Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour, ou relation adultère ?

Bases
#
Profil

Chris89000

le vendredi 17 août 2018 à 09h51

.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le vendredi 17 août 2018 à 19h40

Chris89000
Là se trouve pour moi une première question : lui est marié avec des enfants, mais il est impensable pour lui que sa femme soit mise au courant. Dans une relation polyamoureuse de ce type, faut il inclure la conjointe de l'autre partie ? Comment peut on envisager transparence et honnêteté si touts les parties ne sont pas au courant, et ne peuvent donner leur avis ?

J'ai vécu cela, enfin un peu différemment, puisque de mon côté (je suis mariée) c'était du polyamour mais du sien, il était célibataire, puis il s'est "mis en ménage" avant de se marier. Ma conclusion : plus jamais cela ! Même si je n'étais pas adultère, j'étais complice d'un adultère (affectif). Ca ne m'a pas convenu, mais alors pas du tout. Et puis, comme toi tu as découvert, penser que Madame n'y verrai que du feu ? Dans mon cas, Madame l'a appris, deux mois après notre rupture définitive, elle me téléphonait...

Oui, comment peut-on envisager transparence et honnêteté si toutes les parties ne sont pas informées et ne peuvent pas s'exprimer ?

Chris89000
Maintenant, me concernant. Je ne suis pas poly, et je ne l'envisage pas. Cependant, j'aime profondément ma femme, et j'essaye donc de faire le chemin de l'acceptation

Bravo ! Et puis, un couple marié mono-poly, c'est génial, je peux le confirmer. Mais oui, faire un chemin demande du temps, de l'énergie. Une fois qu'un sommet est atteint, on respire à pleins poumons... on se sent libre et léger, admiratif de l'exploit accompli. Et puis, un sommet permet de savoir que l'on peut en gravir un second :-D

Chris89000
C'est un processus qui est difficile, pour plusieurs raisons je pense : premièrement, je n'arrive pas vraiment à savoir ce que ma femme veut. Un coup, elle me dit que c'est transitoire, que c'est son besoin du moment d'avoir cette liberté ; une autre fois, elle parle comme si cela allait s'installer dans le temps. Une autre fois, elle souffre de cette relation et me dit vouloir y mettre un terme ; le lendemain, elle n'y arrive pas, et n'envisage plus de ne plus le voir...
J'ai de plus l'impression qu'elle n'assume pas totalement ce polyamour : il y a encore des mensonges, des cachoteries, elle le voit en cachette, en me disant qu'elle dort chez une copine... ce qui attise en moi une folle jalousie, car je finis par savoir aorès coup qu'elle était avec lui.

Si elle ne sait pas ce qu'elle veut, c'est qu'elle est en plein flou. Je comprend donc que tu ne puisses toi te positionner. Le flou n'aide pas. D'un côté elle est sûr d'elle et d'un autre côté elle n'arrive pas à réaliser ce qu'elle aimerait. Ce décalage peut expliquer (ou autres).

Je trouve dommage qu'elle invente des histoires au lieu en effet d'assumer clairement ses décisions. Evidemment que tu sauras !

Chris89000
Bref, pour l'instant, je pense que je tolère plus que je n'accepte...

(+) c'est un bon début. Tu fais les bonnes démarches (+)

Chris89000
Je suis prêt par amour pour elle à essayer, mais j'ai des fois la sensation qu'elle n'est pas forcément dans la même logique, c'est difficile à supporter...

Essaye par amour pour elle ET parce que tu sais intérieurement que c'est la bonne option AUSSI pour toi.

Oui, il faudrait que vous avanciez dans une dynamique commune, c'est à dire en concertation. Vous pouvez gravir le même sommet par des routes différentes <3 mais avec le "même équipement" et le "même but".

Tout reste à construire et surtout à déconstruire : l'exclusivité qui ne lui convient pas (afin de la comprendre) ET l'adultère qui ne te convient pas (honnêteté et transparence) qui t'aide à tolérer et ensuite pourquoi pas à accepter. D'ailleurs, l'acceptation n'est pas nécessairement de 100%. Le tout étant que tu n'y laisses pas ton bonheur à toi... épanouie toi à ta façon ET qu'elle se sente vivante (donc pas enfermée).

Après, le dialogue aide à trouver les équilibres. Peut-être lire "le funambule du ciel" de Marc Vella. C'est un petit roman simple à lire.

Si tu désires des livres plus portés sur le développement personnel, je peux te fournir des références également. Certains auteurs parlent directement du polyamour.

#

Isard (invité)

le samedi 18 août 2018 à 09h36

C'est un adultère que tu as découvert et parler maintenant de polyamour est juste un moyen de te faire accepter la situation sans que madame fasse le moindre effort.

Elle a évolué pour elle et non pour le couple, ce n'est pas du poly.

Tout accepter par amour ? C'est juste une dépendance à l'autre, pas de l'amour.

Elle a fait le choix de l'adultère, à toi de de voir ce que tu désires réellement.

Il serait bien quelle cesse un temps soir peu son autre relation, du moins si elle tient à toi.

#
Profil

Scarlett

le samedi 18 août 2018 à 12h26

Tout d’abord, je voulais te dire bravo pour toutes les démarches que tu as faites. Je trouve ça extra ordinaire que malgré les tromperies tu cherches à remettre de l’ethique dans tout ce bazar dans lequel ta partenaire a d’apres Ce que tu dis beaucoup de responsabilités.
Oui effectivement il ne s’agit pas de polyamour.
Elle change les règles et elles sont non négociables? Et bien je ne trouve pas ça respectueux du tout.
J'étais à ta place autrefois et j’ai eu la chance d’avoir un partenaire qui m’a accompagnée et qui a continué de prendre soin de moi. J’ai mis en place des règles au début parce que j’en avais besoin pour me rassurer et au fur et à mesure elles ont été de moins en moins contraignantes.
La liberté ce n’est pas de faire n’importe quoi. La liberté s’arrête toujours où commence celle des autres. Tu es libre également d’exprimer tes angoisses et tes conditions.
Il me semble que dans les relations pour que ça tienne, une des règles c’est l’equilibre. Il n’y a pas d’équilibre dans ce que tu racontes. C’est elle qui décide de tout et au détriment de ton bien-être.
Ce n’est pas juste.
À toi de voir si tu veux vraiment de ça.

#
Profil

Scarlett

le samedi 18 août 2018 à 12h28

Et encore, je ne parle même pas que dans l’histoire, tout le monde est complice du mensonge de cet homme vis à vis de son épouse.

#
Profil

Minora

le samedi 18 août 2018 à 17h03

Scarlett
La liberté ce n’est pas de faire n’importe quoi. La liberté s’arrête toujours où commence celle des autres. Tu es libre également d’exprimer tes angoisses et tes conditions.

Entièrement d'accord avec ça, mais j'ai néanmoins l'impression à la lecture des innombrables posts sur ce sujet, que bien souvent le conjoint qui décide de passer au polyamour, non seulement le fait de façon unilatérale, autoritaire "parce que je suis comme ça et que si tu me laisses pas être comme ça c'est que tu ne me respectes pas et cherche à brider ma (sacro sainte) liberté" mais que la seule liberté qu'il où elle laisse à l'autre c'est d'accepter et de s'asseoir sur ses angoisses/peines/insecurités (mais steuplait en silence parce que si en plus de ne pas respecter ce que je suis tu te mets à me culpabiliser avec tes jérémiades de faibles et de névrosé) ou bien de partir...

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

LeaBridou

le samedi 18 août 2018 à 17h51

Bonjour
Je suis très à cheval sur la sincérité donc ce témoignage me remue pas mal.
Le côté positif c'est qu'elle a eu la sincérité de dire qu'elle n'arriverait pas à respecter les règles que vous proposiez. C'est quand même un grand pas en avant dans une démarche de sincérité. Car ce n'était clairement pas ce que vus aviez envie d'entendre, ce qui allait apaiser la situation, mais elle eu le courage de le dire...
Je crois que dans ce genre d'impasses, il est important de revenir aux besoins.
Quels sont vos besoins à chacun d'entre vous ?
Et comment on peut les faire coïncider?
Pas dans l'optique de "j'ai des besoins et tu DOIS les respecter". Mais "j'ai des besoins , je vais essayer de les nourrir, serais-tu d'accord pour m'aider dans cette démarche, si tu le peux?"
Par exemple(je prends un exemple au hasard) elle a besoin de liberté. Vous avez besoin d'être rassuré.
Dans quel domaine déjà ? Si c'est sexuel, a-t-elle besoin de liberté sur le choix de ses partenaires? sur ce qu'elle fait avec eux ?etc...Et vous vous avez besoin d'être rassuré sur le fait qu'elle se protège avec les autres partenaires?
Comment peut elles vous rassurer? en pratiquant du safersexe avec ses autres partenaires? elle pourrait, mais peut être que ça rentre en conflit avec son besoin de liberté. Dans ce cas pourquoi ne pas protéger vos relations? parce que du coup vous ressentez de l'injustice de vous protéger alors que ses autres partenaires ne se protègent pas. C'est injuste parce que vous vous sentez moins important , vous avez besoin d'être rassuré sur l'importance que vous avez pour elle. Comment trouver une autre façon de vous rassurer? Tous les jeudis vous avez droit à votre soirée en amoureux avec elle. Ça lui convient , super ! Deal. Ça ne lui convient pas, ben on continue à dérouler le fil des besoins et des solutions possibles pour les 2.
Pour chaque besoins qui rentrent en conflit on peut procéder pareil.
Cela peut être un peu fastidieux de repartir d'une liste de besoins de chacun et de propositions plus farfelues les une que les autres pour répondre à ces besoins, mais ça vous permettra de construire un contrat qui aille pour vous 2.
La troisième partie du livre La Salope éthique propose pas mal d'exercices pour arriver à communiquer calmement, avec bienveillance sur les émotions et besoin de chacun.
Bon courage !

#
Profil

raz

le samedi 18 août 2018 à 22h50

Entièrement d'accord avec LeaBridou.
Et j'insiste sur un aspect que je vois aussi clairement exprimé pour la première fois : le dialogue, ce n'est pas "je fais une demande et l'on me répond "oui", "non", "peut-être" (ou quelque chose de plus imaginatif)". C'est un processus. Chaque réponse entraîne une reconfiguration de la situation qui amène de nouvelles questions, demandes, propositions de solutions (même si parfois c'est très proche de ce qui a été dit à l'étape précédente). Et c'est ainsi qu'un dialogue peu s'élaborer, que des solutions satisfaisantes pour tout le monde peuvent apparaître même si les positions de départ semblent juste incompatibles (bien que sans oublier que parfois, même avec la meilleur volonté du monde, on ne peut trouver une situation enviable pour tout le monde).
Par contre pas du tout d'accord avec Minora comme quoi la personne qui impose ce qu'elle souhaite est généralement la personne qui est polyamoureuse. Je ne suis même pas de l'avis contraire mais ça dépend des situations et surtout de la perception de chacun-e. De plus, même sur un site en faveur du poly (comme ici) quand on essaie avant tout de se pencher sur un cas spécifique dans une optique practico-pratique, on minorise tout le contexte social qui est favorable à l'exclusivité et donc qui invisibilise toutes sortes de réactions qui entravent les personnes qui veulent vivre la non exclusivité. Ce qui peut apparaître comme une imposition pourrait n'être vu que comme une libération.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le lundi 20 août 2018 à 13h59

Minora
Entièrement d'accord avec ça, mais j'ai néanmoins l'impression à la lecture des innombrables posts sur ce sujet, que bien souvent le conjoint qui décide de passer au polyamour, non seulement le fait de façon unilatérale, autoritaire "parce que je suis comme ça et que si tu me laisses pas être comme ça c'est que tu ne me respectes pas et cherche à brider ma (sacro sainte) liberté" mais que la seule liberté qu'il où elle laisse à l'autre c'est d'accepter et de s'asseoir sur ses angoisses/peines/insecurités (mais steuplait en silence parce que si en plus de ne pas respecter ce que je suis tu te mets à me culpabiliser avec tes jérémiades de faibles et de névrosé) ou bien de partir...

Je regrette aussi cette attitude. Ici, c'est la personne trompée qui fait la démarche d'accompagnée l'autre dans un sens d'ouverture et de franchise. C'est un peu à mes yeux le monde à l'envers. Toutefois, je désire personnellement encouragée, justement, cette démarche. L'aboutissement n'est pas prévisible mais quand on offre cela, décidé un accompagnement alors que celui-ci est une remise en question consécutive aux actes de l'autre, moi je suis admirative. Sincèrement !

#
Profil

bonheur

le lundi 20 août 2018 à 14h09

Raz, je crois que concernant les propos de Minora, ton premier paragraphe explique sa réaction. Je suppose qu'elle sera en accord avec le second.

Raz
le dialogue, ce n'est pas "je fais une demande et l'on me répond "oui", "non", "peut-être" (ou quelque chose de plus imaginatif)". C'est un processus. Chaque réponse entraîne une reconfiguration de la situation qui amène de nouvelles questions, demandes, propositions de solutions (même si parfois c'est très proche de ce qui a été dit à l'étape précédente). Et c'est ainsi qu'un dialogue peu s'élaborer, que des solutions satisfaisantes pour tout le monde peuvent apparaître même si les positions de départ semblent juste incompatibles (bien que sans oublier que parfois, même avec la meilleur volonté du monde, on ne peut trouver une situation enviable pour tout le monde).

Oui, c'est le processus que Minora n'a pas ressenti dans les propos de Chris89000 (je crois, d'après ce que j'ai compris) et c'est l'absence de ce processus qui est remis en question, justement. Enfin, je le perçois ainsi. Ce que je nomme "la dynamique commune"

Dans des rencontres poly, j'ai été amené à découvrir des polyacceptants (en tentative de le devenir, quelqu'en soit le %, la volonté étant présente, et pas seulement par amour pour l'autre) qui indiquaient après coup que c'était encore plus flou car ils avaient encore plus de questionnements et aucune réponse aux questions préalable. J'indiquais toujours que seules les questions étaient pertinentes, car les réponses viendraient d'elle-même, le moment venu. L'important pour moi c'est la remise en question, en premier lieu.

Et là, je redis, wahoo ! Bravo Chris89000 (+)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion