sens car les mensonges/tromperies sont pour moi un non-respect total. Mais en effet, tes décisions t'appartiennent, libre à toi et continuer ou de vouloir dire la vérité et permettre aux personnes impliquées de faire un vrai choix, et pas un choix imposé.

chatonsumo
Je cherche à comprendre en premier lieu si je suis réellement amoureux de mon amie en plus de ma femme.

Ça, c'est seulement toi qui peut le savoir. Mais que tu sois amoureux ou non, le fait est qu'il y a attirance, et des messages échangés et tout. Ce n'est pas un mal en soi, c'est juste que ta femme n'étant pas au courant, pose toi la question de ce que tu veux pour après (en considérant tout le monde). De plus, pour le vivre au fond de soi même, pareil là c'est toi qui pourra t'apporter la réponse ^^ le ressenti de chacun est unique.

chatonsumo
Si oui, comment le vit-on quand on vit un couple mono-mono alors que une des personnes peut être poly ?

Il y a plusieurs solutions, mais pour le moment en tout cas je ne parlerai pas de polyamour. Si tu es attiré par plusieurs personnes, il y a plusieurs choix ( qui peuvent se combiner) :
_ tout raconter à ta femme, sachant que possiblement elle le prendra mal et voudra arrêter votre relation ;
_garder la relation secrète (clairement la solution que je ne recommande pas, mais c'est ta vie) ;
_essayer de couper la partie "amour/attirance sexuelle" avec ton amie, ou du moins de discuter avec elle de ce que ça peut devenir sans que cela ne soit irrespectueux pour les autres protagonistes. C'est à dire revenir à une relation exclusive, mais dans ce cas là cela veut dire être possiblement malheureux.

chatonsumo
des barrières psychologiques qui se forment. Que se passe-t-il quand ont brise ses barrières ?

Qu'entends-tu par barrière psychologique ? est-ce le fait d'implicitement se conformer au normes sociales d'exclusivité ? en effet, si on veut voir plus lin que ces barrières, ce n'est pas toujours facile d'y voir clair car ce n'est pas du tout ce à quoi la société nous expose. Les réactions peuvent être diverse pour chacun, ça peut remettre complètement la vie en question, ou alors juste passer à une orientation relationnelle différente. Je ne suis pas sure de comprendre ta question ^^

chatonsumo
Aime-t-on notre moitié mono plus intensément ?

Cela, pareil, c'est à toi de le découvrir par toi même. Cela dépend des personnes j'ai envie de dire ^^ mais oui, cela peut provoquer le fait d'avoir plus d'intensité pour les précédentes relations.

chatonsumo
Est ce un choix d'être poly ou est-ce depuis toujours ? Comment arrive-t-on à savoir ?

C'est vrai que c'est une question qui se pose souvent ! Mais il n'y a pas de réponse universelle, pour certain·e·s c'est depuis toujours (comme moi, même si je ne pratique que depuis récemment) et pour d'autres cela sera un choix de vie (peut être parce que rencontrer d'autres gens qui fonctionnent comme cela). Pour savoir si c'est l'un ou l'autre, je ne sais pas, je ne pense pas que savoir l'origine du polyamour dans son être apporte des solutions ou du réconfort. Mais peut etre parlais-tu de savoir si tu étais polyamoureux ou non ? Au vu de tes ressentis, il y a de fortes chances que tu puisse être polya oui ^^ après le polya implique aussi transparence.

#
Profil

bonheur

le mardi 24 juillet 2018 à 13h38

En accord avec les précédentes réponses (+) .

Peut-être te reconnaitrais tu dans la chanson de Julien Clerc "j'ai le coeur trop grand pour moi"...

Le fait est que l'on puisse être poly sans connaitre le terme. Ce fut mon cas. Donc, se définir comme poly ou non, c'est bien pour une démarche de connaissance de soi, de développement personnel. Cette découverte impose de sortir des normes et donc de créer un nouvel univers personnel.

Par contre, devenir poly ouvertement, c'est avant tout avoir une super confiance en soi et une affirmation de sa vie pleine et entière. Rien n'empêche d'avoir un jardin secret. En amour, on délivre et on reçoit des confidences en amoureux, qui ne regardent personnes d'autres.

Il existe la polyaffectivité. Aimer en dehors de son couple, n'impose pas une sexualité en dehors de son couple. Tout dépend si l'on considère le caractère sexuel du lien comme indispensable ou si l'on aime sans sexe. Après, quand on souffle sur la braise...

Le livre "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple" est en effet génial. A offrir à n'importe qui, en particulier les jeunes. Un ouvrage vraiment simple et compréhensible par chacun-e. Après, si tu ne lis, ce serait se forcer. Il n'est jamais appréciable de se forcer à quoi que ce soit.

#
Profil

chatonsumo

le mardi 24 juillet 2018 à 21h06

J'ai lu et relu tous vos messages plusieurs fois. Et je dois vous admettre que je ressens une angoisse.

Je reste persuadé par pur logique que l'amour ne peut être bridé. Je le suis posé une question tout à l'heure :
"Plusieurs personnes peuvent être amoureuse d'une même autre personne, ça arrive. Mais alors pourquoi pas dans le sens inverse ?"

C'est là que viennent lesdites barrières psychologiques dont j'ai fais allusion dans mon dernier message. Je vais essayer de vous expliquer avec un exemple :

Celui du régime par exemple, quand on est au régime, on se forme une barrière psychologique en se disant consciemment : ne mange pas cet éclairage au chocolat, même si tu en as terriblement envie.

Exemple basique certes, mais qui reflète bien ce que je pourrais peut être ressentir.

Si mon amie est un éclair au chocolat, mais que je n'en ai jamais mangé de ma vie, comment puis-je savoir si je vais adorer ?

Je pense que cette barrière me dit tu es en couple, il t'es interdit d'être amoureux de deux personnes.

Et un milliard de questions se posent alors dans ma tête. Des pensées se bousculent.

Je pense que le terme "polya-affection" serai pour l'heure le plus adéquat.
Il est vrai que je ressens un profonde affection pour mon amie. Avec qui, soit dit en passant, ne s'est jamais rien passé de "corporelle", et c'est géographiquement impossible que nous soyons seuls tous les deux.
Si, une fois, ou je l'ai prise dans mes bras 10 secondes, un simple étreinte.

Essayer de couper la partie...
Ça fait 10 ans que je la connais, 10 ans que je ressens toutes ses émotions et sentiments. Je n'arrive pas à imaginer couper court à ce qu'il se passe dans ma tête. J'ai essayé un temps, et ma tristesse se voyait au quotidien. J'en ai parlé avec mon amie, elle m'a rassuré que notre amitié garderai sa qualité peut importe se qu'il se passe dans ma tête. Et la tristesse à disparue.

Je n'ose en parler ouvertement à ces deux femmes, j'ai une peur terrible, peur d'en perdre une des deux, perdre les deux, perdre mon enfant.

Je suis très heureux de ressentir autant d'émotions (je parle aussi en tant qu'hyper émotif émotionnel), mais triste à la fois de garder tout ceci en moi.

Aimer deux personnes à la fois... Qu'elle énigmatique et drôle de pensée... Longtemps j'ai réfuté que c'était impossible, rien qu'en regardant les couples autour de moi. Et puis en y pensant, l'amitié n'est elle pas une forme d'amour...

Lire vos messages m'aident beaucoup, je vois que je suis pas le seul à penser à tout ceci.

#
Profil

Caoline

le mardi 24 juillet 2018 à 21h18

Désolée mais tu n'es pas non plus dans la poly-affection, ce terme étant un dérivé de polyamour, il sous entend la transparence et le consentement de l'ensemble des partenaires.
Tu es dans un adultère non charnel.
Je vais dire quelque chose qui est difficile à admettre pour beaucoup, mais si tu penses que ta compagne ne supporterai pas de savoir que tu as ce genre d'échanges et de sentiments avec cette amie, elle ne t'aime pas toi, elle aime celui que tu lui fais croire que tu es. Il serait peut-être temps de lui dire qui tu es avant de vous marier...

#
Profil

bonheur

le mardi 24 juillet 2018 à 23h00

Caoline
Désolée mais tu n'es pas non plus dans la poly-affection, ce terme étant un dérivé de polyamour, il sous entend la transparence et le consentement de l'ensemble des partenaires.
Tu es dans un adultère non charnel.

Oui, tout à fait.

Du moment que tu ne peux pas en parler à ta compagne, tu n'es pas poly mais adultère (affectif et fantasmique). Idem pour ton amie vis-à-vis de son mari. D'ailleurs, étant donné que vous vous connaissez tous les quatre, la situation poly idéale serait d'en parler ensemble ouvertement, mais avant au sein de chaque couple, évidemment.

#
Profil

chatonsumo

le mercredi 25 juillet 2018 à 07h27

Pas de polyamour ni de poly affection alors.

Même à 28 ans, il y a des parties de la personnalité que je ne connais pas encore.

Et pour ce qu'il se passe dans ma tête je dois en apprendre encore d'avantage.

Peut être que la discussion arrivera un jour. Quand je trouverai comment lui en parler.

Merci à tous d'avoir pris du temps pour me lire et me répondre.

D'après l'article que j'ai lu sur le polyamour et sur sa découverte, j'ai pensé que c'était une piste. Mais je me suis planté.

Mon jardin secret restera scellé au fond de moi à jamais je pense. Pour l'heure j'ai trop à perdre par rapport à se que je peux gagner.

#
Profil

bonheur

le mercredi 25 juillet 2018 à 08h22

chatonsumo
Pour l'heure j'ai trop à perdre par rapport à se que je peux gagner.

En tant que polyaffective, je ne raisonnerai jamais ainsi. L'amour n'a rien de honteux et il n'y a pas à perdre ou à gagner. Nos émotions (je suis hypersensible et hyperémotive également) sont. Après, ce que l'on en fait, ce que les autres sont capables d'en percevoir et d'en accepter...

Sache quand même que tu n'as que 28 ans et tu vas en rencontrer d'autres, des personnes que tu aimeras.

#
Profil

pkd

le mercredi 25 juillet 2018 à 08h46

chatonsumo
Même à 28 ans, il y a des parties de la personnalité que je ne connais pas encore.
....
D'après l'article que j'ai lu sur le polyamour et sur sa découverte, j'ai pensé que c'était une piste. Mais je me suis planté.

Bah, tu sais j'ai 51 ans et il y a toujours des choses que je ne connais pas encore. C'est à la fois désolant et terriblement positif d'avoir encore à découvrir ?.

Pour la seconde partie, le polyamour est absolument une piste, mais elle nécessite une réflexion et une ouverture vis à vis de ta/tes partenaires qui est un pari.
Pourquoi ne pas explorer cette réflexion avec ta partenaire sans relier cette exploration à ton amie? Déjà pour savoir ce qu'elle en pense. Est elle sensible à cette réflexion sur l'amour? Est-elle une personne prête à sortir du moule social ?

On peut aimer plusieurs personnes et même passionnément et je dirais même que c'est plutôt normal, malgré ce que le modèle général prône.
Les barrières psychologiques dont tu parles sont en fait des barrières sociales internalisées dans ton esprit. Après tu peux les garder, voire les entretenir ou les franchir...

Bon courage :)

#
Profil

bonheur

le mercredi 25 juillet 2018 à 09h04

Je viens de repenser, Chatonsumo, étant donné que tu n'aimes pas lire et que la différence entre adultère et poly ne t'apparait pas comme flagrante. Outre le fil de discussion sur la filmographie qui est remonté récemment et donc apparaitra dans les derniers fils historiques consultés...

Le film récent avec Didier Bourdon "garde alternée" ainsi que ceci (https://polyamour.info/discussion/-bGl-/Serie-en-3-episodes-J-ai-2-amours-realisee-par-Clement-Michel/). Ces deux réalisations ne sont pas appréciées des poly car elles indiquent que le polyamour est une résultante d'un adultère. Evidemment, ça dérange un certain nombre de membres ici. Toutefois, si tu veux comprendre les nuances et montrer à ta compagne que ça existe, ben ces deux réalisations sont sympas et même humoristiques.

#
Profil

chatonsumo

le mercredi 25 juillet 2018 à 11h16

Je vais voir pour les vidéo en effet. C'est un média qui m'est plus approprié.

Je pense que pour le moment, il faut que je fasse un travail sur moi même, savoir ce que je veux vraiment :
Garder un équilibre de couple
Ou
Exploser (exposer ?) mon jardin secret en ayant consciences des résultats qui en résulteront.

Dans un premier temps, je pense qu'il serait plus sage d'étoffer ma femme et moi notre cercle de connaissances, qui aujourd'hui est très très petit. Nous avons mon amie en commun qui habite à 2h de route, un ami gay que nous voyons de temps en temps.

Ça fais un peu maigre pour lancer une discussion sur le polyamour. Si c'est vraiment ce genre de chose qui se passe dans ma tête évidement.

Il y a certainement des étapes à réaliser avant d'attaquer le vif du sujet. Connaître les fantasmes de l'autre, savoir que serait les ressentis hypothétiques si un autre homme l'embrassait ou la touchait, ou simplement si elle se faisait draguer.

En ayant ces éléments, il sera certainement plus facile s'ouvrir un conversation sur le concept du polyamour non ? Est ce une bonne idée ?

#
Profil

solacha

le mercredi 25 juillet 2018 à 13h12

chatonsumo
Si c'est vraiment ce genre de chose qui se passe dans ma tête évidement.

Pour le polyamour, il y a le ressenti perso et surtout la mise en pratique. Donc en analysant juste ce qui se passe dans ta tete, c'est en fait qu'une partie du travail à faire. En tout cas, il est sur que tu as des sentiments pour ton amie, les sentiments multiples existent et peuvent donenr de très belles choses s'ils sont partagés :)
Le pourquoi tout le monde ici te dit que ta situation n'est pas du tout du polyamour (ou poly-affection), c'est parce qu'il y a tromperie. Donc c'est pas tant ce qui se passe dans ta tete qui te dira si c'est du polyamour ou non, mais plutôt tes actions ^^

chatonsumo
Ça fais un peu maigre pour lancer une discussion sur le polyamour.Il y a certainement des étapes à réaliser avant d'attaquer le vif du sujet. Connaître les fantasmes de l'autre, savoir que serait les ressentis hypothétiques si un autre homme l'embrassait ou la touchait, ou simplement si elle se faisait draguer.

Ho, pas nécessairement trop maigre ! Tu as déjà tout ce que tu nous as dit ici, ça fait un bon début ^^ sinon, si tu ne veux pas parler des sentiments pour ton amie, tu peux lui en parler sur le ton de la conversation : "ha tiens j'ai vu passé ça a la télé/radio/FB, c'est sur les relations plurielles, tu en penses quoi ?" en essayant de montrer le côté bienveillant de cette organisation de vie. (si tu n'oriente pas la conversation dès le début, elle risque de croire que tu veux juste te moquer de cette pratique, ou alors ça va lui faire peur).

Je ne vois pas le rapport avec les fantasme de l'autre, polyamour =/= sexe. De plus, tu parles d'autres hommes qu'elle pourrait rencontrer, mais peut être que ta femme n'est pas polya, ou qu'elle n'en as pas envie. Le but de lui en parler, ça serait plutôt pour être sincère avec elle et lui expliquer ton fonctionnement (donc plutôt comment elle s'imagine si tu es avec une autre personne).

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

chatonsumo

le mercredi 25 juillet 2018 à 21h07

Je crois qu'il serait plus sage en effet de commencer une discussion avec ma femme sans y inclure mon amie.

Depuis que je vous écris et que je vous lis, de plus en plus de chose s'éclaircissent.

Je crois que je suis depuis toujours "polya", mais disont plutôt "la capacité d'aimer deux personnes à la fois", par sécurité.

Je me suis beaucoup livré à vous, je vais vous livrer quelques chose dont je n'ai jamais parlé à personne.

Bienvenue il y a 9 ans. Dans mon lycée. Ou mon amie était elle aussi. Pour vous la faire courte, je me suis mis en couple avec E, notre couple à duré 3 ans. Pendant mes études au lycée, un autre fille était présente dans ma tête : K.
Mon couple adolescent était solide à cet époque. Mais j'avais toujours se goût amer de voir K en embrasser un autre, je ressentais comme de la jalousie.
J'ai rompu avec E, et je n'ai plus jamais revu K, car je ne lui parlais que très rarement.

2 ans suivant, j'ai rencontré J. On s'est mis ensemble sur des bases plus que bancales. Elle était en pleine rupture et ça n'a durer très peu de temps , intense en sentiments pour moi

Quelques mois plus tard je rencontre ma femme.

cependant J reste dans ma tête et ne veut plus en partir. Des pensées journalière pour cette fille au cheveux noir de jaie.

Mon cœur s'est déchiré 2 ans plus tard, quand j'ai appris que J était tombé enceinte. J'ai tourné la page quand elle a accouché.

J'en parle à mon amie (actuelle), elle me réconforte, m'écoute. Et de fils en aiguille, notre relation amicale devient extraordinaire. Je lui donne des conseils à chaque fois qu'elle rencontre un homme, on s'échange des messages, on se livre des secret.

Et gros pincement au cœur quand elle me dit qu'elle est en couple depuis quelques semaines. Aïe, ça a fait très mal.

Elle a mis quelques temps à trouver l'homme qui lui faut. Toujours et encore les même pincement de plus en plus violents quand je vois des photo d'elle avec un nouvel homme sur les réseaux sociaux.

Mon amie depuis à trouver un homme avec qui elle a fait un enfant. Grosse douleur et joie quand j'ai appris qu'elle était enceinte.

Mais je n'ai eu aucune force de tourné la page cette fois ci. Notre amitié est toujours d'actualité et est très intense.

Et la suite avec mon amie vous la connaissez.

Toutes ces vagues de souvenirs ont surgis dans ma tête dans la voiture au chemin du retour du boulot. Pour essayer de me comprendre.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion