Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Difficultés chez les polyamoureux de longue date

#
Profil

titane

le dimanche 05 décembre 2010 à 18h05

Je ne vois pas oú est le pacte? Une communication normale et sincère oui... Au sein d'une relation amoureuse... Mais le pacte je ne vois plus...

Sincèrement, cette idée de contrat ou de pacte semble perdre de sa considtence, pour ne retrouver que la communication simple et nécessaire entre deux adultes sui saiment

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 05 décembre 2010 à 18h09

titane
Je ne vois pas oú est le pacte ?

Ouvre tes yeux ^^

Pour moi un accord c'est un pacte.
On se met d'accord sur le fait qu'on ne fera plus telle ou telle chose, parce que ça blesse l'autre. Et alors que faire cette chose nous est naturel, on se retiendra pour préserver la relation. On s'y engage par oral. Pour moi c'est un pacte, un contrat, un accord, tu l'appelles comme tu veux.

Chacun essaie d'y mettre du sien et s'impose finalement certaines contraintes sans lesquelles la relation n'est pas viable.

On a beau ne pas signer de papier, pour moi c'est tout comme.

De toute façon, quand tu vas chez le boulanger et que tu achètes une baguette, il n'y a pas de papier non plus, parfois même pas de ticket de caisse, mais ça représente un contrat: le boulanger te donne une baguette, et tu lui donnes de l'argent.

Les relations humaines sont régies par toutes formes de contrats, et ces contrats n'ont pas besoin d'être écrits ou signés en trois exemplaires pour en être.

#

capucine (invité)

le dimanche 05 décembre 2010 à 20h29

pas de pacte
pas de contrat
pas de promesse
pas de ticket de caisse
Juste de l amour
sans contrainte
sans limite
sans barriere
Libre ,spontanné et gratuit!

#
Profil

Lune

le dimanche 05 décembre 2010 à 20h57

J'ai suivi ce fil de très près et je dois dire que j'ai eu du mal à comprendre ce que vous entendiez par "pacte" et "contrat" dans une relation entre deux personnes qui s'aiment.
Si je dis à l'autre que je n'ai pas envie de savoir telle ou telle chose susceptible de me blesser et qu'il me confirme son engagement à s'y tenir, vous appelez ça un contrat?

#
Profil

tentacara

le dimanche 05 décembre 2010 à 21h28

Oui, par exemple.
En l'occurrence, nous avons tous les trois (mes hommes et moi) exprimé le même besoin d'être informé des évènements susceptibles de modifier notre équilibre. Il se trouve que je vis avec ces hommes au quotidien, que cela demande une logistique et une organisation conséquente, que cela me coûte beaucoup d'énergie de maintenir l'équilibre de l'ensemble, responsabilité qui m'échoit du fait de ma position "centrale" dans une relation en V.
Le "pacte" d'origine, avec mon premier compagnon était essentiellement basé sur notre désir commun d'aimer au pluriel. Au fil du temps, nous avons dégagé le mode de fonctionnement qui nous convenait le mieux à deux, puis à trois lorsque mon second compagnon est entré dans notre vie. Des conflits sont survenus, nous les avons résolus et avons ensuite réfléchi à comment éviter de les reproduire.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 05 décembre 2010 à 22h23

tentacara
Oui, par exemple.
En l'occurrence, nous avons tous les trois (mes hommes et moi) exprimé le même besoin d'être informé des évènements susceptibles de modifier notre équilibre. Il se trouve que je vis avec ces hommes au quotidien, que cela demande une logistique et une organisation conséquente, que cela me coûte beaucoup d'énergie de maintenir l'équilibre de l'ensemble, responsabilité qui m'échoit du fait de ma position "centrale" dans une relation en V.
Le "pacte" d'origine, avec mon premier compagnon était essentiellement basé sur notre désir commun d'aimer au pluriel. Au fil du temps, nous avons dégagé le mode de fonctionnement qui nous convenait le mieux à deux, puis à trois lorsque mon second compagnon est entré dans notre vie. Des conflits sont survenus, nous les avons résolus et avons ensuite réfléchi à comment éviter de les reproduire.

Je ne dirais pas mieux.
(Alors je copie méchamment tout ce que Tentacara a écrit, c'est pas la peine de dire la même chose d'une autre façon. ^^ )

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 05 décembre 2010 à 23h05

Lune
Si je dis à l'autre que je n'ai pas envie de savoir telle ou telle chose susceptible de me blesser et qu'il me confirme son engagement à s'y tenir, vous appelez ça un contrat ?

C'est justement le sens qu'on donne à "pacte" ou "contrat" qui est en débat, en même temps... Donc c'est normal que ça ne soit pas une chose similaire selon celui qui en parle.
Le mot contrat a été utilisé ici pour comparer l'engagement amoureux avec celui du mariage.
Je n'ai rien contre ce mot, même si ce n'est pas celui que j'emploierai pour décrire mes engagements. Mais je le reprend ici pour montrer que j'assume bien le côté formel que ça suppose, le côté un peu pointilleux.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 05 décembre 2010 à 23h15

capucine
Juste de l amour
sans contrainte
sans limite
sans barriere
Libre ,spontané et gratuit !

J'ai des limites, moi. Si l'amour se déverse sur moi sans limites, ou s'il me fuit gratuitement, ça va pas être bon longtemps.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 05 décembre 2010 à 23h16

Siestacorta
Je n'ai rien contre ce mot, même si ce n'est pas celui que j'emploierai pour décrire mes engagements. Mais je le reprend ici pour montrer que j'assume bien le côté formel que ça suppose, le côté un peu pointilleux.

+1
C'est pas forcément le mot le mieux adapté, mais dans l'ensemble il me convient pas mal.

Siestacorta
J'ai des limites, moi. Si l'amour se déverse sur moi sans limites, ou s'il me fuit gratuitement, ça va pas être bon longtemps.

+1 aussi

#
Profil

titane

le lundi 06 décembre 2010 à 07h25

LuLutine
Ouvre tes yeux ^^ Pour moi un accord c'est un pacte.
On se met d'accord sur le fait qu'on ne fera plus telle ou telle chose, parce que ça blesse l'autre.

C'est gentil de m'ouvrir les yeux... mais as-tu besoin de te "mettre d'accord"... ne pas avoir envie de blesser celle que j'aime n'est pas "un accord", mais une envie qui vient naturellement de moi... pourquoi aurais-je envie de la blesser?... si je la blesse ce n'est pas par envie... par maladresse, parce que je n'ai pu l'éviter ) la frontière de mon hypocrisie ou de mon manque de sincérité... rester moi, dans cette zone flexible et mouvante mais sincère, m'ammène parfois à blesser et c'est ainsi que l'autre me découvre, se réajuste à moi selon ses propres envies et sa propre fléxibilité mais toujours, je l'espère, avec sa sincérité du moment...

je suis désolé... je ne vois pas "d'accord"...

L'accord dont tu me parles pourrait ressembler peu à peu à un contrat d'assistance affective... où l'on risque de perdre sa sincérité et se perdre soi... je sais comment ça marche bien souvent... on tolère, on se tolère dans ses limites de sa sincérité et tout à coup on pète les plombs... on se réajuste dans la douleur et la colère, on "renégocie les clauses du contrat" et on repart... pourquoi pas en effet...

Mais ne peux-tu imaginer un seul instant des relations plus spontanées, plus "risquée" en effet face aux deux sincérités qui se frôlent, mais qui accepte de petits réajustements continus au lieu de "jouer les clauses tant que ça ne pète pas"...

on parcours ainsi le même chemin, mais plus en douceur, malgré le risque d'être blessé (et non de blesser) par la spontanéité et la sincérité de l'autre, mais rassuré d'aimer plus ou moins ce qu'est l'autre... je ne vis pas dans une autre planète, trop facile... je vis bien ici dans le même monde que vous...

#
Profil

titane

le lundi 06 décembre 2010 à 07h29

Lune

Si je dis à l'autre que je n'ai pas envie de savoir telle ou telle chose susceptible de me blesser et qu'il me confirme son engagement à s'y tenir, vous appelez ça un contrat ?

Pas moi... si on doit assoir le respect de la liberté des autres, systématiquement dans le concept de "contrat", alors je ne vois plus ce que la sincérité a avoir avec nos relations... je ne respecte pas ton souhait de ne pas savoir par contrat, mais par respect et par tendresse... que vient faire le contrat la dedans?

On peut jouer sur les mots indéfiniment... mais ça ne change pas grand chose...

#
Profil

titane

le lundi 06 décembre 2010 à 07h32

je ne peux m'empêcher de voir derrière le mot pacte et contrat une "non-confiance" et une "peur", alors que cela est présenté comme l'inverse...

La peur ne sera pas évitée avec le "contrat" ou le "pacte"... la confiance peut la limiter davantage... d'ailleur il faut avoir confiance au contrat et au pacte que l'on "signe", sonon on ne signe pas!

Lune fait une "demande" l"gitime et elle espère et a confiance qu'elle sera respectée, pacte ou pas... contrat ou pas...

#
Profil

titane

le lundi 06 décembre 2010 à 07h34

Siestacorta
J'ai des limites, moi. Si l'amour se déverse sur moi sans limites, ou s'il me fuit gratuitement, ça va pas être bon longtemps.

Chacun ses limites... il ne faut pas prendre son expérience pour une universalité, non plus...

Nous juxtaposons idées, vécu, expériences et ressentis... sans pour autant compter les points ou rajouter aux morsures des autres...

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Romy

le lundi 06 décembre 2010 à 16h54

Bon...de ce que je comprends, il y a bel et bien des difficultés chez les polyamoureux de longue date :-).

Je crois que peu importe comment on appelle ça, c'est de modus vivendi dont on parle. On a chacun à faire avec des personnalités différentes, les nôtres, celles de nos êtres chers, et il s'agit de trouver l'équilibre avec le temps.

Mais pour revenir à ma question !!! :-)

Une piste de réflexion...je me rends compte que c'est beaucoup plus difficile pour moi d'accepter les amitiés amoureuses de mon mari lorsque moi je n'ai rien de mon côté. J'ai l'impression que tant que j'avais mes histoires, ça allait, j'avais un certain équilibre...Mais lorsque moi je n'ai rien, je trouve plus difficile ses absences à lui.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

LittleJohn

le lundi 06 décembre 2010 à 17h07

N'est-ce pas juste que tu as plus (trop) de temps pour penser à ses amours, du fait de ton temps libre ?

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Romy

le lundi 06 décembre 2010 à 17h19

Non, le temps libre ne me pèse pas, au contraire. Mais lorsqu'une pensée grise me venait en tête, je me réfugiais dans mes propres pensées amoureuses et je relativisais... Du genre: voilà, il est peut-être entrain de vivre ça, mais moi je vis ça avec tel amoureux... Je me fais parfois des scénarios dans la tête sur elle et lui, et je me laisse facilement aller à la jalousie, à l'envie, au sentiment du ridicule, de remises en question sur moi-même... Alors avoir un amoureux m'aidait énormément à ne pas ressentir ces émotions. Je suis bien consciente que tout ça à trait à l'estime de moi, mais il reste que l'amoureux en parallèle aidait beaucoup.

#
Profil

LuLutine

le lundi 06 décembre 2010 à 18h07

Rosalie
Alors avoir un amoureux m'aidait énormément à ne pas ressentir ces émotions.

Et le fait d'avoir eu un autre amoureux, ça ne t'aide pas ?

Lorsque tu ne peux pas te dire "Mon mari vit telle chose avec telle femme, mais je le vis aussi avec mon amoureux", pourquoi ne pas te dire "Mon mari vit telle chose avec telle femme, mais je l'ai aussi vécu avec mon amoureux."

Franchement, quelle différence que ce soit maintenant ou avant ?
Ce n'est pas non plus comme s'il avait eu plein de maîtresses et toi aucun autre amoureux. Tu as donc toujours des pensées que tu peux "appeler à la rescousse", même si elles concernent actuellement le passé (et pourquoi ne pas les mettre au futur, tiens ? Même s'il n'est pas possible d'avoir des certitudes...).

Qu'en penses-tu ? Je me plante complètement peut-être ?

#
Profil

Romy

le lundi 06 décembre 2010 à 19h17

Effectivement Lulutine...
Mais je trouve que les vraies rencontres sont rares, et donc le futur m'apparaît bien loin.
Enfin, ce n'est pas un gros problème non plus. Ça m'a juste frappé de constater que, même après toutes ces années, le fait que je me retrouve sans amoureux (j'ai le don de les faire disparaître, ils veulent tous couper les liens) me replonge dans mes angoisses du début, il y a de ça plus de 10 ans...

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Lune

le lundi 06 décembre 2010 à 19h32

titane
Pas moi... mais par respect et par tendresse... que vient faire le contrat la dedans ?

Tout pareil..."pact" et "contrat" sonnaient bizarrement dans ma tête :-/

titane
Lune fait une "demande" l"gitime et elle espère et a confiance qu'elle sera respectée, pacte ou pas... contrat ou pas...

J'ai fait une demande au début de ma relation et même s'il n'avait rien confirmé, je l'ai considéré comme tel. Et pourtant il n'a pas respecté (problème de conscience? sûrement). Malgré tout, j'ai pardonné et redemandé . J'espère qu'il s'y tiendra cette fois sinon...

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 07 décembre 2010 à 00h01

Lune
"pact" et "contrat" sonnaient bizarrement dans ma tête :-/
[...]
J'espère qu'il s'y tiendra cette fois sinon...

Pas de "contrat", mais tu espères quand même qu'il "s'y tiendra".
Pour moi c'est un contrat, on a juste pas la même définition du mot, mais on est d'accord sur le fond.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion